Dinah
Date de création :
Le 28 juillet 1951
Nom Original :
Dinah
Créateur(s) :
Eric Larson
Apparition :
Cinéma
BD
Voix Originale(s) :
Mel Blanc

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 27 juillet 2021

Dinah est la petite chatte d'Alice dans Alice au Pays des Merveilles, le treizième Grand Classique des studios Disney sorti en 1951. La petite fille préfère ainsi s’amuser avec son animal de compagnie dans un arbre plutôt que d'écouter la leçon d'histoire lue par sa grande sœur. Elle tresse une couronne de fleurs qu’elle dépose sur la tête de Dinah tout en s’esclaffant. Surprise, la chatte se débat et fait tomber la couronne sur la grande sœur d’Alice qui s’agace et prie la fillette d’être plus attentive.

Alice se plaint alors de devoir suivre la lecture d'un livre sans images et se met à rêver d’un monde où les animaux parleraient et où Dinah ne dirait pas « miaou » mais « oui Mademoiselle Alice ». Alors que la fillette songe au bord de l’eau, Dinah est surprise de voir apparaître un Lapin Blanc avec une veste et une montre courir tout en prétextant être en retard. Curieuse, Alice se lance tout de go à sa poursuite en pénétrant à plat-ventre dans son terrier au point de chuter dans le vide, sous le regard interloqué de sa chatte Dinah, demeurée elle à l’entrée du terrier. Tout comme dans l’œuvre originale de Lewis Carroll, l’animal n’accompagne donc pas Alice dans son voyage à travers le Pays des Merveilles.

Alice fait toutefois plusieurs fois référence à Dinah lors de son séjour au Pays des Merveilles, en particulier lors du goûter de non-anniversaire organisé par le Chapelier Toqué et le Lièvre de Mars. Quand le duo interroge la fillette sur les raisons de sa présence parmi eux, elle raconte son histoire depuis le moment où elle « était installée dans son jardin sur une grosse branche avec Dinah ». Quand le Lièvre de Mars demande qui est Dinah et qu’Alice répond qu’il s’agit de son chat, le Loir qui dormait paisiblement dans une théière se réveille en sursaut et devient totalement hystérique, se mettant à courir dans tous les sens. Il ne se calme qu’après avoir reçu de la confiture sur le museau.

Dinah réapparaît à la toute fin du film, quand Alice s’extirpe de ce qui n’était qu’un rêve : elle s’était en effet endormie contre un tronc d’arbre, sa chatte sur les genoux. Réveillée par sa grande sœur, Alice prend Dinah dans ses bras et se dirige vers la maison familiale pour prendre le thé.

L’animation de Dinah a été en grande partie réalisée par Eric Larson. Le mythique animateur, membre de la légendaire équipe des « Neuf Vieux Messieurs », a travaillé sur l’animation de nombreux personnages Disney pour des courts-métrages avant de se consacrer surtout aux Grands Classiques. Il a animé, entre autres, les Animaux dans Blanche Neige et les Sept Nains (1937), Figaro dans Pinocchio (1940), les Centaures dans Fantasia (1940), Frère Ours, Frère Renard et Frère Lapin dans Mélodie du Sud (1946), Crapaud Baron Têtard dans le segment La Mare aux Grenouilles du Grand Classique Le Crapaud et le Maître d'École (1949), Cendrillon (avec Marc Davis) dans le long-métrage éponyme de 1950, la Chenille dans Alice au Pays des Merveilles (1951), Peg dans La Belle et le Clochard (1955), Scat Cat dans Les Aristochats (1970), Petit Jean dans Robin des Bois (1973), Big Mama dans Rox et Rouky (1981) ou encore Toby dans Basil, Détective Privé (1986).

Eric Larson
Mel Blanc

En version originale, Dinah est interprétée par l'acteur américan Mel Blanc, surnommé « l'Homme aux mille voix ». L'artiste a travaillé pour plusieurs studios d'animation. Après avoir prêté sa voix à Gédéon et Figaro pour Pinocchio, il signe un contrat d'exclusivité avec les studios Warner et interpréte toutes les voix originales des personnages créés par Tex Avery, tels que Bugs Bunny, Daffy Duck, Woody Woodpecker, Titi, Grosminet, Bip Bip, Vil Coyote, Speedy Gonzales ou encore Taz. Durant sa carrière chez Warner, Mel Blanc a malgré tout prêté sa voix pour réaliser les bruitages de plusieurs personnages mineurs de films des studios Disney, sans que son nom ne soit crédité au générique. C'est le cas pour Dinah, mais aussi les deux chiens de Sir Hector dans Merlin l'Enchanteur et la Grenouille dans Les Aristochats.

Dinah n’a pas rejoué de rôle particulier dans d’autres productions animées Disney. Le personnage n’apparaît notamment pas dans le film live Alice au Pays des Merveilles (2010) de Tim Burton, pas plus que dans sa suite Alice de l’Autre Côté du Miroir (2016), réalisée par James Bobin et dont Burton a conservé la production.

La chatte est en revanche visible dans quelques bandes dessinées inspirées du Grand Classique Alice au Pays des Merveilles et publiées dans divers magazines et comics dans plusieurs pays. Dès le mois de mai 1951, une histoire de 48 pages inspirée du film d’animation, écrite par Del Connell et dessinée par Riley Thomson et Bob Grant, paraît ainsi au rythme d’une page par semaine dans un comic strip aux États-Unis, puis dans plusieurs pays européens. Elle a été par la suite rediffusée dans plusieurs magazines, notamment dans Mickey Mouse Weekly (États-Unis) et Mickey Magazine (Belgique). Dans cette histoire toutefois, Dinah n’apparaît plus rouge mais noire, reprenant davantage les traits de Figaro, le chat de Geppetto dans Pinocchio, prêtant alors à la confusion.

Discrète et peu présente à l’écran, Dinah est de ces acolytes qui n’apportent rien à l’intrigue mais qui sont remarquablement mignons !

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.