La Reine des Neiges 2
Un Voyage Enchanteur

La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur
L'affiche
Nom anglophone :
Frozen 2: An Enchanted Journey
Date d'ouverture :
Le 11 janvier 2020
Date de fermeture :
Le 11 mars 2020
Type d'attraction :
Spectacle
Crédit Photos :
Sébastien Galtier
Vivian Fiérain
Durée :
10 minutes

Le synopsis

Après avoir entendu pendant longtemps cette voix qui l'appelle, la reine Elsa d'Arendelle décide d'entamer un voyage épique dans un autre monde. Accompagnée de sa sœur la princesse Anna, de Kristoff, Olaf et Sven, elle se rend vers Ahtohallan afin de découvrir qui elle est, depuis toujours...

L'expérience

Les visiteurs du royaume se promenant aux alentours du Château de la Belle au Bois Dormant peuvent soudainement entendre une voix qui les appelle et, sans le savoir, feront bientôt partie d'un incroyable voyage qui se promet enchanteur. La place centrale s'est ainsi déjà préparée à l'arrivée de ces invités de marque arborant le symbole du royaume d'Arendelle, un épi de maïs. Une dizaine de minutes plus tard, une procession fait son entrée, sous des chants repris par les esprits élémentaires de Northuldra, qui racontent les aventures d'Anna et Elsa. Ce cortège haut en couleurs fait alors son apparition à Fantasyland, se dirigeant doucement vers Central Plaza en passant par Le Théâtre du Château.

Les fameux esprits mènent donc le défilé, à l'instar du vent et de la terre qui, pour l'occasion, revêtent une apparence presque humaine. Derrière eux, Nokk, l'esprit de l'eau qui garde la Mer Sombre, représenté par un cheval, ouvre la voie pour les hôtes royaux. Dans une barque faite de glace, la princesse Anna et Olaf souhaitent la bienvenue aux visiteurs, et derrière eux, au sommet d'une montagne de glace, la reine Elsa cherche le chemin vers Ahtohallan, la rivière qui doit lui apporter les réponses aux questions qu'elle s'est posée toute sa vie. Afin de surveiller ces notoriétés royales, Kristoff, le débiteur de blocs de glace et petit ami d'Anna, accompagné par son fidèle compagnon le renne Sven, ne reste pas loin derrière. D'autres manifestations des esprits du vent et de la terre suivent les comparses venus d'Arendelle, tandis que deux habitants de la ville clôturent le cortège, portant une corde empêchant les visiteurs de s'approcher trop près des esprits. Après avoir fait le tour de Central Plaza, la procession s'arrête : il semblerait qu'Anna et Elsa soient arrivées à destination.

Les fontaines des douves du Château de la Belle au Bois Dormant s'animent soudainement sous les yeux émerveillés des invités, alors que les esprits de la terre se munissent de grands drapeaux représentants des éléments essentiels : le vent, le feu, la terre, l'eau et la glace. Ils se répartissent sur l'ensemble de la place, accompagnés par les esprits du vent et entonnent un chant qui rappelle aux visiteurs que bien que certaines choses ne changent jamais, le futur demeure incertain. Mais les convives venus d'Arendelle ont bien l'intention de se joindre à la fête. Alors que Sven et Olaf préfèrent assister à la célébration de loin, Kristoff aide Anna à descendre de la barque glacée avant qu'Elsa ne les rejoigne un peu plus tard. Une fois le pied à terre, Anna et Kristoff ne savent où donner de la tête et décident de se séparer quelques instants afin d'explorer l'étendue de cette nouvelle contrée. Mais cette idée n'est pas des plus plaisantes pour le jeune homme, qui se demande si sa dulcinée ne lui fait pas perdre le nord. Il faut dire que ce dernier s'apprête à faire sa demande en mariage à la jeune princesse.

Les esprits de la terre forment alors une haie d'honneur avec leurs drapeaux pour saluer la reine Elsa d'Arendelle qui fait son entrée sur ces terres inconnues. Sa Majesté ne fait en réalité que suivre cette voix qui l'appelle, elle la cherche afin qu'elle réponde à toutes les questions qu'elle se pose depuis sa plus tendre enfance. Elle découvre alors qu'elle est celle qui unifiera les différents esprits élémentaires et ramènera l'harmonie entre les royaumes de Northuldra et Arendelle. Elle finit par retrouver sa sœur et Kristoff et tous ensemble célèbrent cette découverte d'un autre monde, n'oubliant pas de saluer au passage les nombreux visiteurs qui ont assisté à ces festivités.

Une fois la célébration terminée, Elsa remonte au sommet de sa montagne de glace, tandis qu'Anna rejoint Olaf dans son canoë de glace, Kristoff s'en allant retrouver son vieux compagnon Sven. À l'unisson, ils repartent en chanson vers le royaume d'Arendelle.

La critique

rédigée par Vivian Fiérain
Publiée le 24 mai 2020

Dans les Resorts Disney, les différentes saisons s'enchaînent, se ressemblent parfois ou font place à de toutes nouvelles créations. Révélées généralement un an à l'avance, elles rythment avec frénésie la vie quotidienne de tous les Parcs Disney du monde entier. Ainsi, à Disneyland Paris, dès courant 2019 sont annoncées les prochaines saisons de l'année suivante mélangeant saisons-phares (comme Légendes de la Force - Une Célébration Star Wars revenant pour une ultime fois sur le Resort avec sa ribambelle de personnages de l'univers de Star Wars et d'animations au succès unanime tels que La Marche du Premier Ordre, Star Wars : Légendes d'une Galaxie Lointaine, Très LointaineLa Marche ImpérialeStar Wars : La Célébration Galactique ; La Saison des Super Héros Marvel, troisième édition, ou encore Le Festival du Roi Lion et de la Jungle, seconde édition). Mais alors que le Festival Pirates & Princesses avait fait grande impression en 2018 et 2019, encensé par de nombreux visiteurs, la décision est prise de ne pas le renouveler et de le remplacer par une saison plus en adéquation avec l'actualité : la Célébration de la Reine des Neiges propose donc un voyage vers les nouvelles contrées découvertes dans La Reine des Neiges II à travers un tout nouveau spectacle intitulé La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur, en tête des festivités.

Pour mieux comprendre le développement créatif de cette nouvelle saison, il faut remonter en 2019 où, simultanément à Légendes de la Force - Une Célébration Star Wars, le Parc Disneyland proposait pour la seconde année son Festival Pirates & Princesses. Cette saison, menée par son spectacle phare Pirates ou Princesses Disney : À la Croisée des Chemins ! a été un véritable succès auprès des habitués de Disneyland Paris lors de sa première édition au printemps 2018. Elle a été tellement acclamée que son retour fut annoncé pour une seconde saison en 2019, mais cette fois-ci en hiver. Malgré le froid des premiers mois de l'année, les fans furent au rendez-vous pour accueillir cette nouvelle édition au succès renouvelé, à tel point qu'une soirée spéciale dédiée aux membres Pass Annuel eut lieu le 22 mars 2019 sur ce thème. Néanmoins, il est nécessaire de faire vivre des licences qui rassemblent : ainsi, une toute nouvelle saison est annoncée pour se dérouler au même moment que Légendes de la Force - Une Célébration Star Wars, basée sur une franchise ne visant pas le même public fan de Star Wars. Pour ce faire, il est choisi le tout nouveau film des Walt Disney Animation Studios, qui deviendra leur plus gros succès au box-office dans les salles sombres du monde entier : La Reine des Neiges II. C'est ainsi que naît la Célébration de la Reine des Neiges.

Ce n'est pas la première fois que Disneyland Paris met en avant cette franchise. En 2015, la saison estivale fut basée sur La Reine des Neiges et nommée Fête Givrée du 1er juin au 13 septembre. La principale attraction de cette saison est alors le nouveau spectacle de l'époque, Chantons La Reine des Neiges, joué à The Chaparral Theater. Ce show est une invitation à chanter les titres cultes du film en présence des héros de celui-ci. La saison est également l'occasion de retrouver l'Hommage à La Reine des Neiges, déjà présenté lors de la saison de Noël en 2014 et qui consiste à voir défiler une calèche à bord de laquelle Anna et Elsa saluent le public sur la version multilingue de Let It Go. Pour l'occasion, le spectacle Disney Dreams! se voit attribuer une séquence inspirée de La Reine des Neiges, semblable à celle de Disney Dreams! Fête Noël, ainsi qu'un avant-goût introductif qui met en avant les fontaines et les toits lumineux du château utilisés habituellement pour la saison de Noël. La Célébration de la Reine des Neiges est donc la deuxième saison dédiée à cette franchise à succès. Tokyo Disneyland a également eu sa saison basée sur le premier film avec Frozen Fantasy, de 2016 à 2018, qui présentait une parade entièrement inédite et uniquement dédiée à l'univers de La Reine des Neiges.

Annoncée du 11 janvier au 3 mai 2020, la Célébration de la Reine des Neiges, notamment orchestrée par Mark Huffman (Directeur créatif), Juan Fuentes (Directeur spectacles) ou encore Françoise Baffioni (Directrice spectacles), couvre ainsi la saison hivernale et une partie du printemps à elle seule, laissant ainsi place à la deuxième édition du Festival du Roi Lion et de la Jungle à partir du 20 juin 2020. L'équipe créatrice a ainsi voulu donner toutes ses chances à la nouvelle saison, qui bénéficie alors d'une exposition particulière par le biais de la mise en ligne de vidéos des coulisses de sa préparation sur le compte YouTube de Disneyland Paris, une série inédite intitulée La Célébration de la Reine des Neiges - Le Making-of. Tout comme le fait Légendes de la Force pour Star Wars, cette célébration met en avant les spectacles qui comportent une séquence La Reine des Neiges comme Disney Stars on Parade, Mickey et le Magicien ou Disney Illuminations ; mais également les produits dérivés, souvenirs ou friandises à l'effigie des héros d'Arendelle. Cependant, ce sont surtout deux spectacles et une rencontre de Personnage qui vont constituer les éléments phares de cette saison. Ainsi, dans le Parc Walt Disney Studios, Animation Celebration (en lieu et place d'Art of Disney Animation) présente La Reine des Neiges : Une Invitation Musicale, spectacle dans lequel Anna et Kristoff préparent une surprise pour Elsa. À la sortie de cette animation toute en chansons, Olaf attend les visiteurs pour une distribution de gros câlins (sous réserve d'avoir réussi à obtenir un ticket électronique via la laborieuse application Lineberty). Il faut toutefois noter que ces deux expériences sont en réalité déjà présentes depuis la saison de Noël 2019/2020, et ne sont donc pas en soit de réelles nouveautés propres à la saison.

La seule animation véritablement inédite et inhérente à la Célébration de La Reine des Neiges est donc le tout nouveau spectacle La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur. Ce dernier est joué quatre fois par jour sur Central Plaza, juste en face du (Le) Château de la Belle au Bois Dormant, sur les scènes créées pour Pirates ou Princesses Disney : À la Croisée des Chemins !. Mettant en avant les personnages tirés du film La Reine des Neiges II, ce show est donc le seul de la saison se basant sur le film sorti en 2019. Disneyland Paris se met là au goût du jour en proposant une animation basée sur une production encore jouée dans les salles obscures au moment de sa représentation, montrant une synergie bien orchestrée entre les différents départements de The Walt Disney Company. Disneyland Paris est d'ailleurs la seule destination à présenter un spectacle sur le film, alors que les autres Parcs ne proposent que la rencontre avec les Personnages dans leur costume du second opus de la saga.

Mais le déroulé du show laisse sur leur faim les visiteurs friands des aventures de la Reine d'Arendelle et de ses amis. Le cortège commence en effet pauvrement par l'arrivée d'un char unique reprenant des éléments du film La Reine des Neiges II. Nokk, l'esprit de l'eau qu'Elsa a dorénavant dominé, veille sur la Mer Sombre et fait figure de proue du char en semblant surgir des flots écumés. Derrière lui se trouve la barque de glace créée par Elsa pour écarter Anna et Olaf des dangers que peut représenter la rivière d'Ahtohallan et dans laquelle ils sont d'ailleurs confortablement installés. Surplombant l'ensemble du défilé, la Reine Elsa, du haut de sa montagne du Nord, est le personnage le plus visible des visiteurs. Enfin, à l'arrière du char, Sven, le renne, assis sur un tapis de feuilles d'automne, est suivi à pied par Kristoff, le débiteur de blocs de glace. En avant et en arrière du véhicule motorisé, une vingtaine de danseurs rajoute une touche de couleurs et de vie à l'ensemble, portant des costumes créées spécialement pour l'occasion par Malika Sif-Lahcen, designer de costumes à Disneyland Paris, en collaboration avec les équipes américaines du film La Reine des Neiges II. Pour clôturer le tout, deux autres danseuses ferment le défilé en tenant la corde, affublées des costumes créés pour le spectacle de 2014, Chantons La Reine des Neiges.

Anna et Kristoff, quant à eux, reprennent les tenues de voyage qu'ils arborent dans le film de 2019 alors qu'Elsa est, elle, habillée d'une robe inédite, mélange de celle qu'elle crée dans son palais de glace durant la séquence Libérée, Délivrée du premier film, et celle qu'elle conçoit lors de la chanson Je Te Cherche dans La Reine des Neiges II. Le Olaf du spectacle est le petit Animatronic qui avait été créé pour La Magie Disney en Parade !. Quant à Sven, il est présenté sous forme de marionnette d'un réalisme incroyable, l'expression de son visage étant particulièrement bluffante. Les tenues des danseuses représentent l'esprit du vent dans des tons roses et orangés comme les arbres couleurs d'automne du royaume de Northuldra et arborent des feuilles et de géants rubans pouvant donner une impression de brise entourant le char majestueux. Enfin, les tenues des hommes représentent l'esprit de la terre, de par un semblant de surface rocheuse recouverte de parties glacées, plus ou moins réussies. 

Comme toujours, la mini-parade parcourt un trajet permettant à tout un chacun de profiter du spectacle, quelque soit l'emplacement. Le char arrive ainsi du (Le) Théâtre du Château, fait le tour de Central Plaza en passant devant Le Château de la Belle au Bois Dormant et s'arrête juste avant de reprendre la route initiale. L'ensemble est enrobé d'une enveloppe musicale composée d'une boucle de deux minutes intégrant différentes chansons de La Reine des Neiges II réorchestrées spécialement pour l'occasion. Into the Unknown, When I Am Older et All Is Found, titres phares du 58e Classique d'animation Disney sont ainsi toutes interprétées en anglais, des bribes de répliques des deux princesses sur le char venant agrémenter la parade en français. À l'arrière, Kristoff, lui, parle dans la langue de Shakespeare. À la fin du spectacle, le même medley musical est utilisé quand le char repart d'où il est arrivé. À noter que lorsqu'il défile dans Fantasyland avant son arrivée sur Central Plaza, certains segments de chansons sont joués en version instrumentale.

Le spectacle propose également un arrêt se déroulant sur Central Plaza. Les fontaines du château sont de la partie tandis que les danseurs se dispersent sur les pavés de la place et sur les scènes présentes à cet effet afin d'occuper tout l'espace disponible. Sur la chanson Some Things Never Change, les artistes s'emparent de drapeaux représentant les quatre éléments et les agitent tout autour de la place centrale. Kristoff monte sur le char pour aider Anna à descendre, quant à Elsa, elle salue son public du haut de sa montagne de glace. S'ensuit la chanson Lost in the Woods interprétée par Kristoff dans le film, mais par des chœurs dans le spectacle. Les scènes côté Frontierland sont toujours occupées par des danseuses alors que celle du côté de Discoveryland est utilisée par Anna, répondant à Kristoff installé sur celle proche de Plaza Gardens Restaurant. À la fin de la chanson, les danseurs forment une haie d'honneur avec leurs drapeaux pour laisser passer Elsa, descendue du char à son tour.

Commence alors la séquence Show Yourself, la chanson d'Elsa dans La Reine des Neiges II qui découvre ses véritables origines. Elsa monte sur la scène devant l'entrée de Frontierland pour exprimer ses émotions tandis que Kristoff rejoint Anna sur la sienne. Ce dernier tentera d'ailleurs de lui faire sa demande en mariage, mais comme à de nombreux moments dans le film, il se ravisera au dernier moment. Les deux autres scènes sont quant à elles occupées par des danseuses ; leurs alter egos masculins, toujours munis de leurs drapeaux, étant eux tous réunis au milieu de Central Plaza. À la fin de cette chanson recommencera celle déjà entendue lors de la partie défilé du spectacle, Into the Unknown, sonnant comme un hymne de La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur.

Pour cette dernière séquence, sans doute la plus mouvementée du spectacle, Anna et Kristoff rejoignent Elsa entre les deux scènes. Les sœurs qui se retrouvent enfin réunies montent main dans la main sur la scène du côté d'Adventureland, et Kristoff sur celle de Frontierland. Ils n'y restent que quelques secondes afin de saluer le public et repartent aussitôt dans la direction opposée vers les deux autres podiums. Pour le grand final, Anna et Elsa montent sur la scène proche de Discoveryland et Kristoff sur celle devant le Plaza Gardens Restaurant, le temps des notes finales d'Into The Unknown. Le reste de l'espace disponible est occupé pour sa part par les danseuses et les danseurs qui ont depuis déposé leurs drapeaux. Une fois le spectacle terminé, les danseurs se remettent en place, les personnages remontent sur les chars et toute la joyeuse assemblée se dirige vers Fantasyland, saluant une dernière fois le public au passage.

Ainsi, le cœur de cette nouvelle animation se joue véritablement sur Central Plaza, centre névralgique du Parc Disneyland. Elle use pour cela des quatre petites scènes ornant Central Plaza depuis 2018. Elles ont été depuis fortement réquisitionnées, notamment lors de Pirates ou Princesses Disney : À la Croisée des Chemins !, Le Rythme de la Jungle ou la version 2018 de La Célébration Halloween de Mickey, des spectacles hauts en couleurs qui ont utilisé avec intelligence l'ensemble de Central Plaza comme scène et donné ainsi le sentiment d'une grande fête de rue des plus immersives. Seulement voilà, La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur est bien loin de toute cette effervescence et constitue la première déception d'un spectacle sur ces dorénavant célèbres scènes qui, jusque-là, avaient été le théâtre de succès successifs. 

Les raisons expliquant cet échec sont nombreuses, en commençant par sa faible quantité de Personnages. Hormis une dizaine de couples de danseurs virevoltant sur les chants emblématiques de La Reine des Neiges II, trois Personnages seulement ont en effet la capacité de se déplacer et d'interagir avec les visiteurs, Olaf et Sven (respectivement un Animatronic et une marionnette) bien que présents, ne rentrant pas dans ce décompte. Ainsi, seuls Elsa, Anna et Kristoff ont la possibilité d'investir les quatre scènes de la place centrale, étant alors moins nombreux que le total de podiums disponibles ! Les héros d'Arendelle ne peuvent donc pas exploiter au maximum l'espace, tant et si bien que certains emplacements ne sont guère en faveur des visiteurs comme la scène en face d'Adventureland sur laquelle, hormis des danseurs, seules Anna et Elsa viennent en coup de vent saluer la foule avant de redescendre dix secondes plus tard. À l'inverse, d'autres points de vue semblent avoir été privilégiés lors de la conception du spectacle, comme l'espace situé entre les scènes côté Adventureland et Frontierland. Il s'agit en effet du seul endroit depuis lequel il est possible de voir Elsa, Anna et Kristoff en même temps.

Cette erreur technique est ainsi accentuée par une réduction des emplacements de disposition du public afin d'apprécier l'animation. Tandis que lors de spectacles précédents du même acabit, il était possible de regarder les représentations depuis le point central de Central Plaza, la délimitation pour assister à La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur se fait en cercle presque fermé autour de quatre scènes, le milieu faisant intégralement partie du spectacle. À regretter également l'absence d'animation sur la route, hormis lors du passage du char. Là où les autres spectacles voyaient ses artistes se disperser sur l'ensemble de la place centrale - scène et route -, ceux de La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur restent tous ensemble sur la partie Parade puis se dispersent au milieu de Central Plaza pour la partie spectacle, laissant la route inutilisée et pouvant créer des mouvements d'une foule envieuse de n'en perdre aucune miette.

D'autres bémols majeurs à souligner dans cet essai raté concernent la durée et le contenu du spectacle. La parade n'est en effet composée que d'un seul char, tandis que l'arrêt ne dure que cinq minutes. Annoncé comme étant le spectacle phare de la saison, et pour ainsi dire, le seul inédit proposé durant la période de la Célébration de La Reine des Neiges, les attentes le concernant étaient à leur paroxysme, surtout qu'il est annoncé pour presque la moitié de l'année ! Or, le rendu final est outrageusement insatisfaisant et aurait certainement été bien plus adapté à une petite scène comme celle du (Le) Théâtre du Château sur laquelle les personnages, additionnés des danseurs, auraient donné un effet d'abondance facilement exécutable. Il peut également être regretté l'absence de comédiens chanteurs qui se produisent en direct sur scène, comme c'était le cas sur Pirates ou Princesses Disney : À la Croisée des Chemins ou Le Rythme de la Jungle. Ultime affront, une erreur de nomenclature sur le numéro 2 écrit en chiffre arabe et non en chiffre romain tel qu'indiqué sur le titre du film, couronne le tout.

Cela étant, La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur possède quelques qualités intrinsèques rendant le spectacle appréciable. De plus en plus, une synergie palpable se met en place entre les multiples départements de The Walt Disney Company, montrant une certaine capacité de l'entreprise à tirer partie de l'excellence de chacun de ses domaines. Dans le cas de la Célébration de La Reine des Neiges, la division Disney Parks, Experiences and Products fait instantanément écho à l'actualité cinématographique des Walt Disney Animation Studios. Disneyland Paris frappe alors fort en proposant à ces visiteurs de s'immerger, un mois et demi seulement après la sortie de La Reine des Neiges II, en plein cœur des nouvelles aventures des sœurs d'Arendelle. Dès le 11 janvier 2020, le nouveau spectacle La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur est en effet proposé, mettant en scène des personnages déjà connus du public mais encore plus développés sur fond de mélodies découvertes récemment dans les salles obscures. Disneyland Paris propose donc une double expérience La Reine des Neiges qui ne se base non pas sur un film mais sur une saga.

Là où Pirates ou Princesses Disney : À la Croisée des Chemins ! et Le Rythme de la Jungle ont utilisé des chars travaillés à partir de parades préexistantes, La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur propose aux yeux des visiteurs une toute nouvelle monture. Un char inédit fait, il est vrai, son apparition pour le spectacle. Bien qu'unique au défilé, ce dernier est cependant imposant et peut être aperçu de loin, avec à son sommet, le personnage principal du film, la Reine Elsa. Le véhicule est mené en proue par Nokk, esprit de l'eau, surgissant de son élément, Olaf le bonhomme de neige (qui est d'ailleurs celui créé pour La Magie Disney en Parade !), la Princesse Anna, la Reine Elsa et Sven, le renne rayonnant qui se trouve être des plus bluffants. Ce char est presque copié à l'identique pour la toute nouvelle parade de Disneyland Park à Disneyland Resort débutant le 28 février 2020 et intitulée Magic Happens.

Autre point fort du spectacle, la musique ! Presque tous les titres de La Reine des Neiges II sont interprétés dans de toutes nouvelles versions réorchestrées pour l'occasion. Pour le défilé, il s'agit d'une boucle musicale reprenant les chansons Into The Unknown, When I Am Older et All Is Found. L'arrêt comprend Some Things Never Change, Lost In The Woods, Show Yourself et de nouveau le titre phare Into The Unknown. Pour l'introduction, le thème Vuelie utilisé dans les deux films de la saga est également remanié. Les chansons remixées gagnent en dynamisme et donnent un ensemble très entraînant. Certains peuvent malgré tout reprocher au spectacle de ne proposer les chansons que dans leur version originale, seuls les dialogues d'Anna et Elsa lors du défilé étant dans la langue de Molière, une particularité linguistique de Disneyland Paris.

Mais un événement inattendu précipite le spectacle à sa fin. À la suite de la propagation de la COVID-19, et afin d'éviter un maximum les rassemblements, Disneyland Paris décide d'annuler tous ses spectacles joués en extérieur à partir du 12 mars 2020, dont La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur, jusqu'au 15 avril 2020. Malheureusement, au vu de la situation sanitaire préoccupante, et suite aux décisions de confinement imposées par le gouvernement français, le site entier ferme ses portes le 14 mars 2020 au soir. La pandémie sonne alors le glas de la Célébration de la Reine des Neiges et de ses animations qui devaient prendre fin le 3 mai 2020. Alors que ce dernier a pu exister durant deux mois, d'autres événements s'en retrouvent tout aussi impactés, comme l'ultime édition de La Saison des Super Héros Marvel tout bonnement annulée, ainsi que l'événement Disneyland Paris Princess Run prévu au début du mois de mai de la même année.

Voulue comme un écho tangible des nouvelles aventures des Personnages d’Arendelle au cinéma, La Reine des Neiges 2 : Un Voyage Enchanteur est loin de satisfaire les attentes légitimes pour le spectacle phare de saison. D’une durée bien trop courte et manquant cruellement d’éléments marquants, la Parade pourtant unique au monde à sa sortie peine à emmener le public « dans un autre monde », déçoit et laisse finalement un goût amer, à l’inverse total de son pendant cinématographique ayant rencontré lui un succès retentissant.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.