Zip
Date de création :
Le 22 novembre 1991
Nom Original :
Zip
Créateur(s) :
David Pruiskma (superviseur de l'animation)
Dan Boulos (animateur)
Phillip Young (animateur)
Apparition :
Cinéma
Télévision
Jeux Vidéo
Parcs
Livres
Spectacle
Voix Originale(s) :
Bradley Pierce (La Belle et la Bête)
Haley Joel Osment (voix parlée dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté)
Andrew Keenan Bolger (voix chantée dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté)
Gregory Grudt (Le Monde Magique de la Belle et la Bête)
Nikita Hopkins (Mickey, la Magie de Noël et Disney’s Tous en Boîte)
Nathan Mack (La Belle et la Bête, le film live)
Voix Française(s) :
Clarence Le Prévost (La Belle et la Bête)
Julien Bouanich (suites)
Aloïs Agaësse-Mahieu (La Belle et la Bête, le film live)
Interprète(s) :
Brian Press (Beauty and the Beast : The Broadway Musical)
Nick Jonas (Beauty and the Beast : The Broadway Musical)

Le portrait

Publié le 06 janvier 2020

Zip, petite tasse ébréchée, est l’un des objets enchantés du château de la Bête, dans La Belle et la Bête, trentième Grand Classique des studios Disney. Il n’était ainsi encore qu’un jeune enfant lorsqu’une créature enchanteresse jeta un sort sur la demeure de son maître, un prince orgueilleux et insensible, le changeant en une bête monstrueuse tandis que tous ses domestiques étaient transformés, eux, en divers objets. Fils de Mrs Samovar, l’ancienne gouvernante du château devenue théière par ensorcellement, il a une multitude de frères et sœurs, qui, comme lui, sont là pour permettre aux convives du château de déguster leur thé. Outre sa légère infirmité, Zip est différent de ses frères et sœurs par son espièglerie et sa bonne humeur : servant le thé à Belle, il n’hésite pas à souffler avec l'anse qui lui sert de nez pour faire buller la boisson chaude, par jeu mais aussi pour amuser la jeune femme.

Zip sert du thé à Maurice, le père de Belle, quand ce dernier se réfugie dans le château de la Bête afin d’échapper à une meute de loups. Il rigole lorsque les moustaches du vieil homme le chatouillent au moment où il porte la tasse à ses lèvres. Mais ses rires sont de courte durée, la Bête, furieuse qu’un étranger pénètre dans sa demeure, surgissant dans la pièce avec fracas. Zip se réfugie alors derrière sa mère, s’exprimant par un « oh oh » qui traduit la tragédie de la situation : le père de Belle se voit enfermé dans le donjon par la Bête. Plus tard, Il est l’un des premiers à se réjouir de l’arrivée au château de Belle, venue secourir son père. Il surgit dans la cuisine et déclare à sa mère qu'il y a une dame dans le château. Mrs Samovar lui dit qu'elle déteste les mensonges et lui demande de sauter dans son bain, mais la jeune tasse voit ses propos confirmés par Plumette annonçant qu'elle a vu une fille. La jeune tasse sort de l’eau et lance à sa mère : « tu vois, tralalère » tout en crachant de l'eau de sa bouche.

Zip est donc l’un des personnages qui apporte un peu de joie de vivre dans un château où le sort jeté sur le maître des lieux et ses occupants est plus souvent vécu comme une tragédie. S’il revêt l’apparence d’une tasse de thé, il n’a rien perdu de son caractère de vrai petit garçon qui ne songe qu’à jouer et s’amuser et cherche tous les stratagèmes pour repousser l’heure du coucher afin de rester avec les « grands ». Son côté enfantin, son innocence et son humour en font un personnage terriblement touchant et diablement attachant. Ce n’est d'ailleurs pas pour rien que c’est avec lui que Belle tisse le plus rapidement des liens d’amitié, dans le contexte pourtant pesant de sa détention au château et de sa séparation forcée avec son père Maurice, sa seule famille.

Preuve que la valeur n’attend pas le nombre des années, Zip est capable de s’illustrer par son courage et sa prise d’initiative. Lorsque Belle quitte le château de la Bête pour porter secours à son père malade, il se glisse en effet malicieusement dans sa sacoche et ne réapparaît que lorsque la jeune femme est parvenue à rentrer chez elle, au village.

Mieux encore, quand Belle et son père Maurice sont enfermés chez eux par Gaston, pour ne pas qu'ils puissent prévenir la Bête de l’arrivée imminente de l’armée de villageois en colère qu’il mène vers le château de la Bête pour en finir définitivement avec ses occupants, Zip prend les choses en main. Ayant échappé au regard de l’amoureux éconduit, il parvient à actionner l’une des machines de Maurice : la hache de l’engin issu de l’imagination du père de Belle qu'il lance à plein régime fait alors vite voler en éclat la porte en bois qui retenait prisonniers Maurice et sa fille. Zip permet ainsi à Belle de revenir au château et de redonner envie à la Bête de se battre contre Gaston, alors même qu'ayant perdu sa seule raison de vivre lorsque l’élue de son cœur avait quitté précipitamment son château, il avait renoncé à se défendre.

À la fin du film, lorsque la malédiction jetée sur le château est levée grâce à l’amour unissant Belle et la Bête, Zip redevient logiquement un charmant petit garçon qui n’a rien perdu de son espièglerie et de sa bonne humeur, jouant avec le chien Sultan puis admirant Belle et son prince danser dans la salle de bal, sous le regard rempli d’amour et de bienveillance de sa maman.

À l’origine de la production, le scénario évoquait une boîte à musique offerte par son père qui jouait le rôle de confidente de Belle. Ne parlant pas, le personnage répondait par des morceaux de musique, ce qui ne simplifiait pas la fluidité de l’histoire. La scénariste Linda Woolverton a finalement proposé de substituer ce personnage par une petite tasse capable de parler. Cela permettait ainsi de l’inclure dans un plus grand nombre de scènes. Zip a confirmé ensuite tout son potentiel lorsque les réalisateurs ont choisi le jeune américain Bradley Pierce, alors âgé de huit ans, pour lui prêter sa voix. Lors d’une réunion de présentation du projet incluant la tasse en décembre 1990, Jeffrey Katzenberg, président des Walt Disney Studios, a déclaré : « Faites de Zip une star ! Montrez-le davantage. On ne peut pas se priver d’un personnage aussi adorable ». Après sa prestation vocale remarquée, Bradley Pierce a poursuivi sa carrière d'acteur, jouant notamment le rôle de Peter Sheperd dans le film Jumanji (1995) aux côtés de Robin Williams. Pour Disney, il a aussi interprété Polochon dans la série La Petite Sirène (1992-1994) et l'Enfant Perdu vêtu d’une peau de lapin, dans Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire (2002).


L'animateur David Pruiksma avec Bradley Pierce, voix de Zip

Tout comme pour sa mère Mrs Samovar, l'animation de Zip est supervisée par David Pruiksma. Entré aux studios Disney en 1981, l'artiste commence sa carrière en tant qu’assistant animateur pour Taram et le Chaudron Magique (1985) avant d’animer diverses scènes de Basil, Détective Privé (1986), Oliver et Compagnie (1986), La Petite Sirène (1989) et Bernard et Bianca au Pays des Kangourous (1990). Après La Belle et la Bête, il supervise ensuite l'animation du Sultan dans Aladdin (1992), de Flit et des animaux de la forêt dans Pocahontas, Une Légende Indienne (1995), des Gargouilles La Rocaille et La Muraille dans Le Bossu de Notre-Dame (1996) et de Mme Placard et Fenton Harcourt dans Atlantide, l'Empire Perdu (2001). Il anime également le personnage de Pumbaa dans Le Roi Lion (1994). Dave Pruiksma quitte les studios Disney en 2001 et se lance dans l'enseignement, soucieux d'apprendre l'animation à la nouvelle génération.


Dessins préparatoires du personnage

Alors que sa carrière devait à l’origine se limiter à une courte apparition de quelques secondes dans La Belle et la Bête, Zip a par la suite figuré au casting de plusieurs autres productions Disney. La petite tasse ébréchée apparaît en effet dans les deux suites données au film de 1991 et dont les intrigues se passent au cœur du Grand Classique. Dans La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté (1997), il n’a ainsi rien perdu de sa bonne humeur débordante et trépigne d’impatience à l’idée de célébrer Noël au château de la Bête. Cette suite vidéo commence un soir de Noël, dans le prolongement des événements du film d’animation de 1991. Réunis au coin du feu, les habitants du château de la Bête écoutent Mrs Samovar raconter l’histoire de Noël de l’année précédente, lorsque la malédiction planait encore sur les lieux et ses occupants transformés en divers objets enchantés. Au cours de cette scène d’ouverture, Zip apparaît sous sa forme humaine, celle d’un charmant petit garçon pressé d’ouvrir ses cadeaux de Noël.


La Belle et la Bête 2 : Le Noël Enchanté (1997)

Le cœur de l’action du deuxième opus se déroule ainsi juste avant Noël, entre le moment où Belle est sauvée des loups par la Bête et le moment du bal, du départ de Belle et de l'arrivée de Gaston au château. Enfermée dans le château, la jeune femme souhaite organiser une fête pour Noël. L’horloge Big Ben lui explique pourtant que la Bête a interdit de célébrer Noël, refusant d’évoquer des souvenirs qui lui rappelleraient son passé quand il était humain. C’est en effet un soir de Noël que le Prince orgueilleux et colérique a repoussé une enchanteresse déguisée en mendiante venue frapper à sa porte, et qu'elle l’a alors transformé en une bête monstrueuse. Zip participe ensuite activement à la décoration du château, aux côtés des autres objets enchantés.
Dans ce deuxième opus, le personnage est interprété par Haley Joel Osment, l’inoubliable petit garçon donnant la réplique à Bruce Willis dans le film Sixième Sens (1999). Il est aussi la voix de Beary Barrington dans le film Les Country Bears (2002) et de Mowgli dans Le Livre de la Jungle 2 (2002). Pour la version française, la tasse est doublée par l’acteur Julien Bouanich, qui a aussi prêté sa voix au personnage dans le troisième film.


Le Monde Magique de la Belle et la Bête (1998)

Le rôle de Zip dans Le Monde Magique de la Belle et la Bête (1998) est en revanche bien plus anecdotique, apparaissant à plusieurs reprises au cours de cette compilation médiocre de quatre histoires au sein du château, après les aventures du deuxième film et avant le départ de Belle du château pour rejoindre son père malade dans le Grand Classique. En version originale, la tasse change une nouvelle fois de voix, incarnée par Gregory Grudt.

Cérémonie des Oscars (1992)
Disney's Tous en Boîte (2001)

En dehors de l’univers de La Belle et la Bête, Zip est apparu à plusieurs reprises dans la série télévisée Disney’s Tous en Boîte (2001-2004), le plus souvent en compagnie de sa maman. Il signe aussi une apparition clin d'oeil sur la scène de la 64ème cérémonie des Oscars en 1992, aux côtés de Belle et de la Bête afin de dévoiler le nom du vainqueur dans la catégorie meilleur court-métrage d’animation. Il fait également l’objet de caméos dans deux productions animées Disney. Dans le Grand Classique Tarzan (1999), il peut en effet être vu, sur une table du camp où se sont installés Jane Porter et son père, une théière et des tasses à cafés qui ont exactement la même apparence que Mrs. Samovar et son fils… à l’exception près qu’ils restent ici inanimés. Dans Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004), son ombre apparaît quelques instants sur celle des épaules de la Bête, comme celle de nombreux autres personnages Disney, dans la scène finale du film.

Tarzan (1999)
Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004)

Plus récemment, une tasse ébréchée, clin d’œil à peine caché à Zip, est apparue dans la série live Once Upon A Time - Il Était Une Fois (ABC, 2011-2018) narrant les aventures de personnages de contes de fées évoluant dans le monde réel, parmi les humains. Il s’agit d’un objet que possède Rumplestiltskin, un sorcier tombé amoureux de Belle qu’il a pris comme gouvernante pour son château, mais qu’il chasse finalement de sa demeure, craignant que cet amour lui fasse perdre ses pouvoirs magiques.


Once Upon A Time - Il Était Une Fois (2011)

En 2017, Zip figure évidemment dans La Belle et la Bête, le remake live du Grand Classique réalisé par Bill Condon. Interprété par Nathan Mack, son rôle y est similaire à celui du film d’animation, excepté le fait qu’il ne s’introduit pas dans la sacoche de Belle lorsqu’elle quitte le château pour retrouver son père. Il reste ainsi au château, participant à la bataille contre les villageois menés par Gaston, avec les autres objets enchantés.


La Belle et la Bête (film live, 2017)

Au-delà de ses apparitions audiovisuelles, Zip s'invite dans différents livres et bandes dessinées déclinant les aventures de Belle et de la Bête, ainsi que dans plusieurs jeux vidéo, à commencer par ceux inspirés du Grand Classique sortis dans les années 1990 et 2000 pour plusieurs consoles de jeu. La tasse ébréchée apparaît aussi dans les opus Kingdom Hearts II (Square Enix, 2005) et Disney Magical World (Namco et Nintendo, 2013), ainsi que dans dans des titres développés pour smartphones, comme Disney Magic Kingdom (Gameloft, 2016) et Disney Emoji Blitz (Disney Mobile, 2016).

La Belle et la Bête, le jeu vidéo
Kingdom Hearts II et Disney Emoji Blitz

Après le succès rencontré par le film d’animation de 1991, Disney envisage assez rapidement d’adapter son chef-d’œuvre en comédie musicale. Après l’accord de Michael Eisner, président de The Walt Disney Company, le projet est confié à une équipe menée par Robert Jess Roth. À la fin de l’année 1993, la pièce est en période d’essai quelques semaines dans un théâtre de Houston, avant de s’installer à Broadway où la première a lieu le 18 avril 1994 au Palace Theatre. Le show reste programmé jusqu’à l’automne 1999 avant de déménager au Lunt-Fontanne Theatre où il reste à l’affiche pendant près de huit ans. Le spectacle reprend l’histoire du Grand Classique, augmenté de plusieurs scènes et chansons écrites par Alan Menken et Tim Rice. Zip figure naturellement au casting, joué initialement par Brian Press, dont seule la tête est visible, sortant d’un chariot à thé lui permettant de se déplacer sans que ne soit dévoilé le reste de son corps. Plus tard, le personnage a été joué par d'autres acteurs, parmi lesquels Nick Jonas.

Au total, la comédie musicale La Belle et la Bête a été jouée 5461 fois à Broadway. Saluée par le public et la critique, elle a reçu neuf nominations aux Tony Awards et en a remporté un, celui des meilleurs costumes pour Ann Hould-Ward. Le show a ensuite été joué dans de nombreuses villes américaines lors de deux tournées nationales de 1995 à 1999 puis de 1999 à 2003, avant d’être exporté dans le monde entier, donné dans plus de cent villes différentes. En France, le spectacle a été joué au théâtre Mogador de 2013 à 2014.


Zip dans la comédie musicale de Broadway

Zip n’est pas un personnage que les visiteurs des Parcs à thèmes Disney de par le monde peuvent croiser au cours de leurs visites. Cependant, la petite tasse ébréchée fait quelques apparitions dans certaines attractions.

À Disneyland Resort, il peut être aperçu dans l’attraction Tarzan’s Treehouse, posé sur une table aux côtés de Mrs Samovar, rejouant le caméo du film d’animation de 1999.

Beauty and the Beast: Live On Stage
Once Upon a Time

À Walt Disney World Resort, Zip figure au casting du spectacle Beauty and the Beast: Live On Stage, joué depuis 1991 dans le Parc Disney’s Hollywood Studios. Dans le Parc Magic Kingdom, il apparaît avec sa mère sur l’enseigne de la boutique Mrs. Pott’s Cupboard Ice Cream située dans Fantasyland. Dans le même Parc, depuis 2016, il participe au spectacle nocturne Once Upon a Time projeté sur le château : Mrs Samovar lui raconte des histoires extraites de films d’animation Disney. Le même spectacle a d'ailleurs été joué à Tokyo Disney Resort de 2014 à 2017.

À Shanghai Disney Resort, la tasse apparaît au cours de l’attraction Voyage of the Crystal Grotto, parcours scénique aquatique menant les visiteurs à travers différents films Disney, au cours d’une balade autour du château du Parc.

Terriblement craquant, Zip est l'un de ces personnages adorables qui touchent le public, et notamment les plus jeunes qui s’identifient facilement à ses répliques enfantines. Il ne faut toutefois pas oublier son rôle déterminant dans le Grand Classique de 1991 : sans lui, Belle ne serait, en effet, jamais revenue à temps au château pour retrouver la Bête et conjurer la malédiction avant la chute du dernier pétale de la rose magique. "Et ben dis donc, drôlement fort, moi !".

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.