Les Secrets de Disneyland Paris
Fantasyland

L'article

rédigé par
Publié le 19 juin 2016

Proposant une immersion totale dans des mondes toujours plus magiques, les imaginieurs, responsables de la création des Parcs Disney, aiment particulièrement y placer des références cachées ! Le Parc Disneyland bénéficie évidemment lui aussi de nombreuses de ces curieuses surprises : il est temps aujourd'hui de rêver sa vie en couleur et de s’envoler pour Fantasyland !

Du Château de la Belle au Bois Dormant qui trône fièrement au centre du Parc Disneyland, aux merveilleux jardins et plans d’eaux agrémentés de magnifiques topiaires, Fantasyland est le plus féérique des Lands du Parc Disneyland. Il regorge lui-aussi de surprises pour les passionnés de films d’animation qui prennent ici vie de la plus belle des façons. De la partie dédiée au Royaume-Uni à celle consacrée à l'Hexagone, retour sur ces nombreux détails et clins d’œil, parfois bien cachés, à l’univers Disney.

Non loin de La Chaumière des Sept Nains (Jouets et Vêtements), sur le mur d'enceinte du Château de la Belle au Bois Dormant, se trouve un blason bien particulier. Présent sur tous les châteaux, symboles des Magic Kingdom à travers le monde, ce blason serait celui de la famille de Walt Disney en personne. D'origine française, le créateur de The Walt Disney Company aurait alors laissé cette empreinte bien particulière sur le château de Disneyland Park en Californie. Mais il pourrait tout autant symbolisé celui du château d'Aurore ! En effet, dans le générique d'ouverture des films signés Disney, le blason flottant au vent sur le drapeau au sommet du château est bien le même que celui gravé dans la pierre au Parc Disneyland !

Pour garder un œil sur le bon fonctionnement du Royaume et afin de toujours surveiller son Altesse Aurore, les trois fées de cette dernière, à savoir Flora, Pâquerette et Pimprennelle, ont pris possession d'une échoppe ayant pignon sur la Cour du Château. C'est ainsi que La Confiserie des Trois Fées est devenue un lieu de passage obligatoire pour les visiteurs de la cours et de Fantasyland qui peuvent chez elles goûter à l'une de leur spécialité sucrée sans égales ! Et pour les visiteurs les plus attentifs, trois silhouettes seront facilement reconnaissables dans le corps de la cheminée, celles des trois fées en personne ! 

Il s'agit donc ici d'un joli clin d'œil aux propriétaires des lieux et d'un joli effet qui viennent animer et donner vie à la boutique. La projection en couleurs illumine alors la cheminée et les trois fées semblent même concocter de nouvelles sucreries en faisant virevolter leurs baguettes !

Bien avant que la Marraine vienne en aide à la pauvre Cendrillon, cette dernière avait la lourde tâche d'entretenir le logis envahi par sa terrible Marâtre et ses belles-sœurs : des vestiges de ce temps révolu se retrouvent ainsi non loin de son magnifique carrosse dans la cours de l'Auberge de Cendrillon ! Les anciens sabots de la jeune Princesse sont, en effet, bel et bien accrochés sur un mur à l'intérieur de la cours !

En plein coeur de Fantasyland, la boutique de Sir Mickey est remplie de surprises ! Communicante avec La Ménagerie du Royaume, Sir Mickey est, déjà, particulièrement reconnaissable de l'extérieur grâce au fameux potager qui s'y trouve. Un gigantesque haricot magique se dresse non loin de l'entrée et pénètre même à l'intérieur de la boutique ! Et c'est alors que deux personnages biens connus se retrouvent à l'intérieur de la boutique. Issus du moyen-métrage, Mickey et le Haricot Magique séquence du film Coquin de Printemps, Mickey et Willie le géant - ce dernier se cachant derrière des volets - se retrouvent tout deux dans la boutique ! Il s'agit là d'une reproduction unique d'une scène de l'un des films mythiques de la célèbre souris !

Figaro, le célèbre petit chat de Geppetto, est à l'origine d'un détail bien particulier qui relie le Disneyland Park en Californie et le Parc Disneyland, à Disneyland Paris ! Dans le Village Haus Restaurant, point de restauration aux couleurs des aventures de Pinocchio, l'un des panneaux de sortie de secours présent au dessus d'une des portes du restaurant fût mal installé et placé de manière non symétrique entre les portes ! Une représentation de Figaro en train de tirer sur le panneau avec une corde est alors peinte pour corriger le tir de la manière la plus simple et la plus drôle possible ! En 1992, pour l'ouverture du Parc Disneyland, le Chalet de la Marionnette, restaurant sensiblement similaire dans sa thématique à celui de Californie répond ainsi à cette anecdote pour le moins unique et un Figaro à l'air satisfait peut se faire remarquer accouder à un panneau de sortie de secours. Comme si le petit chat noir et blanc avait enfin réussi à placer son panneau !