Star Wars : Les Derniers Jedi
La Novélisation

Star Wars : Les Derniers Jedi - La Novélisation
La couverture
Titre original :
Star Wars : The Last Jedi
Éditeur :
Outre Fleuve
Date de publication France :
Le 12 avril 2018
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Jason Fry
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : Le 06 mars 2018
Nombre de pages :
422

Le synopsis

An 34 après la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Des cendres de l'Empire renaît une nouvelle menace d'ampleur : l'impitoyable Premier Ordre ! Rey, l'orpheline chez qui la Force est si puissante, Finn, l'ancien stormtrooper qui se dresse contre ses maîtres, et Poe Dameron, l'impétueux pilote d'X-wings, se voient alors réunis par le destin pour combattre au sein de la Résistance. Mais Snoke, le Suprême Leader du Premier Ordre, et Kylo Ren, son bras armé, disposent de forces bien supérieures en nombre déchaînant une puissance de feu dévastatrice à travers la galaxie. Face à un tel ennemi, le seul espoir repose désormais sur une légende perdue : le Maître Jedi Luke Skywalker...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 01 juin 2018

Star Wars : Les Derniers Jedi - La Novélisation est, comme son nom l'indique, l'adaptation romanesque du film éponyme.

La novélisation est écrite par Jason Fry.
Né à Charlottesville en Virginie en 1969, l’auteur est avant tout journaliste. Il rentre en 1995 au The Wall Street Journal dont il s’occupe du site en ligne durant treize ans. Après cela, il embrasse une carrière d’écrivain et d’éditeur à plein temps tout en proposant en ligne divers papiers sur différents sujets et notamment le baseball. En 2013, il se lance enfin dans un cycle d’écriture de romans pour adolescents, The Jupiter Pirates. Passionné de l’univers Star Wars, il commence à livrer des articles dessus en 1999 pour le magazine américain Star Wars Insider puis écrit de nombreux essais et encyclopédies sur la galaxie lointaine. Viennent ensuite ses premiers travaux de fiction pour Star Wars dont une collection de nouvelles inaugurée en 2012 avec The Guns of Keldoro-Ai. Il enchaîne dans la foulée sur quatre romans pour la jeunesse (Au Service de l'Empire, Des Rebelles dans les Rangs, Justice Impériale et L'Académie Secrète), tous basés sur la série animée Star Wars : Rebels : Servants of the Empire, deux romans dans le cycle Voyage vers Star Wars : Le Réveil de la Force : Cible Mouvante qu’il signe avec Cecil Castellucci et enfin L'Arme du Jedi qu’il écrit seul.

La novélisation de Star Wars : Les Derniers Jedi s'avère bien plus palpitante que son homologue de Star Wars : Le Réveil de la Force. L'auteur a, en effet, ici plus de latitude pour donner des détails et de l'épaisseur à ses personnages tout simplement via le processus de pensées. Ce dernier était, il est vrai, absent de la retranscription de l'Épisode VII par Alan Dean Foster, afin de ne pas faire de révélations qui viendraient par la suite. Ici, Jason Fry n'a pas cet handicap et utilise donc le procédé avec délectation. Ainsi, le lecteur apprend de nombreux éléments sur le passé des personnages ou vit certaines scènes sous un autre angle avec l'état d'esprit des protagonistes développé à l'occasion. Nombreux sont d'ailleurs les personnages à profiter du processus dont notamment Snoke et Rose. Le Suprême Leader donne de la sorte aux lecteurs quelques informations sur la création du Premier Ordre dans les Régions Inconnues et son propre positionnement par rapport à Palpatine. Rose, quant à elle, voit le récit des scènes entre elle et Finn narrées, la plupart du temps, depuis son point de vue amenant un éclairage intéressant sur sa relation avec l'ancien stormtrooper. La lecture s'avère ainsi particulièrement plaisante et plus encore pour l'amateur de l'Univers Étendu, puisque de nombreux petits détails raccrochent la novélisation avec d'autres œuvres de l'Univers Officiel que cela soit en roman comme en comics.

L'ouvrage en profite également pour proposer de nouvelles scènes ; les deux les plus emblématiques étant situées en début de récit. La première est un rêve de Luke Skywalker qui s'imagine dans un futur alternatif s'il n'avait pas rencontré Obi-Wan Kenobi et où il se retrouve marié. La seconde se passe au chapitre suivant et voit Leia offrir un enterrement à Han Solo, ou plutôt un hommage puisque le corps de son ex-mari a disparu. Elle prend le temps, devant la Résistance, du recueillement pour lui et tous ceux qui ont disparu lors de la bataille de la base Starkiller. D'autres petites scènes agrémentent aussi le livre, notamment la relation entre Rose et sa sœur Paige ici particulièrement approfondie. Les deux jeunes femmes ont, en effet, droit à un chapitre au début du roman, juste avant le début des événements du film puis Paige revient dans les pensées de Rose tout au long de la novélisation montrant combien leur attachement était profond ; une notion à peine perçue par les spectateurs et symbolisée par les deux moitiés d'un médaillon Otomok qu'elles partageaient.

Le livre s'attache par ailleurs à expliquer plusieurs scènes. La première d'entre elle est celle qui a assurément fait couler beaucoup d'encre : comment et pourquoi Leia arrive à survivre à l'attaque de son vaisseau lorsqu'elle se trouve dans l'espace. Le lecteur comprend ainsi que la Générale de la Résistance dispose de quelques notions du maniement de la Force sans jamais être allée au delà malgré les recommandations de son frère. Son utilisation au bord de la mort est ainsi à la fois un réflexe de survie tout comme un miracle venu de son ascendance.
Enfin, les pensées, décidément très importantes dans la novélisation, soulignent les actes, manqués ou non, de Kylo Ren dont les tentatives d'assassinats de sa mère ou de son mentor.

Star Wars : Les Derniers Jedi - La Novélisation est au final plutôt réussi notamment dans sa capacité à révéler les pensées profondes des personnages. Il permet ainsi de redécouvrir les événements du film sous un jour nouveau sans être une retranscription insipide comme l'avait pu être celui du précèdent volet de la trilogie. Le style agréable de l'auteur ajoute également un plaisir supplémentaire  à sa lecture.

Poursuivre la visite

1985 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.