Maître-Tempête
La Haute République

Titre original :
The High Republic : Tempest Runner
Éditeur :
Lizzie
Date de publication France :
Le 09 juin 2022
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Cavan Scott
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 31 août 2021 (Audiodrama)
Del Rey (US) : 15 mars 2022 (Script)
Durée :
367 minutes

Le synopsis

An -231 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Les Nihil traversent la galaxie à la manière d'un cyclone, semant le chaos et le malheur dans leur sillage. Parmi ces pillards, rares sont aussi vicieux que la Maître-Tempête Lourna Dee. Elle a en effet toujours un temps d'avance sur l'Ordre Jedi ! Pourtant nul ne peut échapper éternellement aux défenseurs de la République. Tombée aux mains des Jedi, elle parvient néanmoins à cacher son identité en se faisant passer pour une prisonnière Nihil. Ses ravisseurs ignorent alors que leur première erreur aura été de lui laisser la vie sauve...

La critique

rédigée par
Publiée le 15 juillet 2022

La Haute République : Maître-Tempête est le premier audiodrama du projet de cross-média le plus ambitieux jamais conçu pour la saga Star Wars, regroupé sous le nom de La Haute République. Se concentrant sur l'antagoniste Lourna Dee, il s'agit de l'expérience peut-être la plus exaltante et la plus étonnante de La Haute République qui propose pourtant déjà de nombreuses pépites.

La Haute République a été annoncé dans un premier temps sous le nom de code Project Luminous lors de la Star Wars Celebration de 2019. Mais bien peu de choses sont alors dévoilées mis à part le nom de cinq auteurs (Charles Soule, Claudia Gray, Justina Ireland, Cavan Scott et Daniel José Older) et quatre éditeurs (Disney-Lucasfilm Press, Del Rey, Marvel et IDW). Finalement, l'annonce officielle se fait le 24 février 2020. La Haute République est ainsi présenté comme un projet de cross-média littéraire, le plus ambitieux jamais réalisé dans l'univers Star Wars. Ce qui peut s'en rapprocher le plus est alors Le Nouvel Ordre Jedi, la série de romans multi-auteurs lancée en 1999 par Del Rey. Chose notable cette fois-ci, le scope est bien plus large de par la diversité des genres littéraires qui permettra de découvrir différentes facettes de cette nouvelle ère Star Wars, et ce, peu importe l'âge des lecteurs. Il y aura ainsi des romans adultes chez Del Rey, des romans jeunes adultes et jeunesse chez Disney-Lucasfilm Press, des comics adultes chez Marvel et des comics jeunesse chez IDW. En France, Pocket se charge des romans adultes et jeunes adultes, La Bibliothèque Verte des romans jeunesse et Panini Comics des comics adultes et jeunesse. Et encore, il ne s'agit là pour l'instant que de la première salve. D'autres types d'œuvres sont déjà annoncés, comme un manga, un audiodrama et un roman graphique, offrant ainsi une variété littéraire aussi diverse que réjouissante. Si aucun film n'a été dévoilé autour de cette nouvelle période, une série pour Disney+ est tout de même prévue : Star Wars : The Acolyte. Le projet La Haute République a ainsi été construit sur plusieurs années et s'articulera sur trois périodes nommées La Lumière des Jedi, puis Quest of the Jedi et enfin Trials of the Jedi. Signe de l'ambition du projet éditorial mené, le lancement s'est fait en grande pompe, et ce, des deux côtés de l'Atlantique, avec un matériel marketing jamais autant développé pour une œuvre littéraire Star Wars, du moins depuis le rachat de la franchise par The Walt Disney Company.

Le script de l'audiodrama est ici écrit par l'auteur britannique Cavan Scott. Né le 17 avril 1973 à Bristol en Angleterre, il travaille beaucoup sur des franchises connues, que ce soit pour des romans, des nouvelles ou même des scénarios de comics. Il a ainsi collaboré entre autres sur Power Rangers, Skylanders, Doctor Who ou Les Pingouins de Madagascar. Aventures dans un Monde Rebelle constitue dans sa carrière son tout premier projet pour la saga Star Wars ; le cycle mis en place comprenant sept volumes au total dont il signe les premier, deuxième, quatrième et sixième tomes ; les autres étant confiés à Tom Huddleston. Après cette première incursion, il scénarise de nombreuses histoires de comics jeunesse Star Wars, que ce soit Star Wars Aventures ou Dark Vador : Les Contes du Château et écrit aussi le livre audio, inédit en France, Dooku - Jedi Lost. Il se lance ensuite dans l'aventure littéraire qu'est La Haute République où, en plus de scénariser la série de comics adulte, il signe également les nouvelles Starlight : First Duty et Starlight : Past Mistakes, le roman adulte L'Orage Gronde, le roman graphique Le Monstre du Pic du Temple et l'audiodrama Maître-Tempête.

Écouter La Haute République : Maître-Tempête est sûrement une expérience totalement nouvelle pour le fan français de Star Wars. Les audiodramas (ou dramatisation radiophonique selon l'appellation ancienne) sont pourtant un genre encore plus vieux que la télévision. L'un des exemples les plus célèbres reste ainsi peut-être la série radiophonique dramatique La Guerre des Mondes produite par Orson Welles en 1938, adaptation du roman du même nom de l'écrivain H. G. Wells. Le premier audiodrama Star Wars remonte, lui, à 1981 quand La Guerre des Étoiles fut adapté en tant que dramatisation radiophonique. Le premier audiodrama inédit, Rebel Mission to Ord Mantell, sort pour sa part en 1983 en vinyle et cassette chez Buena Vista Records. D'une durée de 30 minutes, il raconte alors une aventure de Luke Skywalker, Leia Organa et Han Solo partis en mission sur la planète Ord Mantell. Après cette tentative, plusieurs audiodramas suivront dans les années 1990 et 2000. Au sein de l'univers Canon, deux autres sortent aux États-Unis précédemment à La Haute République : Maître-Tempête : l'histoire inédite Dooku - Jedi Lost, en 2019, se déroulant pendant la prélogie et écrite également par Cavan Scott ; Doctor Aphra de Sarah Kuhn, en 2020, une adaptation du comics Dark Vador de 2015 où le personnage de l'archéologue apparaît pour la première fois.

Si jusqu'alors aucun audiodrama Star Wars n'était sorti en français, la multiplicité des médias de La Haute République permet donc à Maître-Tempête d'arriver dans l’Hexagone. Pocket, filiale d'Editis, fait ainsi appel à un éditeur spécialisé du même groupe, Lizzie, qui a déjà proposé des livres audio de certains romans comme les novélisations des films mais également les romans adultes de La Haute République sans oublier le roman Légendes Kenobi pour surfer sur la série Star Wars : Obi-Wan Kenobi disponible sur Disney+...
L'audiodrama La Haute République : Maître-Tempête se ainsi voit proposé le 9 juin 2022 en France. Et ce qui frappe tout de suite dans l'adaptation française est le sérieux proposé et l'ambition mise dans le projet. Pas moins de 18 comédiens, dont certaines voix ne sont pas inconnues aux oreilles des auditeurs, interprètent en effet les 50 personnages du programme. La qualité globale est tout simplement extraordinaire et l'expérience grisante à souhait. Car en plus des acteurs, l'audiodrama offre également des effets sonores et des musiques, notamment les mélodies iconiques de John Williams. Le seul petit bémol qui pourrait être porté est peut-être le cri du wookie qui n'est pas très convaincant. Mais au-delà de ce qui n'est qu'un détail, tout est parfait.

Pour les non initiés, l'expérience d'écoute de La Haute République : Maître-Tempête est assez insolite. C'est tout bête mais il faut trouver un moment pour l'expérience. À la différence d'un livre où le lecteur peut lire une page et s'arrêter, l'auditeur a plutôt intérêt d'écouter un chapitre en entier car il est assez déstabilisant de rattraper les wagons en s'arrêtant en plein milieu (même si ce n'est pas impossible). L'audiodrama comprend ainsi 17 chapitres d'une durée de 15 à 30 minutes. Il faut donc dégager du temps et trouver le lieu pour l'écouter. De plus, il nécessite d'être un tant soit peu concentré pour profiter pleinement du scénario. Faire deux choses en même temps, notamment en étant sur son téléphone, fait perdre souvent le fil du récit. L'écoute est donc un exercice qui force l'auditeur à se concentrer à ce qu'il fait, ce qui l'oblige finalement à se détendre et apprécier plus encore. Et la récompense est double car l'expérience est vraiment grisante. Elle est en fait très loin du livre audio où un roman est lu par un seul lecteur. Ici, La Haute République : Maître-Tempête est plus proche de la série télévisée mais sans image. Il s'agit bien plus d'une œuvre audiovisuelle que littéraire au final. En attendant, les six heures d'écoute s'écoulent avec grand plaisir et entendre certains personnages rencontrés auparavant dans les romans ou les comics permet non seulement de mieux les caractériser mais en plus de les rendre encore plus attachants.

Pour apprécier La Haute République : Maître-Tempête, il est toutefois préférable d'avoir lu les deux premiers romans adultes et les deux premiers romans jeunes adultes pour vraiment comprendre, et tant qu'à faire également les deux premiers tomes des comics. Sans ça, de nombreux personnages ou évènements seront inconnus des auditeurs, surtout qu'aucune remise en contexte n'est proposée. Au contraire donc, pour l'auditeur à jour de La Haute République, l'écoute est vraiment jubilatoire. Le récit se passe après la Foire Galactique de Valo et se concentre sur l'une des trois Maître-Tempête, la Twi'lek Lourna Dee, la plus charismatique des méchants de La Haute République avec l'Œil des Nihil, Marchion Ro. Ici, la redoutable lieutenante des Nihil est capturée de façon anonyme par les forces des Jedi et de la République. Elle essaye alors tant bien que mal de passer inaperçue dans la prison stellaire où elle est séquestrée. Mais l'un de ses anciens ennemis est sur ses traces et menace de la tuer...

Au-delà du temps présent, le gros intérêt de l'audiodrama est surtout d'approfondir le passé de la Twi'lek via de nombreux flash-back. Ils permettent ainsi de mieux comprendre ce que Lourna Dee a vécu pour devenir ce qu'elle est : une meurtrière et une pillarde sans foi ni loi. Le personnage est définitivement bien écrit. C'était déjà le cas dans les précédents œuvres mais c'est désormais flagrant dans cet audiodrama. Complexe, Lourna Dee est loin d'être manichéenne. Bien au contraire ! Elle possède une conscience et une sorte de code d'honneur qui la font douter sur la confiance qu'elle peut apporter aux autres. Pour autant, aucune rédemption n'est proposée ici comme certains longs-métrages ont tendance à le faire lorsqu'ils narrent la vie d'un méchant. Elle finit tout aussi dangereuse qu'elle ne l'était auparavant. La seule différence est peut-être son pouvoir et son influence qui changent entre le début et la fin du récit. Si la méchante est toujours aussi violente et redoutable, l'audiodrama réussit tout de même à la rendre particulièrement attachante, montrant ainsi l'incroyable richesse de la personnalité de Lourna Dee, et surtout le talent d'écriture de Cavan Scott.

La Haute République : Maître-Tempête est une réussite totale, une expérience incroyable que tout fan Star Wars se doit de vivre à condition d'être à jour de La Haute République, chose tout aussi indispensable tellement ce projet de cross-média est sûrement ce qu'a fait de mieux Lucasfilm, Ltd. depuis son rachat par The Walt Disney Company. Grisante, haletante, passionnante, l'écoute est un plaisir incommensurable. Il ne reste plus qu'à espérer que l'audiodrama de la Phase II, The Battle of Jedha, soit également adapté en français.

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.