Le Monstre du Pic du Temple
La Haute République - Les Aventures

Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 13 juillet 2022
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Cavan Scott (Scénariste)
Rachael Stott (Dessinateur)
Nombre de pages :
136

Le sommaire

  • The High Republic Adventures : The Monster of Temple Peak #1 (11/08/2021)
  • The High Republic Adventures : The Monster of Temple Peak #2 (15/09/2021)
  • The High Republic Adventures : The Monster of Temple Peak #3 (27/10/2021)
  • The High Republic Adventures : The Monster of Temple Peak #4 (17/11/2021)

La critique

rédigée par

Le Monstre du Pic du Temple est un roman graphique publié aux États-Unis par IDW sous la forme de quatre issues sous le label de La Haute République - Les Aventures.

La Haute République a été annoncé dans un premier temps sous le nom de code Project Luminous lors de la Star Wars Celebration de 2019. Mais bien peu de choses sont alors dévoilées mis à part le nom de cinq auteurs (Charles Soule, Claudia Gray, Justina Ireland, Cavan Scott et Daniel José Older) et quatre éditeurs (Disney-Lucasfilm Press, Del Rey, Marvel et IDW). Finalement, l'annonce officielle se fait le 24 février 2020. La Haute République est ainsi présenté comme un projet de cross-média littéraire, le plus ambitieux jamais réalisé dans l'univers Star Wars. Ce qui peut s'en rapprocher le plus est alors Le Nouvel Ordre Jedi, la série de romans multi-auteurs lancée en 1999 par Del Rey. Chose notable cette fois-ci, le scope est bien plus large de par la diversité des genres littéraires qui permettra de découvrir différentes facettes de cette nouvelle ère Star Wars, et ce, peu importe l'âge des lecteurs. Il y aura ainsi des romans adultes chez Del Rey, des romans jeunes adultes et jeunesse chez Disney-Lucasfilm Press, des comics adultes chez Marvel et des comics jeunesse chez IDW. En France, Pocket se charge des romans adultes et jeunes adultes, La Bibliothèque Verte des romans jeunesse et Panini Comics des comics adultes et jeunesse. Et encore, il ne s'agit là pour l'instant que de la première salve. D'autres types d'œuvres sont déjà annoncés, comme un manga, un audiodrama et un roman graphique, offrant ainsi une variété littéraire aussi diverse que réjouissante. Si aucun film n'a été dévoilé autour de cette nouvelle période, une série pour Disney+ est tout de même prévue : Star Wars : The Acolyte. Le projet La Haute République a ainsi été construit sur plusieurs années et s'articulera sur trois périodes nommées La Lumière des Jedi, puis Quest of the Jedi et enfin Trials of the Jedi. Signe de l'ambition du projet éditorial mené, le lancement s'est fait en grande pompe, et ce, des deux côtés de l'Atlantique, avec un matériel marketing jamais autant développé pour une œuvre littéraire Star Wars, du moins depuis le rachat de la franchise par The Walt Disney Company.

Le scénario du comics revient à Cavan Scott. Né le 17 avril 1973 à Bristol en Angleterre, il travaille beaucoup sur des franchises connues, que ce soit pour des romans, des nouvelles ou même des scénarios de comics. Il a ainsi collaboré entre autres sur Power Rangers, Skylanders, Doctor Who ou Les Pingouins de Madagascar. Aventures dans un Monde Rebelle constitue dans sa carrière son tout premier projet pour la saga Star Wars ; le cycle mis en place comprenant sept volumes au total dont il signe les premier, deuxième, quatrième et sixième tomes ; les autres étant confiés à Tom Huddleston. Après cette première incursion, il scénarise de nombreuses histoires de comics jeunesse Star Wars, que ce soit Star Wars Aventures ou Dark Vador : Les Contes du Château et écrit aussi le livre audio, inédit en France, Dooku - Jedi Lost. Il se lance ensuite dans l'aventure littéraire qu'est La Haute République où, en plus de scénariser la série de comics adulte, il signe également les nouvelles Starlight : First Duty et Starlight : Past Mistakes, le roman adulte L'Orage Gronde, le roman graphique Le Monstre du Pic du Temple et l'audiodrama Maître-Tempête.
Le dessin est confié, pour sa part, à Rachael Stott. Née en 1989, cette artiste britannique débute sa carrière en 2014 chez IDW sur la mini-série Star Trek / Planet of the Apes : The Primate Directive. Par la suite, elle travaille sur la franchise Doctor Who pour Titan mais également pour Marvel sur des séries comme The Amazing Spider-Man : Full Circle, Shuri : Wakanda Forever, Fantastic Four ou The Immortal Hulk. Le Monstre du Pic du Temple représente sa première incursion dans l'univers Star Wars.

Le Monstre du Pic du Temple revient sur le personnage de Ty Yorrick, introduit dans le roman adulte L'Orage Gronde. Cette Tholothiane a été Padawan dans sa jeunesse mais n'est pas devenue Jedi. Dans le roman, le lecteur la retrouve sur la planète Valo, emprisonnée pour trafic, avant qu'elle ne profite de l'attaque des Nihil pour s'évader. Elle fait alors équipe avec les Jedi dont le Maître Jedi Elzar Mann afin de sauver les participants de la Foire de la République menacés par les terribles bandits. Si elle était plutôt un personnage secondaire dans le livre, elle tient dans le roman graphique le premier rôle. Il n'est d'ailleurs pas nécessaire d'avoir lu quoi que ce soit de La Haute République pour apprécier cet opus. Il raconte en effet une aventure unitaire totalement indépendante se déroulant sur une planète éloignée n'ayant aucune conséquence sur la suite des évènements. Il permet juste d'approfondir un personnage en lui donnant plus d'épaisseur.

Le Monstre du Pic du Temple raconte ainsi une aventure de Ty se déroulant un peu avant la Foire. L'ancienne Jedi y est une chasseuse de monstre, sans le sou, toujours à la recherche de contrats juteux. Sauf que ses enseignements de Padawan ne l'ont pas totalement quittés et elle continue, même si elle ne l'avouera jamais, à protéger la veuve et l'orphelin, souvent sans se faire payer en retour. Sa prochaine mission la conduit donc avec son droide KL-03 vers Loreth, une planète dont les habitants veulent qu'elle mette hors d'état de nuire le terrible monstre Gretalax qui les menace. Elle remarque également qu'un passager clandestin s'est glissé dans sa navette lors de sa précédente escale. Drewen, un jeune Segrado bavard, souhaite en effet qu'elle devienne son mentor sauf qu'elle n'en a aucune envie. Ils se retrouvent alors impliqués tous deux dans un combat contre ce fameux Gretalax où les apparences sont pour le moins trompeuses. Le scénario, bien que destiné à la jeunesse, n'en est pas pour autant naïf ou enfantin et propose quelques surprises tout en portant une morale plutôt bienvenue. Les relations que Ty tisse avec son droïde colérique ou le jeune adolescent collant ne sont pas des plus novatrices mais fonctionnent plutôt bien. Surtout, l'imaginaire autour des monstres est bien trouvé et offre quelques moments épiques.

L'autre atout du roman graphique est aussi d'approfondir le passé de Ty grâce à des flash-back qui apparaissent à chaque issue de l'histoire. Ils avancent en parallèle du récit principal et permettent de comprendre le passé de la Tholothiane et pourquoi, ancienne Padawan, elle n'est pas devenue Jedi. Le lecteur comprend alors qu'elle est emplie de remords même si elle est une victime involontaire de ce qui lui est arrivé. La culpabilité la ronge à l'évidence et c'est sûrement l'une des raisons qui expliquent qu'elle n'a pas pu devenir Jedi ; le récit restant tout de même flou sur ce point. Après cet évènement du passé raconté dans le roman graphique, est-ce qu'elle est partie d'elle-même, ne se trouvant pas assez digne pour devenir Jedi ou alors a-t-elle été chassée par l'Ordre ? Aucune réponse n'est apportée. Il est à la fois étonnant que les Jedi l'aient laissée partir sachant sa détresse et tout autant qu'ils n'aient pas essayé de la retenir ou de la retrouver.

Niveau graphique, Le Monstre du Pic du Temple est vraiment très attrayant. Rachael Stott propose des dessins très réussis qui s'éloignent du style enfantin qu'offrent d'habitude les publications IDW. En réalité, l'ensemble est très stylisé, très aéré mais aussi très inspiré. La dessinatrice arrive à donner beaucoup de vie à ses personnages, que ce soit Ty et son regard très dur ou alors Drewen qui dispose d'une palette d'expression faisant penser à un chat grâce à ses oreilles soit tombantes soit levées. Les décors sont également très soignés, même si ceux du premier issue sont plus impressionnants du fait de l'ambiance urbaine là où les trois autres sont plus montagnards. Les scènes d'action sont par ailleurs très lisibles, surtout qu'elles font appel non seulement à une Ty maniant un sabre laser mais également à différents monstres aux designs ambitieux. Enfin, il sera apprécié la façon dont Rachael Stott arrive à différencier les flash-back grâce à des cases aux contours moins rectilignes.

Le Monstre du Pic du Temple est un roman graphique réussi. Même s'il est dispensable au grand canevas de La Haute République, il se lit avec plaisir grâce à des personnages attachants malgré leur relation un brin convenue, des dessins avenants et un récit divertissant amenant son petit lot de surprises.

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.