Anaïs Delva Chante les Princesses Disney

Anaïs Delva Chante les Princesses Disney
Vue d'ensemble
Date d'ouverture :
Le 21 juin 2017
Type d'attraction :
Concert
Musique :
Anaïs Delva
Durée :
45 minutes

Le synopsis

À l'occasion de la Fête de la Musique, Anaïs Delva donne un concert de chansons de Princesses Disney au Théâtre du Château.

L'expérience

C'est le premier jour de l'été et un soleil de plomb illumine le Parc Disneyland. Afin de célébrer comme il se doit la Fête de la Musique, une invitée de marque est attendue sur la scène du Théâtre du Château. Le plateau tournant qui prend la forme d'une couronne révèle alors la présence de la chanteuse Anaïs Delva qui commence par chanter Au Bout du Rêve, en hommage à la Princesse Tiana. Galvanisée par la chanson, elle s'adresse alors au public en se félicitant de cette belle journée, malgré la canicule ambiante. Elle demande alors s'il connaît bien les chansons de princesses et se propose de les leur faire deviner. La première étant Pocahontas, Anaïs Delva se met alors à chanter L'Air du Vent.

Elle envie d'ailleurs beaucoup Pocahontas qui se déplace pieds nus et n'hésite pas à enlever ses chaussures en rêvant de se rafraîchir sous l'océan. Une façon pour elle d'annoncer sa chanson suivante : Partir Là-Bas d'Ariel. À l'issue de celle-ci, elle arrose ses musiciens avec son brumisateur et décide de faire un aparté en anglais pour se présenter aux visiteurs anglophones. Elle leur dit alors qu'elle suppose qu'ils se demandent qui elle est et précise qu'elle est la voix française d'Elsa dans La Reine des Neiges et qu'elle fait une tournée de concerts dans toute la France. Elle se met alors à chanter, en anglais, Touch the Sky, la chanson de Merida dans Rebelle.

Le plateau tournant laisse ensuite apparaître un siège. Avant de s'y installer, Anaïs Delva demande à son public s'il est allé au cinéma récemment. Il lui évoque Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, Vaiana, la Légende du Bout du Monde puis enfin La Belle et la Bête. En hommage à ce dernier, elle interprète alors Beauty and the Beast / Histoire Éternelle dans les deux langues. Cela fait, elle décide de présenter à l'assistance les quatre musiciens qui l'accompagnent : Mathieu à la batterie, Aurélien à la basse, Rémi à la guitare et Julien au piano. Elle dit alors qu'il est temps de s'envoler avec Ce Rêve Bleu. Cette chanson est certes un duo mais, comme le dit Anaïs, elle est une princesse de la nouvelle génération et la chantera toute seule.

Une fois la chanson terminée, certaines personnes du public réclament un titre de La Reine des Neiges. Anaïs s'amuse en feignant n'en avoir jamais entendu parler. Lorsqu'elle demande ce que chante cette fameuse reine et que le public lui répond Libérée, Délivrée, elle continue à prétendre ne pas connaître. Elle finit par admettre qu'elle la chantera à l'issue du spectacle mais qu'elle souhaite offrir un peu de rock au parents. Elle se lance alors dans une version très personnelle et punchy d'Où Est la Vraie Vie ? de Raiponce qui se termine par un joli lancer de serpentin bleus et blancs, aux couleurs du vingt-cinquième anniversaire de Disneyland Paris.

L'issue du spectacle se rapproche et Anaïs s'amuse à révéler aux enfants que lorsque leurs parents ont eu une journée difficile au travail avec un patron pas sympa, ils écoutent et chantent Libérée, Délivrée en cachette dans leur voiture. L'assistance en rit et la chanson commence tandis qu'une calèche tirée par deux chevaux blancs s'approche de la scène. Au moment où Anaïs se lance dans le refrain (qu'elle interprète tantôt en français tantôt en anglais), le plateau tournant laisse apparaître la Reine Elsa sur la scène. Anaïs s'agenouille avec respect devant elle et poursuit son interprétation pendant que la Reine envoie des flocons de neige tout autour d'elle.

Enfin, les deux jeunes femmes montent dans la calèche qui les emmène en direction de Central Plaza. La procession se poursuit sur Main Street jusqu'à Town Square devant les visiteurs ravis de pouvoir saluer ces deux invitées de marque.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 29 mars 2018

Anaïs Delva est une chanteuse et comédienne française née le 15 mai 1986 à Bar-le-Duc en France. Elle commence sa carrière en 2011 avec les musicals Roméo et Juliette, les Enfants de Vérone au Palais des Congrès de Paris puis devient Cendrillon sur la seconde saison de la tournée de Cendrillon, le Spectacle Musical au Théâtre Mogador. La jeune Anaïs rencontre le succès lorsqu'elle interprète Lucy Westenra dans la comédie musicale Dracula, l’Amour Plus Fort Que la Mort sous la direction du chorégraphe Kamel Ouali jouée d’abord au Palais des Sports de Paris avant de partir en tournée nationale. Elle continue sur le même registre en jouant sur scène dans Robin des Bois : la Légende… ou Presque ! au Festival d’Avignon ainsi que Salut les Copains, le spectacle musical au Zénith en France et en Suisse.
L’année 2013 offre à Anaïs Delva deux gros projets. Le premier est sa participation à la comédie musicale Spamalot au Palais des Glaces et le deuxième, le doublage de la princesse Elsa dans le long-métrage d’animation des studios Disney La Reine des Neiges (rôle qu'elle reprendra dans Once Upon a Time - Il Était une Fois, La Reine des Neiges : Une Fête Givrée et La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf). Elle sort également son premier single en duo avec Florian Roi, Toi. L’immense succès de La Reine des Neiges marque indéniablement la carrière d’Anaïs Delva dont la popularité explose. Elle participe à la compilation We Love Disney et sa suite (bien qu'elle soit la seule à ne pas y interpréter de chanson inédite, sa participation se résumant à des pistes enregistrées pour le film La Reine des Neiges). Elle reste pourtant à ses premiers amours et revient au théâtre dans la comédie musicale Hansel et Gretel au Palais des Glaces de Paris. Elle sort parallèlement son deuxième single Le Petit Sourire et semble vouloir alors embrasser une carrière autonome de chanteuse. Mais voilà, le faible écho rencontré par Le Petit Sourire qui ne décollera jamais vraiment, contrarie quelque peu ses plans. Elle choisit alors de capitaliser sur sa popularité auprès du grand public venue du tube Libérée, Délivrée et propose en guise de tout premier album, une compilation de reprise des chansons Disney. Sort ainsi en 2015, chez Mercury Music Group en collaboration avec Disney FranceAnaïs Delva et les Princesses Disney incluant le titre qui l'a rendue célèbre (Libérée, Délivrée extrait de La Reine des Neiges). L’opus signe un joli succès sans atteindre - et de loin - les chiffres de vente de We Love Disney. En parallèle, Disney l'invite à interpréter Toi pour le film à prises de vues réelles Cendrillon, et Par Magie pour le téléfilm Descendants. Anaïs Delva retourne ensuite au théâtre pour jouer dans la pièce La Dame Blanche au Théâtre du Palais Royal puis enchaîne toujours sur les planches en 2016 dans Le Misanthrope au Vingtième Théâtre de Paris.

Suite au succès de son album, elle se produit en solo sur scène pour la première fois, le 27 avril 2016, à La Cigale, dans le 15ème arrondissement de Paris, lors du concert Anaïs Delva Chante les Princesses Disney. Le spectacle affichant complet, Disney décide de réitérer l'exploit au Trianon le 18 septembre et voit plus grand en organisant une captation filmée du concert qui est ensuite distribuée dans les cinémas, sous le titre Les Princesses Disney Chantées par Anaïs Delva, du 30 septembre au 1er octobre 2016. Succès aidant, Anaïs part en tournée en France et en Belgique du 5 mai au 11 juin 2017 et c'est dans ce contexte qu'elle investit la scène du Théâtre du Château du Parc Disneyland le 21 juin suivant, ce concert unique s'inscrivant dans le cadre de la Fête de la Musique célébrée depuis 1982 dans de nombreux pays du monde.

Il est à noter que ce concert surprise n'a pas été communiqué par Disneyland Paris qui a préféré faire une surprise aux visiteurs du jour, le côté négatif étant que de nombreux fans ont été déçus de ne pas avoir été mis au courant suffisamment à temps pour y assister. La scène du Théâtre du Château conserve dès lors les décorations bleutées de L'Étincelante Valse des Princesses, l'un des nouveaux spectacles du 25ème anniversaire de Disneyland Paris. Elle a l'avantage de coïncider avec le thème du concert dont les chansons rendent toutes hommages aux Princesses des films d'animation Disney. Par ailleurs, elle est idéale pour accueillir la Reine Elsa en fin de spectacle (alors même que celle-ci n'apparaît pas dans L'Étincelante Valse des Princesses).

Ce concert est une version raccourcie de celui proposé en tournée. En effet, en sont absents les titres Par Magie (Descendants), Réflexion (Mulan), J'en Ai Rêvé (La Belle au Bois Dormant), Tendre Rêve (Cendrillon), Libérée, Délivrée (version acoustique) (La Reine des Neiges), Un Sourire en Chantant et Un Jour Mon Prince Viendra (Blanche Neige et les Sept Nains) ansi que Je Veux Y Croire (Raiponce). Cela s'explique par sa durée plus courte, le spectacle s'insérant entre une représentation de L'Étincelante Valse des Princesses et le passage de Disney Stars on Parade. Cela dit, cette durée plus ramassée reste cohérente dans le cadre d'un Parc à thèmes dans lequel les visiteurs tentent de profiter d'un maximum d'attractions au cours de leur journée, voire séjour. Il ne faut pas non plus oublier qu'il a lieu en plein air, avec un public debout, alors que les concerts de la tournée se font dans des salles fermées où les spectateurs sont confortablement assis.

En terme de performance pure, Anaïs Delva ne souffre décidément d'aucune critique et pose sa voix naturellement sur chaque titre sans jamais donner l'impression de forcer. Elle réussit à tenir les notes les plus hautes des titres les plus difficiles (L'Air du VentPartir Là-BasLibérée, Délivrée) et n'hésite pas à donner de sa personne en dansant et s'appropriant l'espace de la scène durant les mélodies les plus énergiques (Touch the SkyOù Est la Vraie Vie ?Au Bout du Rêve). Elle reste proche de son public en partageant avec lui ses remarques notamment sur la météo, les températures étant particulièrement élevées ce jour-là. Les quelques effets qui habillent le spectacle sont sympathiques (lancer de serpentins, canons à neige) et le final en carrosse est une bonne idée qui a, en plus, l'avantage de faire profiter de la présence d'Anaïs Delva à tous les visiteurs déjà installés le long de la route de la parade.

Ce concert est une agréable surprise offerte aux visiteurs du jour dans le cadre de la Fête de la Musique. Il permet de redécouvrir avec bonheur certaines des plus belles chansons du catalogue Disney interprétées avec talent par la voix française d'Elsa dans La Reine des Neiges. Une surprise "givrée" pour bien commencer l'été !

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.