Civil War II
All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3

All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II
La couverture
Titre original :
Guardians of the Galaxy: New Guard - Vol. 3: Civil War II
Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 13 juin 2018
Collection :
Marvel NOW!
Auteur(s) :
Brian M. Bendis (Scénariste)
Valerio Schiti (Dessinateur)
Kevin McGuire (Dessinateur)
Jim Cheung (Dessinateur)
Nombre de pages :
112

Le sommaire

• Introduction
• Free Comic Book Day 2016: Civil War II (2016)
• All-New Les Gardiens de la Galaxie Chapitre 11 (Guardians of the Galaxy #11) (2016)
• All-New Les Gardiens de la Galaxie Chapitre 12 (Guardians of the Galaxy #12) (2016)
• All-New Les Gardiens de la Galaxie Chapitre 13 (Guardians of the Galaxy #13) (2016)
• All-New Les Gardiens de la Galaxie Chapitre 14 (Guardians of the Galaxy #14) (2016)

La critique

rédigée par
Publiée le 09 avril 2020

Après Spartax et la planète prison Moord, les Gardiens de la Galaxie sont cette fois de retour sur Terre dans la suite de leurs aventures, All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II. Signé par Brian Michael Bendis et Valerio Schiti, rejoints dans l’aventure par les dessinateurs Kevin McGuire et Jim Cheung, les quatre épisodes de l’album sont sortis dans les kiosques américains de février à mai 2017 et font de fait partie intégrante du nouvel arc de l’époque, Civil War II.

Civil War II est l’une des grandes sagas de Marvel Comics. Écrite par Bendis et dessinée par David Marquez, elle fait suite à Civil War, le phénomène signé dix ans plus tôt par Mark Millar avec le concours des dessinateurs Steve McNiven et Leandro Fernández. Après le combat ayant opposé Iron Man et Captain America, la guerre civile voit cette fois-ci s’affronter Tête de Fer et Captain Marvel. Suite à l’exposition à la brume tératogène d’Ulysse, un étudiant de l’Ohio qui devient de fait un inhumain capable de prédire l’avenir, ces derniers se divisent en effet sur la manière d’utiliser ce pouvoir. Si Captain Marvel y voit un bon moyen de garantir l’ordre en punissant les criminels avant qu’ils n’aient eu le temps de commettre leurs méfaits, Tony Stark estime pour sa part qu’il n’est pas possible de voir la punition précéder le crime. Après la mort de War Machine puis celle de Miss Hulk, tués par Thanos, la grande famille des super-héros se divise donc. Chacun doit choisir son camp. Faucon, Jane Foster, Black Panther, Daredevil, Black Widow, Hulk ou bien encore Deadpool suivent ainsi Iron Man. Captain America, Spider-Man, Vision, Œil de Faucon et Ant-Man, entre autres, prennent quant à eux le parti de Captain Marvel. Marquée par l’intervention des Inhumains qui détruisent la Tour Stark après que Tony a enlevé Ulysse au sein même d’Attilan, la guerre civile fait rage et les pertes s’accumulent…
Annoncée en grandes pompes dès le début de l’année 2016, Civil War II, dont le premier opus paraît en juin, est l’un des événements de Marvel Comics. Composée de huit numéros indépendants, elle déborde ainsi sur les autres séries éditées par la Maison des idées, Captain America: Sam Wilson, Captain America: Steve Rogers, Captain Marvel, Deadpool, Ms. Marvel, New Avengers, Nova, Spider-Man, Uncanny Avengers ou bien encore Uncanny Inhumans. Les Gardiens de la Galaxie sont également de la partie. Après avoir libéré les captifs de la planète prison des Badoon, Captain Marvel leur demande en effet leur aide afin de mener la lutte contre Iron Man au cours de quatre épisodes publiés entre février et mai 2017 et rassemblés dans le volume All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II.

All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II s’inscrit, comme toutes les séries parues depuis octobre 2012, dans la ReEvolution entreprise par Marvel sous le sigle Marvel NOW!. Impulsée par le rédacteur en chef Axel Alonso, l’idée est alors de relancer chacun de ses titres en repartant du numéro 1 afin de capter un nouveau lectorat. Les X-Men, les Avengers, Thor, Spider-Man, Iron Man, Deadpool ou bien encore Rocket Raccoon et Nova voient ainsi leur série respective démarrer ou redémarrer, au même titre que celle des Gardiens de la Galaxie, placés sous l’égide du scénariste Brian M. Bendis et du dessinateur Valerio Schiti.
Pour ce troisième volume, tous les deux s’adjoignent les services de deux autres illustrateurs, Kevin McGuire et Jim Cheung. Né le 9 septembre 1960 à Kearny, dans le New Jersey, le premier est recruté par Marvel dès le début des années 1990 afin d’être l’assistant de John Buscema. Rapidement, il entre en contact avec les responsables de DC Comics pour qui il travaille par alternance pendant près de vingt-cinq ans sur les séries Batman Confidential, Doom Patrol, Hawk and Dove, Justice League, New Titans ou bien encore Superman et Supergirl. En parallèle, McGuire poursuit sa collaboration avec Marvel pour qui il écrit certaines histoires avec Captain America, The Defenders, Les 4 Fantastiques, Spider-Man ou encore les X-Men.
Né en 1972 en Angleterre, Jim Cheung débute quant à lui sa carrière au milieu des années 1990. Engagé par Marvel, qu’il quitte brièvement au début des années 2000 pour participer à la création de Scion pour le compte de Crossgen Comics, il illustre en plus de ses nombreuses couvertures les titres New Avengers: Illuminati, New Avengers, Avengers: The Children’s Crusade, X-Force, Young Avengers ou bien encore l’épisode de Civil War II paru à l’occasion du Free Comic Book Day.

Bien qu’ils s’étaient jurés de ne plus jamais y remettre les pieds, les Gardiens de la Galaxie sont de retour sur Terre. Il s’agit là de la nouvelle équipe des Gardiens qui fait suite aux précédentes. La folle équipée est en effet apparue pour la première fois en janvier 1969 dans Marvel Super-Heros #18. Inventée par l’éditeur Roy Thomas, le scénariste Arnold Drake et le dessinateur Gene Colan, elle compte alors dans ses rangs le major Vance Astro, l’homme de cristal Martinex T’Naga, l’aventurier de Jupiter Charlie-27 et Yondu. Chargés de combattre les Badoon, des reptiliens cherchant à contrôler la galaxie, tous sont remplacés en 2008 par Peter Quill alias Star Lord, Rocket Raccoon, Groot, Drax le Destructeur et Gamora mis en scène par Dan Abnett et Andy Lanning dans le titre Annihilation: Conquest #6 et popularisé au cinéma par James Gunn en 2014. Après la saga Secret Wars par Jonathan Hickman et Esad Ribic, l’équipe change de nouveau, accueillant dans ses rangs Rocket Raccoon, devenu le chef du groupe, Groot, Drax mais aussi Kitty Pride issue de la famille des X-Men et qui a pris la place de Star-Lord, La Chose, l’un des membres des 4 Fantastiques, et enfin Flash Thompson, alias Venom. À la suite des événements vécus dans les deux premiers tomes de All-New Les Gardiens de la Galaxie, Peter Quill, Gamora et Angela, la fille d'Odin, ont eux-aussi rejoint la bande.
Bien qu’ils s’étaient jurés de ne plus jamais y remettre les pieds, donc, les Gardiens de la Galaxie sont de retour sur Terre. Après avoir mis la raclée du siècle aux Badoon et libéré l’ensemble des prisonniers de la planète prison Moord, notamment leur alliée Angela, la fille d’Odin, ces derniers ont en effet été appelés à la rescousse par Captain Marvel afin de lui prêter main forte dans le combat qui l’oppose à Iron Man. Malgré eux, l’équipe est ainsi rattrapée par la guerre civile qui déchire les super-héros. Mais le danger est ailleurs. Dans les geôles du S.H.I.E.L.D. croupit le terrible Thanos, le titan fou qui a tué War Machine et Miss Hulk. Se pose dès lors la question de prévenir Gamora que son père adoptif, qu’elle cherche à tuer depuis si longtemps, est à portée de main…

Offrant pour démarrer ce nouveau tome l’épisode de Civil War II dessiné à l’occasion du Free Comic Book Day 2016, All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II débute là où All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 2 : Recherchés s’est arrêté. Les Gardiens de la Galaxie sont célébrés comme des héros par les prisonniers libérés du joug des terribles Badoon. Partie dans l’espace, l’équipe fête sa victoire en se rapprochant de la Terre. Cette fois, et contrairement au tome précédent, le lecteur n’est donc pas directement happé dans une nouvelle aventure mais peut tranquillement savourer le début de l’histoire en se laissant guider gentiment vers la Terre. Il se retrouve dès lors plongé au cœur de la guerre civile opposant Captain Marvel et Iron Man. Bien sûr, rien dans l’album n’explique les causes du conflit ni ses tenants et aboutissants. Pour appréhender l’enjeu, il est donc préférable d’avoir lu Civil War II. Cela peut également être utile pour comprendre ce que Thanos vient faire dans cette histoire. Cependant, ce passage par l’arc principal n’est absolument pas indispensable. Le lecteur peut en effet très bien continuer de se laisser porter par les événements. Les Gardiens sont donc embarqués malgré eux dans une guerre opposant les super-héros. Soit. Thanos est une terrible menace. Bien sûr. C’est parti !
Contrairement au tome 2, Brian M. Bendis ne se perd pas en conjectures et n’écarte pas le lecteur de la droite ligne de l’histoire. Finies les pérégrinations inutiles dans les entrailles d’une planète ou bien encore les rebondissements qui n’en sont pas vraiment. Après une deuxième partie décevante de All-New Les Gardiens de la Galaxie, cette troisième reprend un rythme de croisière franchement agréable. Les scènes se suivent de manière soutenue et cohérente. Le lecteur ne passe pas dix pages à voir les héros frapper leurs ennemis encore et encore. Le combat entre le camp d’Iron Man et celui de Captain Marvel est vite passé grâce à des ellipses fort appréciables (le gros des combats étant dans les albums dédiés à Civil War II). L’histoire paraît dès lors plus simple. Les personnages sont davantage creusés. La souffrance de Gamora qui en a tant bavé durant sa recherche de Thanos est clairement et superbement exprimée. Le dégoût de Rocket pour la Terre est expliqué grâce à un flash-back impliquant Spider-Man et les Skrulls. Après avoir tout simplement disparu de l’histoire dans le volume précédent, Annihilus, le dictateur de la Zone Négative, et la reine des Broods, les grands méchants de l’histoire qui introduisaient l’arc, sont par ailleurs de retour. Le climax mis en place au début du tome 1 semble reprendre son déroulement logique.

Au contraire des planches bien fades du tome 2, All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II renoue avec les performances du premier tome. Valerio Schiti fait une fois encore montre de son talent avec certaines pages magnifiques. Le passage du vaisseau des Gardiens près du soleil est notamment très beau, tout comme cette superbe vision de la Terre au cœur de la voûte étoilée. Le lecteur retrouve les magnifiques couleurs du tome 1 grâce au travail de John Dell III. Seule déception… Où a donc bien pu passer la traditionnelle galerie de couvertures alternatives qui, déjà dans le tome 2, s’était réduite comme peau de chagrin ?

Après un All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 2 : Recherchés décevant, revoilà le lecteur embarqué grâce à All-New Les Gardiens de la Galaxie - Tome 3 : Civil War II dans une histoire haletante avec, une fois encore, une fin offrant de belles promesses pour la suite.

Poursuivre la visite

1968 • 2019
1966 • 2020

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.