Star Wars : Resistance
La Recrue

Star Wars : Resistance - La Recrue
L'affiche
Titre original :
Star Wars : Resistance - The Recruit
Production :
Lucasfilm Ltd.
Date de sortie USA :
Le 7 octobre 2018
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Steward Lee
Saul Ruiz
Musique :
Michael Tavera
Durée :
45 minutes

Le synopsis

Poe Dameron recrute un jeune pilote de la Nouvelle République, Kazuda Xiono. Ayant remarqué ses qualités, il lui confie une mission d'espionnage aux confins de la galaxie, à bord du Colossus, une plateforme située sur la planète Castillon...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 13 octobre 2018

Star Wars : Resistance - La Recrue est le téléfilm pilote de la nouvelle série animée Star Wars de Lucasfilm, Ltd. qui vient occuper l'espace laissée libre par Star Wars : Rebels qui s'est terminée, elle, un peu plus tôt en 2018.

Lucasfilm, Ltd. a très vite décidé de se lancer dans la production de séries animées pour sa saga Star Wars une fois la première trilogie bouclée. Star Wars : Droïdes et Star Wars : Ewoks débutent en effet toutes deux en 1985 mais seule la deuxième aura droit à une deuxième saison. Il faudra ensuite attendre 2003 pour voir le label de George Lucas revenir exploiter le genre avec Star Wars : Clone Wars, une série de petits épisodes courts qui font le pont entre Star Wars : L'Attaque des Clones et Star Wars : La Revanche des Sith juste avant la sortie de l'Épisode III. En 2008, une nouvelle série sur la Guerre des Clones, Star Wars : The Clone Wars, est lancée. Elle s'arrêtera au bout de six saisons en 2014 à la suite du rachat de Lucasfilm, Ltd. par The Walt Disney Company. La maison-mère exige en effet que sa désormais nouvelle filiale produise une série pour sa propre chaîne de télévision, Disney XDStar Wars : Rebels débute ainsi en 2014 et s'étale sur quatre saison en proposant une vraie fin ; une première pour une série Star Wars tandis que la petite série Star Wars : Forces du Destin, composée de ultra courts-métrages, est proposée, elle, à partir de 2017. Enfin en 2018, est annoncé lors du Comic-Con que les douze épisodes manquants de ce qui aurait dû former la deuxième moitié de la Saison 6 de Star Wars : The Clone Wars vont être produits et finalisés pour être diffusés en 2019 sur le nouveau site de streaming de Disney. Une vraie fin sera ainsi donnée à cette série culte. En parallèle, une nouvelle série, Star Wars  : Resistance est lancée sur Disney Channel aux États-Unis et sur Disney XD dans le reste du monde.

Star Wars  : Resistance est ainsi écrite et produite par un vétéran de l'univers Star Wars, Dave Filoni qui précise toutefois qu'il ne fera que la chapeauter, concentré qu'il est sur l'écriture de la fin de Star Wars : The Clone Wars.
Dave Filoni, né le 7 juin 1974, grandit à Mt. Lebanon, une petite ville située près de Pittsburgh en Pennsylvanie. Il débute sa carrière en réalisant des storyboards pour des séries télévisées animées comme Teamo Supremo ou Dave le Barbare pour Disney Television Animation. En 2005, il se lance dans la réalisation et tourne dix épisodes de la série de science-fiction Avatar, le Dernier Maître de l'Air. Peu de temps après, il entre chez Lucasfilm, Ltd. et réalise le film en images de synthèse Star Wars : The Clone Wars en 2008 avant de superviser la série. Après le rachat de The Walt Disney Company, il s'occupe des deux premières saisons de Star Wars : Rebels avant de passer sur Star Wars : Forces du Destin.
Il est secondé dans sa tâche sur le scénario par Carrie Beck et Kiri Hart. La première a travaillé en tant que scénariste et co-productrice sur des épisodes de Star Wars : Rebels, Star Wars : Forces du Destin et de LEGO Star Wars : Les Aventures des Freemaker tandis que la seconde a écrit le dernier téléfilm de Star Wars : Rebels, Star Wars : Rebels - Réunion de Famille mais aussi co-produit les films Rogue One : A Star Wars Story et Star Wars : Les Derniers Jedi.

Star Wars : Resistance est donc la troisième série longue à faire partie de l'Univers Officiel après Star Wars : The Clone Wars qui se passait pendant la prélogie et Star Wars : Rebels pendant la trilogie. Ici, chronologiquement, Star Wars : Resistance se situe six mois avant les événements contés dans Star Wars : Le Réveil de la Force. Pour les férus de l'Univers Étendu, l'histoire se déroule également après les issues #1 à #25 de la série de comics Poe Dameron, eux-mêmes se passant après le roman Avant le Réveil. Autre nouveauté, la série ne tourne pas autour des Jedi et de personnes sensibles à la Force mais se focalise sur un pilote, certes d'exception mais sans pouvoir particulier, parti en mission sur une planète isolée. Il s'agit là de montrer sous un autre angle la situation de la galaxie en dehors de la dynastie des Skywalker et des Jedi. Pour autant, afin de permettre au public de bien s'identifier, le pilote Star Wars : Resistance - La Recrue fait intervenir trois personnages de la postlogie : Poe Dameron, avec Oscar Isaac qui reprend d'ailleurs son rôle vocalement en anglais, mais également BB-8 et la Générale Leia Organa aperçue brièvement.

En tant qu'épisode de lancement, Star Wars : Resistance - La Recrue fait le job : c'est-à-dire celui d'introduire les personnages et l'intrigue de la série. Il situe à merveille l'action dans la ville flottante de Colossus où la jeune recrue, Kazuda Xiono, va devoir se fondre dans la masse afin de retrouver un espion du Premier Ordre. L'action semble alors confinée et très locale par rapport aux films mais il ne faut pas s'en inquiéter à ce stade. Après tout, Star Wars : Rebels démarrait doucement dans son pilote pour se bonifier de saison en saison et finir en apothéose d'émotion et de suspense. Ici, le téléfilm d'ouverture contient tout de même de très bonnes idées à commencer par celle de la course d'engins, version aérienne de la course de pod vue dans Star Wars : La Menace Fantôme. Une autre excellente consiste à proposer un bestiaire assez varié des races de l'univers Star Wars. Cela permet ainsi au téléspectateur de se sentir directement en terrain connu même si la plupart des personnages sont nouveaux.

Les nouveaux personnages de la série sont d'ailleurs plutôt réussis et instantanément attachants.
Il y a bien sûr le héros du téléfilm, Kazuda Xiono. Il est un jeune pilote de la Nouvelle République, idéaliste, qui ne rêve que d'une chose : rejoindre la Résistance et rencontrer les héros qu'il admire comme la Générale Organa ou Poe Dameron. La mission que va lui confier Poe va ainsi permettre de tester aussi bien ses aptitudes de pilote que celles d'espion. Mais voilà... Le jeune Kazuda  est un aimant à ennuis avec une prédisposition extraordinaire à faire des gaffes. En cela, le personnage est amusant car il se retrouve dans des situations inextricables souvent malgré lui.
Sur Colossus, il est chapeauté par Jarek Yeager, un pilote vétéran et ami de Poe. Taciturne et un peu grincheux, ce bougon chaperon est septique sur la capacité de Kazuda à passer inaperçu mais accepte tout de même de l'aider par amitié pour Poe.
Kazuda devient également tout de suite l'ami de Neeku Vozo, un nikto d'une naïveté confondante qui va lui apporter beaucoup d'ennuis. C'est  en effet un peu à cause de lui qu'il va être obligé de participer à une course dont il n'avait que faire. Le jeune pilote sera d'ailleurs aidé dans sa tâche par la mécanicienne Tam Ryvora et son droide Bucket, histoire de réparer comme il se doit le vaisseau le Fireball qu'il va conduire...

Star Wars : Resistance - La Recrue permet aussi au téléspectateur de s'habituer au style d'animation assez déstabilisant au premier abord. La technique de cell shading, ou ombrage de celluloïd, consiste, en effet, à donner une impression stylistique d'animation à plat pour une animation en trois dimensions. Le rendu est au final plutôt joli et permet un meilleur aperçu des détails et surtout une animation des personnages très crédible. Le mouvement des visages autorise de la sorte une panoplie de sentiments plus vaste que pour Star Wars : Rebels. Il en ressort aussi une ambiance qui semble lorgner vers l'animation japonaise. Rien d'étonnant à cela puisque c'est ici l'une des ambitions de Dave Filoni pour la série mais également une conséquence de son choix de faire réaliser l'animation principale par un studio nippon Polygon Pictures. La seule chose qui sera peut-être regrettée, sur le registre du chipotage, ce sont des couleurs un peu trop flashy... Il n'empêche : visuellement ce pilote est très beau.

Star Wars : Resistance - La Recrue introduit bien ses personnages et son histoire. Après, et comme tout pilote, il souffre d'en proposer trop peu et de laisser le téléspectateur sur sa faim... remplissant donc là parfaitement son contrat de donner envie de regarder la suite de la série !

Poursuivre la visite

1985 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.