La Haute République
Tome 1 : Il n'y a Que la Peur

Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 13 octobre 2021
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Cavan Scott (Scénariste)
Ario Anindito (Dessinateur)
Nombre de pages :
120

Le sommaire

• The High Republic #1 - There Is No Fear #1/5 (06/01/2021)
• The High Republic #2 - There Is No Fear #2/5 (03/02/2021)
• The High Republic #3 - There Is No Fear #3/5 (03/03/2021)
• The High Republic #4 - There Is No Fear #4/5 (07/04/2021)
• The High Republic #5 - There Is No Fear #5/5 (12/05/2021)

La critique

rédigée par
Publiée le 19 novembre 2021

Il n'y a Que la Peur est le premier tome de la série régulière de comics adulte de La Haute République publiée aux États-Unis par Marvel.

La Haute République a été annoncé dans un premier temps sous le nom de code Project Luminous lors de la Star Wars Celebration de 2019. Mais bien peu de choses sont alors dévoilées mis à part le choix de cinq auteurs (Charles Soule, Claudia Gray, Justina Ireland, Cavan Scott et Daniel José Older) et quatre éditeurs (Disney-Lucasfilm Press, Del Rey, Marvel et IDW). Finalement, l'annonce officielle se produit le 24 février 2020. La Haute République est alors présenté comme un projet de cross-média littéraire, le plus ambitieux jamais réalisé dans l'univers Star Wars. Ce qui peut s'en rapprocher le plus est ainsi Le Nouvel Ordre Jedi, la série de romans multi-auteurs lancée en 1999 par Del Rey. Chose notable cette fois-ci, le scope est bien plus large de par la diversité des genres littéraires qui permettra de découvrir différentes facettes de cette nouvelle ère Star Wars, et ce, peu importe l'âge des lecteurs. Il y aura dès lors des romans adulte chez Del Rey, des romans jeune adulte et jeunesse chez Disney-Lucasfilm Press, des comics adulte chez Marvel et des comics jeunesse chez IDW. En France, Pocket se charge des romans adulte et jeunes adulte, La Bibliothèque Verte des romans jeunesse et Panini Comics des comics adulte et jeunesse. Et encore, il ne s'agit là pour l'instant que de la première salve. D'autres types d'œuvres sont déjà annoncés, comme un manga, un roman graphique et un drama audio, offrant ainsi une variété littéraire aussi large que réjouissante. Si aucun film n'a été dévoilé autour de cette nouvelle période, une série pour Disney+ est tout de même prévue : Star Wars : The Acolyte. Le projet La Haute République a donc été construit sur plusieurs années et s'articulera sur trois périodes nommées La Lumière des Jedi, puis Quest of the Jedi et enfin Trials of the Jedi. Signe de l'ambition du projet éditorial mené, le lancement s'est fait en grande pompe, et ce, des deux côtés de l'Atlantique, avec un matériel marketing jamais autant développé pour une œuvre littéraire Star Wars, du moins depuis le rachat de la franchise par The Walt Disney Company.

Le scénario du comics est ici écrit par l'auteur britannique Cavan Scott. Né le 17 avril 1973 à Bristol en Angleterre, ce dernier travaille beaucoup sur les franchises connues que ce soit sur des romans, des nouvelles ou des scénarios de comics. Il a collaboré ainsi entre autres sur Power Rangers, Skylanders, Doctor Who ou Les Pingouins de MadagascarAventures dans un Monde Rebelle constitue dans sa carrière son tout premier projet pour la saga Star Wars ; le cycle mis en place comprenant sept volumes au total dont il signe le premier, deuxième, quatrième et sixième ; les autres étant confiés à Tom Huddleston. Suite à cette première incursion, il scénarise de nombreuses histoires de comics jeunesse Star Wars, que ce soit Star Wars Aventures ou Dark Vador : Les Contes du Château et écrit aussi le livre audio, inédit en France, Dooku - Jedi Lost. Il se lance ensuite dans l'aventure littéraire qu'est La Haute République où, en plus de scénariser la série adulte, il signe la nouvelle Starlight : First Duty, le roman adulte L'Orage Gronde et le roman graphique The Monster of Temple Peak.
Le dessin est confié, pour sa part, à Ario Anindito, un artiste indonésien né en 1984. Il commence à travailler pour Marvel en 2015 sur des titres comme House of M ou Agents of S.H.I.E.L.D.. Il se voit ensuite confier des séries avec des héros asiatiques comme Atlantis Attacks ou Sword Master. Pour la saga Star Wars, il dessine quelques couvertures ainsi que Star Wars Annual #4 avant d'être appelé sur la série La Haute République.

Pour pouvoir apprécier ce premier tome du comics de La Haute République, il vaut mieux avoir lu les trois livres déjà parus autour de cette nouvelle saga Star Wars : le roman adulte La Lumière des Jedi qui introduit à merveille cette période se déroulant 200 ans avant la saga Skywalker ; le roman jeunesse Une Épreuve de Courage qui met en avant certains personnages apparaissant aussi dans le comics et qui divulgâche donc la fin du roman jeunesse ; le roman jeune adulte En Pleines Ténèbres qui présente notamment les méchants du comics. Le fait d’entremêler les issues des comics avec les différents autres supports littéraires permet ainsi de mettre en image cette période de Star Wars, que ce soit via les traits des personnages ou l'ambiance générale de la Galaxie. Le lecteur a alors particulièrement plaisir à découvrir l'apparence physique des Jedi qu'il avait appris à connaître dans les romans, que ce soit Avar Kriss, Vernestra Rwoh, Imri Cantaros ou Sskeer mais également de voir à quoi ressemble les Drengir. Le comics offre également la possibilité d'apprécier la technologie et les habits de cette période qui sont légèrement différents de ce qui est connu de l'univers Star Wars tout en étant aussi vraiment familier. Une évolution toute en douceur donc...

Le premier arc du comics de La Haute République se concentre sur Keeve Trennis, la Padawan du Maître Jedi Sskeer, qui est sur le point de passer son épreuve pour devenir Chevalier Jedi. Sa première mission, une fois Jedi, consiste ainsi à comprendre pourquoi un vaisseau Hutt a été attaqué dans les confins de la bordure extérieure. Elle, son ancien maître ainsi que deux jumeaux Jedi, Ceret et Terec, partent alors sur Sedri Minor, une planète qui abrite une mystérieuse présence emplie de Côté Obscur. Ils vont devoir découvrir de quoi il retourne avant de combattre des créatures particulièrement dangereuses, y compris pour un Jedi : les Drengir. Ils se doivent pourtant de les arrêter car l'avenir de la République tout entière en dépend. Ce premier arc est ainsi principalement un récit de présentation, surtout dans son premier issue, mais il propose une histoire somme toute haletante qui permet notamment à certains personnages des romans d'évoluer, pour le plus grand plaisir des lecteurs. De plus, il développe la menace introduite dans le roman En Pleines Ténèbres ; les Drengir étant décidément des antagonistes fascinants au design étonnant.

D'un point de vue graphique, l'arc est aussi très réussi. Ario Anindito arrive en effet à proposer des personnages particulièrement expressifs, et ce peu importe leur espèce, qu'ils soient humains ou non. Si la composition des pages s'avère assez classique, quelques planches ressortent du lot, notamment les dessins sur une seule page ou sur une double page. La plus réussie est sûrement celle du flashback des Drengir dont le découpage est vraiment original et ressort superbement. Par contre, le dessinateur pèche peut-être un peu sur les décors qui ont tendance à manquer de détails. Ils sont néanmoins compensés par des couleurs appliquées par l'artiste Annalisa Leoni qui apporte une ambiance colorée définissant la période de La Haute République et se démarquant ainsi de celle, bien plus sombre, de la Saga Skywalker, en particulier sur l'Empire ou le Premier Ordre.

Il n'y a Que la Peur est un premier arc introductif vraiment satisfaisant. Il permet surtout de mettre superbement en image cette nouvelle période de Star Wars, découverte pour la première fois en romans.

Poursuivre la visite

1985 • 2021

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.