Un peu d’histoire...

rédigé par

De gros cétacés pleins de grâce, doués en chant ou terriblement méchants, ce sont les baleines animées des productions Disney et Pixar !

Plus grand mammifère vivant, la baleine bleue fascine par ses dimensions et sa majesté au cœur des océans. Depuis des décennies, les studios Disney ont donné vie à cet animal marin dans diverses productions animées.

La première baleine apparue dans un film d'animation Disney est Monstro dans Pinocchio en 1940. Véritable terreur des fonds marins, l’animal avale Gepetto, parti à la recherche de Pinocchio sur son bateau. Quand il apprend la nouvelle, le pantin de bois plonge au fond de l’océan pour retrouver la baleine, dont la réputation n’est plus à faire, et se fait lui-même avaler - accompagné de sa conscience Jiminy Criquet - pour retrouver son père. Ils choisissent alors tous deux d'allumer un feu pour faire éternuer Monstro et parviennent ainsi à ressortir de ses entrailles non sans plonger la baleine dans une colère noire. Se sentant menacée et en danger, Monstro fonce en effet sans réfléchir sur leur radeau de fortune, laissant Pinocchio inanimé sur le rivage. Véritable animal sauvage n’agissant que par instinct, le cétacé se classe parmi les plus terrifiants méchants Disney.


Monstro dans Pinocchio (1940)

Dès 1938, un an après la sortie de Pinocchio, des baleines sont visibles dans deux cartoons Disney. Dans Chasseurs de Baleines, Mickey, Donald et Dingo s'improvisent chasseurs de baleines embarqués sur un baleinier. Multipliant les maladresses, le trio finit par rencontrer un spécimen dont l’apparence rappelle étrangement celle de Monstro. L’animal échappe à un tir de harpon tandis que Dingo tombe dans son trou respiratoire puis se retrouve dans sa gueule. Plongé dans le noir, il allume une torche pour y voir plus clair ce qui fait tousser le cétacé. Pendant ce temps, Donald essaye de sauver son ami en suivant le fil du harpon et se retrouve devant la baleine qui décide de l'attaquer. Mickey tente alors le tout pour le tout pour capturer l'animal qui finit par détruire le navire. Les trois amis terminent alors leur partie de pêche sur un pauvre radeau de fortune... Autant de scènes qui ne sont pas sans rappeler avant l’heure les mésaventures de Pinocchio avec Monstro.

La même année, une autre baleine noire apparaît dans le cartoon Les Bébés de l’Océan de la série des Silly Symphonies. Des petits enfants sirènes parés de perles jouent dans des bulles sortant de l'évent du cétacé. Mais bientôt, le jeu coupe court lorsqu'un escargot des mers chatouille et réveille l'animal, qui éternue, là encore comme dans le classique de 1940. Même si le nom de Monstro n'est pas prononcé, son ombre semble aussi planer sur ce cartoon produit à la même époque que Pinocchio.

Chasseurs de Baleines (1938)
Les Bébés de l'Océan (1938)

Soixante-quatre ans après Pinocchio, les deux poissons Marin et Dory se voient eux aussi avalés par une autre baleine bleue, dans le film des studios Pixar Le Monde de Nemo (2003). Le prenant d’abord pour un gros poisson, Dory tente de communiquer avec lui en se mettant à parler « baleine » dans une scène devenue culte. L’animal s’en va mais réapparaît peu après derrière Marin et Dory qui finissent par se faire avaler au milieu de krills dont se nourrit le cétacé. Contrairement à la terrible Monstro, la baleine bleue du (Le) Monde de Nemo apparaît inoffensive, vivant paisiblement dans l’océan et recrachant les deux intrus sans la moindre animosité.

En 2016, dans Le Monde de Dory, suite des aventures du (Le) Monde de Nemo, une nouvelle baleine fait son apparition : le béluga Bailey. Son acolyte Destinée, quant à elle, est un requin baleine à classer dans la catégorie des requins (qui ne sont pas des mammifères).

Le Monde de Nemo (2003)
Le Monde de Dory (2016)

Au sein des Grands Classiques Disney, d’autres baleines ont fait une apparition plus ou moins remarquée à l’écran. En 1946, le segment The Whale Who Wanted to Sing at the Met (La Baleine Qui Voulait Chanter à l'Opéra) de La Boîte à Musique narre ainsi le triste destin de Willie, une baleine qui poursuivait le doux rêve de devenir une diva mais qui succombe aux harpons de pêcheurs.

En 2000, les baleines sont les vedettes de la deuxième séquence de Fantasia 2000, intitulée Les Pins de Rome. Lors d’une supernova, des dizaines de cétacés s’envolent dans les airs au-dessus de la banquise, avec grâce et légèreté. Le segment suit plus particulièrement le périple d’un baleineau et de ses parents.

La Boîte à Musique (1946)
Fantasia 2000 (2000)

La même année, dans Kuzco, l’Empereur Mégalo, Kuzco prend quelques instants l'apparence d'une baleine lors de sa confrontation avec Yzma, tandis qu’en 2002, dans Lilo & Stitch, le Capitaine Gantu, le principal antagoniste du film, est une sorte d’alien avec des traits de baleine. Plus récemment, Maui, demi-dieu du vent et de la mer, métamorphe, se transforme entre autres en une grosse baleine bleue dans le Grand Classique Vaiana, la Légende du Bout du Monde (2016).

Du côté des séries animées Disney, quelques spécimens sont visibles dans une poignée d’épisodes, sans qu’aucun ne sorte véritablement du lot.

La liste ci-dessous tente de répertorier de façon la plus exhaustive possible toutes les baleines (ainsi que les orques) apparues dans des productions animées des différents labels Disney.

Cartoons Disney

1938
Baleine
Chasseurs de Baleines
Cinéma
1938
Baleine
Les Bébés de l'Océan
Cinéma

Films Walt Disney Animation Studios

1940
Cinéma
1946
Willie la Baleine
Cinéma
2000
Autres Baleines à Bosse
Cinéma
2000
Baleineau
Cinéma
2000
Couple de Baleines à Bosse
Cinéma
2000
Kuzco
Transformé
Cinéma
2002
Capitaine Gantu
Cinéma
2016
Maui
Transformé
Cinéma

Films Pixar

2016
Bailey
Béluga
Cinéma

Films DisneyToon Studios

2000
La Baleine
La Petite Sirène 2 : Retour à l'Océan
Vidéo

Télévision Disney

1989
Nemo l'Orque
Tic & Tac - Rangers du Risque
Télévision
1992
Spot le Baleineau
La Petite Sirène
Télévision
1995
Lester
Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion
Télévision
2005
La Baleine
Les Petits Einstein
Télévision
2010
Agent W
Phinéas et Ferb
Télévision

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.