Il Était un Rêve

Il Était un Rêve
La couverture
Titre original :
Once Upon a Dream
Éditeur :
Hachette Romans
Date de publication France :
Le 08 juin 2016
Genre :
Twisted Tales
Auteur(s) :
Liz Braswell
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney•Hyperion (US) : Le 5 avril 2016
Parragon Books Ltd. (RU) : Le 26 août 2016
Disney Press (US) : Le 31 janvier 2017
Nombre de pages :
272

Le synopsis

Il était une fois une princesse du nom d'Aurore, que tous aimaient en dehors de ses parents qui, à sa naissance, l'avaient vendue à trois fées en échange de pouvoirs magiques. Ces dons leur permirent d'annexer les royaumes voisins, de chasser sans limites et de détruire la nature alentour sans vergogne. Un jour, une bonne sorcière du nom de Maléfique décida d'intervenir pour mettre fin à leur cupidité et réussit à sauver le royaume de la destruction. Elle et la princesse commencèrent à couler ensemble des jours paisibles au château. Mais l'histoire ne devait-elle pas se dérouler autrement ?

La critique

rédigée par
Publiée le 18 janvier 2020

Il Était un Rêve offre une nouvelle interprétation du chef-d'œuvre des Walt Disney Animation Studios sorti en 1959, La Belle au Bois Dormant, et par ricochet du conte originel de Perrault, dans laquelle les rôles semblent s'être inversés. Disant cela, il est vite aisé de faire un rapprochement avec les films Maléfique (2014) et Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019), dans lesquels Maléfique devient la protectrice d'Aurore. Pourtant il n'en est rien ; l'histoire de Liz Braswell est en effet tout autre, bien plus sombre et non moins surprenante que les interprétations auparavant créées par Disney

Liz Braswell est l'une des auteures phares de la collection des Twisted Tales ayant signé Ce Rêve Bleu (reprenant l'histoire d'Aladdin, paru chez Hachette Heroes le 15 mai 2019 en français), Histoire Éternelle (reprenant l'histoire de La Belle et la Bête, paru chez Hachette Heroes le 15 mai 2019 en français), Profondeurs de l'Océan (reprenant l'histoire de La Petite Sirène, paru chez Hachette Heroes le 11 septembre 2019 en français) et Straight on Till Morning (reprenant l'histoire de Peter Pan, et dont la sortie est annoncée aux États-Unis le 4 février 2020). Elle s'est fait en outre connaître grâce à sa série de romans de type surnaturel The Nine Lives of Chloe King écrite sous le pseudonyme de Celia Thomson, dont le premier tome est paru en 2004 chez Simon Pulse ; série qui a été adaptée sous la forme d'une série télévisuelle en 2011 diffusée sur Freeform (anciennement ABC Family) remportant alors un vif succès.

Il Était un Rêve est le second livre de la collection des Twisted Tales à paraître, après Ce Rêve Bleu. Depuis sa sortie, il n'a eu pas moins de trois couvertures différentes. La première édition du roman publié chez Disney•Hyperion aux États-Unis le 5 avril 2016 et Hachette Romans en France le 8 juin de la même année, représentait ainsi l'ombre du portrait d'Aurore en buste en première de couverture et celle de Maléfique en quatrième de couverture, avec des symboles de l'histoire surgissant au centre des silhouettes, tels que le rouet, le corbeau et le château de la princesse. Parallèlement, une autre édition parait chez Parragon Books Ltd. le 26 août 2016 au Royaume-Uni à la couverture élégante, représentant la silhouette blanche de Maléfique sous forme de dragon, crachant une traînée circulaire de fumée sur un fond noir. Puis, une troisième couverture parait aux États-Unis le 31 janvier 2017, cette fois chez Disney Press, et représentant l'ombre de Maléfique sur un fond bleu à contre-jour, de manière dominante et menaçante, mettant ainsi en avant le caractère sombre de l'histoire et la prédominance de l'antagoniste sur cette nouvelle interprétation. Il est attendu qu'Hachette Heroes republie prochainement cette troisième édition de Il Était un Rêve en France – l'édition originale française étant depuis indisponible à la vente –, puisque l'éditeur français se fie à la charte graphique américaine utilisée depuis plusieurs années maintenant par les romans de la collection Twisted Tales édités par Disney Press.

L'une des grandes nouveautés de cette version de l'histoire est la relation entre Aurore et Philippe, qui y est décrite de manière assez contemporaine. À l'instar de La Reine des Neiges et des personnages de Anna et Kristoff, d'une certaine manière ce n'est plus le coup de foudre qui unit Philippe et Aurore, mais un amour construit par la découverte progressive de l'autre. Qui plus est, les personnalités d'Aurore et de Philippe sont largement développées, contrairement aux personnages du film d'animation original, ce qui avait par ailleurs été reproché (entre autres maux) à l'opus lors de sa sortie au cinéma, en 1959. Le trop court temps de parole attribué à la princesse, ainsi que son manque de personnalité ou de caractère, l'auraient alors rendue trop parfaite pour attirer la sympathie et l'identification du public. Dans Il Était un Rêve, la personnalité d'Aurore est décisive, curieuse, franche et intelligente. Ce n'est ni la princesse du film original, ni celle des films de la franchise Maléfique, mais elle s'inscrit de manière cohérente et naturelle dans l'imaginaire collectif du personnage d'Aurore. Philippe n'est pas en reste en la matière, délaissant son image de prince idéal bi-dimensionnel pour devenir un jeune homme authentique avec des activités liées à son âge, auquel les adolescents pourront aisément s'identifier. Les dialogues sont souvent écrits de manière très moderne, ce qui donne une touche comique au récit et rapproche d'autant plus les personnages des lecteurs, rendant la lecture très agréable. 

Dans cette histoire, la tonalité est plus sombre que dans le dessin animé d'origine, ce qui n'est pas sans rappeler Histoire Éternelle, s'inscrivant alors parfaitement dans le concept des Twisted Tales. Cet aspect de la collection est un beau clin d'œil à la nature souvent plus sombre des contes adaptés par Disney, qui en a souvent édulcoré leur version originale. Malgré ce changement, il ne s'agit pas d'un conte fantastique tortueux digne d'Edgar Allan Poe, mais bien d'un conte Disney dans lequel le lecteur retrouve l'histoire et les personnages qu'il connaît. Tout comme dans Histoire Éternelle, la fin est d'ailleurs assez inattendue, car le « twist » de l'histoire continue à avoir un impact jusqu'à la dernière page. Ainsi, certaines données de l'histoire originale sont restaurées, tandis que d'autres ne le sont pas et il est difficile de décider s'il s'agit d'un « happy end » ou non. Le livre donne l'impression au lecteur de prendre part aux péripéties de personnages bien connus évoluant dans un monde parallèle, lesquels s'adaptent aux nouveaux défis qui se présentent à eux.

D'emblée, le récit se double d'un message écologique porteur et contemporain, à travers les méfaits perpétrés par les parents d'Aurore qui détruisent le royaume dans leur infinie quête de pouvoir, sans se soucier des conséquences sur les vies humaines et la nature. L'histoire établit de manière manichéenne ce qui est bien et ce qui est mal dans un contexte qui parlera à toute personne du monde moderne et s'inscrit ainsi dans son temps. La mention du fait qu' « ils chassaient si souvent qu'un jour il n'y eut plus une licorne dans les bois » n'est pas sans rappeler les agissement de Scar et ses hyènes dans Le Roi Lion, une fois la Terre des Lions conquise, et les conséquences désastreuses de ne pas suivre les règles de la nature. Le thème du bannissement des créatures magiques par les humains suivi du commencement d'une nouvelle ère dépourvue de magie, est également abordé dans Il Était un Rêve, et à l'instar de la franchise Maléfique et Histoire Éternelle, le changement est perpétré par des humains assoiffés de pouvoir. Nonobstant, cet aspect n'est pas aussi développé que dans Histoire Éternelle, dans lequel il s'agit de l'une des thématiques principales de l'intrigue, mais il est tout autant représentatif d'un conflit manichéen dans lequel le lecteur se mettra inévitablement du côté de ceux qui souffrent.

Il Était un Rêve est au final une belle histoire surprenante qui brise les codes du film d'animation original. Le récit offre un approfondissement de La Belle au Bois Dormant et, une fois le livre terminé, cette nouvelle interprétation des personnages continue à accompagner le lecteur, tant dans son imagination que lors du visionnage des chefs-d'œuvre de Disney (ré)interprétant l'histoire de La Belle au Bois Dormant. Il Était un Rêve est alors un bel hommage au Grand Classique d'animation de 1959 à lire et à relire, qui fait partie intégrante de la légende !

Poursuivre la visite

1994 • 2020

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.