Un peu d’histoire...

En 2018, l'éditeur américain Fantagraphics Books met en place une nouvelle collection, intitulée Disney Masters ayant pour but de compiler une sélection des meilleures histoires des artistes de comics Disney en dehors des trois principaux que sont Floyd Gottfredson, Carl Barks et Don Rosa. Si la grande majorité des volumes propose de faire découvrir des artistes internationaux, principalement européens, certains tomes se focalisent sur des artistes américains moins connus en France mais qui ont pourtant une grande importance dans les aventures sur papier des personnages Disney : Paul Murry et Al Hubbard.

Paul Murry
Al Hubbard

Né le 25 novembre 1911, Paul Murry commence, comme beaucoup d'auteurs de comics Disney, par un passage aux Walt Disney Studios où il est un assistant de Fred Moore. Au début de sa carrière de dessinateurs, dans la première moitié des années 40, il se fait ainsi la main sur les strips dominicaux des Silly Symphonies, notamment avec les personnages de José Carioca et Panchito Pistoles puis remplace un temps Manuel Gonzales pour les strips dominicaux de Mickey Mouse pendant que ce dernier est mobilisé avant d'entamer la nouvelle série de strips Uncle Remus and His Tales of Brer Rabbit jusqu'en 1946. Il quitte ensuite les studios Disney et devient dessinateur indépendant pour Western Publishing où il va continuer à dessiner, pour des comic book, des personnages Disney durant toute sa carrière. En particulier, le dessinateur lance deux nouvelles séries de comic books ; The Phantom Blot et Super Goof ; la première faisant revenir le Fantôme Noir, la seconde créant le personnage de Super Dingo en 1965. Mais l'artiste est surtout connu pour avoir redonné une seconde jeunesse à Mickey Mouse. Sa première histoire avec la souris, The Monster Whale, se voit ainsi publiée en juillet 1950 dans Vacation Parade #1. Mais là où l'auteur va rester dans les mémoires, c'est pour ses récits à suivre sur deux ou trois numéros, lui au dessin et souvent Carl Fallberg au scénario. La première d'entre elles est The Last Resort publiée en 1953 dans les numéros 152, 153 et 154 de Walt Disney's Comics and Stories. Le dessinateur va ensuite en proposer pendant près de vingt ans, réunissant Mickey et Dingo au cours de mystères et d'aventures, et ce autour du monde.

Allan Hubbard, né le 26 mai 1913, commence, pour sa part, sa carrière au sein des studios Disney en 1937 comme intervalliste notamment sur Pinocchio, Bambi et Dumbo avant de les quitter à la suite de la grande grève de 1941. Il se tourne alors vers le dessin de comics. En 1950, il rejoint ainsi Dell Publications qu'il ne quittera plus jusqu'à sa retraite à la fin des années 70. Il travaille ainsi sur des personnages de différentes licences comme MGM (Tom & Jerry), Warner Bros. (Sylvestre) ou Walter Lantz (Andy Panda) ; mais il est surtout célèbre pour ses bandes dessinées Disney. Il dessine, en effet, des histoires de Tic & Tac, de Bambi, de Jiminy Cricket mais aussi de Scamp. Il est également connu pour ses adaptations sur papier de grands classiques Disney comme Peter Pan, La Belle et le Clochard, Le Livre de la Jungle et Les Aristochats. Pour autant, il tire sa popularité essentiellement de son travail collaboratif avec Dick Kinney avec lequel il crée Hustler Duck, Catmembert, Moïse Lamouise, Sakapuss, Double-O-Duck, Mata Harrier et surtout Popop Duck.

Voici un florilège des histoires de ces deux dessinateurs américains de comics Disney, oubliés du grand public.

Disney Masters • Paul Murry

001
The Case of the Vanishing Bandit
Comics
1953 • 1955
BD
1953 • 1955
BD
002
Comics
1955 • 1956
BD
1955 • 1956
BD
003
The Sunken City
Comics
1957 • 1958
BD
1957 • 1958
BD
004
Comics
1964 • 1966
BD
1964 • 1966
BD

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.