Toy Story
Hors du Temps

Toy Story : Hors du Temps
L'affiche
Titre original :
Toy Story That Time Forgot
Production :
Pixar Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 2 décembre 2014
Série :
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Steve Purcell
Musique :
Michael Giacchino
Durée :
20 minutes

Le synopsis

Peu de temps après Noël, Buzz, Woody et leurs amis se retrouvent en territoire inconnu chez l'ami de Bonnie. Ils font alors face à une armée de Battlesaures délirants que seule le tricératops Trixie semble en capacité d'arrêter...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 16 décembre 2014

Auréolés d'un Oscar du Meilleur Film d'Animation avec Toy Story 3, Woody et Buzz reviennent dans une nouvelle collection de cartoons proposée au cinéma (les Toy Story Toons), inaugurée avec Vacances à Hawaï et poursuivie par Mini Buzz et Rex, le Roi de la Fête. La démarche n'est pas nouvelle en soi. Pixar a, en effet, déjà réalisé des courts-métrages basés sur les personnages de ses long-métrages. Sans être présenté au cinéma, La Nouvelle Voiture de Bob a ainsi ouvert le bal tandis que Tokyo Martin, un épisode de la peu glorieuse série, Cars Toon, a investi lui les salles obscures. En 2013, Toy Story : Angoisse au Motel continue les aventures des jouets les plus célèbres du cinéma dans un format toutefois inhabituel pour Pixar. Il s'agit, en effet, du tout premier spécial réalisé par le studio de Luxo Jr. et, par la même, son tout premier moyen-métrage. Un peu plus d'un an plus tard, Toy Story : Hors du Temps remet le couvert.

Toy Story : Hors du Temps est, il est vrai, le même défi à relever pour Pixar que ne le fut Toy Story : Angoisse au Motel. Jusqu'à lui, le studio s'est en effet contenté de travailler sur les courts et longs-métrages. Deux exercices certes très différents mais où le rythme est laissé à l'appréciation des réalisateurs. Il n'y a ainsi pas besoin d'avoir une histoire découpée au métronome pour y accueillir de la publicité. Toy Story : Hors du Temps ne connait pas, lui, ce confort d'écriture : les scénaristes se doivent ainsi de prévoir les coupures publicitaires pour la chaine censée le diffuser et organiser, par la même, un cliffhanger intermédiaire pour ménager le suspense et faire en sorte que le téléspectateur ait l'envie de rester et/ou de revenir sur le programme. La grande première que constitue Toy Story : Hors du Temps est son statut de production de Noël. Malheureusement, de ce côté-là, l'essai n'est pas vraiment concluant. Si l'histoire est sympathique, elle ne s'inscrit clairement pas dans l'esprit des fêtes à la nuance près qu'elle situe son action à cette période. La magie de Noël est ainsi absente et « LE » spécial de Noël digne de ce nom avec Buzz et Woody reste donc encore à créer...

Toy Story : Hors du Temps est réalisé par Steve Purcell. Né en 1961, l'artiste est surtout connu pour être dessinateur, scénariste et créateur des personnages de comics Sam & Max, un duo de policiers freelance composé d'un chien et d'un lapin luttant, à leur manière, contre le crime. Parallèlement à cela, il a participé à la création de l'animation et des images d'arrière-plan de nombreux jeux d'aventure LucasArts à la fin des années 1980 et le début des années 1990. Après avoir œuvré un temps dans la société d'effets spéciaux Industrial Light & Magic sur un film d'animation avorté, Steve Purcell rentre chez Pixar et travaille alors sur les scénarios de Cars - Quatre Roues, Martin et la Lumière Fantôme, Ratatouille avant d'accéder au poste de réalisateur-assistant sur Rebelle. Décidément multicarte, il fait également une voix dans George et A.J...

Passé le deuil de l'absence de magie de Noël , Toy Story : Hors du Temps est un moyen-métrage sympathique. Il faut dire qu'il tente de sortir des sentiers battus de la saga en se centrant d'abord sur un nouveau personnage récemment introduit dans Toy Story 3 : la Triceratops Trixie. Confinée à un rôle secondaire jusqu'alors, elle porte cette fois-ci l'histoire sur ses épaules. Woody, Buzz et Rex ne sont, en effet, ici que des faire-valoir, vite faits prisonniers et neutralisés dans le récit. L'opus continue ensuite un semblant d'audace en décidant de rendre hommage aux jouets des années 80. La panoplie des figurines et accessoires des Battlesaurs n'est, il est vrai, clairement pas un type de jouets contemporains. Il s'agit en réalité du genre de collections qui existaient il y a trente ans avec des galeries entières de personnages le plus souvent tirés d'une série télé, collectionnées par les enfants avec quasi-obligatoirement le château et l'arène de combat où tout ce petit monde pouvait interagir. Ainsi, et même si les Battlesaurs sont une création inédite de Pixar, ils sont à l'évidence un mélange subtile de Musclor et Les Maîtres de l'Univers / She-Ra, la Princesse du Pouvoir alliés au Rock Lords des Gobots. Pour un adulescent qui a grandi dans les années 80, les jouets de Toy Story : Hors du Temps avec tous leurs accessoires donnent particulièrement envie.

L'utilisation des Battlesaurs a d'ailleurs eu une réelle conséquence sur la production. Prévu à l'origine pour être un court-métrage de 6 minutes, l'opus a, en effet, gagné en durée sur demande de John Lasseter lui-même qui a estimé que l'exploitation de ces nouveaux personnages méritait plus de temps qu'un simple cartoon. Il a donc décidé de proposer l'histoire pour un spécial de Noël. Et la genèse a été plutôt longue : il a fallu pas moins de trois années de développement dont deux consacrées au seul scénario. Les artistes de Pixar ont ainsi pris le soin de développer la ligne de Battlesaurs comme s'il s'agissait d'un vrai dessin animé en créant pour elle un petit générique pour la série sur laquelle est censée être basée la ligne de jouets.

Parmi les nouveaux personnages, Reptillus Maximus, le chef des Battlesaurs ressort manifestement du lot : il est vraiment sympathique surtout quand il commence à douter des dires de son magicien, le terrible Malikeai, un vilain pathétique à souhait. En dehors des nombreux Battlesaurs, un autre et nouveau personnage tire également son épingle du jeu : Angel Kitty, une décoration de Noël philosophe même s'il ne sert en réalité qu'à justifier qu'il s'agit, là, d'un moyen-métrage de Noël au cas où le téléspectateur l'aurait naturellement oublié...

Toy Story : Hors du Temps affiche un récit sympathique et une grande qualité technique. Il distille aussi une grosse dose de nostalgie pour ceux qui ont connu le genre de jouets sur lequel il se base. Son seul souci est, en réalité, de rater son sujet en ne faisant pas assez Noël. Il présente également l'inconvénient insidieux de laisser penser que la saga a finalement du mal à se renouveler au moment même où l'annonce de la mise en chantier de Toy Story 4 a été faite...

L'édition vidéo

Jaquette Toy Story : Hors du Temps
Jaquette Toy Story : Hors du Temps
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2015
Zone 2 Simple 2015
Edition Blu-ray Disc
Zone A Simple 2015