Émissions » Émissions d'Anthologies Disney » Saison 03 (1956 • 1957)
Émissions d'Anthologies Disney » Saison 03 (1956 • 1957)

Trucs de Notre Métier

Trucs de Notre Métier
L'écran titre
Titre original :
Tricks of Our Trade
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de diffusion USA :
Le 13 février 1957
Genre :
Compilation
Réalisation :
Wilfred Jackson
Durée :
48 minutes
Disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Walt Disney présente, parmi les nombreuses techniques d'animation, celles de l'exagération, des pantomimes, des effets spéciaux, des caricatures ou encore de la caméra multiplane.

La critique

rédigée par
Publiée le 05 septembre 2021

Trucs de Notre Métier est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.

Walt Disney
Billy House

Dans cet épisode de l'émission d'anthologie, Walt Disney continue de présenter, après The Story of the Animated Drawing (1955) et Le Plausible Impossible (1956), les principes de l'animation et certaines des techniques que ses artistes utilisent dans ses studios. Le Maître de l'animation s'appuie alors sur un gros ouvrage intitulé Walt Disney's The Art of Animation qui est en réalité factice : il ne s'agit pas du livre du même titre que proposera Bob Thomas, l'année suivante, en 1958. Walt Disney commence donc par montrer un groupe d'animateurs qui tentent d'apprendre comment bien animer un personnage. Ils étudient pour cela les dessins du nain Joyeux dans le film Blanche Neige et les Sept Nains. Les studios ont, en effet, mis en place des classes d'animation où ils analysent le mouvement pour apprendre à le reproduire en dessins. Dans le cas de Joyeux, ils regardent ainsi des rushs de l'acteur Billy House qui a servi de modèle pour le personnage. Afin de montrer l'évolution et le travail des animateurs, l'épisode alterne les différentes étapes du travail, passant de l'exemple en prise de vue réelle aux esquisses en terminant par la version finale du film. Walt Disney continue ensuite sa démonstration sur l'importance de la caractérisation des personnages, rappelant au passage l'importance des dialogues. Il illustre d'ailleurs son propos avec une scène de son premier film ; celle où Blanche Neige rencontre pour la première fois les sept nains.


Walt Disney aborde maintenant l'animation via le prisme des effets spéciaux, qui réclament un rendu le plus réaliste possible afin que les décors et l'environnement des films soient crédibles. L'épisode montre ainsi des artistes travaillant sur des reproductions dessinées complexes en s'entraînant à décortiquer des mouvements spécifiques grâce à une caméra au ralenti ; par exemple en brisant une vitre à l'aide d'une balle de baseball afin de reproduire la trajectoire des bris de verre. Un extrait de Fantasia, pris au début de la séquence Le Sacre du Printemps, montre alors le même processus mais avec les effets d'un tremblement de terre.

Jack Boyd
Joshua Meador

L'exposé sur les effets spéciaux continue avec un long passage qui décortique comment les techniciens et les artistes de Disney reproduisent la lave en fusion. Ils mettent en place une cuve remplie d'un produit visqueux dans laquelle ils envoient de l'air afin de faire éclater des bulles en surface. Trois animateurs Disney vont alors analyser le processus sous trois angles différents : Jack Boyd se concentre sur l'animation en tant que telle ; Joshua Meador se charge lui de l'ambiance renvoyée par les couleurs ; Dan MacManus chronomètre, quant à lui, l'exécution de la scène. Là encore, l'épisode propose un autre extrait du Sacre du Printemps pour mettre en image la démonstration apportée.

Dan MacManus

De la lave à l'eau, il n'y a qu'un pas et l'animation d'une goutte de pluie nécessite autant d'attention. Pour l'observer, les artistes Disney préfèrent utiliser le lait qui est une matière permettant de mieux comprendre le mouvement, surtout lorsqu'il est filmé au ralenti. L'observation montre ainsi qu'une goutte de pluie tombant dans une flaque d'eau ne réagit pas à chaque fois de la même façon, allant de la couronne au jet. Cette technique d'apprentissage a ainsi permis de notamment animer la séquence de La Chanson de la Pluie dans le film Bambi ; scène qui est diffusée là aussi pour illustrer le passage.


Walt Disney parle ensuite des caméras utilisées pour mettre en image les films et les cartoons. Il commence d'abord par la caméra traditionnelle, une animation inédite de Mickey permettant d'expliquer le processus de tournage. Il parle ensuite de la caméra multiplane, une avancée majeure qui a permis d'apporter de la profondeur aux dessins. Walt Disney débute son exposé en rappelant le principe de base via un graphique montrant le fonctionnement de la caméra. Il propose ensuite une animation inédite d'un décor en mouvement avec la lune au loin. En fonction de la caméra utilisée, l'astre grossit (dans le cas de la caméra normale) ou reste figé (dans le cas de la caméra multiplane) ; le deuxième comportement étant celui se déroulant dans la réalité. Le spectateur assiste ensuite au tournage de la scène d'ouverture de Bambi où les techniciens s'affairent dans l'utilisation complexe et imposante de la caméra. La séquence sur la caméra multiplane se termine par une diffusion d'un extrait du début du film de 1941.

Caméra multiplane
Helene Stanley

Enfin, l'émission s'attarde sur une dernière technique d'animation mélangeant satire et caricature. La séquence voit ainsi quatre grands animateurs Disney, Ollie Johnston, Milt Kahl, Frank Thomas et Marc Davis, membres des Neuf Vieux Messieurs, croquer un modèle en mouvement. Ici, l'actrice Helene Stanley habillée en tutu exécute des pas de danse classique afin de reproduire les scènes de la séquence La Danse des Heures de Fantasia. La jeune femme est d'ailleurs connue pour avoir servi de modèle aux animateurs pour les personnages de Cendrillon dans le film éponyme et pour celui d'Aurore dans La Belle aux Bois Dormant, comme le rappelle fort justement Walt Disney. Elle servira également de modèle à Anita dans Les 101 Dalmatiens, tandis qu'elle a joué la femme de Davy Crockett, Polly, dans la mini-série Disney. L'épisode se termine alors par la diffusion de La Danse des Heures dans une version légèrement raccourcie.

Ollie Johnston
Frank Thomas
Marc Davis
Milt Kahl

Trucs de Notre Métier est un épisode extraordinaire qui permet à Walt Disney de parler de techniques d'animation de façon aussi passionnante que didactique et divertissante. Rien d'étonnant à ce que des extraits de l'émission aient été régulièrement diffusés pour illustrer quelques principes des films animés, que ce soit dans des émissions télévisées, des courts-métrages d'éducation ou encore des bonus DVD.

Les personnages

1928
Cinéma
1937
Cinéma

L'équipe de l'émission

1911 • 1976
Animateur
1911 • 1952
Animateur
1909 • 1987
Intervenant
1912 • 2004
Intervenant
1912 • 2008
Intervenant
1913 • 2000
Intervenant
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.