Zenith
L'écran titre
Titre original :
Zenith
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 12 août 2019 (El Capitan Theatre)
Le 24 janvier 2020 (Disney+)
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Jennifer Stratton
Musique :
Nathan Curtis
Durée :
3 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

La constellation du Cerf donne vie par inadvertance à un trou noir...

La critique

rédigée par
Publiée le 15 avril 2020

Zenith est un court-métrage des Walt Disney Animation Studios tiré de son programme intitulé Short Circuit.

La collection nommée Short Circuit est une proposition offerte aux animateurs des studios de Mickey afin d'imaginer des courts-métrages, plutôt courts (autour de 3 minutes), innovants aussi bien dans le fond que dans la forme, que cela soit d'un point de vue visuel ou technologique. Le but est clairement de permettre à une majorité d'artistes de pouvoir laisser parler leur imagination et leur créativité tout en proposant un contenu original. Diffusés dans un premier temps au cinéma El Capitan Theatre durant quelques jours (Flaques d'Eau, Programme d'Échange, Downtown, Jing Hua, Songs to Sing in the Dark, Juste une Pensée, Va Chercher ! et Zenith le 12 août 2019 puis Goutte de Pluie, Cycles, Ju-Jitsu, Un Éléphant à la Maison, Un Éclair dans la Bouteille, La Course et Quel Toupet le 19 août 2019), les cartoons sont ensuite tous proposés au grand public sur la plateforme Disney+ le 24 janvier 2020 à l'exception notable de Songs to Sing in the Dark.

Zenith est réalisé par Jennifer Stratton. L'artiste commence sa carrière en 2007 dans la société d'effets spéciaux Rhythm & Hues Studios où elle est en charge des textures. Elle travaille notamment sur certains films 20th Century Fox comme Alvin et les Chipmunks, La Nuit au Musée 2 ou L'Odyssée de Pi ou encore le Marvel Studios L'Incroyable Hulk. Elle rentre ensuite au sein des Walt Disney Animation Studios en 2014 où elle se voit confier le développement visuel du court-métrage Le Festin. Elle conserve ensuite le même rôle sur les longs-métrages Zootopie, Vaiana, la Légende du Bout du Monde, Ralph 2.0 et La Reine des Neiges II ainsi que sur le court-métrage La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf. Forte de son expérience, elle sert également de mentor comme l'indique le cartoon de stage Ventana, tandis qu'étonnamment après tant d'années d'expérience, Zenith représente sa première incursion en qualité de réalisatrice.

Zenith est un court-métrage sans parole mais tout en musique qui met en scène une constellation en forme de Cerf fait d'amas d'étoiles et donnant vie à d'autres constellations dont celles du Scorpion, du Sagittaire et de la Lyre. Il faut savoir que si la constellation du Cerf n'existe pas aujourd'hui, elle était l'une des constellations principales au temps des Celtes et prenait place, à l'époque, de celles connues aujourd'hui en tant que constellations de la Balance et du Scorpion. Il est ainsi difficile de savoir si cet élément était connu des scénaristes mais, même de façon involontaire, le clin d'œil du Cerf créant le Scorpion s'avère vraiment sympathique. Surtout que les trois constellations (le Scorpion, le Sagittaire, la Lyre) créées dans le court-métrage sont réellement voisines dans la réalité, même si celle de la Lyre est séparée des deux autres par une autre constellation, celle de l'Écu. La seule chose qui peut porter à débat est donc la représentation de la constellation du Sagittaire, qui est un homme brandissant un arc et une flèche au lieu d'être un centaure. En tout cas, le passage de la création est rehaussé par une musique entraînante et enivrante qui se marie à merveille aux images.

La réalisatrice avoue d'ailleurs qu'elle s'est inspirée de Fantasia car elle aime son côté expérimental ainsi que la façon dont la musique accompagne les images. Pour autant, le passage où le cerf crée le trou noir qui se transforme en monstre engloutissant les nouvelles constellations rappelle beaucoup un autre passage : celui de L'Oiseau de Feu dans Fantasia 2000. La présence du cerf est évidente mais aussi celle du réveil d'une entité naturelle maléfique, le trou noir remplaçant ici L'Oiseau de Feu du volcan, sans parler de la thématique qui est la même. Dans Zenith aussi, il est question de vie, de mort et de résurrection. Certes, comme il s'agit d'étoiles, l'allégorie serait plutôt celle du Big Bang où l'univers est en rétraction puis en expansion dans un cycle sans fin où rien ne se perd, rien ne se gagne. Pour autant, au final, la similarité entre les deux œuvres à vingt ans d'écart est frappante.

Zenith est un cartoon sympathique et joliment réalisé, mais sa thématique trop proche de L'Oiseau de Feu fait qu'il ne convainc pas totalement par son originalité.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.