Cléo
Date de création :
Le 07 février 1940
Nom Original :
Cleo
Créateur(s) :
Don Lusk
Eric Larson
Apparition :
Cinéma
Télévision
Jeux Vidéo
Parcs
BD

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 07 février 2020

Cléo est le poisson rouge de sexe féminin de Geppetto, le fabricant de jouets dans le Grand Classique Pinocchio (1940). Surnommée "jolie sirène" par son propriétaire, elle vit dans un petit bocal au milieu de l'atelier du vieil homme. Elle adore les caresses sur le ventre et apprécie toute marque d'affection, y compris de la part de Figaro, le chaton espiègle de la maison. Si Pinocchio s’inspire d’un conte italien écrit en 1880 par Carlo Collodi, l’adaptation des studios Disney voit de nombreux personnages initiaux supprimés. À l’inverse, d’autres sont étoffés comme Jiminy Cricket et Figaro, quand ils ne sont pas purement et simplement créés de toutes pièces, telle Cléo.

Lorsque Geppetto achève la réalisation de son nouveau pantin en bois, Cléo manifeste son désaccord devant le nom de Pinocchio que le vieil homme a choisi pour lui. C'est malgré tout avec une joie non dissimulée, rougissant tout en tournoyant dans son bocal, qu'elle fait la connaissance de celui qui n'est alors qu'une marionnette animée par des ficelles.

La nuit venue, Geppetto souhaite une bonne nuit à Cléo en lui caressant le ventre. Se révélant facétieuse, Cléo exige que Figaro lui donne un baiser à travers son bocal. Le chat s’exécute avec peu d’entrain et, une fois satisfaite, Cléo va se coucher au fond de son bocal. Avant de s'endormir, Geppetto fait le vœu que son pantin devienne un véritable petit garçon. Quelques instants plus tard, alors que tout le monde s'est endormi, Jiminy Cricket, un grillon qui s'est invité dans l'atelier pour se réchauffer, assiste ébahi à l'apparition de la Fée Bleue qui décide d'exaucer le souhait du vieil homme. Avant de disparaître, la Fée consacre Jiminy comme conscience officielle de Pinocchio et avertit le pantin de toujours écouter ses conseils. Réveillé par le vacarme provoqué par Pinocchio et Jiminy Cricket, Geppetto découvre alors que son souhait a été exaucé. C'est avec une immense joie qu'il présente Figaro puis Cléo à son pantin désormais animé. Cléo dit bonjour à Pinocchio en sautant hors de son bocal afin de lui délivrer un baiser, sans manquer d’en donner un autre à Figaro !

Heureux, Geppetto célèbre l’arrivée d’un véritable petit garçon dans sa maison et met en marche toutes les boîtes à musique de son atelier. Le naïf Pinocchio profite d’un moment d’inattention de son père pour jouer avec une bougie, se brûlant un doigt. Affolé, Geppetto cherche de l’eau pour éteindre le feu qui consume le doigt de Pinocchio, et ne trouve rien d’autre que le bocal de Cléo. Le pauvre poisson rouge se retrouve alors pris dans la fumée, contrainte de sortir la tête de l’eau pour pouvoir respirer. Le calme revenu, la famille agrandie se met enfin au lit.

Le lendemain matin, Geppetto envoie Pinocchio à son premier jour d'école. Le soir venu, le vieil homme a préparé un succulent dîner, incluant une généreuse part de gâteau plongée dans son bocal pour Cléo. Malheureusement, Pinocchio ne rentre pas à la maison, écarté du droit chemin par Grand Coquin et Gédéon qui l'ont conduit au théâtre de Stromboli, un marionnettiste peu scrupuleux. Geppetto part alors à la recherche du pantin. Emmenant Figaro et Cléo avec lui, il finit dans le ventre de la baleine Monstro, où Pinocchio le retrouve, après avoir été renseigné par un message de la Fée Bleue.

Grâce à un radeau de fortune, toute la petite famille parvient finalement à se faire expulser hors de la baleine en allumant un feu qui la fait éternuer. Furieuse, Monstro se lance à la poursuite du radeau en fuite. À l'issue de l'affrontement, Pinocchio parvient à sauver son père, mais Jiminy découvre le corps sans vie du pantin sur le rivage. Pour avoir fait preuve de bravoure, la Fée Bleue décide alors de ramener Pinocchio à la vie et de le transformer en véritable petit garçon, pour le plus grand bonheur de Geppetto, mais aussi de Figaro et de Cléo. Mais cette fois, c’est le chaton qui saute dans le bocal du poisson rouge pour l'embrasser fougueusement, tandis que Jiminy Cricket sort de l'atelier pour remercier la Fée Bleue pour ce dénouement heureux.

Cléo a été principalement animée par Don Lusk qui a aussi signé certaines scènes avec Figaro. Entré aux studios Disney en 1933, il a participé à l'animation de treize Grands Classiques. Après Cléo, il anime un autre poisson, celui dansant sur l'air de Tchaïkovski dans la séquence Le Ballet de Casse-Noisette dans Fantasia (1940). Parmi ses nombreuses réalisations, Don Lusk livre la scène d'ouverture d'Alice au Pays des Merveilles (1951) et le personnage de Wendy Darling dans Peter Pan (1953). Il travaille aussi, entre autres, sur l'animation de Mélodie du Sud (1946), Coquin de Printemps (1947), Mélodie Cocktail (1948), Le Crapaud et le Maître d'École (1949), La Belle au Bois Dormant (1959) et Les 101 Dalmatiens (1961).
Eric Larson (1905-1988) a, quant à lui, prêté main forte à Don Lusk pour certaines scènes de l'animation du poisson. Pour Pinocchio l'animateur se charge aussi des personnages Crapule et Figaro. Grand spécialiste de l'animation des animaux, Eric Larson a notamment animé les Trois Petits Cochons dans plusieurs épisodes des Silly Symphonies, les Animaux de la forêt dans Blanche Neige et les Sept Nains (1937), Monsieur Hibou dans Bambi (1942), Frère Ours, Frère Renard et Frère Lapin dans Mélodie du Sud (1946), Crapaud Baron Têtard dans Le Crapaud et le Maître d'École (1949), la Chenille dans Alice au Pays des Merveilles (1951), Peg dans La Belle et le Clochard (1955), les chiots dans Les 101 Dalmatiens (1961), les animaux de la ferme dans Mary Poppins (1964), les Vautours dans Le Livre de la Jungle (1967), Scat Cat dans Les Aristochats (1970), Petit Jean dans Robin des Bois (1973), Bernard dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977), Big Mama dans Rox et Rouky (1981) ou encore Toby dans Basil, Détective Privé (1986).

Don Lusk
Eric Larson

Comme les autres personnages principaux de Pinocchio, Cléo a poursuivi sa carrière dans d’autres productions audiovisuelles Disney. Le poisson rouge est d’abord réapparu aux côtés de Figaro dans le court-métrage Figaro et Cléo (1943). Forts du succès rencontré par Pinocchio, et en particulier par le personnage de Figaro, les studios Disney lancent, en effet, une mini-série mettant en vedette le chaton de Geppetto aux côtés de son poisson. Chose étrange, les deux animaux semblent avoir changé de propriétaire : Geppetto est absent et seule une domestique aux traits et à l’accent afro-américains apparaît partiellement dans le cartoon, au cours duquel un Figaro affamé tente par tous les moyens de faire de Cléo son déjeuner. Si Figaro est par la suite apparu dans deux autres cartoons de sa propre série ainsi que dans trois autres de la série Pluto, Cléo, elle, s'est limitée à ce rôle joué dans le seul Figaro et Cléo.


Figaro et Cléo (1943)

Quelques années plus tard, Cléo est apparue quelques instants dans le Grand Classique Coquin de Printemps (1947), aux côtés de Jiminy Cricket qui joue le rôle de narrateur du film.


Coquin de Printemps (1947)

Cléo peut aussi être vue sous la forme de caméos dans plusieurs séries télévisées Disney. Elle apparaît ainsi furtivement dans des épisodes de la série Disney's Tous en Boîte (2001-2004), dans laquelle Mickey et ses amis tiennent un club au sein duquel ils accueillent de nombreux personnages Disney. Elle s'invite aussi dans un épisode de la série télévisée Aladdin (1994-1996), aux côtés du Génie ayant pris les traits de Geppetto et rejouant la scène dans le ventre de la baleine Monstro. Dans l’épisode Le Contrôleur du Temps de la série La Bande à Picsou (1987-1990), Géo Trouvetou possède un poisson rouge qui ressemble beaucoup à Cléo mais que l'inventeur appelle toutefois Maryline (ce nom semblant confirmé par la lettre M inscrite sur son bocal).

Aladdin (série télévisée)
La Bande à Picsou

Le poisson rouge de Geppetto signe aussi une carrière dans la bande dessinée, apparaissant dans plusieurs histoires inspirées du film d’animation ainsi que dans des sketchs dérivés du cartoon Figaro et Cléo, dans lesquels le poisson et le chat appartiennent alors à Minnie. Du côté des jeux vidéo, Cléo est apparue dans le jeu Kingdom Hearts (Square, 2002), au sein du monde inspiré de la baleine Monstro.

Dans les Parcs à thèmes Disney, Cléo se présente sous la forme d'un Audio-Animatronic dans l’attraction Pinocchio's Daring Journey ouverte depuis 1983 à Disneyland Resort et à Tokyo Disney Resort. Il s’agit d’une attraction de type parcours scénique au cours de laquelle les visiteurs revivent les plus grandes scènes du film d’animation. À Disneyland Paris, cette attraction existe depuis l’ouverture du Parc Disneyland en 1992 sous le nom des (Les) Voyages de Pinocchio. Cléo apparaît dans son bocal dans l’atelier de Geppetto lors de la scène finale de l'attraction. L’image du poisson est également visible sur chacun des véhicules embarquant les visiteurs. Enfin, toujours à Disneyland Paris, le poisson rouge s'invite sur une sculpture et une peinture murale du restaurant Au Chalet de la Marionnette.

Pinocchio's Daring Journey
Disney's Festival of Fantasy Parade

Cléo participe également à plusieurs parades Disney. À Disneyland Resort, elle apparaissait ainsi sur l'un des chars de la Walt Disney's Parade of Dreams (2005-2008). À Walt Disney World Resort, elle figurait sur l’un des chars de la Share A Dream Come True Parade (2001-2006), puis de la Disney’s Dream Come True Parade (2006-2008) et de la Celebrate A Dream Come True Parade (2009-2014). Désormais, elle se présente aux côtés de Pinocchio sur l'un des chars de la Disney's Festival of Fantasy Parade (depuis 2014).

Si elle n’est pas parvenue à être aussi populaire que le chat Figaro, Cléo n’en demeure pas moins un excellent personnage secondaire dont l’animation soignée et réussie lui confie un charme indéniable.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.