Dossiers » Expositions & Visites » Les Conventions
Expositions & Visites » Les Conventions

Le Comic Con Paris 2019

L'article

rédigé par Robin Nègre
Publié le 05 décembre 2019

Les 25, 26 et 27 octobre 2019, le Comic Con Paris a fêté son cinquième anniversaire en fanfare, avec une nouvelle édition particulièrement réussie et qui montre à quel point l’événement est désormais incontournable des comics et de la pop culture en France. Chaque année, les organisateurs du Comic Con font donc en sorte de proposer aux visiteurs un large choix de conférences, de rencontres et d’animations. Chronique Disney était encore une fois au rendez-vous pour vivre cette décidément belle célébration !

Les Éditeurs

L’une des grandes forces du Comic Con Paris est de pouvoir rassembler pendant trois jours les grands éditeurs de comics français. Depuis qu’Urban Comics a rejoint la partie en 2018, l’ensemble du marché est en effet quasiment présent. Marvel Comics est ainsi représenté par Panini Comics, DC Comics par Urban Comics et Valiant Comics par Bliss Éditions. Glénat Comics et HiComics assurent de leur côté la représentation indispensable des comics indépendants. Ces cinq éditeurs, répartis dans la Grande Halle de la Villette, ne viennent d'ailleurs pas seuls et convient de nombreux artistes sur leurs différents stands pour échanger avec le public, signer des comics ou réaliser des dessins. Jim Starlin (créateur de Thanos !), David Lopez, Lee Bermejo et Brian Azzarello (pour le très attendu Batman : Damned), Mirka Andolfo, Bruno Bessadi, Fernando Dagnino, Lee Garbett et Joe Henderson (pour l'excellent Skyward chez HiComics), Jim Zub et bien d’autres se sont ainsi prêtés au jeu des dédicaces dans une bonne humeur communicative. Fait notable également, la présence de C. B. Cebulski sur le stand de Panini Comics le samedi, qui n'est nul autre que le rédacteur en chef de Marvel Comics, preuve s'il en fallait que le Comic Con Paris a bel et bien gagné ses lettres de noblesse et rayonne aussi bien en France qu'à l'international.

Du coté de Disney, cette année marque la présence d'Hachette Heroes pour la promotion des différents ouvrages publiés dans les collections Disney Villains et Twisted Tales. Étaient ainsi présents sur le stand Alice Gallori, traductrice notamment de N'Écoute que Moi : L'Histoire de la Vieille Sorcière et Pauvre Âme en Perdition : L'Histoire de la Sorcière des Mers, ainsi que Laurent Laguet, traducteur d’Histoire Éternelle ou Ce Rêve Bleu. Avec ce stand, Hachette Heroes met en avant ces nouvelles séries à succès qui revisitent à leurs manières les classiques Disney d’un autre point de vue !

L’Artist Alley

L’Artist Alley est un autre point important du Comic Con pour les amateurs de comics. Dessinateurs, scénaristes mais aussi coloristes sont attablés dans une allée deux fois plus imposante que lors des précédentes éditions et rencontrent leur lecteur. Là encore, une organisation est nécessaire pour voir tous les artistes appréciés. Certains grands noms de l’industrie nécessitent, en effet, de venir en avance et d’être prêt à attendre un long moment. Cette édition 2019 a d'ailleurs mis les petits plats dans les grands avec en têtes d’affiches, Roy Thomas et Chris Claremont, deux grands scénaristes Marvel, Olivier Coipel, le dessinateur français qui a magnifié le personnage de Thor, Mikel Janin, dessinateur de l’excellente série Batman Rebirth ou encore Ryan Meinerding, directeur de création pour les films Marvel Studios et auteur de nombreux concepts-arts splendides aux couleurs du Marvel Cinematic Universe ! Mais résumer l’Artist Alley à ces quelques noms prestigieux serait une erreur ! Une liste exhaustive n’aurait pas plus d'intérêt mais la qualité des invités est à souligner. Entre vétérans et nouvelle génération, il y avait, il est vrai, de quoi satisfaire bon nombre de visiteurs et voir l’Artist Alley s’agrandir années après années est particulièrement réjouissant. Mais que faire une fois devant l'artiste apprécié ? Comme chaque année, il est possible de simplement demander une signature sur un ouvrage ou un objet plus insolite, une photo, quelques mots ou une commission. Au Comic Con Paris, la première signature est toujours gratuite. Pour certains dessinateurs ou scénaristes, les 50 suivantes seront également gratuites, quand pour d'autres, elle sera payante. Tout cela reste à la discrétion de l'artiste en question en fonction de sa notoriété et d'accords passés en plus grande instance. Chris Claremont par exemple, après deux signatures gratuites, demandait un don pour une association caritative... Les commissions demandées sur l'Artist Alley, quant à elles, dépendent du dessinateur et aussi de sa disponibilité. Le visiteur doit réaliser que lorsqu'une commission est commandée, l'artiste n'a pas forcément le temps de la réaliser avant sa venue sur le festival et se doit donc de dessiner à sa table pendant plusieurs heures. Le nombre de commissions réalisées par chaque artiste va donc dépendre de la demande générale.

Les Conférences

Avec ses quatre salles dédiées aux conférences, le Comic Con Paris ne manque assurément pas d’événements tout au long du week-end. Il est même impossible de toutes les voir, et le visiteur doit faire un choix méthodique bien à l’avance pour sortir du lot les conférences qui l’intéressent le plus. Le point fort de ces animations réside dans la variété proposée. Les sujets sont pluriels, touchant divers domaines de la pop culture avec des angles différents et intéressants. Les invités cinéma et série étaient nombreux cette année : Karen Gillan (Dr. Who et Nebula dans Les Gardiens de la Galaxie), Amy Acker (collaboratrice régulière de Joss Whedon dans par exemple Les Agents du S.H.I.E.L.D. ou Angel), Ross Marquand (The Walking Dead) ou encore Patrick Stewart pour la présentation de la nouvelle série Amazon Prime Video Star Trek : Picard. Tous ces invités (ainsi que certains artistes présents sur l’Artist Alley) avaient droit à une conférence dédiée, revenant sur leur carrière et leur collaboration avec différents studios ou réalisateurs. Le film Retour à Zombieland a, pour sa part, été diffusé en avant-première et plusieurs studios étaient présents pour présenter leurs futurs programmes : Amazon Prime Video avec Star Trek : Picard, The Expanse et Jack Ryan, CANAL+ avec sa nouvelle série L’Effondrement, ou encore Warner Bros. pour Pennyworth et Gotham ! Disney est en revanche encore absent cette année malgré la montée en puissance du festival et sa popularité grandissante, il est donc à espérer que le studio aux grandes oreilles fasse son apparition les prochaines éditions.

Bilan Général

Les années se succèdent et le Comic Con Paris se rode, pour améliorer les défauts des précédentes éditions. Si une chose frappe en cette cinquième année, c’est bien qu’il devient impératif de trouver un lieu permettant de contenir les visiteurs qui sont de plus en plus nombreux. Malgré son aspect chaleureux, la Grande Halle de la Villette ne convient en effet plus tant par moments les visiteurs se marchent dessus et piétinent pour avancer dans le salon. Néanmoins, la disposition des stands a permis cette année de mieux gérer les flux. Tout comme la présence accrue du personnel qui faisait de son mieux pour contenir les nombreuses files d’attente à des endroits stratégiques sans encombrer toute une allée ou un passage. Mais cela fait désormais deux ans que ce sentiment d’espace confiné se fait ressentir et un lieu plus grand permettra non seulement de satisfaire les nombreux visiteurs en plus d’accueillir des stands supplémentaires. Cette perspective d’évolution, si elle venait à se confirmer, montrera bien à quel point le Comic Con Paris devient la référence du salon de comics en France. En mettant un point d’orgue à disposer d'une Artist Alley digne de ce nom, les organisateurs rendent hommage à cet art et permettent à de nombreuses personnes de rencontrer des artistes passionnants et fascinants.

Alors joyeux anniversaire Comic Con Paris, et à l’année prochaine !

En bonus, un dessin d’X-23 en Wolverine par David Lopez et une carte collectionnée par Phil Coulson dans Marvel’s Avengers de Captain America signée par Ryan Meinerding.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.