Disney's DTV Doggone Valentine
(Disney's DTV Doggone Hits)

Disney's DTV Doggone Valentine
L'écran titre
Titre original :
Disney's DTV Doggone Valentine
Production :
Walt Disney Television
Date de diffusion USA :
Le 13 février 1987
Genre :
Compilation
Réalisation :
Andrew Solt
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Des chansons populaires sont proposées sous forme de clips avec des images de films Disney, en mettant en vedette les chiens et les chats, le tout sous la thématique de la Saint-Valentin.

La critique

rédigée par
Publiée le 14 février 2021

Disney's DTV Doggone Valentine est une émission spéciale diffusée sur NBC le 13 février 1987. Elle sera ensuite rediffusée le 19 février 1988 sous le titre Disney's DTV Doggone Hits.

Ce numéro spécial se base sur une émission très appréciée sur The Disney Channel : DTV. Elle s’inspire en réalité de la fameuse chaîne musicale MTV, dont elle s'amuse à imiter le nom. Disney en reprend le concept en proposant des clips de chansons populaires plus ou moins récentes montées sur des images d'animation Disney, principalement issues de cartoons mais aussi de longs-métrages ou d'émissions d'anthologie. Elle puise alors dans tout son catalogue de 1928 aux années 80. Une sorte de Fantasia moderne ! Elle produira de très nombreux clips du 5 mai 1984 à la fin des années 90, principalement sous le label DTV (des centaines) mais également sur celui de DTV² (une grosse dizaine). Le concept sera tellement populaire qu'il se déclinera en cinq compilations sorties en vidéo : DTV : Golden Oldies (1984), DTV : Pop & Rock (1984), DTV : Rock, Rhythm & Blues (1984), DTV : Love Songs (1985) et DTV : Groovin' for a '60s Afternoon (1985). La série aura droit également à trois émissions spéciales diffusées sur NBC : Disney's DTV Valentine le 14 février 1986 (puis rediffusée sous le titre de Disney's DTV Romancin' le 7 septembre 1986), Disney's DTV Doggone Valentine le 13 février 1987 et Disney's DTV Monster Hits le 30 octobre 1987. La diffusion des clips se poursuivra durant des années jusqu'à la fin de la décennie 90. Enfin, de 2009 à 2014, Disney tente de faire revivre le concept via une série de clips sortie sous le titre de Re-Micks.


Les clips proposés au cours de Disney's DTV Doggone Valentine se comptent au nombre de quatorze :

  • Wake Me Up Before You Go-Go par Wham! ;
    (premier clip à passer juste après le générique et le seul à ne pas être nommé)
  • You're the One That I Want par John Travolta & Olivia Newton-John extrait du film Grease ;
  • I Only Have Eyes for You par The Flamingos ;
  • Workin' for a Livin' par Huey Lewis and the News ;
  • Stayin' Alive par The Bee Gees ;
  • Lady par Kenny Rogers ;
  • Eat It par "Weird Al" Yankovic ;
  • Bad to the Bone par George Thorogood & The Destroyers ;
  • Puppy Love par Paul Anka ;
  • The Siamese Cat Song extrait du film La Belle et le Clochard ;
  • Expressway to Your Heart par The Soul Survivors ;
  • Stray Cat Strut par The Stray Cats ;
  • Let's Hear It for the Boy par Deniece Williams extrait du film Footloose ;
  • Stay par Maurice Williams & The Zodiacs.


Pour présenter l'émission, Disney's DTV Doggone Valentine fait appel à de nombreux personnages Disney : Mickey bien sûr mais aussi Minnie, Jiminy Cricket et Ludwig Von Drake. Aucune animation inédite n'est toutefois proposée dans cette compilation. Toutes les images sont, en effet, reprises d'anciens cartoons ou épisodes de l'émission d'anthologie. Trois petites modifications notables sont tout de même à signaler. La première a lieu sur un passage avec le canard érudit tiré de l'émission A Square Peg in a Round Hole où le professeur choisit un disque dont l'inscription a été changée pour être raccord avec le thème de l'émission. Il s'agit ici d'un 33 tours des meilleurs tubes de DTV. La deuxième vient après la séquence de La Belle et la Clochard où le téléspectateur voit un cadre avec les portraits des deux chiens, cette image venant de la séquence C'est un Souvenir de Décembre du film Mélodie Cocktail dont les deux protagonistes ont été simplement effacés et remplacés. La troisième est une ombre de Pluto après avoir obtenu un prix qu'il tient dans sa gueule. Si les images ont peu bougé, les dialogues ont eux été clairement modifiés. L'émission marque d'ailleurs un changement majeur de doubleurs pour plusieurs personnages Disney : Bill Farmer devient ainsi la voix officielle américaine de Dingo tout comme Russi Taylor celle de Minnie Mouse. Ludwig Von Drake change également de voix à la suite du décès de Paul Frees, qui se voit ici remplacé par Albert Ash. À la différence des artistes qui ont été choisis pour Dingo et Minnie, ce dernier ne restera pas longtemps la voix de l'oncle de Donald puisqu'il sera entendu uniquement une seconde et dernière fois dans Down and Out with Donald Duck un peu plus tard dans l'année, avant de céder sa place à Corey Burton.


En plus des clips, de nombreuses séquences sont également extraites de films ou de cartoons Disney. C'est bien simple, de par leur diversité et nombre, pléthore d'œuvres animées Disney se retrouvent dans l'émission, formant un panel allant du milieu des années 30, notamment avec le cartoon Mickey Pompier, jusque dans les années 80 avec le moyen-métrage Le Noël de Mickey. De nombreux extraits de longs-métrages Disney sont aussi proposés, de Pinocchio à Rox et Rouky en passant par Les 101 Dalmatiens.
Mais ce qui fait la force de Disney's DTV Doggone Valentine - et c'est vrai aussi de tous les DTV en général -, c'est le montage vraiment efficace pour illustrer les différentes chansons. Avec une utilisation intelligente du catalogue se basant sur une idée ou une phrase tirée des paroles, les scènes s'enchaînent, en effet, à une vitesse folle et mettent parfaitement en images des chansons aussi diverses que populaires, rétro comme modernes (pour l'époque).


Disney's DTV Doggone Valentine est une nouvelle compilation sur le thème de la Saint-Valentin, rythmée et originale, qui rend un bel hommage aussi bien à la musique pop qu'à l'animation Disney.

Les personnages

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.