Peg
Date de création :
Le 16 juin 1955
Nom Original :
Peg
Créateur(s) :
Eric Larson
Apparition :
Cinéma
Télévision
BD
Voix Originale(s) :
Peggy Lee (film d’animation La Belle et le Clochard)
Janelle Monáe (film live La Belle et le Clochard)
Voix Française(s) :
Marie Francey (doublage 1955 de La Belle et le Clochard)
Evelyne Séléna (voix parlée doublage 1989 de La Belle et le Clochard)
Marie Ruggeri (voix chantée doublage 1989, doublage 1997 de La Belle et le Clochard)
Kristel Adams (film live La Belle et le Clochard)

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 10 janvier 2020

Peg est une chienne de race pékinois apparue pour la première fois dans le Grand Classique La Belle et le Clochard (1955). Chienne des rues n’ayant pas de famille adoptive, le Clochard la libère alors qu'elle vient d'être attrapée par le gardien de la fourrière avec le bouledogue Bull.

Elle se fait toutefois de nouveau prendre puisqu'elle fait partie des chiens enfermés dans la fourrière dans laquelle Lady est conduite quelques instants après avoir été attrapée par le fouriériste un matin alors qu’elle tentait de suivre le Clochard dans les rues. Tandis que Bull et le croisé américain Toughy se moquent du cocker qu'ils surnomment "la princesse fanfreluche", Peg s'interpose pour protéger la chienne de bonne famille terrorisée de se retrouver dans ce sinistre endroit où les chiens errants sont enfermés avant d’être livrés à un sort funeste.

Peg, dont les yeux bleus sont la plupart du temps cachés par ses longs poils qui tombent comme une frange, est une ancienne vedette de cabaret. Elle a rencontré le Clochard alors qu'elle travaillait au "Clébard Folies". Ne semblant pas indifférente au charme du bâtard dont elle dit qu'il "a du chien", elle vante ses qualités dans la chanson Il se traîne, démontrant ses talents de chanteuse tout en se déhanchant devant les autres chiens qui battent la mesure. C'est avec cette chanson que Lady découvre le nombre incalculable de conquêtes canines du Clochard.

Dans la version originale, Peg est interprétée par la chanteuse et actrice américaine Peggy Lee, qui a également inspiré l'aspect graphique du personnage. Née en 1920, elle chante très jeune pour des stations de radio locales. Elle est repérée par Benny Goodman dont elle rejoint l’orchestre, et devient célèbre dans les années 1940 avec plusieurs tubes. Appréciée du public pour son glamour et ses chansons pop et jazz, elle se lance aussi dans le cinéma dans les années 1950. Le personnage de Peg a été créé de façon à permettre l'intégration d'une chanson pour Peggy Lee dans le film. La chanteuse a d'ailleurs participé à l'écriture d'une grande partie des autres chansons du Grand Classique et prête aussi sa voix aux chats Si et Am ainsi qu'à Darling.


Eric Larson et Peggy Lee lors de la production de La Belle et le Clochard

C’est Eric Larson qui a donné vie au personnage, lui insufflant toute la personnalité de Peggy Lee. Membre de la célèbre équipe des "Nine Old Men", il a intégré les studios Disney en 1933. Rapidement promu animateur, il s’est spécialisé dans l’animation des animaux, créant de nombreux personnages jusqu'à sa retraite en 1986, parmi lesquels les Animaux de la forêt dans Blanche Neige et les Sept Nains (1937), Figaro dans Pinocchio (1940), Monsieur Hibou dans Bambi (1942), l’Aracuan dans Les Trois Caballeros (1945), l’oiseau Sacha dans la séquence Pierre et le Loup de La Boîte à Musique (1946), Frère Lapin, Frère Ours et Frère Renard dans Mélodie du Sud (1946), Crapaud dans Le Crapaud et le Maître d'École (1949), la Chenille dans Alice au Pays des Merveilles (1951), les Chiots dans Les 101 Dalmatiens (1961), les Animaux de la ferme dans Mary Poppins (1964), les Vautours dans Le Livre de la Jungle (1967), Scat Cat dans Les Aristochats (1970), Petit Jean dans Robin des Bois (1973), Bernard dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977), Big Mama dans Rox et Rouky (1981) ou encore Toby dans Basil, Détective Privé (1986).


Les 101 Dalmatiens (1961)

Peg est réapparue brièvement dans deux autres Grands Classiques Disney. Dans Les 101 Dalmatiens (1961), elle apparaît endormie dans un panier dans la vitrine d'une animalerie au cours de la scène de L'Aboiement du Soir. Dans Oliver et Compagnie (1988), elle peut être vue quelques instants aux côtés de Jock et César lors de la chanson Mais Pourquoi M'en Faire. Les trois chiens sont tenus en laisse par différents propriétaires non identifiés. La situation de Peg semble ainsi évoluer positivement : à la fourrière en 1955, elle passe dans une animalerie en 1961 et aurait un propriétaire en 1988 !


Oliver et Compagnie (1988)

Peg est aussi apparue sous la forme de caméos dans plusieurs épisodes de séries télévisées Disney. Elle est vue furtivement dans l’épisode La Nuit des Dames de la série télévisée d’animation Disney’s Tous en Boîte (2001-2004) dans laquelle Mickey Mouse et ses amis gèrent un club privé fréquenté par les personnages des studios Disney. En 2018, elle est réapparue quelques instants dans l’épisode Toi, Moi et Fifi de la série télévisée Mickey Mouse (depuis 2013), jouant au poker avec d’autres chiens de films d’animation Disney (Pluto, Dingo, Pongo, Clochard, Rouky, Nana et Tito). En revanche, Peg n'apparaît pas dans la suite du Grand Classique, La Belle et le Clochard 2 : L'Appel de la Rue (2001).

Disney's Tous en Boîte (2001)
Mickey Mouse (2018)

En 2019, Peg figure au casting du remake live du film d’animation. Réalisé par Charlie Bean, La Belle et le Clochard a été diffusé en exclusivité sur le service de vidéo à la demande Disney+. Peg y est jouée par un chien pékinois dont la voix est assurée par Janelle Monáe, auteure-compositrice et interprète de soul music américaine plusieurs fois nommée aux Grammy Awards.


La Belle et le Clochard (2019)

Au-delà de ses rôles dans des productions audiovisuelles, Peg est apparue dans plusieurs histoires de bandes dessinées inspirées du Grand Classique de 1955, déclinant les aventures de Lady, Clochard et leur chiot Scamp dans divers magazines et comics books publiés dans les années 1950 à 1970. Ces histoires ont été principalement dessinées par Al Hubbard, auteur prolifique de bandes dessinées pour les studios Disney.

Pour l’anecdote, au début de la production de La Belle et le Clochard, la chienne des rues devait s’appeler Mamie. Mais voilà, lors de la sortie du film, la Première Dame des États-Unis, épouse du Président Dwight D. Eisenhower, portait elle aussi ce prénom. Walt Disney a donc préféré changer le nom de son personnage afin d’éviter de froisser la Maison Blanche, d’autant plus que la First Lady portait une frange comme le pékinois. Il a demandé à Peggy Lee, l’interprète de la chienne qui a aussi co-écrit la majorité des chansons du film, si elle acceptait de lui donner son diminutif comme appellation. Mamie est ainsi devenue Peg !
Des années plus tard, suite à la sortie en VHS du Grand Classique en 1987, Peggy Lee a poursuivi les studios Disney afin d’obtenir une part des droits, ce que Disney estimait non prévu dans le contrat initial. En 1991, la chanteuse, alors âgée de 70 ans, s’est vue accorder 2,3 millions de dollars après une bataille judiciaire bien éloignée de la douceur de son interprétation d’une des conquêtes du Clochard…

Peg est de ces personnages qui, s'ils sont clairement secondaires, marquent les esprits par leur classe et leur parcours.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.