Oswald, the Lucky Rabbit
L'écran titre
Titre original :
Oswald, the Lucky Rabbit
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de mise en ligne USA :
Le 01 décembre 2022
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Eric Goldberg
Durée :
1 minutes

Le synopsis

Oswald va assister à une séance de cinéma puis crève littéralement l'écran pour aller embrasser Ortensia...

La critique

rédigée par
Publiée le 18 janvier 2023

Oswald, the Lucky Rabbit est un nouveau cartoon du personnage Oswald, le Lapin Chanceux réalisé par son studio d'origine près de 94 ans après avoir perdu les droits du personnage.

Personnage créé en 1927 par Walt Disney, Oswald, le Lapin Chanceux est vite devenu son premier grand succès avant de s'en faire tout aussi rapidement déposséder. Mais à toute chose, malheur est bon : cette mésaventure incitera le Maître de l'Animation à créer Mickey Mouse... et l'empire qui ira avec. Oswald, lui, tombera peu à peu dans l'oubli jusqu'à ce que les studios Disney récupèrent les droits du personnage près de 80 ans après sa création. En février 2006, Bob Iger, devenu alors fraîchement PDG de The Walt Disney Company passe en effet un marché assez inhabituel avec Universal, détenteur des droits du lapin. La major veut alors récupérer le présentateur sportif Al Michaels qui était sous contrat avec les chaînes de Disney, ABC et ESPN, pour le faire venir sur l'une de ses chaînes, NBC Sports. Disney accepte le transfert à quelques conditions : des droits de retransmission de golf, des Jeux olympiques... et surtout le retour du personnage d'Oswald chez le studio qui l'a créé !

Oswald, le Lapin Chanceux apparaît après cela dans quelques caméos dans certaines œuvres, que ce soit au cinéma comme dans Les Nouveaux Héros et Zootopie, soit à la télévision par exemple dans la série Mickey Mouse sur Disney Channel, voire même sur Disney+ comme dans le téléfilm Le Printemps Merveilleux de Mickey. Le personnage est aussi utilisé dans des courts-métrages promotionnels comme dans une vidéo produite et diffusée au Japon pour fêter Noël ou en jeux vidéo, notamment dans Epic Mickey. S'il fait une courte apparition dans le cartoon À Cheval ! mettant en vedette Mickey, il faut attendre 2022 pour que le lapin ait réellement droit à un premier rôle dans un court-métrage produit par son studio d'origine. Le cartoon sert en fait de prémices aux festivités du 100e anniversaire de la création de The Walt Disney Company, évènement célébré sous la bannière Disney 100 Years of Wonder.
Ce nouveau court-métrage, intitulé sobrement Oswald, the Lucky Rabbit, est réalisé par la petite équipe dédiée aux quelques travaux en animation 2D, comprenant les animateurs Mark Henn, Randy Haycock et Eric Goldberg, ce dernier prenant ici aussi le rôle de réalisateur. Les artistes vétérans ont également profité de ce projet pour former de jeunes apprentis à cette technique d'antan. Cette équipe a notamment été aussi à l'origine des nouveaux cartoons de Dingo, Comment Rester à la Maison avec Dingo, pour Disney+.

Oswald, the Lucky Rabbit est donc un petit court-métrage d'une minute qui peut être vu plus comme un hommage au personnage que comme une véritable nouvelle aventure. Sa courte durée, qui implique fatalement un manque d'ambition, est sûrement le seul grief qui peut être émis contre lui. Oswald s'y rend donc dans un cinéma jouant l'une de ses aventures. Le caissier étend alors sa main pour rattraper le lapin qui allait rentrer dans la salle sans payer. Après avoir laissé une pièce, le héros s'installe sur un siège et profite de la diffusion. Sauf que le personnage principal du film est absent de la bobine et tous les spectateurs se plaignent. Tout d'un coup, la chatte Ortensia apparaît dans le décor et semble attendre un baiser. Oswald, sous le charme, décide de la rejoindre. Il va alors utiliser toutes les parties de son corps pour déchirer l'écran et entrer dans le film. Et il doit se dépêcher car la belle s'impatiente. Après de nombreuses péripéties, il arrive finalement à l'embrasser. Techniquement, le cartoon s'amuse à reprendre les mêmes mimiques d'animation qu'à l'époque lorsque les personnages voyaient leur membre se déformer. Il est sympathique également de voir l'image imiter celle d'une diffusion sur bobines comme au temps des courts-métrages noir-et-blanc et muets.

Oswald, the Lucky Rabbit est une pastille amusante et nostalgique qui permet aux Walt Disney Animation Studios d'animer à nouveau celui qui est l'un de leurs tout premiers personnages.

Les personnages

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.