Bowser
Date de création :
Le 02 novembre 2012
Nom Original :
Bowser
Créateur(s) :
Shigeru Miyamoto (jeu vidéo original)
Apparition :
Cinéma
Jeux Vidéo

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 24 novembre 2020

Sorte de dinosaure-tortue jaune dont l’épaisse carapace verte est recouverte de piques, Bowser est un célèbre personnage de jeux vidéo issu de la série Super Mario développée par Nintendo. Roi des Koopa Troopa, armée de tortues bipèdes, il est le principal ennemi de Mario qu’il affronte régulièrement. Méchant emblématique de Nintendo, Bowser est devenu un personnage Disney en 2012 en figurant au casting du Grand Classique Les Mondes de Ralph.

La première apparition de Bowser remonte à 1985 dans le jeu de plates-formes Super Mario Bros. pour la console NES. Le joueur, qui incarne Mario, doit libérer le Royaume Champignon de l’armée de Koopa Troopa et de Goomba (des champignons menaçants) qui ont transformé les Toad (des humains-champignons) en blocs de brique, tandis que Bowser a enlevé la Princesse Peach, souveraine du royaume, et l’a enfermée dans le cachot d’un château. Bowser est alors conçu par Shigeru Miyamoto, le créateur de Mario et de Luigi. À l’origine de la conception du jeu, Miyamoto envisageait de donner le rôle de méchant du jeu à Donkey Kong, le gorille apparu en 1981 dans le jeu d’arcade Nintendo éponyme dans lequel Mario apparaissait pour la première fois sous le nom de Jumpman. Mais voilà, à la suite d'un conflit avec Universal reprochant à Nintendo d’avoir exploité King Kong pour créer Donkey Kong, la société japonaise de jeux vidéo décide de mettre de côté son gorille et de se fabriquer un nouveau méchant emblématique. Baptisée Big Demon Koopa dans le jeu, la tortue-dinosaure est restée par la suite connue sous le nom de Koopa au Japon, tandis qu’elle a été renommée Bowser en Amérique et en Europe.

Machiavélique et cruel, Bowser est doté d’une force physique surhumaine et d’un souffle de feu dévastateur pour ses ennemis. Apparu dans la quasi-totalité des jeux vidéo dérivés de l’univers Mario, Bowser est en fait avide de pouvoir : il tente en permanence de conquérir la couronne du Royaume Champignon et capture ainsi la Princesse Peach au début du jeu, avant que Mario n’entre en scène pour la sauver. Absent de Super Mario Bros. 2 (1988, NES), remplacé par la grenouille Wart moins appréciée par les joueurs, Bowser fait son grand retour dans Super Mario Bros. 3 (1991, NES) en tant que boss ultime, rôle qu’il reprend dans d’autres opus tels que Super Mario World (1992, SNES), Super Mario 64 (1997, Nintendo 64), Super Mario Sunshine (2002, GameCube) ou encore New Super Mario Bros. Wii (2009, Wii) tandis qu'il est aussi l’antagoniste principal dans Super Mario Galaxy (2007, Wii) et sa suite (2010, Wii) puis dans Super Mario Odyssey (2017, Switch). Bowser apparaît également dans des jeux de rôle tels que Paper Mario (2004, Nintendo 64), dans les jeux de course de la série Mario Kart entamée en 1992 avec Super Mario Kart, ou encore dans les jeux de combat de la série Super Smash Bros. débutée en 2003 avec Super Smash Bos. Melee (GameCube) réunissant de nombreux personnages des jeux Nintendo (Super Mario, The Legend of Zelda, Pokémon…).

Super Mario Bros. 3 (1991)
Super Mario World (1992)
Super Mario 64 (1997)

Dans ces multiples jeux, Bowser s’est vu adjoindre des proches constituant d’autres méchants que Mario doit affronter. Parmi eux se remarquent les Koopalings, sept sbires apparus dans Super Smash Bros. 3 : Larry, Morton, Wendy, Iggy, Roy, Lemmy et Ludwig. En 2002, le jeu Super Mario Sunshine voit apparaître Bowser Jr., le fils unique de Bowser portant un bavoir autour du cou sachant que Bowser lui-même est apparu sous la forme de Bébé Bowser dans Yoshi’s Island (1995, SNES) puis dans d’autres jeux ultérieurs.

Super Mario Galaxy (2007)
Mario Kart 8 (2014)
Super Smash Bros. Ultimate (2018)

Dans Les Mondes de Ralph, Bowser apparaît au début du film, un café à la main, lors de la réunion des Méchants Anonymes à laquelle plusieurs antagonistes de jeux vidéo en manque de reconnaissance participent. Y figurent notamment Zangief et M. Bison (Street Fighter), Robotnik (Sonic the Hedgehog), Clyde, l’un des fantômes de Pac-Man, Zombie, Satin ou encore Diablo. Parmi eux se trouve aussi Ralph la Casse, le « méchant » du jeu Fix-It Felix, Jr. agacé d’être rejeté par les autres personnages. Lorsque Ralph confie ses états d’âme et révèle qu’il n’a plus envie d’être un méchant, tous les autres participants à la réunion s’offusquent immédiatement ; Bowser crachant des boules de feu pour manifester sa totale stupéfaction.

La réunion animée par Clyde se termine alors par l’affirmation du méchant, un sermon au cours duquel Bowser et les autres vilains se tenant par la main se promettent de ne jamais être gentils. Tous les participants quittent ensuite la salle de réunion du jeu Pac-Man pour rejoindre la Gare Centrale, lieu auquel tous les jeux d’arcade sont raccordés, permettant aux différents personnages de s’y rencontrer et de passer d’un opus à un autre. Bowser ne réapparaît plus à l’écran par la suite.

Premier long-métrage d’animation Disney à s’intéresser à l’univers des jeux vidéo, Les Mondes de Ralph marque la rencontre de nombre de personnages de jeux vidéo existants réellement. Bowser est toutefois l’unique représentant de Nintendo et de l’univers de Mario en particulier. La seule autre allusion aux jeux de la série Mario est en effet le champignon que Ralph découvre dans une vieille caisse d’objets trouvés dans le bar de Tapper. Le plombier moustachu, lui, est en revanche le grand absent du casting, seulement mentionné par Félix Fixe Junior lors de la fête d’anniversaire qu’il organise dans son appartement : au moment où la sonnette retentit, le réparateur déclare « je parie que c’est Mario, il est en retard juste ce qu’il faut ! », alors qu’il s’agit en fait de Ralph la Casse.

L’absence de Mario des (Les) Mondes de Ralph s’explique apparemment en raison d’une histoire de gros sous : Nintendo ayant demandé des droits exorbitants pour que son personnage apparaisse dans le film, Disney n’a pas donné suite et s’est contenté de Bowser dans un rôle de figurant. Interrogés à ce sujet lors d’un entretien réalisé en 2012 à l’occasion de la sortie du film, le réalisateur Rich Moore et le producteur Clark Spencer ont par ailleurs confié qu’ils n'étaient pas parvenus à trouver la meilleure façon de faire figurer Mario au sein du film, dans un rôle qui à la fois serve l’histoire et serve le personnage du point de vue de Nintendo. Question d’argent ou logique scénaristique ? Une chose est sûre : Mario ne rencontre pas Ralph la Casse et ses acolytes dans Les Mondes de Ralph.


Ralph 2.0 (2018)

Le plombier n’a pas non plus eu le droit à une séance de rattrapage dans Ralph 2.0 (2018), la suite des aventures de Ralph et Vanellope von Schwitz dans l’univers de l’Internet. Bowser lui-même n’y est pas réapparu, à l’inverse de tous ses acolytes de la réunion des Méchants Anonymes. La seule allusion aux jeux Mario dans le film sont alors des blocs jaunes avec point d'interrogation visibles dans le repaire de Spamley dans le Dark Net.

Méchant le plus connu et le plus emblématique de tout l’univers des jeux vidéo Nintendo, Bowser fait une apparition courte mais savoureuse dans Les Mondes de Ralph, malheureusement trop rapide et non reproduite dans la suite Ralph 2.0. Il n’empêche : Bowser mérite bien sa place parmi la galerie des Personnages Disney !

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.