Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep
– A fragmentary passage –

Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage –
L'écran titre
Titre original :
Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage –
Date de sortie Japon :
Le 12 janvier 2017
Pegi :
Déconseillé aux moins de 12 ans
Langue :
Anglais sous-titré français
Type de jeu :
Aventure
Multijoueur :
Aucun
Développeur :
Square Enix
Éditeur :
Square Enix
Disney Interactive Studios
Musique :
Yoko Shimomura
Jeux testé sur :
PlayStation 4

Le synopsis

Après avoir mis Ventus à l'abri et sacrifié son armure pour sauver Terra, Aqua a sombré dans le Royaume des Ténèbres, un lieu où le temps s'écoule différemment... Alors qu'elle s'enfonce dans ces terres délabrées où reposent les vestiges de mondes qu'elle a visités par le passé, la jeune Maître de la Keyblade perd peu à peu l'espoir de revoir un jour le Royaume de la Lumière. En chemin, Aqua retrouve toutefois un vieil ami qui va raviver la flamme dans son cœur...

La critique

rédigée par
Publiée le 12 juin 2022

Petit jeu rendu disponible sur la compilation Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue, Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage – dévoile enfin aux fans la suite des aventures d'Aqua, l'un des personnages les plus réussis de la saga. Jouant le rôle d'épilogue de Kingdom Hearts Birth by Sleep, ce nouveau titre très court tient également lieu de véritable démo technique et graphique pour Kingdom Hearts III afin d'attiser encore davantage, si cela est possible, l'impatience des fans.

Après les récentes sorties de Kingdom Hearts HD 1.5 Remix et Kingdom Hearts HD 2.5 Remix en 2013 et 2014, deux compilations qui proposent de (re)découvrir les six premiers opus de la saga en version définitive et surtout en haute définition, les fans sont fin prêts à recevoir Kingdom Hearts III... Du moins le pensent-ils. En effet, et alors que le nouveau jeu accuse un retard conséquent, Square Enix en profite pour annoncer une troisième (et dernière !) compilation à venir sur PlayStation 4. C'est ainsi que le 15 septembre 2015, le studio japonais présente, lors d'une conférence de presse, la venue prochaine de Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue. La bande-annonce diffusée lors de l'évènement montre logiquement des images de Kingdom Hearts Dream Drop Distance HD, un portage en haute définition du jeu sorti sur Nintendo 3DS en 2012, ainsi qu'une version filmique de Kingdom Hearts χ, intitulée Kingdom Hearts χ Back Cover. La surprise est en revanche totale lorsqu'une simple image d'Aqua évoluant dans le Royaume des Ténèbres apparaît à l'écran, accompagnée du titre du troisième jeu : Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage –.

Il faut dire que la suite des aventures d'Aqua fait l'objet de nombreuses spéculations chez les fans depuis la sortie de Kingdom Hearts Birth By Sleep Final Mix en 2011. La version augmentée de l'excellent titre de la PSP propose en effet un épisode secret qui permet aux joueurs d'incarner l'héroïne le temps d'un chapitre inédit dont l'action se déroule entièrement dans le Royaume des Ténèbres. Après avoir affronté un impressionnant boss final, les mots « Birth by Sleep – Volume Two – » semblent promettre aux joueurs la suite à venir des aventures du trio de l'Éclaireuse, ou au moins celles de la toute jeune Maître de la Keyblade. En 2014, à l'occasion de la sortie de Kingdom Hearts HD 2.5 Remix, Tetsuya Nomura, le grand chef d'orchestre de la saga, réaffirme d'ailleurs au magazine Famitsu sa volonté de raconter un jour d'autres bribes de l'histoire d'Aqua.

Dès l'année suivante, le vœu de Nomura – et celui des fans ! – se réalise donc... Plus ou moins. Une semaine après l'annonce de Kingdom Hearts HD 2.8 Final Chapter Prologue, Tetsuya Nomura choisit une nouvelle fois Famitsu pour donner quelques menus détails sur ce qui attend les joueurs dans la nouvelle compilation. Durant son entrevue, il explique notamment que les équipes de Square Enix ont un temps envisagé de réaliser une véritable suite à Kingdom Hearts Birth By Sleep, avant de se raviser : après un développement chaotique, Kingdom Hearts III est en effet en 2015 la priorité numéro un du studio vidéoludique. Square Enix songe donc à incorporer directement la suite des aventures d'Aqua au scénario de Kingdom Hearts III, mais les équipes japonaises font une nouvelle fois machine arrière. Il faut dire que le jeu à venir ne cesse de se développer tout en gagnant en profondeur, aussi Nomura pense-t-il qu'il est nécessaire de resserrer son histoire autour du périple de Sora. L'équipe de Square Enix basée à Osaka, déjà à l'œuvre sur la majorité des jeux Kingdom Hearts sortis sur consoles portables, est donc chargée d'étoffer le scénario développé jusqu'à présent pour créer Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage –, qui trouve enfin sa place sur la nouvelle compilation. Le titre, certes modeste, permet ainsi aux fans de découvrir en avant-première de nombreuses fonctionnalités développées spécifiquement pour Kingdom Harts III.

Le jeu débute immédiatement là où l'épisode secret de Kingdom Hearts Birth By Sleep Final Mix trouvait sa conclusion. Arpentant sans relâche les terres désolées des ténèbres, Aqua découvre que le Palais des Rêves, le monde inspiré de Cendrillon, a sombré dans le Monde Obscur. En visitant le bourg, elle se remémore avec émotion de tendres souvenirs, des réminiscences d'une vie passée à préserver la fragile lumière, entourée de tous ses amis. À mesure qu'elle avance, d'abord dans les vestiges du Palais des Rêves, puis dans ce qu'il reste de la Forêt des Nains (Blanche Neige et les Sept Nains) et du Domaine Enchanté (La Belle au Bois Dormant), Aqua doit affronter un passé de plus en plus douloureux et un chagrin qui menace de la consumer. Seule face à ses échecs, la jeune femme commence sérieusement à douter ; ne serait-il pas plus simple de lâcher prise et de s'abandonner aux ténèbres ?

Développé sur Unreal Engine 4, tout comme le futur Kingdom Hearts III, ce nouveau titre se veut donc très ambitieux graphiquement. Il faut dire qu'après une ribambelle de jeux sortis sur diverses machines portables, cela fait près de dix ans que la saga s'est tenue éloignée des consoles de salon, exception faite des récents portages en HD. Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage – offre donc un renouveau plus que bienvenu avec ses décors superbes et ses nouveaux modèles de personnages. Le bond technique est d'ailleurs largement appuyé par la présence des différentes cinématiques issues des jeux précédents en version HD. Ces dernières permettent au joueur de se rendre immédiatement compte du travail effectué par les équipes de Square Enix. Certes, certaines textures comme la peau des personnages laissent encore à désirer parfois, avec un rendu quelque peu « plastique », mais le titre se rattrape amplement avec sa gestion de la lumière et de l'éclairage. Le Bourg de Cendrillon, le Monde Intérieur du Miroir Magique et la Forêt Épineuse enchantée par Maléfique disposent donc chacun de leurs propres effets de lumière, avec un rendu très immersif. Il faut toutefois noter, et c'est là l'un des défauts récurrents de la saga, que les combats sont parfois un tantinet brouillon, en cela que les sortilèges et autres combos assénés par Aqua entraînent l'apparition d'effets visuels qui viennent gêner la visibilité à l'occasion.

Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage – ne déçoit pas non plus dans son gameplay, avec d'intéressants ajouts qui rendent les combats ultra-dynamiques, en empruntant par-ci, par-là quelques fonctionnalités des jeux précédents. Le menu de combat classique fait ainsi son grand retour après le Jeu de Commandes développé dans quelques jeux portables précédents. Exit donc les commandes à mixer, puisque la simplicité est de mise dans Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage – ; Aqua ne peut compter que sur les combos de sa Keyblade et ses puissants sortilèges pour se défaire de ses adversaires. Les Styles de Commandes issus de Kingdom Hearts Birth By Sleep, qui permettaient de modifier les mécaniques de combat des personnages à mesure que ces derniers occasionnaient des dégâts, reviennent en revanche dans une version plus fluide. Désormais appelées Commandes Contextuelles, ces additions laissent le joueur décider du moment opportun pour les activer et lancer ainsi un sort dévastateur ou changer de style de combat. Le Tir Visé ainsi que le Mode Fluidité, dans une moindre mesure, sont également de la partie. Il faut enfin noter, même si cela est plutôt accessoire, qu'une garde-robe est présente dans le jeu. En remplissant divers objectifs, Aqua récupère des couvre-chefs, des ailes ainsi que différents motifs et couleurs permettant de personnaliser ses vêtements.

De nouveau, la géniale Yoko Shimomura est chargée de l'illustration musicale du jeu. Une fois encore, l'artiste ne fait pas les choses à moitié puisqu'elle offre à ses fans quelques morceaux inspirés parmi lesquels le très rythmé Wave of Darkness, entendu pendant l'épique bataille contre la Marée Démoniaque. Le morceau peut d'ailleurs se vanter d'être l'un des meilleurs thèmes de boss de toute la franchise, dans un registre complètement différent des somptueuses partitions associées aux membres de l'Organisation XIII. Forest of Thorns, de son côté, se montre très ingénieux en mêlant plusieurs thèmes bien connus des joueurs, dont The Silent Forest, l'une des musiques qui résonnait autrefois durant la visite du Domaine Enchanté. Les partitions de Yoko Shimomura accompagnent à merveille le joueur durant l'exploration des vestiges d'anciens mondes tombés aux mains des ténèbres, tout en installant au passage une ambiance aussi familière qu'inquiétante qui illustre le conflit interne d'Aqua.

Comme de coutume avec la saga Kingdom Hearts, Tetsuya Nomura continue de filer son histoire en s'assurant que chaque pièce du puzzle s'emboîte parfaitement. Pour la première fois, le personnage commence donc son aventure au niveau 50, donnant ainsi aux joueurs qui se sont essayés à Kingdom Hearts Birth By Sleep un vrai sentiment de continuité, encore renforcé par la présence des sortilèges de niveau X qu'utilise la magicienne, en lieu et place des traditionnels sortilèges de premier stade. Au total, trois heures à peine sont nécessaires pour venir à bout du scénario, pour peu que le joueur prenne plaisir à explorer chaque recoin des cartes. Très généreux en cinématiques, le jeu en profite pour expliquer pourquoi Mickey n'est pas parti plus tôt à la recherche d'Aqua, ainsi que la raison de sa présence dans le Domaine des Ténèbres lorsque Sora et ses amis ont fermé la porte de Kingdom Hearts à la fin du premier opus. Jusqu'au-boutiste, Nomura en profite également pour justifier... pourquoi Mickey est torse nu dans le premier opus ! Si le clin d'œil à la première apparition de la Souris dans la saga en fera sourire certains, il est finalement la preuve de l'amour que Nomura porte à sa création. Quinze ans après la sortie de Kingdom Hearts premier du nom, Tetsuya Nomura entend donc bien poursuivre le développement de son univers vidéoludique, quitte pour cela à multiplier les titres souvent indispensables pour prendre la pleine mesure de l'histoire racontée. Et tant pis si cela fait grincer au passage les dents de bien des joueurs...

Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep – A fragmentary passage – est une belle réussite, malgré une durée de vie très courte. Même s'il parvient à tisser un lien avec les nombreux jeux précédents tout en attisant la curiosité des fans pour la suite de la saga Kingdom Hearts, le titre vaut surtout pour le subtil développement du personnage d'Aqua. La longue descente aux enfers de la jeune femme, en proie à ses souvenirs et ses regrets, pourrait d'ailleurs bien tirer une larme ou deux aux fans les plus fidèles de l'univers.

Les Plus
• Une évolution graphique impressionnante
• La musique enchanteresse de Yoko Shimomura
• Une belle exploration du personnage d'Aqua
Les Moins
• Une expérience trop courte
• Une visibilité parfois entravée durant les combats

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.