Disneyland Paris
29 Ans de Rêves

Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves
L'écran titre
Titre original :
Celebrating 29 Years of Dreams
Production :
Disneyland Paris
Date de mise en ligne France :
Le 12 avril 2021
Genre :
Promotionnel
Réalisation :
Robin Loué
Durée :
70 minutes

Le synopsis

Au cours d’une émission spéciale célébrant les vingt-neuf ans de Disneyland Paris alors fermé pour cause de crise sanitaire, Giona Prevete, Ambassadeur de la destination, s’entoure d’invités de marque pour parler de son passé, de son présent et de son futur...

La critique

rédigée par
Publiée le 01 mai 2021

À l'occasion de son vingt-neuvième anniversaire, Disneyland Paris renouvelle son souhait d’étendre sa présence sur la plateforme YouTube en proposant une vidéo exclusive pour célébrer cet évènement, à la saveur toutefois bien particulière. En effet, c’est dans un contexte sanitaire presque sans précédent, causé par l’épidémie mondiale de COVID-19, qu’ont lieu les festivités. Le Resort parisien est, lors du tournage et de la diffusion de l’émission, fermé au public, et ce depuis le 30 octobre 2020, et n’a donc pas le loisir de souffler ses bougies comme la tradition le voudrait, entouré de ses Cast Members et des nombreux visiteurs qu’il a pour habitude d'accueillir. Cette situation morose n’allait toutefois pas entraver les projets des équipes de Disneyland Paris, qui ont souhaité, en plus d’apporter aux spectateurs cette touche de magie qui leur est propre, retracer brièvement les quelques vingt-neuf années d’existence du Resort mais aussi faire le point sur ses projets actuels et futurs, à coups d’anecdotes tantôt amusantes, tantôt instructives, d’échanges passionnants et d’images captivantes.

Proposé par l'ancien Ambassadeur Jonathan Rabeute (Phantom Manor : Une Attraction Pleine d’Esprits) et réalisé par Robin Loué (InsidEars Magical Christmas Show), Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves, bien que tourné dans un contexte extraordinaire, marque l’histoire du Resort dans son sujet et son format, presque anecdotiques. La destination n’a en effet pour ainsi dire pas pour habitude de célébrer son anniversaire à travers une émission de plus d’une heure avec autant d’invités prestigieux. Après avoir fêté ses débuts le 11 avril 1992 en mondovision à travers l’émission Euro Disney - L’Ouverture avec un parterre de stars puis l’ouverture du deuxième Parc dans un programme à l’ambition moindre nommé Rendez-Vous de Stars aux Walt Disney Studios, Disneyland Paris n’a ensuite que peu proposé ce format. En faisant toutefois mention d’On n’a Pas Tous les Jours 20 Ans ou encore La Grande Célébration des 25 ans de Disneyland Paris, ce type de production reste en effet rare dans la très jeune histoire du Resort parisien. Ainsi, Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves marque l’occasion d’une manière singulière, rappelant dans sa forme l’émission The Twilight Zone Tower of Terror : 10 Ans de Frissons en 2018 ou Phantom Manor : Une Attraction Pleine d’Esprits et lance peut-être un début de rendez-vous annuel fort appréciable. Plus que sa forme, son fond est un hommage puissant à celles et ceux qui ont fait de ce rêve une réalité, dans des champs de betteraves à l’est de la capitale française.

Produite par Disneyland Paris, l’émission a pour particularité de se décliner en deux versions, bien que presque identiques, l’une à destination directe des Cast Members, diffusée une heure en amont et visible uniquement par ces derniers, l'autre en libre diffusion sur la plateforme YouTube dès le 12 avril 2021, jour J pour la destination. Certains contenus sont donc exclusivement destinés aux employés de Disneyland Paris, comme un reportage sur le développement de Val d’Europe (Real Estate Development) ou l’annonce de l’évènement Part of My Castle permettant aux Cast Members de rédiger des messages qui seront recueillis, imprimés et coffrés dans l'une des tours du (Le) Château de la Belle au Bois Dormant, où ils y demeureront pour toujours. Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves délivre alors un programme plein d’espoir et de positivité, mettant en lumière les nombreux projets et ambitions de la destination tout en rappelant la conjoncture sanitaire à laquelle il convient de s’adapter.

Pour mener la barque tout au long de cette émission, les équipes de Disneyland Paris ont fait appel à une figure bien connue des habitués des lieux, en la personne de Giona Prevete, l’Ambassadeur Disneyland Paris 2019-2021. Passionné de la destination depuis l’enfance, il rejoint la compagnie en 2010 en tant que spécialiste en codage au département Consumer Insight, puis de 2015 à 2018 le département Guest Communications, avant de rejoindre le programme Ambassadeurs aux côtés de Joana Afonso Santiago, qui quittera ses fonctions le 30 juin 2020 pour des raisons personnelles, le laissant alors seul aux commandes jusqu’à la fin de son mandat. En plus de sa participation depuis 2013 au programme Disney VoluntEARS, il est le cofondateur et responsable d’une division bénévole de Disneyland Paris, ayant pour objectif de sensibiliser de diverses façons les employés de Disneyland Paris aux sujets LGBTQ+. Magistralement animé par cet ambassadeur aux multiples talents, le publi-reportage se structure en six parties distinctes succédant l’introduction.

La première, nommée 29 Ans d'Histoire avec Yves Ben Yeta et Catherine Chevreux, retrace vingt-neuf ans d’histoire du Resort, ramenant le spectateur dans le passé, à une époque où Disneyland Paris portait encore le nom d’Euro Disney Resort, et le Parc Disneyland celui d’Euro Disneyland. Durant cette séquence, Giona se voit accompagné d’Yves Ben Yeta, directeur créatif chez Walt Disney Imagineering Creative Paris et Catherine Chevreux, manager dans le département Consumer Insight, pour une visite guidée à travers les cinq Lands qui composent le Parc Disneyland. Cette balade est alors le prétexte à de nombreux échanges d’anecdotes sur la création du Parc, ainsi que sur les débuts d’Yves et Catherine au sein de la compagnie, tous deux présents aux prémisses de la destination parisienne. Ils reviennent entre autres sur le lancement de leurs carrières respectives, l’une dans un bureau d’études à Noisy-le-Grand, en Île-de-France, l’autre en restauration à Walt Disney World Resort, en Floride. Bien que la plupart des histoires et secrets dévoilés pendant cette séquence soient connus par la quasi-majorité des passionnés de Disneyland Paris, il est toujours agréable de les entendre être racontés par ceux qui les ont vécus, vus ou entendus parmi les premiers, et qui en parlent encore avec une passion inaltérable et une profonde nostalgie.

Fait qui ravira les plus connaisseurs : Yves Ben Yeta cite les noms de deux immenses figures de Walt Disney Imagineering, en les personnes de Morgan Bill Evans, jardinier paysagiste de Walt Disney qui endossa notamment le rôle de directeur paysagiste de Disneyland Park à Anaheim, et John Patrick Burke - ou Pat Burke - qui poussa le réalisme de Frontierland à son paroxysme en chinant d'authentiques objets et outils d’époque dans des villes fantômes aux États-Unis pour en agrémenter le Land. D’autres éléments importants ayant marqué l’histoire du Parc Disneyland sont évoqués, comme la présence de l’Espace Euro Disney qui permettaient à ses visiteurs de découvrir ce que serait le futur complexe touristique, ou encore le Added Capacity Program (ou « Programme d’accroissement de la capacité d’accueil » en français), visant à augmenter la capacité du Parc en proposant de nouvelles attractions, dont l’emblématique Space Mountain - De la Terre à la Lune ou Indiana Jones et le Temple du Péril. Bien qu’elles soient toujours passionnantes, les différentes interventions et les explications apportées manquent parfois d’une certaine originalité, tant elles semblent avoir déjà été partagées à de nombreuses occasions par la destination ou par des médias spécialisés. Face à la quantité d’histoires encore jamais révélées, Disneyland Paris aurait pu surprendre son audimat en dévoilant quelques anecdotes plus exclusives.

La deuxième partie, intitulée Le Futur : Disney's Hotel New York - The Art of Marvel, Avengers Campus et Cars Road Trip, balade le spectateur entre le Parc Walt Disney Studios et le futur Disney's Hotel New York - The Art of Marvel, alors tous deux partiellement ou totalement en chantier. Pour aborder ces transformations, Giona rencontre Beth Clapperton (Directrice Artistique à Walt Disney Imagineering Paris) sur le site de ce qui deviendra plus tard Avengers Campus, le prochain Lot du Parc Walt Disney Studios inspiré de l'univers Marvel. Sans dresser un réel état d’avancement des travaux, les nouvelles se veulent toutefois rassurantes, en rappelant les futures attractions proposées comme la toute nouvelle WEB Slingers: A Spider-Man Adventure ou l’expérience inspirée d’Iron Man en lieu et place de Rock’n’Roller Coaster avec Aerosmith. Elle en profite pour parler de la musique du Lot qui a été enregistrée aux Airs Studios de Londres avec une centaine de musiciens. L’attraction Cars Road Trip, savant recyclage du pathétique et à oublier Studio Tram Tour - Behind the Magic, reçoit ses derniers ajustements et semble être prévu pour accueillir ses premiers visiteurs dès la réouverture du Parc. Son enseigne est dévoilée et quelques précisions sont apportées quant à son histoire, qui se profile comme une visite d’attractions loufoques situées le long d’une Route 66 fictive de l’univers de la franchise à succès des Pixar Animation StudiosCars.

Quelques images de la future attraction WEB Slingers: A Spider-Man Adventure sont dévoilées, et la présence de Tom Holland dans la scénarisation y est rappelée. Ce qui est proposé à l’écran peine toutefois à convaincre, tant le manque d’informations exclusives est flagrant. Il faut dire que les fans de la destination en attendaient beaucoup, peut-être trop, et que rien ne fut offert pour satisfaire leur appétit. Difficile cependant de blâmer les équipes de communication de Disneyland Paris, le but premier de cette vidéo étant de célébrer un anniversaire, et non d’annoncer les futurs projets et changements du site touristique. Les équipes sont d’ailleurs moins avares en informations lorsqu'il s’agit d’aborder le Disney's Hotel New York - The Art of Marvel, qui reçoit ses dernières finitions en vue de son inauguration prochaine. Le concept de l’Hôtel se définit comme étant l’une des plus grandes expositions d’art Marvel au monde, le tout dans un lieu rendant hommage à la ville de New York, berceau de cet univers, de ses héros et de certains artistes qui les ont créés. D’autres éléments concernant son architecture sont dévoilés, ainsi que les costumes et Nametags portés par les Cast Members de l’établissement. La séquence laisse rêveur et amplifie l’effervescence déjà présente autour de l’arrivée massive de la licence Marvel au sein de Disneyland Paris.

L’interview de David Duffy, le nouveau Vice-Président de la section Spectacles par l’Ambassadeur de Disneyland Paris se place en troisième partie du programme et porte le nom de Le Futur : Ce Qui Vous Attend à la Réouverture. Elle se veut, une fois encore, être un échange agréable et distrayant empli d’optimisme et de bienveillance. David revient en quelques mots sur son impressionnante carrière longue de trente-deux années, durant lesquelles il occupe différents postes, notamment à Walt Disney World Resort, Disneyland Resort, ou encore à bord des navires de Disney Cruise Line. Il se prête même à un petit jeu durant lequel chaque objet posé à proximité représente une partie de sa propre histoire, le but étant de deviner lequel. Il se veut rassurant quant à l’avenir du département Spectacles et enthousiaste à l’idée de proposer au plus vite des spectacles au sein des Parcs parisiens, dans les meilleures conditions possibles. Quelques exclusivités sont annoncées comme les futures apparitions surprises de plus de cinquante Personnages, le retour du (Le) Petit Train du Printemps de Minnie à Main Street, U.S.A., l’emplacement d’un nouveau Selfie Spot à Videopolis, ainsi qu'une nouvelle chanson directement inspirée de Brand New Day, diffusée lors du 35e anniversaire de Tokyo Disney Resort. Bien que les équipes Spectacles de Disneyland Paris se doivent de redoubler d’efforts et d’inventivité dans un contexte sanitaire inédit, David Duffy assure un futur prometteur dans lequel le divertissement est au centre des préoccupations.

Probablement la séquence la plus émouvante et la plus inspirante de ce programme, L’Engagement des Disney VoluntEARS Depuis 29 Ans met en lumière tout le travail accompli et toute la générosité offerte par les plus de mille Cast Members bénévoles œuvrant sous ce programme. Les chiffres partagés donnent le vertige tant ils impressionnent : plus de quarante-mille enfants visités dans plus de cinq cents hôpitaux en France depuis la création du programme, plus de cinq-cent-mille enfants et accompagnateurs invités pour une journée ou un séjour à Disneyland Paris, plus de dix millions d’euros de produits redistribués et bien d’autres. La pandémie de COVID-19 pousse également ces équipes à repenser leurs actions, en réalisant du contenu multimédia à destination des enfants malades, comme des tutoriels et ateliers sous format vidéo, ou des cours de gymnastique interactifs. Les images diffusées sont touchantes et sensibilisent immédiatement le spectateur à la cause, tout en gardant cette part de magie forte associée à Disney. Plus qu’un hommage à toutes ces femmes et hommes qui rendent tout cela possible depuis de nombreuses années, cette séquence est une réelle invitation destinée aux Cast Members qui n'auraient pas encore sauté le pas, à rejoindre cette grande famille.

Comme toute visite dans les Parcs Disney, un petit tour dans les boutiques est de mise dans Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves avec la séquence Prochainement Dans les Boutiques Disney, offrant aux spectateurs un aperçu de futurs produits. Ainsi, le chargé de Communication Merchandise Étienne Moisy dévoile à Giona quelques articles, comme des mugs ou vêtements, et d’autres nouveautés comme les nuiMOs, des petites peluches qu’il est possible d’habiller au gré de ses envies et humeurs. Le sujet est léger et dispensable, mais ravit sans nul doute les amateurs de produits de la société aux grandes oreilles. Petit instant d’incompréhension cependant, avec la présentation d’un sweatshirt Spirit Jersey exclusivement destiné aux Cast Members de la destination, présentation qui ne concerne finalement pas ou trop peu le spectateur lambda. Séquence provenant de la version de l'émission destinée aux employés de Disneyland Paris, il aurait été plus judicieux de la retirer de la version tout public afin d'éviter toute déception ou indifférence.

Le dernier moment de l’émission, intitulé Moment d'Échange avec la Présidente Natacha Rafalski et Philippe Bourguignon (ancien Président), est certainement le plus nostalgique de tous, alliant le passé et le présent de la destination de par ses invités. Bourré d’anecdotes croustillantes, cette séquence est un cadeau pour les plus férus du Resort. L’échange débute par quelques mots sympathiques de Natacha envers Philippe, qui exerça ses fonctions de 1993 à 1997, le remerciant de sa gentillesse et de sa bienveillance, ainsi que pour le soutien qu’il lui a apporté lors de son retour en France. S'ensuivent de savoureuses anecdotes de l’ancien Président du complexe touristique, et quelques mots sur sa vision de l’époque, quant à la gestion des Parcs. L’importance de se renouveler et de proposer de nouvelles choses dans le but d’attirer de nouveaux visiteurs est bien entendu évoquée, sans oublier la capacité des équipes de Disneyland Paris à s’adapter culturellement au territoire sur lequel la destination s’est implantée par le biais d’une offre destinée à séduire notamment avec l’arrivée de Space Mountain - De la Terre à la Lune, directement inspiré de l’univers de l’écrivain français Jules Verne. Les visiteurs lui doivent également la possibilité de consommer du vin dans les Parcs, en expliquant comment il y est parvenu, demandant au Président de la République Française de l’époque, Jacques Chirac, de glisser un mot sur le sujet lors d’un dîner avec Michael Eisner, alors Président-Directeur Général de The Walt Disney Company dans les années 90.

Philippe partage ensuite de bons souvenirs au sein de la compagnie, en se remémorant l’arrivée des premiers bulldozers sur site, l’ouverture du Parc, son premier anniversaire, ou encore l’ouverture de Space Mountain - De la Terre à la Lune. Il conclut sur un moment symbolique dans sa carrière, le jour où le regretté Frank Wells, Président-Directeur Exécutif de The Walt Disney Company pendant dix ans, vint lui annoncer en personne sa promotion au titre de président, au pied du (Le) Château de la Belle au Bois Dormant, et face à Main Street, U.S.A., en lui délivrant les mots suivants : « Philippe, This is yours. Do your own mistakes! » (« Philippe, c’est à toi. Fais tes propres erreurs ! » en français). Avant de prendre congé, il partage sa vision optimiste de l’avenir, après cette tragique crise sanitaire, et l’expansion fulgurante que le monde devrait connaître dans les domaines culturels, du loisir et du travail. Clôturant le programme devant un (Le) Château de la Belle au Bois Dormant partiellement bâché dans le cadre de la plus grande rénovation de son histoire, Natacha et Giona en profitent pour souligner l’importance du savoir-faire français dans la création et l’entretien de leur patrimoine, et souhaitent une dernière fois un très joyeux anniversaire à Disneyland Paris.

Le programme Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves se veut ainsi foncièrement adulte et propose un enchaînement de tête-à-tête savoureux entre grands noms, souvent inconnus du grand public, de la destination. Point de Personnages Disney en vue ici, la parole est à ceux qui ont connu les premières heures du projet et ceux qui continuent à le faire vivre avec autant de passion que d’enthousiasme. Disneyland Paris est non seulement le sujet de ce documentaire, c’en est aussi littéralement la toile de fond. Profitant d’un Resort vidé de ses visiteurs pour cause de crise sanitaire, la production de l'émission s’applique à choisir avec soin des zones de tournage les plus adéquates et photogéniques. Entre visite guidée à travers tout le Parc Disneyland et interviewes fixes devant Meet Mickey Mouse - Rencontre avec Mickey, en plein milieu des tasses géantes de Mad Hatter’s Tea Cups ou au cœur du chantier d’Avengers Campus, les intervenants développent leurs sujets tout en baignant dans l’univers qu’ils racontent. Rythmant le programme, les séquences sont ponctuées çà et là par de courtes vidéos mettant en scène les Ambassadeurs des autres Resorts Disney, de Walt Disney World Resort en Floride à Disneyland Resort en Californie, en passant par Shanghai Disney Resort, Hong Kong Disneyland Resort ou encore Tokyo Disney Resort. Présentant leurs vœux au Resort parisien à l’occasion de son anniversaire, les représentants de chaque destination se retrouvent souvent astucieusement placés devant des attractions inspirées d'attractions Disney en lien avec la France (Pavillon France à EPCOT, Enchanted Tale of Beauty and the Beast à Tokyo DisneylandRemy's Patisserie à Shanghai Disneyland) ou de merchandisage aux couleurs du pays d'accueil de Disneyland Paris.

D’un point de vue technique et matière, les équipes de Disneyland Paris proposent un contenu remarquable, excepté quelques moments de flottement dans le montage, comme certains ralentis dispensables lors de la première partie, ou de grossières erreurs notamment de nomenclature dans le sous-titrage, tout cela étant très anecdotique face à la qualité de l'ensemble. Le contexte de pandémie imposant certaines réglementations et gestes barrières, tous les invités sont équipés de masques, privant cependant le spectateur des expressions faciales des différents intervenants. Ce choix de la part de Disneyland Paris s’avère d’autant plus regrettable alors même que la quasi-totalité des échanges ont lieu à des endroits fixes, sans déplacement et dans le respect des distances de sécurité, laissant ainsi la liberté aux invités d’ôter leurs masques à l'image de ce qui se fait sur d'autres plateaux de télévision, par exemple. Excès de zèle ou protocole de tournage des plus précautionneux, il n'enlève en rien l’authenticité et la qualité des interventions de chaque participant.

Divertissement de qualité pour qui s'intéresse de près ou de loin à l’histoire de la première destination touristique européenne, Disneyland Paris : 29 Ans de Rêves s’adresse en premier lieu aux Cast Members et aux fans de Disneyland Paris tandis que le spectateur lambda se languit à découvrir certaines facettes du Parc parisien, parfois insoupçonnées par les non initiés. Pouvant être considérée comme un hommage, voire une célébration de la vie du Resort et des personnes qui l’animent chaque jour depuis avril 1992, ou pour certains bien avant, ce programme n’en reste cependant pas moins une nouvelle preuve de la volonté des équipes de Disneyland Paris de communiquer plus abondamment via les réseaux modernes, à travers des médias populaires et accessibles au plus grand nombre.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.