Les Gnous
Date de création :
Le 15 juin 1994
Nom Original :
The Wildebeests
Apparition :
Cinéma
Télévision
Jeux Vidéo
Livres

Le portrait

Publié le 15 juin 2020

Dans le Grand Classique Le Roi Lion (1994), un troupeau de gnous mène une vie paisible sur la Terre des Lions, comme un grand nombre d’animaux d’autres espèces. Nombre d’entre eux assistent à la présentation de Simba, le fils du roi Mufasa et de la reine Sarabi, lors de la chanson d’ouverture du film, L’Histoire de la Vie.

Un jour, alors que les bovidés paissent tranquillement comme à leur habitude sur le plateau au sommet des gorges, Banzaï, Ed et Shenzi les pourchassent, les mordant aux pattes, comme pour les chasser. Cette attaque fait en réalité partie d’un plan machiavélique orchestré par Scar : les gnous, affolés, dévalent la pente en direction du rocher où Simba, se fiant à son oncle, attend une prétendue surprise de son père. Ils risquent alors de piétiner le jeune lionceau qui n’a d’autre issue que de fuir. Prévenu par Scar, Mufasa entreprend de venir en aide à son fils. Toujours aussi apeurés, les gnous malmènent Simba, agrippé à une frêle branche d’arbre, et Mufasa qui parvient finalement à mettre son fils en lieu sûr.

Tentant d’escalader la falaise, le roi est trahi par son frère Scar, qui le pousse dans le vide, et s’écrase, au milieu des gnous. Quand le dernier d'entre eux, l’un des plus jeunes du troupeau, finit par quitter les gorges, Simba se retrouve seul avec son père gisant au sol, mort.

Dans la suite Le Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu (1998), une famille de gnous est visible dans la savane lors de la chanson Nous Sommes Un. La caméra se focalise plus particulièrement sur une mère aidant son fils à se lever et à marcher pour la premier fois. Parvenu à se mettre debout et à coordonner ses pattes, le jeune gnou commence alors à gambader mais sa mère protectrice l’empêche d’aller trop loin.

Plus tard, au cours d’une nuit, Simba fait un cauchemar, rêvant de nouveau de la mort de son père Mufasa. Tentant de lui venir en aide au-dessus des gorges où les gnous galopent par dizaines, Simba est attrapé par Scar et voit ainsi son père chuter dans le vide sous ses yeux impuissants. Scar se transforme alors en Kovu qui jette à son tour le lion dans le précipice.

Quelques gnous apparaissent aussi lors de la scène où Simba contraint Kovu à l’exil, le banissant de la Terre des Lions, au cours de la chanson L’Un des Nôtres.


Le Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu (1998)

Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004), troisième opus de la saga, revisite l’histoire avant le début du premier film en se plaçant du point de vue de Timon et Pumbaa. Au début du film, le duo apparaît assis devant un écran qui fait défiler en accéléré Le Roi Lion, permettant d’entrevoir furtivement la scène de la débandade des gnous. L’intrigue s’intéresse ensuite à la rencontre entre la mangouste et le phacochère et à la naissance de leur amitié avant qu’ils ne fassent la connaissance de Simba. En quête d’un endroit rêvé pour s’installer, le duo atterrit ainsi ans les gorges au moment où le troupeau de gnous apeuré par les hyènes déboule à grande vitesse. Timon et Pumbaa prennent leurs jambes à leur cou mais se retrouvent au milieu du troupeau en furie. Ils atterrissent sur le dos d’un gnou qui s’arrête net au bord d’un précipice, propulsant le phacochère et la mangouste dans une rivière dont ils ressortent indemnes. Le film revisite ainsi la scène la plus dure émotionnellement du (Le) Roi Lion sous un angle humoristique.


Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004)

Au-delà des trois films, quelques gnous apparaissent aussi dans les séries télévisées dérivées de l’univers du (Le) Roi Lion. Dans la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion (1995-1998), dans l’épisode Les Naufragés, un gnou nommé Herman au physique peu gracieux est le pestiféré de la savane. Tombé sous le charme d’une ravissante gazelle nommée Lara qu’il entend séduire, il prend conseil auprès de Rafiki qui l’aide à se faire une beauté. Le gnou parvient ainsi à s’attirer les faveurs de la gazelle qui a fait chavirer son cœur. À noter que le titre de l’épisode en version originale contient une référence subtile : intitulé Beauty and the Wildebeest, il s’inspire du titre Beauty and the Beast (La Belle et la Bête), « wildebeest » signifiant gnou en anglais !
Un autre gnou est également visible à plusieurs reprises au cours de l’épisode Le Jeu de l’Oie.


Herman le Gnou dans Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion (1995)

Des gnous participent aussi comme figurants dans la série télévisée La Garde du Roi Lion (2016-2019) qui introduit au public le second enfant de Simba, Kion, aux côtés de Kiara, la fille aînée appelée à monter sur le trône. L’action de la série se déroule ainsi entre Le Roi Lion et Le Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu.


La Garde du Roi Lion (2016)

Les Gnous figurent fort logiquement au casting du (Le) Roi Lion (2019), remake du film d’animation en images de synthèse réalisé par Jon Favreau. S’inscrivant dans l’habitude prise au cours des années 2010 de revisiter les Grands Classiques Disney sous forme de films live ou en images numériques ultra-réalistes, l'opus s’avère décevant à plus d’un titre, se détachant peu de son modèle animé et ne parvenant pas à retranscrire les émotions vécues lors du visionnage du dessin animé de 1994. La scène de la débandade des Gnous est dès lors une copie presque conforme de celle d’animation : effrayés par les hyènes, les Gnous se précipitent dans les gorges où Scar a attiré Simba. Mufasa tente de lui venir en aide, bousculé à plusieurs reprises par les bovidés en furie avant d’être jeté dans le vide par son frère alors qu’il lui sollicitait de l’aide. Simba le retrouve mort quelques instants plus tard. Des gnous sont avant cela visibles évidemment lors de la scène d’ouverture du film, au cours de la chanson L’Histoire de la Vie, mais également quand, à la fin du film, Simba retrouve le trône après la mort de Scar.


Le Roi Lion (2019)

Les Gnous apparaissent dans plusieurs jeux vidéo dérivés du film Le Roi Lion et ses suites, notamment dans Le Roi Lion (Virgin Interactive, 1994) et The Lion King: Simba's Mighty Adventure (Paradox Development, Torus Games, 2000). Dans chacun de ses opus, au cours d’un niveau, le joueur incarnant Simba doit les éviter alors qu'il courre dans les gorges. Les bovidés sont également vus furtivement dans Kingdom Hearts II (Square Enix, 2005), dans le niveau se déroulant sur la Terre des Lions.

Le Roi Lion (1994)
The Lion King: Simba's Mighty Adventure (2000)

Aboutissant au destin tragique de Mufasa, les Gnous sont bien malgré eux à l’origine de la mort du roi et à l’exil de son fils Simba. Dépourvus de toute volonté de nuire, ils sont en réalité utilisés par Scar et les hyènes qui lui servent d’acolytes pour parvenir à leur fin : conquérir le Rocher de la Terre des Lions.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.