The Thing About Harry
L'affiche
Titre original :
The Thing About Harry
Production :
Freeform
Date de diffusion USA :
Le 15 février 2020
Genre :
Comédie romantique
Réalisation :
Peter Paige
Musique :
Timo Chen
Mateo Messina
Durée :
85 minutes

Le synopsis

Deux étudiants, anciens camarades de lycée qui se détestaient, sont obligés de se rendre ensemble à la fête de fiançailles d'un ami le jour de la Saint-Valentin...

La critique

rédigée par
Publiée le 05 mars 2020

The Thing About Harry est un téléfilm produit par la chaîne Freeform (anciennement ABC Family) et diffusé pour la première fois sur le réseau le 15 février 2020. Il est également le premier téléfilm orignal de la chaîne à se voir diffusé en dehors de la période de Noël depuis Chante, Danse, Aime en 2013.

The Thing About Harry est écrit et réalisé par Peter Paige. Né le 20 juin 1969, il est avant tout connu pour ses talents d’acteur. Il a notamment joué, entre 1996 et 2000, dans plusieurs longs-métrages ainsi que dans des séries à succès telles que Will & Grace, Suddenly Susan ou Girlfriends. Mais c’est en 2000, avec son rôle d’Emmet Honeycutt dans la série Queer as Folk (adaptation de la série anglaise éponyme) que Paige accède à la célébrité. Il débute ensuite une carrière de metteur en scène avec, en 2005, le film Say Uncle dont il écrit également le scénario, et monte en 2007 la société de production Blazing Elm Entertainment avec Bradley Bredeweg. Il continue de jouer parallèlement en apparaissant entre autres dans Grey’s Anatomy : À Coeur Ouvert, Les Experts : Miami ou Bones. Ses relations avec la chaîne Freeform sont au beau fixe grâce aux deux séries à succès qu'il a co-créées : The Fosters qui s'étale sur cinq saisons de 2013 à 2018 et son spin-off Good Trouble, débuté en 2019 venant lui d'être renouvelé pour une troisième saison.

Peter Paige a donc été approché par Freeform pour reprendre, pour son compte, une idée qui avait du mal à se concrétiser : celle de la toute première comédie romantique "gay". Freeform a en effet toujours été la chaîne libérale de The Walt Disney Company, proposant des œuvres à destination d'un public citadin plutôt féminin, la vingtaine ou trentaine assumée. Souvent, ses séries contiennent des messages politiques, sociaux ou sociétaux assez prononcés comme le montrent celles du réalisateur mais aussi Famous in Love ou The Bold Type - De Celles Qui Osent. Ici, c'est l'existence même du téléfilm qui constitue un enjeu politique. Alors que la chaîne Hallmark a subi une forte polémique dernièrement se voyant reprochée, en sa qualité de spécialiste des comédies romantiques, de n'avoir jamais osé proposer un seul téléfilm avec un couple gay, Freeform la coiffe au poteau. Il s'agit pourtant là d'un simple hasard de calendrier puisque la sortie de The Thing About Harry était actée bien avant la bronca. Le téléfilm était en effet déjà en boite, prouvant ainsi que l'ouverture libérale de la chaîne est vraiment dans son ADN, bien plus que Disney+ dont le transfert de la série Love, Victor sur Hulu prouve une bien trop grande frilosité.

À l'origine, avant que Peter Paige n'arrive sur le projet, les deux personnages principaux devaient être des jeunes gays qui vivent leur histoire d'amour à la campagne. Mais le réalisateur ainsi que la chaîne se sont rendus compte que cela n'aurait pas visé correctement le public type de Freeform. Il a donc été décidé d'en faire des urbains faisant des études. De plus, Peter Paige, habitué à analyser et observer les millennials et la génération Z, s'est rendu compte que les jeunes d'aujourd'hui sont, pour plus de la moitié, ouverts et sereins avec leur sexualité. Il a donc voulu qu'un des deux personnages soit un pansexuel. Cette désignation signifie qu'un individu peut-être attiré sentimentalement comme sexuellement par n'importe quel genre, croyant plus à l'âme sœur, et ce, peu importe son sexe. Cette notion dans le téléfilm apporte clairement un vent de fraîcheur en livrant une œuvre très moderne mais aussi totalement décompléxée, dans l'air du temps. Surtout, le téléfilm ne fait pas dans la pudeur, ne cache pas les baisers et ose même proposer un mariage où le couple fonde une famille.

La principale qualité de The Thing About Harry est sans conteste son côté... ordinaire. Il s'agit d'une comédie romantique typique où les deux amoureux se tournent autour pendant de nombreuses années, restant dans la zone amitié, persuadés tout deux qu'il est impossible d'avoir des sentiments l'un pour l'autre. Mais en réalité, ils n'osent pas s'avouer ce qu'ils ressentent et il y a beaucoup de frustration, de jalousie, d'actes manqués jusqu'à ce qu'ils aient enfin le courage de se dire qu'ils s'aiment. Le parallèle avec le film culte Quand Harry Rencontre Sally est ainsi évident et voulu. La seule différence vient donc du fait qu'il s'agisse de deux jeunes hommes. Et cette approche est décidément la plus belle chose qui pouvait être proposée. Ainsi, le téléfilm n'a rien de dramatique comme c'est souvent le cas dans les films traitant de gays. Ici, pas de coming-out à la Love, Simon, de problème avec leur entourage ou d'acceptation de leur sexualité, les deux jeunes gens sont parfaitement intégrés, bien dans leur peau sur le sujet et se posent juste des questions sur la fidélité en amitié ou leur avenir professionnel comme n'importe quels jeunes de leur âge. Ceci fait que leur histoire d'amour, toute simple, est le meilleur exemple qui peut arriver aux jeunes gays qui se cherchent et se posent des questions. L'image renvoyée montre ainsi que le bonheur est possible et qu'il suffit de trouver l'âme sœur.

La force de The Thing About Harry est aussi à rechercher du côté de ses acteurs totalement attachants.
Le rôle de Sam est ainsi tenu par Jake Borelli, connu pour être le Dr. Levi Schmitt depuis la saison 14 de Grey's Anatomy : À Cœur Ouvert. L'acteur a d'ailleurs fait son coming out en même temps que celui de son personnage dans la série ABC Studios. Dans le téléfilm, Sam est un jeune politicien idéaliste, et un peu coincé, qui cherche le grand amour mais qui est persuadé qu'à partir du moment où deux gays sont amis, ils ne peuvent pas tomber amoureux. Assez maladroit, il va avoir du mal à gérer sa relation avec Harry.
Niko Terho, dans ce qui est pour lui son premier long-métrage, campe ici Harry. Ce dernier est un épicurien, étudiant en marketing, qui profite de la vie comme elle vient tout en cherchant également le grand amour même s'il ne s'interdit pas d'être volage. Durant ses années au lycée, ayant peur d'avouer ses sentiments à Sam, il a eu le mauvais réflexe de s'en moquer pour se protéger. Malheureusement, ses quolibets ont fait de son camarade la tête de turc des autres élèves. S'il va vite tomber amoureux de Sam, il aura bien du mal à convaincre ce dernier...
Britt Baron interprète, quant à elle, Stasia, la meilleure amie de Sam. Inséparable du jeune homme, elle est toujours là pour le conseiller et le pousser dans sa recherche de l'amour. Assez extravertie et bizarre, elle va se rendre compte que malgré ce qu'elle semblait croire, elle est plutôt attirée par les gars rangés et ordinaires.
Parmi le reste du casting, il sera remarqué que Peter Paige, le réalisateur, joue un petit rôle en tant que mentor pour Sam, lui prodiguant de bons conseils en tant que "vieux" gay.

The Thing About Harry est une étape importante dans la représentation des jeunes couples gays à la télévision. Enfin une comédie romantique, dans le genre de celles des téléfilms diffusés l'après-midi sur TF1 ou M6, qui propose un peu plus de diversité et de représentativité ! Frais, porté par des acteurs rayonnants, The Thing About Harry est touchant à souhait.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.