Merlin
Date de création :
Le 25 décembre 1963
Nom Original :
Merlin
Créateur(s) :
Milt Kahl
Ollie Johnston
Frank Thomas (En écureuil)
Apparition :
Cinéma
Télévision
Livres
Parcs
Spectacle
Jeux Vidéo
Voix Originale(s) :
Karl Swenson (Merlin l'Enchanteur)
Hamilton Cramp (Disney's Tous en Boîte)
Jeff Bennett (Princesse Sofia)
Voix Française(s) :
Alfred Pasquali (Merlin l'Enchanteur)
Roger Carel (Disney's Tous en Boîte)
Interprète(s) :
Ron Moody (Un Cosmonaute Chez le Roi Arthur, Un Visiteur Chez le Roi Arthur)
Ian Richardson (Le Chevalier Hors du Temps)
Elliot Knight (Once Upon a Time - Il Était une Fois)
James A. Stephens (L'Apprenti Sorcier)

Le portrait

rédigé par Élodie Sautour
Publié le 15 juillet 2021

Merlin est le personnage principal du dix-huitième Grand Classique des Walt Disney Animation Studios intitulé Merlin l'Enchanteur (1963), adaptation de l'œuvre de T.H. White, auteur d'une saga de cinq tomes portant sur la vie du roi Arthur.

Merlin l'Enchanteur est basé sur le premier volet de l'un des cycles modernes les plus connus de la légende arthurienne : L'Épée dans la Pierre, dans lequel l'enchanteur Merlin prend pour élève le jeune Arthur surnommé « Moustique », car il sait que ce dernier est destiné à être roi d'Angleterre. Lors de son apprentissage peu conventionnel, le futur roi Arthur acquiert les qualités qui le mèneront à devenir « le roi qui fut et qui sera », l'« Espoir Breton ». Même si cela n'est pas autant accentué, la personnalité atypique de Merlin et l'atmosphère légère de l'histoire sont bien présentes dans le livre tandis qu'à mesure que la tétralogie progresse, l'histoire s'assombrit. Si dans le premier roman Merlin paraît être le personnage principal, c'est bien de la vie d'Arthur dont il est question dans le cycle littéraire, commençant par l'enfance d'Arthur et s'achevant avec la Bataille de Camlann - l'affrontement final. 

Un Magicien Bienfaiteur, Merlin l'Enchanteur

Merlin est un enchanteur pratiquant la magie blanche. Ce vieil homme, à la longue barbe blanche et aux petites lunettes rondes, vit dans une chaumière reculée établie dans une forêt de l’Angleterre médiévale, appelée alors « Bretagne », avec pour seul compagnon Archimède, son hibou cultivé, bavard et ronchon. Ce magicien, fumeur de pipe, est le plus souvent vêtu d’une longue tunique bleue (cachant un caleçon rose !) et porte un bonnet pointu de même couleur.

Magicien expérimenté et puissant, Merlin a le pouvoir d’animer les objets et de les miniaturiser. C’est ainsi qu’il parvient à faire rentrer tous les meubles, objets de décoration, livres et autre vaisselle qu'il possède chez lui dans un tout petit bagage, grâce à une simple formule magique. Parmi ses dons figure aussi celui de prédire l’avenir. Cela lui permet de prévoir et d'annoncer l’arrivée du jeune Moustique, en précisant qu'il entrera dans sa chaumière en tombant à travers le toit de chaume, ce qui ne manque pas d’advenir quelques instants seulement après la prémonition de l’enchanteur.

Échangeant quelques mots avec le jeune garçon, Merlin décide de parfaire son éducation et le suit alors jusqu’au château de son père adoptif, le peu sympathique Sir Hector. C'est en effet là que Moustique a été recueilli après avoir été abandonné. En grandissant, il est devenu le page du fils de la maisonnée, l’athlétique mais nonobstant stupide Kay. À cette époque, la seule ambition de Moustique est de devenir l'écuyer de ce dernier. 

Avant de quitter sa chaumière, Merlin prononce une incantation chantée qui lui permet de rassembler toutes ses affaires par sa formule magique « Higitus Figitus ». Au château du seigneur, Merlin - que Sir Hector appelle Marvin, probablement pour le contrarier - se voit « offrir » la chambre des invités, qui se trouve être un haut donjon de la demeure sur le point de s’écrouler et dont la toiture vétuste n'offre pas de rempart suffisant contre la pluie. Au risque de se faire chasser par Sir Hector, le magicien n’hésite pas à tenir tête au désagréable père adoptif de son nouvel élève, notamment lorsque le ventripotent seigneur punit Moustique, l’empêchant ainsi de suivre les leçons que son enchanteur de professeur entend lui dispenser.

Devenu le précepteur de Moustique, Merlin entreprend de lui fournir une éducation par des biais peu communs, estimant que la meilleure manière de façonner l'esprit de son jeune élève est de lui faire réaliser ce qu'il entend lui enseigner par lui-même. Pour ce faire, il le met en situation en le transformant en différents animaux : tout d’abord en poisson, puis en écureuil et enfin en oiseau. À chaque transformation le magicien se métamorphose également. Au travers de l'observation des comportements sociaux des animaux, Moustique construit les qualités requises pour son futur rôle de monarque, ce qu'il ignore alors encore totalement mais que Merlin a bien sûr en tête, connaissant déjà le destin du jeune homme.

La valeur que Merlin souhaite inculquer au frêle Moustique est simple : « l’intelligence vous donne la vraie puissance », contrairement à ce que sa famille et la société lui ont appris au travers de l'admiration qu'ils portent à Kay, caricature de l'homme bourru qui ne jure que par la force. Transformés en petits poissons d’eau douce, Moustique et Merlin se retrouvent rapidement face à un gigantesque et agressif brochet. Enfin, surtout le jeune garçon, car son professeur s’est, lui, réfugié à l’intérieur d’un vieux casque de chevalier rouillé, tombé depuis bien longtemps au fond de la rivière. Plus habile et surtout plus malin que son aquatique prédateur, le petit poisson qu’est alors Moustique parvient, conseillé par Merlin, à semer le brochet jusqu’à ce que le magicien prononce enfin la formule magique nécessaire à leur rendre leur apparence humaine, qu’il ne parvenait plus, selon ses dires, à se remémorer.

Merlin et Moustique deviennent ensuite des écureuils et vont devoir faire face à une nouvelle « menace » : celle de l’amour ! En effet, le mage et son élève font vaciller, bien malgré eux, le cœur de deux femelles écureuils qui les pourchassent de leurs attentions. Ce n’est qu’en reprenant finalement forme humaine, et après que Moustique a saisi la force que peut insuffler le véritable amour, que Merlin parvient à se défaire de l’envahissante femelle écureuil qui avait jeté son dévolu sur lui et qui était bien décidée à ne pas le laisser partir !

De retour au château de Sir Hector, Merlin doit faire face à la déception de son élève qui se voit privé d’accompagner son père et son frère adoptifs pour un important tournoi qui doit se tenir à Londres et auquel il rêvait d’assister. Le seigneur n’a en effet pas du tout apprécié que le magicien contourne la punition qu’il avait donnée au jeune garçon, en jetant un sort à la vaisselle qu'il devait nettoyer pour qu'elle se lave toute seule.

Plus tard, c’est en petit oiseau que Merlin transforme son élève, exauçant ainsi l’un de ses rêves : voler. Estimant qu'Archimède, qui a pris le dessus sur l'enseignement de Moustique ce jour-là, serait plus apte à mener cette leçon de vol, Merlin ne se métamorphose pas. Malgré ce chaperon zélé, Moustique finit par tomber dans la cheminée d’une maison isolée de la forêt qu’il survolait, celle de la redoutable sorcière Madame Mim, adepte de la magie noire.

Venu secourir son disciple, Merlin se voit défier en duel de magie par cette fourbe sorcière qui rêve de prouver que sa magie est supérieure à celle du vieil enchanteur. Le duel de magie opposant Merlin à Madame Mim, scène très réussie, est l'une des plus connues de Merlin l'Enchanteur et figure en bonne place dans l’anthologie des séquences de l’histoire de l’animation. Le principe de l’affrontement entre les deux magiciens est simple, il s’agit de détruire son adversaire par tous les moyens, ou presque car il y a des règles à suivre que Madame Mim se fait un plaisir d'énoncer avant que ne débute le duel : 1) se transformer ni en minéral ni en végétal, rien qu'en animal ; 2) ne prendre l’apparence que d'animaux existants ; 3) interdiction de disparaître. Merlin a beau énoncer une quatrième règle, « pas de tricherie », cela n’empêchera pas Madame Mim de bafouer allègrement les règles en disparaissant et en prenant l’apparence d’un dragon, créature légendaire.

Les transformations de Merlin lors du duel de magie
Lors de l’affrontement, Madame Mim et Merlin se transforment en huit animaux différents. Le magicien prend ainsi successivement l'apparence d'une tortue, d'un lapin, d'une chenille, d'un morse, d'une souris, d'un crabe, d'un bélier et à nouveau d'une souris, avant de devenir un microbe. Madame Mim, elle, se change d'abord en crocodile, puis en renard, en poule, en éléphant, en tigre, en serpent, en rhinocéros et enfin en dragon.

Plus intelligent et malin que sa rivale, Merlin sort vainqueur de l’affrontement en se transformant en microbe, contaminant Madame Mim, la clouant au lit et la forçant à jeter l'éponge. À cette occasion, il donne à son élève une nouvelle fois un exemple éclatant de la supériorité de la réflexion sur la force brute, mais aussi de l’honnêteté sur la tricherie.

Quelques temps plus tard, Moustique, au comble de la joie, annonce à Merlin qu’il a été promu au rang d'écuyer de Kay, et qu’il partira donc assister au tournoi de chevaliers à Londres. Aussi déçu qu’exaspéré par l’attitude de son élève qui ne semble pas avoir encore compris que les études étaient plus importantes qu'un travail d'écuyer, Merlin décide de prendre des vacances et, abandonnant Moustique, part séjourner à Saint-Tropez, une plage de la Méditerranée qui n'a pas encore été inventée d’après son propre aveu (en version française, en lieu et place des Bermudes dans la version originale anglophone).

Le magicien revient quelques temps après, alors qu'entre-temps le frêle Moustique est devenu « le Roi Arthur » en parvenant à retirer l’épée magique Excalibur de l’enclume dans laquelle elle était plantée - ce que les hommes les plus forts et déterminés du royaume n'avaient pu accomplir, son frère adoptif Kay en tête. Merlin félicite alors son ancien élève pour son sacre et lui apprend, fort heureux, que ce dernier parviendra par sa bonté et sa sagesse à inscrire durablement son nom et sa légende dans la postérité, et ce par delà les siècles.

Création du Personnage

Merlin a été principalement animé par l’un des Neuf Vieux Messieurs, l’animateur Milt Kahl (1909-1987) qui travailla aussi sur les personnages de Sir Hector, Kay et Madame Mim. Milt Kahl participa à l'animation de dizaines de personnages Disney, parmi lesquels les Animaux de la Forêt et le Prince dans Blanche Neige et les Sept Nains (1937), Pinocchio dans le Grand Classique éponyme de 1939 ; les versions adultes de Bambi, Pan-Pan et Fleur dans Bambi (1942), Johnny Pépin de Pomme et Slue-Foot Sue dans Mélodie Cocktail (1948), Angus MacBlaireau et Brom Bones dans Le Crapaud et le Maître d'École (1949), la Bonne Fée, le Roi, le Grand Duc et le Prince dans Cendrillon (1950), le Dodo d'Alice au Pays des Merveilles (1951), Lady et Clochard dans La Belle et le Clochard (1955), les Rois Philippe et Hubert dans La Belle au Bois Dormant (1959), Roger et Anita dans Les 101 Dalmatiens (1961), Shere Khan, Kaa, les Vautours ou encore Bagheera dans Le Livre de la Jungle (1967), Thomas O'Malley, Edgar et Georges Hautecourt dans Les Aristochats (1970), le Shérif de Nottingham et Adam de la Halle dans Robin des Bois (1973), Tigrou dans Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977) ou encore Madame Médusa et Snoops dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977).

Frank Thomas, autre membre de la célèbre équipe des Nine Old Men, a aussi œuvré à l’animation du personnage de l’excentrique enchanteur, notamment pour la séquence du duel de magie l’opposant à Madame Mim. Parmi ses réalisations les plus abouties se trouvent plusieurs grands méchants des studios Disney : Madame de Trémaine dans Cendrillon (1950), la Reine de Cœur dans Alice au Pays des Merveilles (1951), le Capitaine Crochet dans Peter Pan (1953), mais également les Trois Fées dans La Belle au Bois Dormant (1959), Roger et Pongo dans Les 101 Dalmatiens (1961), les Pingouins dans Mary Poppins (1964). Il supervise l'animation de scènes de Mowgli et Baloo dans Le Livre de la Jungle (1967), de Robin dans Robin des Bois (1973), de Bernard et Miss Bianca dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977) et de Winnie et Porcinet dans Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977), entre autres. Il est aussi le principal animateur de scènes restées célèbres comme celle des Nains pleurant devant le cercueil de Blanche Neige, celle de Bambi et Pan-Pan patinant sur la glace ou encore celle de Lady et Clochard mangeant le fameux plat de spaghetti.

Dessin préparatoire
Dessin de Milt Kahl

Dernier membre des Nine Old Men à s'éteindre en 2008, Ollie Johnston anima Merlin dans la séquence où Arthur et lui sont transformés en écureuils. Ce grand animateur participa à l'animation de dizaines de personnages des Grands Classiques, souvent en étroite collaboration avec son inséparable ami Frank Thomas. Parmi les nombreux personnages sur lesquels il a œuvré figurent : Pinocchio mentant à la Fée Bleue dans Pinocchio (1939), Bambi dans le Grand Classique éponyme de 1942, Anastasie, Javotte et le Laquais dans Cendrillon (1950), Alice dans Alice au Pays des Merveilles (1951), Lady, Jock et César dans La Belle et le Clochard (1955), les Trois Fées dans La Belle au Bois Dormant (1959), Pongo, Perdita, les chiots et Nanny dans Les 101 Dalmatiens (1961), les Pingouins serveurs dans Mary Poppins (1964), Baloo, Bagheera, Mowgli et la jeune Shanti dans Le Livre de la Jungle (1967), Thomas O’Malley, Duchesse et ses chatons ainsi que les Oies dans Les Aristochats (1970), le Prince Jean, Triste Sire, Robin des Bois, Petit Jean et Belle Marianne dans Robin des Bois (1973), Winnie et Porcinet dans Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977), Orville, Bernard, Bianca, Rufus et Penny dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977), Rox et Rouky jeunes, Chef et Vixy dans Rox et Rouky (1981).


Celluloïds

Merlin dans la Légende Arthurienne

À l'origine, le roman L'Épée dans la Pierre était censé se suffire à lui-même et il n'était pas question de suite, et pourtant, ce dernier donna lieu à l'un des cycles modernes les plus connus de la légende intitulé La Quête du Roi Arthur

Le premier tome de ce cycle est une quête initiatique lors de laquelle Merlin prend Arthur pour élève, alors qu'il n'est qu'un orphelin surnommé "La Verrue" par son père adoptif, messire Auctor. Si le ton du livre est profondément philosophique malgré ses allures de conte, il se rapproche grandement de l'adaptation Disney en termes d'atmosphère. Mais cela ne saurait durer, car à mesure que le cycle de La Quête du Roi Arthur avance, le lecteur accompagne le roi jusqu'au dernier roman qui comporte une tonalité beaucoup plus sombre, et qui est sans doute l'ouvrage le plus marquant qui soit en matière de dépiction de la fin de vie du Roi ArthurLe Livre de Merlin. Sombre, car cette fin de vie était directement liée à celle de son auteur, ce qui n'est pas sans rappeler Shakespeare qui à travers Prospero dans son ultime pièce de théâtre La Tempête met de côté ses livres de magie pour toujours.

Le dernier livre du cycle de T.H. White est en effet paru en 1977 de manière posthume et montre Merlin qui, la veille de la fameuse bataille de Camlann durant laquelle Arthur combattra Mordred, rend visite à un Arthur vieilli et triste. Mais l'apprentissage du vieux roi n'est pas terminé, alors le magicien décide de l'emmener encore une fois à la rencontre des animaux, ses amis d'enfance, qui sont ravis de le revoir et avec lesquels il peut converser. Le transformant encore une fois en diverses espèces animales, Merlin donne à Arthur une leçon de politique et d'éthique, tout en l'aidant à retrouver la joie de ses jeunes années un court instant, afin de le distraire de l'issue fatale qui adviendra le jour suivant. 

Mi-mythique, mi-légendaire, Merlin est l'un des piliers de la légende arthurienne et l'un des seuls avec Vortigern (ennemi du père d'Arthur, Uther Pendragon) à disposer d'une trace historique. Il est, en fait, supposé que le chef de guerre britto-romain Ambrosius Aurelianus aurait pu servir de base à Merlin (mais également à Arthur !). Cette figure historique mystérieuse apparaît pour la première fois au Ve siècle dans De Excedio écrit de la plume du moine Gildas, premier auteur à avoir couché sur papier les prémices de la légende arthurienne. Ici, il s'agit d'Ambrosius Aurelianus, chef de guerre qui aurait réuni les dernières forces de l'île pour repousser les envahisseurs durant la Bataille du Mont Badon - bataille qu'il remporte de façon inespérée et sur laquelle porte le film Le Roi Arthur (2004). 

Ce dernier étant chef de guerre, il est bien sûr étrange que la comparaison se soit portée sur Merlin et non Arthur. Mais au IXe siècle, l'auteur Nennius, dans son Historia Britonnum, confère à Ambrosius des pouvoirs magiques et crée par la même le premier rapport entre les deux figures historiques de la légende : le chef saxon Vortigern et Ambrosius Aurelianius. Dans son histoire, Nennius dit du chef saxon qu'il craint le jeune Ambrosius, car celui-ci a des pouvoirs magiques surpassant ceux de ses magiciens, et que lorsqu'il apprend qu'en plus de cela Ambrosius est le fils d'un consul romain, il décide de se retirer et de céder ses terres au magicien. Ainsi, Ambrosius joue là le rôle de Merlin, mais également celui d'Uther, qui vainc Vortigern dans la légende classique. Par la suite au XIIe siècle, Geoffrey of Monmouth crée le Merlin qui inspirera Chrétien de Troyes et la culture populaire - il nomme celui-ci "Merlin Emrys". C'est là que le parallèle devient évident, car le nom gallois d'Ambrosius est "Emrys Wledig". Le film qui rend le plus justice à l'origine de la relation entre Vortigern et Merlin est sans doute Merlin (1998) avec Sam Neil dans le rôle titre et Rutger Haeur dans le rôle de Vortigern, car malgré la présence d'Uther propre à la légende plus tardive, il y a une nette rivalité entre le chef saxon et le magicien. 

Si l'interprétation de Disney est beaucoup plus fantasque que l'habituelle figure sérieuse et sage du légendaire Merlin, cette interprétation a su laisser son empreinte et s'insère à la perfection dans l'imaginaire collectif de cette figure mythique. 

Autres Apparitions

Après son rôle-titre dans le Grand Classique de 1963, Merlin est réapparu dans plusieurs épisodes de la série télévisée d’animation Disney's Tous en Boîte (2001-2004), et ce parmi les clients du club tenu par Mickey et ses amis. Dans l'épisode Loyer Impayé, il propose à Mickey de lui offrir 50 dollars pour payer le loyer du club s'il retrouve l'épée d'Arthur. Dans l'épisode Jiminy Cricket, il apparaît parmi d'autres sages de films Disney tels que Rafiki, Grand-Mère Feuillage et le Roi Triton. Il fait aussi une apparition dans deux longs-métrages dérivés de l’univers de la série : Mickey, la Magie de Noël en 2001 et Mickey, le Club des Méchants en 2002.


Disney's Tous en Boîte (2001)

Par la suite, il faut attendre la série Princesse Sofia en 2016 pour que Merlin soit à nouveau animé. Lors de l'épisode 13 de la troisième saison intitulé Un Grand Jour pour Monsieur Cédric, Sofia et le magicien royal Cédric rendent en effet visite à Merlin dans sa « tour légendaire de Donjon Dragon ». Alors qu'il leur fait découvrir sa demeure, Merlin leur montre la baguette griffe de dragon avec laquelle il a vaincu « la plus terrible, l'affreuse fée Morgane » (qui par la suite fait une apparition). 


Princesse Sofia (2016)

Mais la présence du personnage de Merlin est loin de s'arrêter là, même si c'est sous un aspect différent et qu'il ne lui reste plus comme rattachement au film de 1963 que l'inspiration de la figure légendaire qui lui a donné vie. Tandis que la série animée Gargoyles - Les Anges de la Nuit (diffusée pour la première fois en syndication de 1994 à 1996, et sur ABC de 1996 à 1997) prend une tournure arthurienne, il est fait mention de Merlin lorsqu'Arthur part à sa recherche. Il est dit alors que ce dernier trouvera son ancien ami le magicien dans la Grotte de Cristal, dans laquelle selon la légende classique, Merlin a été enfermé.


Un Cosmonaute Chez le Roi Arthur (1979)

Le personnage était déjà présent en 1979 dans le film live Disney Un Cosmonaute Chez le Roi Arthur, dans lequel un cosmonaute se trouvait propulsé accidentellement dans l'Angleterre médiévale, puis, en 1995 dans le film live Un Visiteur chez le Roi Arthur, lequel met en scène un Arthur vieillissant qui accueille Calvin Fuller, un adolescent des années 90 croyant qu'il correspond à une prédiction de Merlin. Ce dernier promet à l'adolescent de le renvoyer chez lui, s'il parvient à redonner au roi la force de se battre. Dans ces deux films, tous deux basés sur le roman de Mark Twain Un Yankee du Connecticut à la Cour du Roi Arthur publié en 1889, Merlin est interprété par l'acteur britannique Ron Moody. En 1998, un téléfilm s'inspire de nouveau de cette œuvre littéraire, Le Chevalier Hors du Temps, diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne ABC, The Wonderful World of Disney, avec Whoopi Goldberg à l'affiche.


Un Visiteur chez le Roi Arthur (1995)

Plus tard, en 2004, Merlin tient l'un des rôles clefs du film Le Roi Arthur d'Antoine Fuqua et il s'agit-là sans doute de l'une des interprétations les plus originales et les plus véridiques de qui aurait pu être le fameux Myrddin. Dans cette interprétation très éloignée du roman de T.H. White et qui se base sur la "théorie des Sarmates", Merlin est, en effet, un chef picte (la culture choisie est le seul élément résolument étrange de cette interprétation) qui compte forger une alliance avec le Dux Brittaniarum Artorius pour sauver son peuple de l'invasion saxonne.


Le Roi Arthur (2004)

En 2010, Merlin figure dans L'Apprenti Sorcier (2010), qui reprend la légende du roi Arthur et fait de son némesis, Morgane la fée, l'un des "vilains" de l'histoire. Aussi, le personnage apparaît de manière récurrente en 2015 dans la cinquième saison de la série télévisée live Once Upon a Time - Il Était une Fois (2011-2018) sous les traits de l'acteur anglais Elliot Knight. Le magicien de la légende arthurienne est aussi présent dans la série Ultimate Spider-Man (depuis 2012) réalisée par les studios Marvel Animation. En 2018 sur Disney+, dans l'épisode Chevaliers et Caballero de la série La Légende des Trois Caballeros, un hibou rappelant par certains traits Archimède et surtout le Professeur Owl du cartoon Les Instruments de Musique (1953) et s'appelant Merlin arbore une tunique similaire à celle du magicien du film d'animation de 1963. Doté de pouvoirs magiques, il est accro aux jeux mobiles. Enfin, dans le dernier épisode de la serie At Home with Olaf (2020), Moustique et Merlin apparaissent lors d’un montage constitué de moments sentimentaux iconiques Disney dans le cadre du clip de la chanson I Am with You chantée par Olaf.


La Légende des Trois Caballeros (2018)

Au-delà de ces apparitions cinématographiques et audiovisuelles, Merlin a une certaine présence dans le monde des jeux vidéo Disney, à commencer par la franchise Kingdom Hearts, lancée par Square Electronic Arts et Disney Interactive en 2002, où il figure dans pas moins de quatre opus : Kingdom Hearts (2002), Kingdom Hearts II (2005), Kingdom Hearts Birth by Sleep (2010) et Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance (2012). En 2016 sort l'application mobile Disney Magic Kingdoms, où il tient un rôle permanent d'une grande importance : il convertit les objets en monnaie de jeu ; il est le seul personnage présent dès le départ avec Mickey et il n'est ni possible de le faire évoluer, ni de l'envoyer en quête. Il est aussi à ce jour le seul personnage du jeu issu du film Merlin l'Enchanteur, mais l'application ne cessant d'ajouter des nouveaux personnages, ainsi cela pourrait changer à l'avenir. Dans l'application Disney Getaway Blast sortie en 2020, il n'est pas non plus possible de jouer avec Merlin, également présent dès le début du jeu avec Mickey. Le personnage apparaît aussi dans Disney Infinity 3.0 (Avalanche Software, 2015) et les opus pour mobile Disney Emoji Blitz (Disney Mobile, 2016), Disney Heroes: Battle Mode (PerBlue, 2018) et Disney Sorcerer's Arena (Glu Mobile, 2020).

Kingdom Hearts (2002)
Disney Magic Kingdoms (2016)
Les Voix de Merlin

Dans la version originale du Grand Classique, le rôle de Merlin est tenu par le comédien Karl Swenson, célèbre pour son rôle de Lars Hanson dans la série télévisée culte La Petite Maison dans la Prairie.
Dans le cas de la série télévisée d’animation Disney's Tous en Boîte (2001-2004), c’est le comédien britannique Hamilton Camp qui prête sa voix au personnage de l’excentrique magicien. L’acteur a aussi incarné de nombreux personnages secondaires de diverses autres séries Disney, dont le plus remarquable est le sorcier mort-vivant Ayam Aghoul dans la série télévisée Aladdin (1994-1996).
Par la suite, dans le cadre de la série télévisée Princesse Sofia, c'est Jeff Bennett qui prête sa voix à Merlin. Le doubleur est un habitué de la maison Disney ayant doublé de multiples personnages de séries, telles que Les Gardiens de la Galaxie (2015-2019), La Garde du Roi Lion (2016-2019), Elena d'Avalor (2016-2020) et Baymax et les Nouveaux Héros (2017-2020).

Karl Swenson
Hamilton Camp
Jeff Bennett

Dans la version française du Grand Classique de 1963, c’est le comédien Alfred Pasquali qui vocalise l’enchanteur Merlin. L’acteur a aussi incarné deux autres vieux hommes pour le compte des studios Disney : le sinistre et rigoureux banquier Mr. Dawes Junior dans Mary Poppins (1964) et l’excentrique notaire Georges Hautecourt dans Les Aristochats (1970).
Grand spécialiste français du monde du doublage, Roger Carel prête sa voix au magicien dans la série Disney’s Tous en Boîte. Parmi les très nombreux autres personnages qu’il a incarnés pour les studios Disney figurent notamment : Timothée (doublage de 1984 dans Dumbo), le Chafouin (doublage de 1974 dans Alice au Pays des Merveilles), Jock (lors du second doublage de La Belle et le Clochard), le Roi Hubert (second doublage de La Belle au Bois Dormant), Pongo (Les 101 Dalmatiens, 1961), Kaa (Le Livre de la Jungle, 1967), Lafayette (Les Aristochats, 1970), Triste Sire (Robin des Bois, 1973), Winnie l'Ourson (Les Aventures de Winnie l'Ourson, 1977), Bernard (Les Aventures de Bernard et Bianca, 1977 et Bernard et Bianca au Pays des Kangourous, 1990), Piqueur (Rox et Rouky, 1981), Gurki (Taram et le Chaudron Magique, 1985) et Basil (Basil, Détective Privé, 1986).

Alfred Pasquali
Roger Carel
La chanson Higitus Figitus
La plus célèbre chanson du 18e Grand Classique Disney est aussi un véritable tour d’horizon de la personnalité complexe de l’enchanteur Merlin : magicien prodige mais maladroit, le vieil homme est aussi un excentrique patenté et un distrait chronique qui perd vite le fil des évènements, quels qu’ils soient !
Higitus figitus zomba kazom. On vous demande toute votre attention. Nous faisons les bagages et nous partons. 
Mais non, mais non, mais non, pas toi. Les livres d'abord ! Voyons !
Hockety pockety wockety wock !
Abracabra Dabranak !
Et voilà ainsi plus petits
Vous tiendrez tous dans mon sac
Higitus Figitus Migitus mum !
Prestidigitori-um
Alicafez, balacarez
Malacamez, meripadez
Hockety pockety wockety wock !
Arrêtez ! Arrêtez ! Arrêtez ! Sucrier, vous êtes bien trop brutal ! Ma théière est déjà assez fêlée. Très bien. Nous recommençons, euh, nous recommençons... Où en-étais-je, petit ?

Ah, euh, hockety, pockety ?
Ah, oui, oui, c'est ça !
Hockety pockety wockety wock
Ramassons le bric à broc
Higitus figitus migitus mum !
Prestidigitori-um
Higitus figitus migitus mum !
Prestidigitori-um !

Merlin dans les Parcs à Thèmes

Merlin est un personnage qui ne vient que rarement à la rencontre des visiteurs dans les différents Parcs à thèmes Disney de par le monde, apparaissant principalement lors de parades, spectacles et évènements spéciaux. Dans les Parcs Disneyland Park de Disneyland Resort, Magic Kingdom de Walt Disney World Resort, Tokyo Disneyland de Tokyo Disney Resort, Parc Disneyland de Disneyland Paris et Hong Kong Disneyland de Hong Kong Disneyland Resort se trouve une reproduction de l’épée Excalibur, plantée dans une enclume à Fantasyland. Le personnage de Merlin assurait régulièrement à cet emplacement une animation où il enjoignait les visiteurs à tenter de retirer l’épée magique de son socle, mais ce spectacle n’existe désormais plus qu’à Hong Kong Disneyland aujourd'hui.

Merlin à Disneyland Paris
Boutique Merlin l'Enchanteur

À Disneyland Paris, il était possible d'apercevoir Merlin lors de La Magie Disney en Parade ! (2012-2017), défilant à pied aux côtés de la Bonne Fée et des trois fées Flora, Pâquerette et Pimprenelle, ou encore lors du spectacle Merlin et l'Académie des Sorcières, qui se déroule sur la place derrière le Château de la Belle au Bois Dormant à l'occasion de La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey durant la période d'Halloween de 2008 à 2011. À Fantasyland, le magicien a aussi inspiré une boutique intitulée Merlin l’Enchanteur en son honneur. Située au-dessus de la Tanière du Dragon, cette dernière vend des articles en verre faits main et comporte un atelier qui permet aux visiteurs d’observer la création des différents objets. Le 12 avril 2017, Merlin figurait parmi la ribambelle de Personnages rassemblés pour célébrer les 25 ans de Disneyland Paris lors de La Grande Célébration.

La Grande Célébration
(Disneyland Paris)
Parade Magic Happens
(Disneyland Resort)

À Walt Disney World Resort, Merlin est l’un des personnages principaux de l’attraction interactive Sorcerers of the Magic Kingdom, au cours de laquelle il tente de mobiliser les visiteurs pour lutter contre les méchants recrutés par Hadès, le dieu grec des Enfers. Le magicien y possède aussi sa propre carte à jouer magique, nommée « Merlin’s Fireball ». À Disneyland Resort, Merlin fait également une apparition sur l'un des chars de la parade Magic Happens qui défile depuis le 27 février 2020. Le personnage figure aussi dans divers spectacles et animations à bord des croisières de la Disney Cruise Line.

L'interprétation du personnage de Merlin par Disney a su marquer les esprits et s'inscrire dans l'univers de la légende arthurienne. Fidèle à l'œuvre de T.H. White, il est certainement la version la plus fantasque et légère du mage, à l'image de l'enfance de celui qui deviendra le roi idéal - il marque l'époque de la brève insouciance de celui qui devra affronter de nombreuses épreuves et le fait parvenir tel un père de substitution, un meilleur ami et un ange gardien, à l'âge adulte. Le charisme du personnage se reflète dans l'empreinte qu'il a laissée sur l'univers Disney, étant devenu la référence du magicien bienfaiteur, aidant tour à tour non seulement Arthur mais également les héros de Kingdom Hearts et de Princesse Sofia, et est aussi le protecteur du Parc dans le jeu Disney Magic Kingdoms. Tel Le Château de la Belle au Bois Dormant ou celui de Cendrillon dans les Parcs à thèmes, il est un point d'ancrage pour le reste du monde Disney, prêt à voler à l'aide de tout un chacun, quasi omnipotent, il peut traverser les univers et les possibilités d'histoires parallèles le concernant sont illimitées. Un trésor de personnage !

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.