Sterling Holloway

Sterling Holloway
Date de naissance :
Le 04 janvier 1905
Lieu de Naissance :
Cedartown, en Géorgie, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 22 novembre 1992
Lieu de Décès :
Los Angeles, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Acteur

La biographie

rédigée par Karl Derisson
Publié le 15 mai 2021

Quel est le point commun entre la Cigogne de Dumbo, Fleur dans Bambi, le Chat du Cheshire, Winnie l’Ourson, le serpent Kaa et les souris Amos et Roquefort ? La réponse, une voix… Celle du comédien Sterling Holloway.

Sterling Holloway est né le 4 janvier 1905 à Cadertown, dans l’État de Géorgie, au sud-est des États-Unis. Son prénom lui vient de son père, lequel l’avait lui-même reçu en hommage à un général confédéré, Sterling Price, qui s’illustra dignement durant la guerre contre le Mexique puis pendant la Guerre de Sécession avant de devenir le gouverneur du Missouri. Maire de la ville, le patriarche de la famille Holloway et son épouse Rebecca tiennent alors une épicerie dans laquelle le petit Sterling grandit aux côtés de son frère Boothby né en 1909. Diplômé de l’Académie militaire de Géorgie en 1920, Holloway, quinze ans, quitte bientôt sa région natale pour s’installer à New York, où il s’inscrit à l’Académie américaine des arts dramatiques et s'y lie d’amitié avec le comédien Spencer Tracy de cinq ans son aîné.

Casey at the Bat (1927)
Les Enfants de la Crise (1933)

À l’aube de ses vingt ans, Sterling Holloway intègre la troupe The Sheperd of the Hills avec laquelle il tourne dans l’ouest des États-Unis. De retour à New York, il sert comme figurant pour la Theatre Guild. Rêvant de se faire un nom, il joue notamment au milieu des années 1920 dans The Garrick Gaieties, l’une des revues écrites par Richard Rodgers et Lorentz Hart au cours de laquelle il interprète les chansons Manhattan et Mountain Greenery, qui deviennent en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire de véritables tubes.

En 1926, Sterling Holloway quitte la côte Est pour Hollywood. Là, il débute sur les écrans dans The Battling Kangaroo, un court-métrage muet de Jules White produit par Fox Film dans lequel il campe le personnage de Napolean French (1926). Suivent Casey at the Bat (1927), The Girl From Everywhere (1927) et The Girl From Nowhere (1928) puis La Ruée de Frank Capra, l’un des premiers films portant sur la Grande Dépression avec Walter Huston et Pat O’Brien (1932). Il apparaît en outre dans un tout petit rôle aux côtés de Marlene Dietrich, Herbert Marshall et Cary Grant dans Blonde Vénus de Josef von Sternberg (1932).

Alice au Pays des Merveilles (1933)
La Veuve Joyeuse (1934)

Au cours de l’année 1933, Holloway, qui n’est toujours crédité, enchaîne ensuite les rôles et joue entre autres dans Rockabye de George Cukor et George Fitzmaurice (1932), Hard to Handle de Mervyn LeRoy (1933), Fast Workers de Tod Browning (1933), Adorable de William Dieterle (1933), Les Enfants de la Crise de William Wellman (1933) et Le Tourbillon de la Danse de Robert Z. Leonard (1933).

Life Begins at Forty (1935)
L'Homme de la Rue (1941)

Ayant eu la chance au cours de l’année 1933 de travailler sous la direction des plus grands metteurs en scène, Sterling Holloway interprète la grenouille dans l’adaptation d’Alice au Pays des Merveilles signée par Norman Z. McLeod pour le compte de Paramount. Voyant peu à peu son nom être inscrit au générique, le comédien joue dans Au Pays des Rêves de Raoul Walsh (1933), Strickly Dynamite d’Elliott Nugent (1934), La Veuve Joyeuse d’Ernst Lubitsch avec Maurice Chevalier et Jeanette MacDonald (1934), Life Begins at Forty de George Marshall (1935), Vivre sa Vie de W. S. Van Dyke (1935), Le Démon de la Ville de Frank Lloyd (1937) et The Woman I Love d’Anatole Litvak (1937).

Un temps envisagé pour prêter sa voix à Dormeur, l’un des héros de Blanche Neige et les Sept Nains finalement interprété par Pinto Colvig, Sterling Holloway tient en 1940 un petit rôle dans L’Oiseau Bleu de Walter Lang avec Shirley Temple. Norman Z. McLeod et Frank Capra le font de nouveau tourner respectivement dans Little Men (1940) et L’Homme de la Rue (1941). Devenu, grâce à ses nombreux seconds rôles, une image familière pour le public américain, Walt Disney, qui aime sa voix, lui offre alors le rôle de la Cigogne dans Dumbo (1941), puis celui de Fleur adulte dans Bambi (1942). Après être apparu dans Madame Veut un Bébé de Mitchell Leisen avec Marlene Dietrich et Fred MacMurray (1942), Holloway décide toutefois de mettre bientôt sa carrière entre parenthèses afin de servir dans l’armée américaine. Il passe ainsi les deux années suivantes dans les services spéciaux et participe à la création d’Hey Rookie, un spectacle dont les recettes sont versées au Fonds de soutien aux armées.

Dumbo (1941) - Bambi (1942)
Sterling Holloway et Walt Disney, 1940's

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Sterling Holloway retrouve les plateaux. Narrateur de la séquence avec le pingouin Pablo dans Les Trois Caballeros (1944) et du court-métrage Le Pélican et la Bécasse (1944), il tient le rôle d’un médecin des armées dans Le Commando de la Mort de Lewis Milestone, un beau succès de l’année 1945 avec Dana Andrews et Richard Conte en têtes d’affiche. Au cours des deux années suivantes, il sert de partenaire comique à l’acteur Gene Autry dans des westerns comme Sioux City Sue (1946), Trail to San Antone (1946), Twilight on the Rio Grande (1947) et Robin Hood of Texas (1947). En 1946, il narre par ailleurs le court-métrage Pierre et le Loup produit par Disney et inclus dans le film d’anthologie La Boîte à Musique.

Le Commando de la Mort (1945)
Pierre et le Loup (1946)

Second rôle dans Mam’zelle Mitraillette de Preston Sturges (1949) et acteur récurrent de la série radiophonique Fibber McGee and Molly diffusée sur NBC, Sterling Holloway tient alors l’un de ses plus grands rôles en 1951 en prêtant sa voix au Chat du Cheshire dans Alice au Pays des Merveilles. Désormais rare sur le grand écran, le comédien narre ensuite les courts-métrages La Petite Maison, Susie, le Petit Coupé Bleu et Lambert, le Lion Bêlant sortis en 1952). En 1953, il interprète la souris Amos dans Franklin et Moi. Il est ensuite narrateur, en lieu et place d’Edgar Bergen, de Mickey et le Haricot Magique dans sa version télévisée diffusée sur ABC le 12 octobre 1955 au sein de l’épisode Adventures of Mickey Mouse de l’émission d’anthologie Disneyland.

Sterling Holloway est également choisi pour imprimer sa voix sur plusieurs contes édités pour Disney parmi lesquels Uncle Remus Stories, Peter and the Wolf, The Country Cousin, The Grasshopper and the Ants, The Stories and Song of Walt Disney’s Three Little Pigs, The Absent-Minded Professor, The Best Stories of Aesop, Mother Goose Nursery Rhymes, Walt Disney Presents Rudyard Kipling’s Just So Stories

Mam'zelle Mitraillette (1949)
Alice au Pays des Merveilles (1951)
Franklin et Moi (1953)

Désormais loin du cinéma, Sterling Holloway poursuit sa carrière à la radio avec des apparitions dans les émissions The Railroad Hour, The United States Steel Hour, Suspense, Lux Radio Theater et The Shadow. À la télévision, il incarne l’excentrique professeur Oscar Quinn dans Les Aventures de Superman (1952-1958), Waldo Binney dans The Life of Riley (1953-1956), le pirate Will Scarlett dans The Red Skelton Show (1956) et le sculpteur de ballons Elmer Purdy dans Circus Boy (1957). Interprète de Sorrowful Joe dans Rintintin, Holloway enchaîne les caméos dans les séries Five Fingers (1959), Les Incorruptibles (1960), Peter Gunn (1960), The Real McCoys (1960), Shirley Temple’s Storybook (1960), Pete and Gladys (1961), The Andy Griffith Show (1962), Adèle (1963), La Quatrième Dimension (1964)…

Les Aventures de Superman (1952-1958)
Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel (1966)
Le Livre de la Jungle (1967)

Narrateur de Goliath 2 en 1960, Sterling Holloway est quatre ans plus tard à l’affiche d’Un Monde Fou, Fou, Fou, Fou de Stanley Kramer. Il tient ensuite le rôle de Buck Singleton dans la série The Baileys of Balboa diffusée en 1964-1965 sur CBS. Bien que ses animateurs ne soient pas forcément emballés de réutiliser encore une fois sa voix, Walt Disney le choisit pour doubler Winnie l’Ourson dans le court-métrage Winnie l’Ourson et l’Arbre à Miel (1966), d’après l’œuvre d’A. A. Milne, et Kaa, le serpent du (Le) Livre de la Jungle (1967) d’après Rudyard Kipling. Après la mort du papa de Mickey, Holloway retrouve « l’Ourson de peu de cervelle » dans Winnie l’Ourson dans le Vent (1968). Wolfgang Reitherman lui confie dans le même temps le rôle de la souris Roquefort dans Les Aristochats (1970).

Père adoptif du petit Richard, Sterling Holloway poursuit sa carrière à la télévision avec des apparitions dans Love, American Style (1973) et NBC Children’s Theatre (1973). Toujours en 1973, il narre le court-métrage I’m No Fool With Electricty réalisé par Les Clark avec le personnage de Jiminy Cricket. En 1974, Holloway prête sa voix à L’Homme, le Monstre et les Mystères, un autre film de Clark sur la légende du monstre du Loch Ness, ainsi qu’à Winnie l’Ourson et le Tigre Fou, réuni avec les deux opus précédents dans le long-métrage Les Aventures de Winnie l’Ourson (1977). Au cours de la décennie 1970, Sterling Holloway devient en outre la signature vocale de la marque Purina à la télévision. Il est aussi la voix de Woodsy Owl, la mascotte de l’United States Forest Service. Il auditionne enfin pour le rôle de Garfield mais se fait damer le pion par le comédien Lorenzo Music.

Les Aristochats (1970)
L'Homme, le Monstre et les Mystères (1974)
Un Cocktail Explosif (1977)

Longue de près de soixante-dix ans, la carrière de Sterling Holloway s’achève avec des apparitions dans la série Tony the Pony (1976), le film Un Cocktail Explosif (1977) et les téléfilms Tukiki and His Search for Merry Christmas (1979) et We Think the World is Round (1984). Il joue son ultime rôle, Hobe Carpenter, dans un épisode du feuilleton Clair de Lune en 1986. Brièvement remplacé par Hal Smith qui reprend le rôle de Winnie l’Ourson pour le court-métrage Winnie the Pooh Discovers the Seasons (1981), Holloway se voit proposer de reprendre le rôle pour la série télévisée Les Nouvelles Aventures de Winnie l’Ourson (1988). Âgé de quatre-vingt-trois ans, l’acteur décline finalement, faute de pouvoir livrer une performance remarquable…

Sterling Holloway lors de la cérémonie des
Disney Legend Awards, le 22 octobre 1991

Élevé au rang de Disney Legend en 1991, Sterling Holloway est mort le 22 novembre 1992 à Los Angeles des suites d’un arrêt cardiaque. Incinéré, ses cendres sont alors dispersées dans l’océan Pacifique. Remplacé par le comédien Jim Cummings qui a hérité de la plupart de ses personnages, il demeure aujourd’hui encore l’une des plus grandes voix de Disney dont le timbre, si reconnaissable, est associé à certains des héros les plus populaires des studios de Mickey.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Acteur : Napolean French • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
002
Acteur : Emile • Comédie musicale
1933
Cinéma
1933
Cinéma
003
Acteur : Benny • Comédie romantique
1933
Cinéma
1933
Cinéma
004
Acteur : Harold Stump • Comédie romantique
1935
Cinéma
1935
Cinéma
005
Acteur : Chris • Comédie
1935
Cinéma
1935
Cinéma
006
Acteur : Mr. Spindler • Comédie
1935
Cinéma
1935
Cinéma
007
Acteur : George Rogers • Drame
1936
Cinéma
1936
Cinéma
008
Acteur : Wild Plum • Comédie musicale
1940
Cinéma
1940
Cinéma
009
Acteur : Student Barber • Drame
1940
Cinéma
1940
Cinéma
010
Dumbo
Acteur : La Cigogne • Animation 2D
1941
Cinéma
1941
Cinéma
011
Bambi
Acteur : Fleur adulte • Animation 2D
1942
Cinéma
1942
Cinéma
012
Acteur : Sverdrup Svenssen • Revue
1942
Cinéma
1942
Cinéma
013
Le Pélican et la Bécasse
Narrateur • Animation 2D
1944
Cinéma
1944
Cinéma
014
Les Trois Caballeros
Narrateur • Animation 2D / Film "Live"
1945
Cinéma
1945
Cinéma
015
La Boîte à Musique
Narrateur • Animation 2D
1946
Cinéma
1946
Cinéma
016
Acteur : Basserman Boy • Comédie romantique
1949
Cinéma
1949
Cinéma
017
Alice au Pays des Merveilles
Acteur : Chat du Cheshire • Animation 2D
1951
Cinéma
1951
Cinéma
018
Lambert, le Lion Bêlant
Narrateur • Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
019
Susie, Le Petit Coupé Bleu
Narrateur • Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
020
La Petite Maison
Narrateur • Animation 2D
1952
Cinéma
1952
Cinéma
021
Franklin et Moi
Acteur : Amos • Animation 2D
1953
Cinéma
1953
Cinéma
022
Pierre et le Loup
Narrateur • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
023
Adventures of Mickey Mouse
Narrateur : Mickey et le Haricot Magique • Compilation
1955
Télévision
1955
Télévision
024
Goliath 2
Narrateur • Animation 2D
1960
Cinéma
1960
Cinéma
025
Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel
Acteur : Winnie • Animation 2D
1966
Cinéma
1966
Cinéma
026
Le Livre de la Jungle
Acteur : Kaa • Animation 2D
1967
Cinéma
1967
Cinéma
027
Winnie l'Ourson Dans le Vent
Acteur : Winnie • Animation 2D
1968
Cinéma
1968
Cinéma
028
Les Aristochats
Acteur : Roquefort • Animation 2D
1970
Cinéma
1970
Cinéma
029
Narrateur • Animation 2D
1973
16 mm
1973
16 mm
030
L'Homme, le Monstre et les Mystères
Acteur : Nessie • Animation 2D / Film "Live" • Afrique du Sud
1974
Cinéma
1974
Cinéma
031
Winnie l'Ourson et le Tigre Fou
Acteur : Winnie • Animation 2D
1974
Cinéma
1974
Cinéma
032
Les Aventures de Winnie l'Ourson
Acteur : Winnie • Animation 2D
1977
Cinéma
1977
Cinéma
033
Clair de Lune
Narrateur : Épisode Atomic Shakespeare • Enquête
1985 • 1989
Télévision
1985 • 1989
Télévision
Saison 02
Saison 03
Saison 04
Saison 05
▲ Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

1886 • 2021
1989 • 2019

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.