Kim Possible
L'affiche
Titre original :
Kim Possible
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 15 février 2019
Genre :
Aventure
Réalisation :
Zach Lipovsky
Adam B. Stein
Musique :
Jim Dooley
Durée :
85 minutes

Le synopsis

Kim Possible est une adolescente douée qui a pris l'habitude de sauver le monde contre les plans diaboliques de méchants plus machiavéliques les uns que les autres. Elle est aidée dans ses missions par son acolyte Robin Trépide et son associé Wallace, expert en informatique et technologie. Mais son entrée au lycée change sa routine et la déstabilise. Et ce n'est pas l'arrivée d'une nouvelle membre dans l'équipe, Athéna, qui va arranger les choses...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 24 février 2019

Kim Possible est un téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel.

Comme son titre l'indique, le téléfilm est une adaptation d'une ancienne série à succès de Disney ChannelKim Possible est en effet, à la base, une création de Mark McCorkle et Bob Schooley, constituant alors la toute première série originale de Disney Channel produite par la filiale Disney Television Animation qui s'occupait avant elle à développer des séries pour les chaînes hertziennes. Kim Possible est également la deuxième série animée originale de la chaîne aux grandes oreilles après Cool Attitude dont la production avait été confiée, elle, à Jambalaya Studio. Elle débute sa diffusion le 7 juin 2002 et devient alors l'une des plus populaires de la chaîne. Nommées pour de nombreuses récompenses et autres prix, les aventures de Kim Possible, en plus d'être saluées par les professionnels, sont plébiscitées par le public qui leur réserve un accueil triomphal. Tous louent notamment ses dialogues bien écrits, ses scénarios modernes, son animation fluide et sa superbe définition des personnages, gentils comme méchants... Preuve de son succès, elle aura droit à deux téléfilms :  Kim Possible : La Clé du Temps en 2003 et Kim Possible : Mission Cupidon en 2005, ce dernier étant intégré à la prestigieuse collection des Disney Channel Original Movies.

La série raconte ainsi la vie trépidante de Kim Possible, une adolescente simple, sympathique et plutôt jolie, menant une vie sans histoire, occupée à réussir ses études. Passé ce portrait commun, elle entretient un secret bien gardé : sa forme physique exceptionnelle lui permet, en effet, de jouer la justicière en culotte courte toujours prête à sauver le monde. Elle est aidée, dans sa tâche, par son meilleur ami, le maladroit Robin Trépide ainsi que Wallace, un génie de l'informatique, fournisseur officiel de gadgets en tous genres, dont le plus célèbre reste le Kimmunicator, une console portable de communication. Gravitent également autour de la jeune fille, Rufus, une drôle de petite taupe tondue et tous les gens qu'elle a aidés par le passé et qui n'hésitent pas à lui porter assistance si besoin...

Kim Possible à l'instar de toutes les séries de Disney Channel devait originairement se limiter à 65 épisodes (59 épisodes plus les deux téléfilms comptant chacun pour trois épisodes), constituant un totale de trois saisons. La popularité extrême de la jeune héroïne pousse néanmoins le staff de la chaîne de Mickey à repousser sa conclusion, pourtant programmée en interne pour le milieu de l'année 2005. La justicière, soutenue par une intense action de ses fans auprès de son diffuseur, accède, en effet, à une quatrième saison. Pour Disney Channel, il s'agit d'une première : faire revivre, sur la pression des fans, une série qu'elle avait arrêtée. Il a fallu ainsi remobiliser l'équipe qui était passée à autre chose. Et, alors que les autres chaînes s'étant retrouvées dans ce genre de cas ne programme en général qu'une demi-saison de 13 épisodes, Disney ne fait pas les choses à moitié et commande une quatrième saison complète de 20 épisodes plus un petit téléfilm de la durée d'une double épisode devant servir de grand final. Cette nouvelle saison est donc annoncée le 29 novembre 2005 et débarque sur le petit écran à partir du 10 février 2007 pour se conclure le 7 septembre suivant, avec le téléfilm final ayant pour titre en anglais Kim Possible : Graduation et traduit en français par Kim Possible : Le Grand Jour.

Avec le téléfilm Disney Channel, la chaîne de Mickey reprend une habitude entamée par la filiale cinéma : adapter en prises de vues réelles des classique de l'animation. Il faut de la sorte remonter à 2010 pour voir les studios Disney relancer le genre en grandes pompes avec son adaptation d'Alice au Pays des Merveilles par Tim Burton. La formule est trouvée : une nouvelle adaptation d'un classique de la littérature enfantine, déjà traité par le passé par les studios, avec la vision, si possible, d'un réalisateur de renom. Ainsi, par la suite, viennent une préquelle au (Le) Magicien d'Oz avec Le Monde Fantastique d'Oz en 2013 réalisé par Sam Raimi, puis en 2014 La Belle au Bois Dormant avec Maléfique par Robert Stromberg ; en 2015, Cendrillon par Kenneth Branagh ; en 2016, Le Livre de la Jungle par Jon Favreau ; en 2017, La Belle et la Bête de Bill Condon rapportant plus de 1.2 milliard de dollars ; en 2018, Jean-Christophe & Winnie de Marc Forster et enfin en 2019 pas moins de deux films avec Dumbo par Tim Burton et Aladdin par Guy Ritchie. Kim Possible représente ainsi la toute première série animée Disney à se voir proposée en "live action".

Kim Possible doit être jugé pour ce qu'il est : un téléfilm de la collection Disney Channel Original Movie ; c'est-à-dire à destination du jeune public pour le média télévision, et donc forcément avec un budget et une ambition artistique plus faible que le cinéma. Ainsi, il est fortement déconseillé aux fans originels de la série animée de voir son adaptation en prises de vue réelles s'ils sont déjà allergiques aux autres opus de la collection des fictions de Disney Channel. Ici, Kim Possible est un digne héritier de ses aînées des Disney Channel Original Movies lorgnant presque sur l'ambiance qui pouvait y régner dans les premiers opus comme dans Zenon, la Fille du 21ème Siècle ou dans Les Sorcières d'Halloween. Le nouveau téléfilm est ainsi particulièrement coloré avec un humour très cartoonesque, des méchants à la personnalité exagérée, des effets spéciaux plutôt perfectibles, un scénario balisé mettant en avant le questionnement identitaire de son héroïne.

Clairement, pour le spectateur adulte, Kim Possible nécessite un petit temps d'adaptation pour accepter le surjeu de la plupart des personnages, en particulier des méchants. Tout est caricaturé, parfois à la limite du grotesque et il faut accepter ce parti pris. Les méchants exagèrent toutes leurs réactions, une posture qui les rend irritants au premier abord mais qui, au final, donne un côté loufoque à l'ensemble qui fonctionne plutôt bien. En fait, les réalisateurs du téléfilm ont choisi de rester le plus fidèle possible aux mimiques de la série en assumant son côté cartoon et grossissant. Ainsi, ce qui est évident en animation parait incongru en "live action" mais une fois le postulat de départ accepté, le résultat se révèle plaisant. Le téléfilm assume de la sorte totalement sa paternité et joue avec. Quelques exemples parmi d'autres : le personnage de Kim Possible fait à tous bouts de champs des sauts périlleux ou des roues y compris pour aller ramasser un cahier de classe tombé par terre ; Shego lève les yeux au ciel à la moindre ineptie de Dr Drakken qui, lui, vocalise un rire diabolique particulièrement appuyé ; enfin, Robin Trépide s'avère aussi maladroit que son pendant animé.

En tant qu'adaptation Kim Possible est plutôt fidèle à l'œuvre originale. Le caractère des personnages, les visuels et même l'humour viennent à l'évidence tous de la série. Les clins d'oeil sont aussi très présents comme par exemple l'acteur Patton Oswalt (Les Agents du S.H.I.E.L.D.) qui reprend son rôle de Professor Dementor tandis que Nancy Cartwright assume de nouveau la voix de Rufus, le taupinet tondu. Christy Carlson Romano (Drôle de Frère) qui était la voix de Kim Possible dans la série fait, elle aussi, une courte apparition dans un joli caméo. D'autres détails sont plus subtils comme par exemple le nom d'anciens personnages uniquement cités durant un dialogue ou alors quelques éléments de décors qui rappellent certains épisodes. Tout cela n'empêche pas le téléfilm d'apporter quelques modifications comme par exemple la rencontre entre Rufus et Robin qui est différente de celle décrite dans Kim Possible : La Clé du Temps ou encore le fait que la mère de Kim ait les mêmes aptitudes de combats que sa fille, chose zappée dans la série. Enfin, il y a aussi des nouveaux personnages comme celui d'Athéna qui apportent un peu de fraîcheur et d'inédits dans un récit globalement balisé.

Si le scénario de Kim Possible n'est pas des plus étonnant, il arrive tout de même à surprendre par certains moments. Déjà, il propose une trame qui permet aux jeunes téléspectateurs de gentiment se questionner sur ce qui constitue la personnalité de chacun. Kim Possible se trouve, en effet, désarçonnée car, pour la première fois de sa vie, elle ne réussit plus ce qu'elle entreprend. Alors qu'elle se définissait comme une héroïne qui menait haut-la-main toutes ses missions, étant notamment excellente en classe et aimée de tous, elle n'arrive plus à savoir qui elle est vraiment quand l'échec pointe le bout de son nez. Elle doit donc apprendre à reconnaître sa véritable identité et la dissocier de ses actions (sauver le monde ou être première en tout). Le récit, pour faire parvenir Kim Possible à cette réflexion, utilise alors le personnage d'Athéna qui va challenger l'héroïne en herbe et se permet quelques retournements de situation pas forcément identifiables au premier abord dans une démarche scénaristique tout à fait bienvenue.

Kim Possible possède un casting certes sympathique mais clairement en deçà de la série, de nature à faire grincer des dents le public qui n'adhère pas au concept de départ de cette adaptation.
Sadie Stanley tient, pour son premier rôle dans un long-métrage, la responsabilité de donner vie au personnage de Kim Possible. La jeune actrice offre un jeu correct arrivant à rendre la jeune Kim sympathique et parfois émouvante quand elle se questionne. Pour autant, elle ne dispose pas de suffisamment de charisme pour tenir la dragée haute à son pendant animé.
Sean Giambrone joue, quant à lui, le jeune Robin Trépide l'ami de Kim. L'acteur est connu pour son rôle dans la série diffusée sur ABCLes Goldberg, mais aussi pour sa participation au téléfilm Disney XD Original MovieL'Aventure de Ouf de Mark et Russell, et la voix d'eBoy dans Ralph 2.0. S'il arrive à assumer la maladresse du personnage, il a bien plus de mal à le rendre aussi touchant que dans la série originelle.
Wallace est interprété pour sa part par Issac Ryan Brown connu pour son rôle de Booker Baxter dans la série Raven. Pour le coup, l'acteur est tout simplement parfait et arrive parfaitement dans son physique et sa gestuelle à retranscrire le personnage venu de l'animation.
Parmi le reste de l'entourage de Kim Possible, il sera noté la participation d'Alyson Hannigan (célèbre Lily dans How I Met Your Mother) qui joue ici la mère de Kim Possible ainsi que Ciara Riley Wilson qui tient le rôle d'Athéna, le nouveau personnage introduit par le téléfilm.
Dans le cercle des méchants, les deux acteurs qui jouent Shego (Taylor Ortega) et le Dr Drakken (Todd Stashwick) en font des tonnes parfois à la limite de la caricature et du grotesque. Certes, il faut s'habituer à leurs performances mais au final cela fonctionne plutôt bien, le tout aidé par une apparence visuelle exagérée et colorée. Les deux personnages sont finalement amusants et contribuent beaucoup à la réussite du téléfilm revendiquant de ne pas trop se prendre au sérieux.

Le téléfilm Kim Possible est un Disney Channel Original Movie typique du catalogue, avec les qualités et les défauts de la collection. En cela, il est raccord avec les autres longs-métrages de Disney Channel ; en revanche, et c'est là que le bât blesse, il n'arrive clairement pas à la cheville de la série animée de 2002 qui était, elle, extraordinairement qualitative.

L'édition vidéo

Jaquette Kim Possible
Jaquette Kim Possible
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2019

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.