Einstein
Date de création :
Le 18 novembre 1988
Nom Original :
Einstein
Créateur(s) :
Andreas Deja (conception)
Rick Farmiloe (conception et superviseur de l’animation)
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Richard Mulligan
Voix Française(s) :
René Bériard

Le portrait

Publié le 09 mars 2020

Einstein apparaît au casting d'Oliver & Compagnie (1988), le 27e Grand Classique des studios Disney. Paresseux, glouton et gentiment bêta, il n’a que son nom en commun avec le grand physicien allemand. Ce Grand Danois gris est ainsi le plus âgé des chiens de la bande de Fagin, dont font aussi partie Roublard, Francis, Rita et Tito, mais reste, lui, très enfantin, réclamant à son maître qu’il leur lise un chapitre du livre narrant l’histoire du chien Sparky et de son copain le lapin Pan-Pan. Il dort dans un tuyau rouillé au sein de la péniche de Fagin, qu'il aime lécher abondamment en signe d'affection.

Sa bêtise n’a d’égale que sa gentillesse : lorsqu’il exhibe, en la tenant dans sa gueule devant ses compères, la raquette de tennis cassée en deux qu’il a dégotée dans les rues de New York, Einstein se montre très étonné que Francis lui fasse remarquer qu’il ne manque plus que le court et le filet, se demandant s’ils ne seraient pas un peu à l’étroit pour tout ceci dans leur péniche ! Il accepte Oliver dès son arrivée et quand le chaton est aux prises avec Roscoe et DeSoto, les chiens du terrible Bill Sykes, s’interpose, en vain, demandant aux deux dobermans de se battre contre un adversaire de leur taille.

Comme les autres chiens de son clan, Einstein participe activement aux manigances de Fagin. C’est lui qui, pour dérober de l’argent, se heurte volontairement à la portière de la limousine conduite par Winston, le majordome de la riche famille Foxworth chargé de veiller sur la jeune Jenny durant l’absence de ses parents. Très robuste, il s’en sort sans dommage et laisse sa place sur le macadam au bouledogue Francis, acteur né. C’est encore lui qui sonne à la porte de chez les Foxworth pour que l’ensemble de la troupe pénètre dans la demeure afin de délivrer Oliver. Plus tard, il pousse la chaise à roulettes sur laquelle se trouve Tito, monté sur les épaules de Francis, déguisé en livreur de pizzas pour faire sortir Sykes de son bureau.

À la fin du film, après l’anniversaire de la petite Jenny durant laquelle il réclame une grosse part de gâteau, Einstein repart sur la péniche de Fagin avec le reste de la troupe, tous montés à bord du scooter du clochard.

Au début de la production d'Oliver & Compagnie, l'animateur Andreas Deja a travaillé quelques semaines sur la conception de certains des personnages. Il a notamment conçu plusieurs concept arts pour les chiens Einstein et Roublard mais quitte le projet pour participer à Londres à la production de Qui Veut la Peau de Roger Rabbit. C'est l'animateur Rick Farmiloe qui a alors récupéré l'animation d'Einstein, se chargeant aussi partiellement de celle des dobermans Roscoe et DeSoto. Entré aux studios Disney en 1981, il débute en tant qu’assistant animateur pour Le Noël de Mickey et Taram et le Chaudron Magique. Par la suite, il anime Basil, Dawson et Toby dans Basil, Détective Privé, Eurêka dans La Petite Sirène, Wilbur dans Bernard et Bianca au Pays des Kangourous, LeFou dans La Belle et la Bête et Abu dans Aladdin. Il quitte ensuite Disney pour travailler dans d’autres studios d’animation (DreamWorks Animation, Rich Animation Studios, 20th Century Fox notamment), participant notamment à l’animation des films Le Prince d’Égypte (1998), Shrek (2001) ou encore Les Simpson - Le Film (2007).


Concept art d'Andreas Deja

En version originale, Einstein prend pour voix celle de l’acteur américain Richard Mulligan. Il a notamment joué dans les séries télévisées Drôles de Dames en 1977, La Croisière S’Amuse en 1978, Soap de 1977 à 1981 et Les Craquantes en 1989. Au cinéma, son rôle le plus notable est celui du Général Custer dans le film Little Big Man d’Arthur Penn (1970).
En version française, le chien est interprété par René Bériard, acteur spécialisé dans le doublage qui a vocalisé d’autres personnages Disney : le Roi Stéphane dans le deuxième doublage de La Belle au Bois Dormant, Leopold Stokowski dans le troisième doublage de Fantasia et Grimsby dans le premier doublage de La Petite Sirène.

Rick Farmiloe
Richard Mulligan
René Bériard

Personnage comique à travers sa stupidité, Einstein est l'un de ces quelques chiens de race danois (aussi appelé dogue allemand) qui peuplent les films Disney, avec le Grand Danois qui aide Pongo et Perdita dans Les 101 Dalmatiens (1961) et Brutus, le personnage principal du film live Quatre Bassets pour un Danois (1966).

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.