Le Gala des Orphelins

Le Gala des Orphelins
L'écran titre
Titre original :
Orphans' Benefit
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 11 août 1934
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Burt Gillett
Musique :
Frank Churchill
Durée :
8 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Mickey et ses amis, dont Clarabelle, Horace, Dingo et Donald, font un spectacle pour des orphelins...

La critique

rédigée par
Publiée le 26 octobre 2021

Le Gala des Orphelins est un cartoon de Mickey Mouse qui marque de nombreuses premières.

Mickey s'occupe de temps en temps d'orphelins. Même s'ils lui ressemblent en étant des versions miniatures de lui-même, ils ne doivent toutefois pas être confondus avec Jojo et Michou. Bâtis sur le même design il est vrai, les deux neveux de Mickey ont, en fait, été créés par Floyd Gottfredson dans le comics Mickey's Nephews le 18 septembre 1932. Leur seule et unique apparition au cinéma se fait deux ans plus tard dans Le Rouleau-Compresseur de Mickey, le 16 juin 1934. Les orphelins apparaissent eux pour la toute première fois dans Le Cauchemar de Mickey, le 13 août 1932. Mais dans ce cas-ci, ces petits "Mickey" qui ne disent pas leur nom ne sont que des créatures fantasmées dans un rêve où Mickey se voit papa. Leur véritable apparition en qualité d’orphelins se fait donc le 25 novembre 1933, dans Mickey au Pays des Géants, où Mickey leur raconte une histoire. Ils reviennent l’année suivante dans Mickey Gulliver, construit exactement comme le précédent, puis dans Le Gala des Orphelins où ils montreront déjà toute l'étendue de leur capacité à faire des bêtises. Une horde de gamins turbulents peut, en effet, faire beaucoup de dégâts !

Mickey a toujours été un grand metteur en scène ou chef d'orchestre. Il a en effet monté dans sa longue carrière de nombreux spectacles comme dans L'Opéra en 1929 ou dans Mickey's Mellerdrammer en 1933. L'une de ses grandes qualités est également d'être un véritable découvreur de talents, et parmi eux se trouve la poule cantatrice Clara Cluck. Le Gala des Orphelins marque ainsi sa toute première apparition, en noir-et-blanc, tandis que son deuxième grand rôle, en couleur cette fois-ci, a lieu deux ans plus tard dans Grand Opéra. Elle apparaît ensuite dans cinq autres cartoons : Amateurs de Mickey, La Chasse au Renard (très brièvement), Mickey Bienfaiteur, L'Anniversaire de Mickey et L'Heure Symphonique, et ce, jusqu'en 1942. À l'affiche au final de seulement sept cartoons, elle prend toutefois une place en qualité de personnage secondaire de l'univers de Mickey au cinéma, aux côtés de Clarabelle et d'Horace. Clara Cluck reste un personnage hors norme en raison de sa voix prêtée par l'actrice, Florence Gill, dont le travail de doublage est visible dans une séquence du long-métrage de 1941 Le Dragon Récalcitrant.

Clarabelle et Horace apparaissent aussi dans le cartoon dans des rôles d'acrobates. Ils sont accompagnés dans leur numéro par un autre personnage qui vit une grand évolution : Dippy Dawg qui change de nom pour l'occasion et devient Dingo (Goofy en anglais). Le chien nigaud est apparu la première fois le 27 mai 1932 dans Mickey au Théâtre où il fait bien plus âgé. Il rajeunit dès sa deuxième apparition, The Whoopee Party, quelques mois plus tard. Il revient ensuite dans quatre autres courts-métrages en portant le nom de Dippy Dawg - Mickey Marque un Essai, Mickey au Grand Nord, Mickey’s Mellerdrammer et Mickey au Moyen-Âge - avant de devenir Dingo et d'intégrer officiellement la bande à Mickey. Après cette performance, son cartoon suivant, La Fanfare, le verra apparaître pour la première fois en couleur tandis que dans Les Joyeux Mécaniciens, il forme, pour la première fois également, avec ses amis Mickey et Donald, un trio appelé à devenir iconique. En attendant, dans Le Gala des Orphelins, Dingo commence à obtenir les premières caractéristiques de son personnage notamment son fameux galurin ainsi que sa maladresse légendaire.

Mais la vraie vedette du (Le) Gala des Orphelins est sans conteste un certain Donald Duck. Le canard apparaît le 9 juin 1934 dans Une Petite Poule Avisée de la série Silly Symphonies et directement en couleur, un an avant Mickey. Il y joue un rôle secondaire en duo avec le cochon Peter Pig. Ils refusent d'aider tous deux la poule à cultiver son maïs en conséquence de quoi elle refuse de les nourrir puisqu'ils n'ont fourni aucun travail. Mais c'est bien dans son deuxième cartoon, Le Gala des Orphelins, ici en noir-et-blanc pour sa part, que Donald obtient un rôle bien plus significatif qui va changer non seulement sa carrière mais aussi l'histoire du cinéma. Il rejoint, en effet, dans ce court-métrage, la bande à Mickey, en devenant un personnage secondaire, un peu le trublion colérique du groupe. Il gagne ici son côté espiègle ainsi que son mauvais caractère. L'animateur Dick Lundy lui attribue beaucoup des pitreries qui vont définir le personnage comme sa crise de colère caractéristique consistant à sauter sur un pied tout en tendant un poing et en balançant l'autre. Les plus cinéphiles remarqueront également que Donald imite ici l'acteur Jimmy Durante. Ce dernier avait eu une scène conjointe avec Mickey dans une séquence mélangeant prises de vues réelles et animation dans le long-métrage Hollywood Party sorti le 1er juin 1934, soit quelques semaines avant le cartoon.

Jimmy Durante dans Hollywood Party

Enfin, dernier détail, Le Gala des Orphelins a connu un imbroglio autour de son titre anglais. Lorsque le film sort en 1934, ce dernier est Orphans' Benefit. Son remake couleur de 1941 conserve d'ailleurs le même titre (alors qu'en français, le nouveau cartoon se nomme Mickey Bienfaiteur, permettant de bien les différencier). Le cartoon de 1934 aura droit à plusieurs ressorties, notamment en vidéo. Ainsi, son écran titre change régulièrement et est même mis à jour en fonction des éditions. Or, lors d'une de ces manipulations, une erreur d'orthographe s'est glissée dans le titre anglais, resté tel que depuis. Désormais le titre anglais est donc Orphan's Benefit, passant le mot désignant « orphelin » du pluriel au singulier. Mais pour dédouaner les artistes modernes, l'erreur avait aussi été commise lors du remake de 1941 car si l'écran titre possède le bon titre, l'affiche montre elle Orphan's Benefit au lieu de Orphans' Benefit.

Le Gala des Orphelins est un cartoon plus qu'historique pour Mickey puisque ce ne sont pas moins de trois de ses acolytes qui vont être mis en avant et venir enrichir le cercle de ses amis.

Les personnages

1928
Cinéma
1929
Cinéma
1934
Cinéma

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1914 • 2002
Intervalliste
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.