Émissions » Émissions d'Anthologies Disney » Saison 04 (1957 • 1958)
Émissions d'Anthologies Disney » Saison 04 (1957 • 1958)

Adventures in Fantasy

Adventures in Fantasy
L'écran titre
Titre original :
Adventures in Fantasy
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de diffusion USA :
Le 6 novembre 1957
Genre :
Compilation
Réalisation :
Bill Justice
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Walt Disney démontre comment des objets inanimés peuvent prendre vie grâce à l'animation...

La critique

rédigée par
Publiée le 04 septembre 2023

Adventures in Fantasy est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.


Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney a l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Si la plupart de ces compilations tournent autour des personnages de Donald Duck, de Dingo ou de Mickey Mouse, certaines sont centrées sur la collection des Silly Symphonies voire sur aucune série en particulier. Il peut être cité par exemple D'Ésope à Andersen (1955) qui présente différentes histoires adaptées d'auteurs célèbres ou encore Four Fabulous Characters (1957) qui se concentre sur les héros du folklore américain. Adventures in Fantasy est dans la même veine.


Walt Disney commence l'émission en expliquant que la pratique qui consiste à rendre vivants des objets ne date pas du début du cinéma puisque certains auteurs l'ont déjà utilisée en littérature, donnant quelques exemples comme le personnage de Humpty Dumpty dans Les Contes de Ma Mère l'Oye, celui de l'Olivier - même si dans la langue anglaise il s'agit d'un Chêne - de la fable d'Esope Le Roseau et l'Olivier ou encore la Théière du conte éponyme de Hans Christian Andersen. Durant tous ces passages, une animation inédite est proposée, offrant une adaptation rapide mais efficace de ces contes, surtout des deux derniers. Il poursuit ensuite avec Alice au Pays de Merveilles de Lewis Carroll où il revient sur certaines recherches graphiques que ses artistes ont effectuées pour l’adaptation au cinéma du livre anglais. Il présente alors des dessins du passage avec les fleurs du jardin présent dans le roman ainsi que du personnage de la Poignée de Porte inventé spécialement pour le long-métrage, le tout agrémenté soit d'animation inédite, soit d'extraits du long-métrage, soit encore d'esquisses tracées en direct par un artiste.


Souvent, la création d'un personnage objet est nécessité par le récit. Mais parfois, l'imagination d'un animateur donne vie à un personnage censé être inanimé tandis que son histoire vient toute seule. Ainsi, à travers de l'animation inédite, le téléspectateur rencontre un téléphone bavard ou un duo de sirènes de train. Walt Disney évoque également le bébé champignon chinois de la séquence du (Le) Ballet Casse-Noisette dans Fantasia ainsi que le balai magique de L'Apprenti Sorcier tout comme le train Casey Jr. du film Dumbo dont il montre un extrait. Il continue en expliquant que la flexibilité de l'animation autorise à voir n'importe quel objet être animé. Il prouve ainsi ses dires grâce à plusieurs personnages comme un fer à cheval qui prend vie et se met à danser, des chaussures qui papotent ou encore un chapeau qui peut avoir toutes sortes d'émotion. L'émission diffuse alors la séquence Johnny Fedora & Alice Blue Bonnet du long-métrage La Boite à Musique.


Pour les artistes Disney, l'un des environnements les plus inspirant pour animer des objets est sûrement la ville. Tout y est bon pour créer de nouveaux personnages comme les poteaux téléphoniques, les réverbères, les feux de signalisation, les bornes d'incendie ou les poubelles. Ces dernières offrent d'ailleurs ici une petite scène où elle se mettent à swinguer. Mais les personnages principaux de la ville restent les immeubles eux-mêmes, pleins de majesté, tandis qu'à la campagne ce sont de petits pavillons qui deviennent des vedettes. Le programme profite alors de l'occasion pour diffuser le cartoon La Petite Maison. Après les immeubles, Walt Disney présente des voitures, là encore avec de l'animation inédite, ce qui lui permet de proposer le cartoon Susie, Le Petit Coupé Bleu. Enfin, il termine son exposé par des bateaux en remontant à l'époque des grandes caravelles jusqu'aux navires les plus récents, là encore avec de l'animation inédite, avant de finir l'émission en présentant la séquence Petit Toot du film Mélodie Cocktail.


Adventures in Fantasy est une superbe compilation. Non seulement elle offre beaucoup d'animation inédite mais en plus le choix des cartoons ou des séquences proposé est vraiment original.

L'équipe de l'émission

1905 • 1988
1912 • 2008
1913 • 2000
1901 • 1966

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.