Goldie
Date de création :
Le 22 mars 1935
Nom Original :
Goldie
Créateur(s) :
Fred Moore
Apparition :
Cinéma
Livres
BD

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 09 juin 2020

Goldie est un personnage du cartoon Le Roi Midas, 40e épisode des Silly Symphonies, série de cartoons musicaux diffusés entre 1929 et 1939. Il est inspiré d'un épisode de la mythologie grecque notamment raconté par le poète latin Ovide dans son œuvre Les Métamorphoses écrit au Ier siècle. Fils de Cybèle, déesse phrygienne de la Fertilité, Midas est le roi de la riche Phrygie, située en Asie mineure. S’attirant les bonnes grâce du dieu Dionysos, il se voit offrir par ce dernier la possibilité d’exaucer le vœu de son choix. Le roi demande alors à pouvoir transformer en or tout ce qu’il touche, mais son souhait se transforme rapidement en enfer : Midas se rend en effet compte qu’il ne peut plus rien manger ni boire. Dionysos a finalement pitié de lui et l’envoie se purifier dans les eaux du fleuve Pactole pour lever ce don empoisonné et retrouver une vie normale.

Dans le cartoon Disney, Goldie remplace Dionysos. C'est un petit lutin aux grandes oreilles portant un chapeau vert qui apparaît subitement quand le Roi Midas, comptant ses pièces en chantant, révèle n’avoir aucun autre plaisir que de sentir le précieux métal au bout des doigts. Le monarque craint d'ailleurs un instant que le lutin ne veuille lui dérober sa fortune, mais ce dernier lui déclare que pour lui cela ne présente aucune importance : et pour cause, il peut transformer toute chose en or et en fait la démonstration avec le pauvre chat du roi. Stupéfait, Midas implore Goldie de lui faire don de ce toucher d’or, en échange de toute sa richesse et de tout son royaume !

Goldie tente alors de le mettre en garde sur les dangers du toucher d’or : « l’or est un piège de l’âme, l’or est la racine du malheur ». Face à l’insistance du roi qui n’a que faire des conseils du lutin, Goldie se résout à lui accorder le fameux toucher d’or avant de disparaître. Pour vérifier s’il a tenu parole, Midas se lance alors à la poursuite de son pauvre chat qu’il transforme de nouveau en or ! Ravi de pouvoir créer autant de richesses qu’il le souhaite, il exécute alors une danse au cours de laquelle il transforme fontaines et statues de son château en or.

Comblé, Midas essaie son nouveau pouvoir à travers tout ce qui lui passe sous la main. Mais il déchante vite lorsqu'arrive le moment de passer à table. Transformant en or tout ce qu'il prend dans ses mains, il lui est impossible de se restaurer. Désormais terrifié, il se rend compte que, ne pouvant plus rien avaler, il va certainement mourir de faim et de soif. Se réfugiant dans sa salle des comptes, il supplie alors Goldie de réapparaître et de lui reprendre ce terrible don, en échange de tout ce qu'il possède, pour obtenir... un simple hamburger ! Pour punir ce roi qui n’a pas su écouter les conseils reçus, Goldie disparaît, emportant avec lui toute la fortune, le château, la couronne et les habits de roi de Midas, qui reste en sous-vêtements avec un simple hamburger aux oignons !

Si cet épisode des Silly Symphonies est le seul à avoir été réalisé par Walt Disney en personne, Goldie a toutefois été principalement animé par Fred Moore. Embauché dans les équipes de Walt Disney en août 1930, Fred Moore débute sa carrière comme assistant de Les Clark. Il se démarque par sa rapidité d’exécution et la qualité de son travail sur plusieurs cartoons de Mickey Mouse. Dès octobre 1932, Moore reçoit ainsi sa première tâche d'animateur à part entière sur le court-métrage L'Atelier du Père Noël avant de participer à la création de Les Trois Petits Cochons. L’animateur fixe le design des trois frères, dessinant les model sheets (modèles de personnages) et offrant à chacun d'eux une personnalité propre, une manière de parler et de bouger particulière. Véritables personnages de cartoons, il leur insuffle les mêmes qualités que Mickey. Après son travail remarquable, Moore travaille sur des cartoons de Mickey Mouse et d’autres épisodes des Silly Symphonies (Le Roi Midas, La Souris Volante, Hiawatha, Le Petit Indien…). Il anime de nouveau les Trois Petits Cochons dans les trois suites de la série. Recruté dans l’équipe chargée d’animer Blanche Neige et les Sept Nains, il conçoit puis se charge de l’animation des Nains aux côtés de Vladimir Tytla, animant surtout les scènes avec Simplet.
Pour Le Roi Midas, il prend en charge les scènes de Goldie et aide aussi Norman Ferguson, s'occupant lui de Midas, pour certaines scènes du roi, notamment celle où il déambule dans son château pour profiter de son nouveau pouvoir de transformer les objets en or.

Par la suite, Goldie est réapparu brièvement aux côtés du Roi Midas dans le court-métrage L'Équipe de Polo (1936) de la série Mickey Mouse. Comme de nombreux autres personnages des Silly Symphonies, ils se trouvent en effet dans le public assistant au match de polo opposant l’équipe de Mickey Mouse, Donald Duck, Dingo et le Grand Méchant Loup à celle de célébrités d’Hollywood.


L'Équipe de Polo (1936)

Le Roi Midas a fait l’objet d’une déclinaison en livres et bandes dessinées. À partir de 1932, de nombreux cartoons des Silly Symphonies ont en effet été déclinés dans des comic strips publiés le dimanche sur une page toute en couleur, aux côtés d’une histoire sur Mickey Mouse. À l’origine, la publication principale est une histoire racontant les aventures de Bucky Bug, une coccinelle anthropomorphique qui tombe amoureux de June avant de se retrouver embarqué dans l’armée dans une guerre contre les mouches. Le succès de cette publication a conduit à l’adaptation en BD et sous la forme d'histoires racontées en dessins de cartoons des Silly Symphonies déjà diffusés.

Comme d’autres Silly Symphonies, l’histoire de Midas a été déclinée à travers un récit en vers illustré, publié dans la magazine Good Housekeeping. Ces récits sont compilés dans leur intégralité dans un livre paru en 2005, intitulé Walt Disney's Mickey and the Gang - Classic Stories in Verse - Vintage Magazine Art : 1934 - 1944.

Personnage magique capable d’accorder un don exceptionnel à première vue, Goldie est l’incarnation du parfait cadeau empoisonné. Malgré ses mises en garde, le Roi Midas se retrouve pris au piège d’un puissant pouvoir qu’il avait longtemps rêvé d’obtenir sans songer à ses terribles conséquences…

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.