Morphée
Date de création :
Le 27 juin 1997
Nom Original :
Morpheus
Créateur(s) :
Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski
Apparition :
Cinéma
Télévision
Voix Originale(s) :
Jonathan Katz
Voix Française(s) :
William Sabatier

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 26 avril 2021

Avec Hercule, leur 35e long-métrage animé, les studios Disney offrent aux spectateurs une sympathique plongée au cœur de la mythologie grecque. Les divinités de l’Olympe, dès lors, sont de la partie à l’image de Morphée, le dieu des rêves.

ZZZzzz...

Tirant son nom du grec « morphê », la « forme », Morphée est, selon Hésiode, un Oneiros, l’un des mille enfants engendrés par Nyx, la déesse primordiale de la nuit. Ses frères sont alors Thanatos, personnification de la mort, Hypnos, le dieu du sommeil, Phobétor (ou Icélos), l’esprit des cauchemars capable de prendre forme animale, ou bien encore Phantasos, qui se métamorphose en arbre, en pierre, en terre… Euripide, quant à lui, l’associe plutôt au fils de Gaïa, la Terre. Dans Les Métamorphoses, Ovide écrit enfin que Morphée est en réalité non pas le frère mais le fils d’Hypnos, le dieu du sommeil.


Morphée, statue en marbre de Jean Antoine Houdon, 1777, Musée du Louvre, Paris.

Vivant selon Homère dans l’Érèbe, aux confins de l’Océan, ou bien dans le palais d’Hypnos aux Enfers où la lumière et le bruit ne pénètrent jamais, Morphée possède l’apparence d’un jeune homme avec des ailes de papillon lui permettant de voler en toute discrétion. Ses attributs sont un miroir et des pavots à opium aux vertus soporifiques grâce auxquels il endort les êtres d’un simple toucher. Si ses frères se changent en animaux ou en être dénués de vie, Morphée est pour sa part capable de prendre l’apparence des Hommes et d’imiter leurs voix. Changeant de forme à sa guise, d’où son nom, il rend ainsi visite aux humains pendant la nuit pour les endormir et distiller les rêves dans leur esprit. Lorsque Morphée quitte les Enfers en passant par la porte faite en corne, les visions sont véritables et prophétiques. Lorsqu’il emprunte la porte d’ivoire, elles ne sont à l’inverse que des illusions.


Morphée et Iris, huile sur toile de Pierre-Narcisse Guérin,
1811, Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.

Morphée est également l’un des messagers des dieux qui communique avec les humains par l’intermédiaire des songes. Dans L’Iliade, Homère évoque en particulier le rêve envoyé par Zeus à Agamemnon. Prenant l’apparence du roi Nestor, Morphée doit alors troubler ses plans en lui disant d’attaquer les murailles de Troie le plus vite possible, et ce, dans le simple but de lui faire perdre la guerre contre les Troyens. Héra emploie elle-même les services du dieu du sommeil lorsque Céyx, le roi de Trachine, meurt noyé. Morphée est alors chargé de prévenir son épouse, Alcyone, de cette fin tragique en lui montrant dans ses rêves le naufrage de son mari. Désespérée à son réveil, la reine se jette dans l’océan. Héra décide de la transformer, ainsi que Céyx, en alcyons, des oiseaux fantastiques.

Le nom de Morphée apparaît dans l’expression « tomber dans les bras de Morphée », qui signifie s’endormir. Il est également la racine du mot « morphine » au pouvoir soporifique. Le papillon morpho, aux ailes bleues, porte aussi son nom.

Morphée, simple figurant chez Disney

Dans Hercule, Morphée n’est visible qu’une poignée de secondes au début et à la toute fin du film. Il apparaît brièvement après la cérémonie de présentation d’Hercule par Zeus et Héra aux commandes de son char, pour plonger l’Olympe dans l’obscurité de la nuit.

Envoyé par Zeus pour défendre l'Olympe attaquée par les Titans, il est présent à la toute fin du film au milieu des autres dieux réunis pour saluer les exploits d'Hercule et célébrer comme il se doit le retour du fils prodigue sur la montagne parmi les siens.

La Conception du personnage

Lors de l’écriture du script d’Hercule, les réalisateurs Ron Clements et John Musker et les scénaristes Irene Mecchi, Bob Shaw et Donald McEneery ont profondément réécrit la mythologie. Parmi les changements principaux, le rôle dévolu à certains dieux, en particulier à Héra, qui de reine de l’Olympe trompée et vengeresse détestant Hercule, se retrouve changée en mère douce et aimante. Comme d’autres personnages du film, Morphée voit lui aussi sa posture changer. Il est ainsi présenté comme le dieu de la nuit alors que cette fonction est bel et bien celle de sa mère, Nyx.

L’apparence graphique de Morphée, comme celle de l’ensemble des protagonistes du film, est notamment issue du travail de recherche réalisé par le dessinateur anglais Gerald Scarfe. Auteur de nombreuses caricatures publiées en Une du Sunday Times et du New Yorker, il s’est toutefois très éloigné des représentations antiques de la divinité. Dans Hercule, Morphée n’a en effet rien du beau jeune homme aux ailes de papillon. À la place, ses traits sont ceux d’un homme rondouillard d’âge mûr, aux cheveux longs noirs plaqués sur le front, avec un nez assez plat et arrondi, des yeux endormis surmontés de paupières lourdes et à la peau bleue. Vêtu d’une toge bleue marine, il se déplace grâce à un char tiré par deux moutons somnolents. Dans son sillage, le jour laisse place à la nuit.

Morphée est animé, au milieu des autres dieux mineurs d’Hercule, par Dave Kupczyk, Jean-Luc Ballester et David Alan Zaboski.
Né le 21 mai 1964 à Woodstock, au Canada, Dave Kupczyk suit les cours du Sheridan College de Toronto d’où il sort diplômé en animation en 1987. Après une participation à la série animée The Care Bears, il travaille entre 1988 et 1992 pour les Don Bluth Animation Studios sur Charlie, Mon Héros, Rock-O-Rico et Poucelina. Il passe ensuite chez Turner Pictures où il est engagé sur Richard au Pays des Livres Magiques et ponctuellement sur Danny, le Chat Superstar. En 1933, Dave Kupczyk rejoint les studios Disney et collabore à la production de Pocahontas, une Légende Indienne, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule et Mulan, des films pour lesquels il anime John Smith, Esméralda, les dieux, Chien-Po et Ling. Animateur pour Fantasia 2000 et artiste visuel sur La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers, il quitte Disney en 1998 pour les studios Dreamworks, S.K.G.. Il anime alors Chel dans La Route d’Eldorado, Spirit dans Spirit, l’Étalon des Plaines. Chez Sony Imageworks de mars à septembre 2001, il œuvre sur les effets visuels de Spider-Man puis sur Les Supers Nanas pour le compte de Cartoon Networks. Entre 2002 et 2006, il participe en Freelance à la création d’Ozzy & Drix, Kangaroo Jack: G’Day U.S.A., Les Bébés Looney Tunes, Batman, Aquaman, Lone Ranger pour Warner Bros. Dave Kupczyk est enfin au générique de Wolverine et les X-Men, The Goode Family, Ultimate Spider-Man et Bug! Une Production Looney Tunes. Enseignant à l’Institut CalArts entre 2001 et 2004, il revient chez Disney Television Animation où il travaille sur la série La Loi de Milo Murphy. Dave Kupczyk est en lice pour l’Annie Award du Meilleur animateur en 2001.

Gerald Scarfe
Dave Kupczyk
Jean-Luc Ballester
David Alan Zaboski

Jean-Luc Ballester est l’un des artistes de Walt Disney Animation France, le studio ouvert par Disney à Montreuil, dans la région parisienne. En tant qu’animateur ou intervalliste, il travaille alors sur Winnie l’Ourson : Noël à l’Unisson, Dingo et Max, Mickey Perd la Tête, Le Bossu de Notre-Dame, Hercule, Tarzan, Kuzco, l’Empereur Mégalo, Atlantide, l’Empire Perdu, Le Livre de la Jungle 2 et Lorenzo. Jean-Luc Ballester est également crédité au générique du (Le) Chat du Rabbin.
David Alan Zaboski entre chez Disney à la fin des années 1980. Il travaille alors comme intervalliste sur La Belle et la Bête puis Aladdin. Promu au poste d’animateur, il se charge parmi d’autres des personnages de John Smith, de Phoebus, des dieux et participe à la production de la séquence de L’Oiseau de Feu dans Fantasia 2000. Après son départ des studios Disney, il collabore à la création d’Osmosis Jones, Stuart Little 2, Les Looney Tunes Passent à l’Action, Unforgotten: The Story of Paul Pender.

Les Autres Apparitions de Morphée

Comme nombre de personnages du long-métrage animé, Morphée est ponctuellement de retour dans la série animée Hercule, en particulier dans l’épisode portant son nom, Hercule et Morphée. Il y apparaît comme le dieu choisi par Zeus pour incarner le sommeil. En le voyant recevoir ainsi la longue couverture constellée d’étoiles, son frère, Phantasmos (sic), sombre dès lors dans une jalousie maladive. Pour nuire à Morphée, il fabrique alors son propre dessus de lit magique grâce auquel il change les rêves des mortels en véritables cauchemars. Cherchant à comprendre ce qu’il se passe, le dieu du sommeil s’associe bientôt à Hercule


Hercule et Morphée

Présenté comme un dieu pacifique ne cherchant jamais la confrontation, Morphée est aussi présent dans Hercule et ses Insomnies. Le dieu apparaît dès le début de l’épisode en train de recouvrir Athènes, la campagne et l’île de Philoctète de sa couverture magique. Tout le monde s’endort donc, au grand dam d’Hercule qui comptait sur la nuit afin d’avoir le temps de réviser pour ses examens. Avec Icare, il se rend alors chez Morphée pour lui demander de les dispenser de sommeil. Devant le refus du dieu, les deux copains décident de retourner sa magie contre lui en l’enveloppant dans sa propre couverture. L'insomnie gagne alors le monde des Hommes et les catastrophes se multiplient.

Hercule et ses Insomnies

Morphée est enfin simple figurant dans l’épisode Hercule et le Titan Englouti, dans lequel il apparaît au milieu des autres dieux réunis pour célébrer la victoire de Zeus sur Typhon.

Hercule et le Titan Englouti

Sans aucune ligne de dialogue dans Hercule, Morphée est interprété dans la série animée par le comédien Jonathan Katz. Né à New York en 1946, il est surtout connu aux États-Unis pour son rôle dans la série Dr Katz, Professional Therapist. Également producteur et scénariste, sa filmographie compte également des participations aux séries À la Une, The Dick & Paula Celebrity Special, Home Movies, Explosion Bus.

Jonathan Katz
William Sabatier

En français, le dieu est doublé par William Sabatier. Né en 1923 à Gentilly et décédé en 2019 à Limoges, l’acteur fut entre autres la voix de Marlon Brando, Richard Harris, Rod Steiger, Karl Malden, Gene Hackman et John Wayne. À l’affiche de Casque d’Or, Les Baisers, Le Serpent et Flic Story, il prête sa voix à Dom DeLuise dans Les Muppets, Ça C'est du Cinéma, Andy Granatelli dans Un Amour de Coccinelle, Donald Sinden dans L’Île sur le Toit du Monde, Gerald R. Molen dans Rain Man, David Huddleston dans The Big Lebowski, Nérée dans la série animée Ulysse 31 et Pizzaro dans Les Mystérieuses Cités d’Or.

Fantasia ou la confusion entre les rêves et la nuit

Présenté précisément comme le dieu du sommeil dans la série Hercule, Morphée est victime de la même confusion dans Fantasia, le concert animé produit par Walt Disney et sorti en salle en 1940. Le personnage est en effet présent dans la séquence inspirée de La Symphonie Pastorale de Ludwig Van Beethoven. Il prend alors les traits d’une belle déesse portant une couronne de laurier sur la tête et qui, avec son long manteau bleu marine, plonge la Grèce dans l’obscurité de la nuit.

Feuille de modèle de Morphée
La Symphonie Pastorale, Fantasia (1940)

Le personnage étant dessiné avec le visage d’une femme, il apparaît dès lors évident qu’il s’agit bien de Nyx, la déesse de la nuit. Pourtant, les recherches graphiques et les feuilles de modèles indiquent bien que son nom est Morpheus. En 1940, les artistes de Disney ont donc fait le même amalgame que les créateurs d’Hercule en associant Morphée à la nuit, le confondant ainsi déjà avec sa mère.

Simple figurant vraisemblablement confondu avec Nyx, la déesse de la nuit, Morphée fait partie de la liste pléthorique de personnages d’Hercule qui offre au film une qualité visuelle incomparable.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.