Cartoon Camera
L'écran titre
Titre original :
Cartoon Camera
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 31 août 2017 (LGBT Documentary Short Film Festival Los Angeles)
Genre :
Documentaire
Réalisation :
Dave Bossert
Musique :
Mark Watters
Durée :
23 minutes

Le synopsis

Les techniques de caméra ont toujours été des éléments essentiels dans l'animation Disney depuis les premiers jours des caméras de fortune en passant par la caméra multiplane révolutionnaire des années 1930 jusqu'aux techniques de capture de mouvement d'aujourd'hui...

La critique

rédigée par
Publiée le 15 février 2022

Cartoon Camera est un petit documentaire, produit par la division Special Projects des Walt Disney Animation Studios, qui revient sur les différentes techniques de caméra chez l'animation Disney.

La division Special Projects des Walt Disney Animation Studios est une entité un peu à part au sein des studios. Cette structure réalise en effet des projets divers et variés allant de la production de DVD (comme par exemple la superbe compilation des productions de la Seconde Guerre mondiale Walt Disney sur les Lignes de Front au sein de la collection des Walt Disney Treasures) à la restauration des cartoons et des longs-métrages d'animation pour leurs sorties en vidéo. Utilisant toutes les techniques d'animation de la traditionnelle à celle réalisée par ordinateur, à la combinaison avec la prises de vues réelles ou même au tournage en 3-D, la division peut aussi créer de petits cartoons ou faire des séquences d'animation pour n'importe quelle filiale de The Walt Disney Company dans le monde pour une publicité par exemple ou tout autre support. Dernièrement, elle s'est ainsi chargée des animations inédites pour le show Disney Dreams! au Parc Disneyland à Disneyland Paris

Special Projects était placé jusqu'en 2016 sous la direction de Dave Bossert, qui est d'ailleurs le réalisateur de ce court-métrage. Élève de CalArts, il a d'abord travaillé sur les effets de plusieurs films ou courts-métrages, de Taram et le Chaudron Magique en 1985 à La Petite Fille aux Allumettes en 2006. Il est aussi réalisateur des cartoons Un par Un et The Cat That Looked At A King, tous deux sortis en 2004, mais aussi des DVD éducatifs mettant en scène Winnie l'Ourson, J'Aime Apprendre, en 2004, ou ceux mettant en vedette Timon et Pumbaa, Wild About Safety, sortis de 2008 à 2013. Il réalise en 2014 un premier court-métrage documentaire sur l'animation Disney se focalisant sur la musique, The Tunes Behind the Toons, avant de proposer un autre documentaire sur les caméras chez Disney avec Cartoon Camera diffusé lors d'un festival en 2017. Il s'agit alors de son dernier projet officiel en tant qu'employé du studio. Depuis, il est devenu indépendant sans pour autant s'éloigner de Mickey. Il écrit notamment un livre sur l'imagineer Claude Coats, Claude Coats : Walt Disney's Imagineer : The Making of Disneyland From Toad Hall to the Haunted Mansion and Beyond, ou sur le personnage d'Oswald, le Lapin Chanceux, Oswald the Lucky Rabbit : The Search for the Lost Disney Cartoons. Il est aussi très actif pour rechercher, de par le monde, des traces des cartoons Disney disparus...

Cartoon Camera est ainsi un court-métrage très proche dans le ton et dans la forme de The Tunes Behind the Toons. Mais à la différence de ce dernier, le sujet est ici plutôt bien posé et le propos intéressant. Surtout, le court-métrage propose une thématique assez peu abordée dans l'animation Disney : celle des caméras permettant de filmer les différents films du studio. Alors certes, le sujet a déjà été traité pour tout ce qui touche à la caméra multiplane. Walt Disney parle d'ailleurs de cette technologie inventée par Ub Iwerks dans l'épisode de l'émission d'anthologie Trucs de Notre Métier diffusé en 1957 dont quelques extraits sont utilisés ici pour illustrer le propos. Le documentaire étonne néanmoins en apportant quelques éléments inédits sur les différentes technologies, y compris pour le passionné Disney qui apprendra quelques révélations. De plus, grâce à tous ses intervenants, le propos a aussi l'excellente idée d'offrir un éclairage nouveau sur des artistes ou des techniciens de l'ombre qui sont souvent peu mis en avant mais dont le savoir faire est primordial pour la création d'un film d'animation. Entendre ces cameramen parler de leur métier est véritablement passionnant et les anecdotes sur leur expérience chez Disney particulièrement intéressantes.

Cartoon Camera s'appuie donc sur un certain nombre intervenants, très variés dans leur connaissance et leur métier. Ils apportent alors tous des informations bienvenues. Le spectateur retrouve ainsi l'historien Leonard Maltin ; les responsables techniques en service Thomas Baker, Garry Broggie et Evan Goldberg mais aussi les responsables désormais à la retraite Joe Giuliano et David Coons ; le cameraman à la retraite Bob Wilson ; les jeunes techniciens et ingénieurs Justin Walker et Alexandre Torija-Paris ; les artistes, dont certains spécialistes du layout, Terry Meows, Ruthie Tompson et Rob Dressel sans oublier l'archiviste Becky Cline. Il sera également apprécié la présence de David et Don Iwerks, les fils de Ub Iwerks, l'inventeur de la caméra multiplane, qui ont eux aussi travaillé au sein des studios Disney dans le département des effets spéciaux.

Cartoon Camera illustre par ailleurs les propos des personnes interviewées par des extraits de plusieurs films pour chaque période abordée. Bambi, Pinocchio ou Blanche Neige et les Sept Nains sont proposés pour donner des exemples de l’utilisation de la caméra multiplane. Chose plus étonnante, l'un des derniers exemples donnés est finalement peu connu puisqu'il s'avère être l'ouverture d'Oliver & Compagnie. Pour la partie sur l'outil CAPS (Computer Animated Production System), le court-métrage diffuse des extraits de Bernard et Bianca au Pays des Kangourous, La Belle et la Bête ou Le Roi Lion. Enfin, sur les explications des technologies plus modernes réalisées intégralement par ordinateur, le documentaire puise dans les images de Chicken Little, de La Reine des Neiges ou des (Les) Nouveaux Héros ; ce dernier film étant le long-métrage le plus récent présenté dans le court-métrage.

Cartoon Camera est un documentaire intéressant qui aborde un sujet peu fréquent à propos de l'animation Disney en mettant en avant des artistes et des techniciens rarement vus sous le feu des projecteurs.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.