Les Fées, Magiciens et Sorciers Disney

Un peu d’histoire...

rédigé par

« Par les vents et les ténèbres je te l’ordonne, parle, et montre-moi ta face » ; « Charmant petit pantin, éveille-toi ! » ; « Bibbidi Bobbidi Boo ! » ; « Mais ma volonté est telle qu’avant l’aube de ses seize ans, elle se piquera le doigt à la pointe d’une quenouille et en mourra » ; « Higitus Figitus Zomba Kazom » ; « Supercalifragilisticexpialidocious », « Treguna Mekoides Trecorum Satis See » ; « Beluga, Sevruga, Soufflez vents de la mer Caspienne » ; « Dis la formule magique ! » ; « Transformation totale ! Rénovation totale ! Et transfiguration totale ! »...

Depuis ses origines, la magie occupe une place de choix au cinéma. À grands renforts de prouesses techniques et d’effets spéciaux spectaculaires, les cinéastes ont, dès le début, enchanté le public avec des histoires de fées, de sorciers et d’êtres magiques en puisant notamment leur inspiration dans les récits du passé emprunts de superstition et d’enchantements.
Dès les années 1930, Walt Disney a su exploiter ce filon en jetant son dévolu sur les classiques de Charles Perrault, des frères Grimm et d’Hans Christian Andersen. Usant de tout le talent de ses animateurs et de la magie de leur art, il a ainsi donné naissance sur grand écran à des dizaines de protagonistes aux pouvoirs extraordinaires. Aux côtés des héros et des héroïnes, moteurs de l’histoire, des méchants, fauteurs de troubles à l’origine des pires vilenies, et des acolytes tout ronds et tout mignons, les personnages magiques sont alors devenus, années après années, des alliés indispensables pour un dénouement heureux. Sans eux, Geppetto n’aurait ainsi jamais vu son vœu exaucé, Cendrillon ne serait pas allée au bal, Arthur ne serait pas devenu roi d’Angleterre, Aladdin serait resté un mendiant désargenté aux rêves inaccessibles et Tiana une servante méprisée…

Mais la magie Disney, c’est aussi une belle galerie de terribles enchanteresses et sorciers, adeptes de la magie noire et des pires sortilèges. La Reine Grimhilde, Maléfique, Madame Mim, Ursula, Jafar ou encore le Docteur Facilier sont ainsi devenus des méchants de légendes à grands coups de malédictions et d’épouvantables sortilèges…

Chronique Disney rend hommage aux magiciens, aux fées et autres êtres magiques en tous genres qui, depuis près d’un siècle, ensorcellent l’écran.

La liste ci-dessous ne se veut pas exhaustive mais propose de découvrir les magiciens, fées et autres sorciers les plus emblématiques de l'univers Disney.

Liste des personnages

▼ Aller en bas de la liste ▼
1937
Cinéma
1940
Cinéma
1959
Cinéma
1961
BD
1963
Cinéma
1989
Cinéma
1990
Cinéma
1992
Cinéma
2007
Cinéma
2009
Cinéma
2013
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.