Il Était une Fois les Imagineers
Les Visionnaires Disney

Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
L'affiche
Titre original :
The Imagineering Story
Production :
Disney+
Date de mise en ligne USA :
12 novembre 2019 - 13 décembre 2019 (Disney+)
Genre :
Documentaire
Réalisation :
Leslie Iwerks
Musique :
Jeff Kryka
Durée :
379 minutes
Disponibilité(s) en France :

Liste et résumés des épisodes

1. The Happiest Place On Earth
L'Endroit le Plus Joyeux du Monde
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 1
Date de diffusion USA : Le 12 novembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 68 minutes
Walt Disney forme une équipe d’artistes et d’ingénieurs afin de réaliser le projet de ses rêves, Disneyland.
2. What Would Walt Do ?
Que Ferait Walt ?
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 2
Date de diffusion USA : Le 15 novembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 62 minutes
À la suite du décès de Walt, les Imagineers emmenés par Roy Disney travaillent d’arrache-pied à mener à bien ses projets en Floride, et s’aventurent pour la première fois sur la scène internationale.
3. The Midas Touch
Les Rois Midas
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 3
Date de diffusion USA : Le 22 novembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 61 minutes
Après une époque de troubles économiques pour tous les secteurs de The Walt Disney Company, Michael Eisner et Frank Wells redonnent vie à Walt Disney Imagineering, menant à une période de développement remarquable.
4. Hit Or Miss
Ça Passe ou Ça Casse
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 4
Date de diffusion USA : Le 29 novembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 62 minutes
Une période d’austérité met au défi les Imagineers de ne pas compromettre leurs standards d’exigence et de qualité.
5. A Carousel of Progres
Un Carrousel du Progrès
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 5
Date de diffusion USA : Le 6 décembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 62 minutes
L’arrivée de Bob Iger à la tête de The Walt Disney Company accompagne une vague de vivacité créatrice pour Walt Disney Imagineering et les Parcs de par le monde.
6. To Infinity and Beyond
Vers l’Infini et Au-Delà
Genre : Épisode
Emission : Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney
Saison 1 Épisode 6
Date de diffusion USA : Le 13 décembre 2019
Réalisé par : Leslie Iwerks
Durée : 62 minutes
Les Imagineers ouvrent un nouveau Parc en Chine, puis enchaînent sur une période d’innovation et de création d’attractions majeures, poussant les limites de l’immersion dans les Parcs à thème Disney.

La critique

rédigée par
Publiée le 07 avril 2020

Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney est une émission de six épisodes d’une heure chacun environ, réalisée par Leslie Iwerks. Elle se penche sur la branche créative des Parcs Disney, créée en 1952 par Walt Disney lui-même pour le développement et la mise en production de son premier Parc à thème, Disneyland. Son nom initial, WED, reprend les initiales de son créateur, Walter Elias Disney. Il sera modifié en 1986 en Walt Disney Imagineering, mot-valise mariant « imagination » et « ingénierie » (« engineering » en anglais), parfait résumé des dynamiques à l’œuvre dans ce département tout particulier et souvent présenté comme l’électron libre de The Walt Disney Company

L'emission offre un regard inédit sur cette branche de The Walt Disney Company qu’il définit comme à la fois un studio de création artistique, un département de design, un « Think Tank » (aussi bien nommé « groupe de réflexion ») et un laboratoire d’innovation technologique. Décrivant les Imagineers comme un groupe éclectique de créatifs et d’esprits novateurs, tous ayant la volonté de donner vie aux « endroits les plus joyeux sur Terre », elle offre pour la première fois, de manière si exhaustive et honnête, une plongée aux côtés de cette combinaison unique de créatifs et d’ingénieurs, au cœur des processus à l’œuvre dans la création des Parcs à thème Disney

Rares sont les productions traitant de ce sujet avec un point de vue documentaire. Le premier essai du genre remonte ainsi en 1954 lorsque Walt Disney, afin de promouvoir son tout premier Parc à thème mais aussi le financer, signe un contrat avec la chaîne ABC. Il y produit et présente alors un programme intitulé The Disneyland Story, sur un format magazine, dédié aux coulisses de la construction de son Parc californien et jetant un œil tout nouveau sur ses Imagineers en plein travail sur les différentes attractions et univers alors en pleine création. Technologie aidant, ce type de productions s'est décliné sur divers formats comme les Infomercials, ces DVD vendus dans les Parcs Disney, à vertu promotionnelle, à l'instar de Disneyland : Secrets, Stories & Magic en 2007, Disneyland: Imagineering the Magic (2008), Magic Kingdom: Imagineering the Magic en 2009 ou encore Les Artisans du Rêve - Les Coulisses du Parc en 2012. Et puis, avec l'avènement des réseaux sociaux, The Walt Disney Company s'est naturellement développée sur le web en produisant des collections de programmes courts tels que Imagineering in a Box, qui ambitionne de donner des cours d’Imagineering par le biais de vidéos courtes et divertissantes, ou encore Il Était une Fois à Disneyland Paris, capsules au format magazine sur les secrets du Resort français. En France, il est en outre courant de voir proposés des reportages ou émissions sur les coulisses du Resort européen produits par des sociétés tierces et diffusés à la télévision, au ton parfois trop acerbe ou trop condescendant à l'égard de la firme internationale et au traitement approximatif (Disneyland et ses Secrets sur France 3, Disneyland Paris : Dans Les Coulisses sur M6). Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney, inédite de par son format et son traitement documentaire exigeant, pallie ces problèmes et réussit à éviter les écueils du programme sur Disney par Disney, en gardant un regard réaliste sur le parcours de la division Disney Parks, Experiences and Products de la compagnie.

Lorsque le film est commandé à Leslie Iwerks par Marty Sklar en 2012, alors Imagineer retraité mais resté toutefois ambassadeur international de Walt Disney Imagineering, la production est d’abord pensée comme un long-métrage documentaire de quatre-vingt-dix minutes avant d’être, au cours de sa conception, remodelé en une collection de six épisodes. Il est ainsi initialement prévu de tourner des entretiens avec une sélection de figures marquantes de Walt Disney Imagineering, et pour ce faire d’organiser des tournages dans chacun des six Resorts (avec Parcs Disney) du monde entier. Après trois ans et demi de tournages et d’entretiens, et n’ayant pas de format ni de diffuseur prédéfini, Leslie Iwerks raconte qu’il était tellement difficile de faire des choix sans avoir le sentiment de gâcher une matière aussi riche qu’elle décida de monter le matériel sans se soucier de la longueur, en accompagnant les interviews d’images d’archives.

C’est au cours du montage que l’équipe de production tire des archives de Walt Disney Imagineering un matériel exceptionnel, images parfois jamais utilisées et oubliées depuis des années (y compris des clichés personnels jamais montrés au public, généreusement laissés à disposition par son père, la Disney Legend Don Iwerks). Des classiques programmes télévisés ou matériels promotionnels aux rushes de tests techniques et expérimentations réalisées en cours de développement par les Imagineers, Leslie Iwerks met à jour un matériel rare, largement inédit et passionnant. Le montage initial atteint alors six heures. Ces six heures sont remaniées dans un format d'émission documentaire au moment du développement de la plateforme de vidéo à la demande Disney+, l’agrémentant de tournages supplémentaires destinés à amener plus d’authenticité mais aussi à humaniser le contenu, mettant en scène les Imagineers entraînant ainsi les caméras « dans les coulisses » des attractions et de leurs genèses, à des endroits où les médias traditionnels ne sont pas autorisés. De fait, le spectateur se retrouve guidé dans les entrailles de l’attraction Matterhorn Bobsleds par Bob Gurr, designer industriel et Imagineer, mais également créateur de l’attraction, dans l'une des séquences les plus émouvantes du programme.

Chacun des chapitres, incroyablement dense, détaille une période de l’existence de Walt Disney Imagineering au moyen des interviews conduites avec les protagonistes de cette histoire. L'émission déroule ainsi les presque soixante-dix ans d’existence de l’Imagineering, de l’ouverture de Disneyland en 1955 à Anaheim par Walt Disney lui-même à celle de Shanghai Disneyland en 2016, en passant par la plupart des Resorts Disney avec Parcs créés dans leur sillage, d’Orlando à Tokyo et de Paris à Hong Kong, en passant par la création de la Disney Cruise Line, ainsi que les grandes restructurations des Parcs, et la création d’attractions innovantes venant enrichir le portfolio d’une équipe d’Imagineers talentueux. Articulés de manière chronologique, les épisodes couvrent chacun entre dix et quinze ans d’Imagineering, avant l’épisode final détaillant les cinq dernières années de développement et d’innovation qui auront mené à l’ouverture de Shanghai Disney Resort et de Star Wars: Galaxy’s Edge à Disneyland Resort et Walt Disney World Resort.

Les intervenants, entre la très longue liste d’Imagineers illustres (Marty Sklar, Eddie Sotto, Tony Baxter, Don Iwerks, Tom Morris, Kim Irvine, Bob Gurr, Alice Davis, Dick Nunis, Tom Fitzgerald, Rolly Crump, Glenn Barker, Richard Sherman, Tom LaDuke, Bruce Vaughn, Kevin Rafferty, Bill Justice, David Snyder, etc.) et de dirigeants du passé et du présent (Michael Eisner, Bob Iger, Carl Borgino, Phil Holmes), emportent par la passion investie dans leur métier, tous animés par la conviction de créer une fresque collective grandiose, prolongement de l’œuvre ultime de Walt Disney, avec toute la conscience de la responsabilité que cela implique. Mais tous le font aussi avec un souci permanent de dépasser cette pression, de faire triompher l’inventivité, l’innovation, dans ce simple mais si fondamental domaine : le divertissement populaire.

Tous les épisodes ont été réalisés par Leslie Iwerks. Ayant grandi au sein de The Walt Disney Company, elle a connu très tôt les coulisses des studios et des Parcs à thème par ses visites avec son père, Don Iwerks, reconnu comme le père de nombre d’innovations technique dans les techniques de prises de vue et de projection pour The Walt Disney Company, qui apparaît d’ailleurs dans l'émission en tant que créateur du système Circle-Vision 360° (notamment utilisé dans les attractions O Canada! ou Le Visionarium - Un Voyage à Travers le Temps). Elle extrait notamment des archives personnelles de son père les photos descriptives des mains de l’Audio-Animatronic de Lincoln, intégrées dans le film. Également petite fille de l’animateur légendaire Ub Iwerks, co-créateur de Mickey Mouse, elle a déjà signé en 1999 pour Walt Disney Pictures le film La Main Derrière la Souris : L’Histoire d’Ub Iwerks sur son grand-père, l'émission Pixar's 20th Anniversary Special, diffusée dans The Wonderful World of Disney en 2006 ainsi que L'Histoire de Pixar en 2007 ou encore le documentaire Industrial Light & Magic: Creating the Impossible en 2010 sur le studio d'effets spéciaux de Lucasfilm Ltd. 

Pour Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney, elle s’entoure d'une équipe finement choisie. Mark Catalena, à la longue et prestigieuse carrière de documentariste (Johnny Carson: King of Late Night, Inventing L.A.: The Chandlers and Their Times) est crédité au montage et à l'écriture. Angela Basset, actrice aux multiples nominations et récompenses (Tina, Malcolm X, Soul) prête sa voix exceptionnelle, profonde et incarnée, au commentaire, et porte ainsi vraiment la collection, emmenant chaque visionnage dans le monde extraordinaire de l’Imagineering. 

Évitant le piège de tomber dans une fresque promotionnelle à la gloire des Parcs Disney, Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney peut se vanter d’une grande qualité, celle de s’autoriser l’autocritique et de jeter un regard honnête sur les erreurs de parcours de ses protagonistes. Lorsque Michael Eisner intervient sur la création de Disneyland Paris, il admet avec une humilité toute nouvelle certaines des plus grosses erreurs commises dans le développement du Resort, première aventure de la branche sur le sol européen. S’il ne regrette en rien l’investissement qualitatif dans la construction et le niveau de détail du Resort, il reconnaît l’erreur stratégique d’avoir voulu appliquer en Europe un modèle économique ayant fait ses preuves aux États-Unis et au Japon, sans se soucier des différences culturelles dans la consommation des produits de divertissement des Européens, notamment en construisant trop d’Hôtels, et pour des prix trop onéreux, au sein du complexe. Plus tard, l’épisode 4 décrit sans complaisance la morne période du début des années 2000, qui voit la division Disney Parks and Resorts s’embourber dans des projets sans ambition et manquant cruellement de génie créatif, à l’instar du décrié Parc Walt Disney Studios, de Hong Kong Disneyland, ou de la première mouture de Disney California Adventure (appelé à l’époque Disney’s California Adventure). Peut-être aurait-il fallu que l’honnêteté avec laquelle l'émission reconnaît les erreurs de direction de Michael Eisner serve de leçon d’humilité pour d’autres intervenants comme Bob Iger, qui clairement, prépare son leg en se dépeignant en grand sauveur de The Walt Disney Company.  

Il Était une Fois les Imagineers, les Visionnaires Disney réussit le pari d’un documentaire ambitieux, très instructif tout en restant divertissant, et passionnant tout au long de ses six heures qui filent à vive allure. Un visionnage indispensable pour tous les passionnés de Parcs Disney ou de Parcs à thème en général car une chose est sûre : la qualité des expériences offerte dans chaque Resort Disney grâce au talent des Imagineers est sans aucun doute la référence absolue dans le domaine du divertissement !

L'équipe du film

1951
Intervenant

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.