Jack la Chance
Date de création :
Le 02 avril 2004
Nom Original :
Lucky Jack
Créateur(s) :
Shawn Keller (Superviseur de l’animation)
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Charles Haid
Voix Française(s) :
Jean-Michel Farcy

Le portrait

Publié le 03 février 2021

Jack la Chance est l'un des nombreux personnages secondaires figurant au casting du Grand Classique La Ferme se Rebelle (2004). Malgré son nom, ce vieux lapin édenté et unijambiste, portant pour toute prothèse à la place de sa jambe droite un pilon de bois, est un incroyable poissard et ce depuis que quelqu’un lui a coupé sa patte porte-bonheur !

Depuis en effet, l’existence de Jack n'est qu'une succession d’accidents et de problèmes : ainsi, en l’espace de quelques secondes lors de la scène d’ouverture du film, le vieux lapin est attaqué par un coyote, des hiboux et un crotale après avoir manqué d’être écrasé par un convoi de bétail. C’est cette incroyable malchance qui fait dire à la vache Maggie – sur le point d’être confiée par son maître ruiné, Abner Dixon, à l'une de ses amies fermières, Pearl Gesner – qu’il existe bien plus malheureux qu’elle sur Terre, lorsqu’elle croise très brièvement la route du lapin pour la première fois.

Quand, plus tard, Jack la Chance rencontre de nouveau la vache de concours, c’est au milieu du désert du Far-West, alors que Maggie est partie à la recherche du voleur de bétail Alameda Slim, assistée dans son entreprise de deux congénères, Miss Caloway et Grace. C’est en fait cette dernière qui remarque Jack alors que ses deux comparses sont encore endormies. Ce dernier prépare ensuite pour les trois vaches un petit-déjeuner aussi copieux que peu appétissant à base de scorpions du désert.

Sa malchance caractéristique ne l’a toujours pas quitté puisqu’il met involontairement le feu à sa jambe de bois et se plaint d’avoir été expulsé de la mine désaffectée, où il avait établi son terrier, par une bande de voleurs de bétail… Ainsi, il livre à Maggie et ses amies l’information qui leur manquait : la localisation du repaire de l’affreux voleur-yodleur Alameda Slim. Il décide alors de prêter main-forte à ses nouvelles amies bovines qui souhaitent arrêter le ventripotent cow-boy pour toucher une récompense, espérant ainsi prendre une revanche personnelle.

La déveine de Jack la Chance n’a d’égale que son courage et sa fidélité : le vieux lapin n’hésite pas à donner de sa personne en assommant Alameda Slim à l’aide d’un plat métallique. Sa participation à la tentative d’arrestation de Slim est aussi involontaire : pour que Maggie et Miss Caloway puissent résister au pouvoir hypnotique du yodle du voleur de bétail, Grace arrache en effet le toupet de la queue du pauvre Jack et l’utilise pour leur boucher les oreilles. De même, lorsque les vaches poursuivent Slim, qui est parvenu à s’enfuir et se rend à la vente aux enchères du Coin de Paradis, à bord d’une locomotive inarrêtable sur le point d’entrer en collision avec un autre train, c’est la jambe de bois du pauvre lapin qui remplace in extremis le levier d’aiguillage qui avait cédé.

Alameda Slim arrêté, Lucky Jack est récompensé de son implication sans faille : il est accueilli par Pearl Gesner dans sa ferme. Le lapin est désormais véritablement chanceux : il va pouvoir couler des jours heureux au Coin de Paradis, auprès de ses nouveaux amis. Jack partage alors la maison – ou plutôt le tonneau – du vieux bouc bougon Jeb avec qui il ne manque pas de se chamailler !

L’animation du personnage a été supervisée par Shawn Keller, un artiste ayant participé à l’animation de plusieurs Grands Classiques Disney des années 1980 à 2004. Il a notamment donné vie à Quasimodo dans Le Bossu de Notre-Dame (1996), Petit Frère dans Mulan (1998), Preston Whitmore et Cookie dans Atlantide, l’Empire Perdu (2001) et Jim Hawkins dans La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers (2002). La Ferme se Rebelle est le dernier film Disney auquel il a contribué.

En version originale, Jack est interprété par l’acteur américain Charles Haid, principalement connu pour son rôle de l’officier Renko dans la série télévisée Capitaine Furillo (1981-1987). Pour la version française, le rôle est assuré par Jean-Michel Farcy, un acteur spécialisé dans le doublage.

S’inscrivant parmi le nombre pléthorique d’animaux apparaissant dans La Ferme se Rebelle, Jack la Chance tire son épingle du jeu, faisant rire par sa malchance et jouant un rôle non négligeable dans l'intrigue en aidant le trio de vaches à neutraliser le grand méchant du film.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.