Le Général Li
Date de création :
Le 19 juin 1998
Nom Original :
General Li
Créateur(s) :
Alex Kupershmidt (Superviseur)
Sasha Dorogov
Branko Mihanovic
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
James Shigeta
Voix Française(s) :
Denis Savignat

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 06 février 2021

Avec Mulan, les artistes de Disney plongent les spectateurs au cœur de la guerre opposant l’Empire du Milieu à l’envahisseur Hun. À la tête de l’armée barbare, figure le terrible et sanguinaire Shan-Yu, l’un des pires méchants de la décennie. Quant aux troupes chinoises, elles sont placées sous les ordres du Général Li, militaire aguerri dont l’expertise, faussée par les circonstances, et l’assurance, sans doute trop grande, conduira son régiment à sa perte…

Un Officier chevronné au destin glorieux mais funeste

Le Général Li est l’un des premiers protagonistes de Mulan à entrer en scène. Shan-Yu et ses hommes viennent de franchir la Grande Muraille. L’invasion de la Chine a commencé. Les soldats chargés de monter la garde sont sans doute tous morts. Ils ont toutefois eu le temps d’allumer le feu d’alerte. Dans la capitale, personne n’est encore au courant de ce qu’il se passe…

C’est le Général Li, le chef de l’armée impériale de Chine, qui se charge en personne de prévenir l’Empereur. La frontière du nord vient d’être enfoncée. La nouvelle est si extraordinaire que Chi Fu, le conseiller du souverain, n’en croit pas ses oreilles et remet en doute la parole du militaire. Le Général Li confirme pourtant que Shan-Yu est parvenu à passer à la tête de ses troupes. Pour l'officier, il n’y a pas de temps à perdre. Il a déjà son plan de bataille en tête. Il faut de toute urgence assurer la défense de la capitale, barricader le palais et protéger l’Empereur.

Mais ce dernier désapprouve toutefois cette stratégie. Il vaut mieux déployer les troupes pour protéger le peuple. Chi-Fu est donc chargé d’organiser la levée en masse et l’enrôlement de nouveaux soldats dans l’armée. Le Général Li écoute avant d’intervenir. Pour lui, de telles mesures ne sont absolument pas nécessaires. Avec confiance, il assure que ses troupes sauront repousser l’envahisseur. Il s’incline néanmoins devant la décision de l’Empereur, persuadé qu’il ne faut prendre aucun risque et qu’un seul homme peut faire la différence.

Le Général Li réapparaît dans le film environ trente minutes plus tard. Assis dans la tente des officiers, il explique à son fils, Shang, sa stratégie défensive. Indiquant l’emplacement des troupes ennemies sur une carte de la frontière nord, il prévoit de conduire ses troupes au col de Tong Chao juste avant que Shan-Yu ne détruise un village encore sans protection. L’affaire est déjà entendue. Chi-Fu, en bon lèche-bottes, approuve. Pendant que son régiment mènera l’attaque, le Général Li ordonne à Shang de rester au camp et d’entraîner les nouvelles recrues avant de le rejoindre plus tard. Pour l’occasion, le jeune homme est élevé au rang de capitaine par son père. Chi-Fu désapprouve. Sans aucune modestie, le Général Li justifie sa décision. Shang est le numéro un de sa classe et un fin connaisseur des techniques de guerre. Surtout, il est issu d’une « impressionnante lignée de soldats ».

Prévoyant déjà de fêter sous peu la victoire de la Chine au palais impérial, le Général Li se met en route avec ses troupes. Il traverse le camp, désormais sous la responsabilité de Shang qui devra remettre un peu d’ordre dans les rangs, particulièrement confus et dispersés. Le Général lui souhaite bonne chance. Chevauchant un fier destrier blanc, il part au triple galop à la tête de sa cavalerie. La cavalcade est magnifique. Le militaire l’ignore encore, mais ce sera sa dernière…

Car pour lui, il n’y aura en effet aucune victoire à fêter au palais impérial... La stratégie consistant à surprendre l’armée de Shan-Yu au col de Tong Chao est un échec total... Shang, Mulan et les autres soldats de leur régiment le découvrent avec terreur... La carcasse des maisons du village au pied de la montagne fume encore. Les braises sont encore chaudes et rouges. En contrebas, l’armée du Général Li gît dans la neige. Il n’y a aucun survivant. Les forces de Shan-Yu ont dramatiquement été sous-estimées. Le général, lui-même, a été massacré. Chien-Po ne retrouve que son casque. Shang, dévasté, plante une épée dans le sol gelé. Il pose à son sommet le casque de son père avant de se recueillir sur cette sépulture improvisée. Désespéré, il sait que désormais, la victoire de la Chine ne repose plus que sur ses épaules et celles de ses hommes…

Avant l’assaut du palais impérial, Shang présente l’épée de Shan-Yu à l’Empereur. Le souverain est reconnaissant des efforts accomplis et des sacrifices endurés. Son père, dit-il au jeune soldat, aurait été fier de lui…

La Conception du personnage

Le Général Li est l’officier le plus haut gradé de Chine, à la tête de l’armée impériale. Peu de choses sont connues sur son passé de soldat hormis le fait que ses états de service, impeccables, lui ont permis de gravir tous les échelons jusqu’au sommet de la hiérarchie. Loyal envers son pays et proche de l’Empereur, à qui il se permet de parler sans filtre, le Général est le père de Shang, encore jeune officier dans l’armée mais qui fait déjà sa fierté. Bougeant peu, pesant chaque mot et s’exprimant avec une voix calme et posée malgré les circonstances dramatiques, le personnage peut se vanter de posséder une classe particulièrement impressionnante.

Les artistes de Disney ont conçu le Général Li comme un homme d’âge mûr au tempérament très assuré. Les tempes grisonnantes et la barbe taillée avec soin, le militaire est un homme aguerri dont l’armure, noire et or rehaussée d’une cape rouge et assortie d’un casque orné de plumes de faisan, montre la position sociale. Pour représenter le plus fidèlement possible le costume de général, les dessinateurs, au premier rang desquels Chen-Yi Chang en charge de concevoir chacun des personnages et d’harmoniser leur style graphique, se sont en particulier inspirés de l’armée des soldats en terre cuite enterrés à l’intérieur du Mausolée de l’Empereur Qin que le réalisateur Barry Cook, la productrice Pam Coats, l’animateur Mark Henn, le directeur artistique Ric Sluiter et le responsable du layout Bob Walker ont pu découvrir lors d’un séjour de recherches de trois semaines en Chine. Extraordinaire découverte archéologique dont la construction remonte au IIIe siècle avant Jésus Christ, le site leur a alors offert des informations précieuses grâce aux armures et aux uniformes représentés sur les statues mais aussi sur les armes, épées, arcs, flèches et autres lances ainsi que sur les montures employées dans l’armée.

La personnalité du Général Li a été définie comme celle d’un homme sage, initié et expert dans l’art de la guerre. Dès lors, il se montre rempli d’une belle assurance qui, souvent, se confond avec une certaine arrogance. Ne reniant pas être le membre d’une belle et digne lignée de soldats, l’officier est sûr de lui et semble ne pas connaître l’échec. Son attitude est d’ailleurs la source d’une pression énorme sur les épaules de Shang, son fils qui, au bas mot, devra au moins faire aussi bien si ce n’est mieux. Ce manque de modestie et de recul sera finalement à l’origine de la perte du Général qui, bien que se croyant lui-même être un très fin tacticien, sous-estime mortellement l’armée de Shan-Yu. Sa disparition, brutale et tragique, ainsi que l’anéantissement de son régiment permettent alors aux scénaristes de rattraper les spectateurs et de les ramener subitement au cœur de l’intrigue. Distraits par les petites séquences de comédie mises en scène dans le camp d’entrainement puis par la chanson Une Belle Fille à Aimer chantée gaiement par les soldats, ces derniers ont en effet été écartés de l’intrigue principale, à savoir l’invasion des Huns. La mort du Général Li survient dès lors comme un terrible retour à la réalité…

Concept Art de Chen-Yi Chang
Dessin d'animation d'Alex Kupershmidt

L’animation du Général Li est supervisée par Alex Kupershmidt. Entré chez Disney en 1982, il débute sa carrière au sein de Walt Disney Imagineering, la société en charge du développement des Parcs à thème. Il passe finalement dans la section cinéma d’animation et participe à la production de Lapin Looping, Bernard et Bianca au Pays des Kangourous, La Belle et la Bête, Off His Rockers, Aladdin, Panique au Pique-Nique et Le Roi Lion. Animateur de Gaston, Aladdin et les Hyènes, il anime le Général Li dans Mulan ainsi que le cheval de l’héroïne, Khan. Il est par la suite le superviseur de Stitch dans Lilo & Stitch puis de Koda dans Frère des Ours. Son nom est inscrit au générique de Chicken Little, Bienvenue Chez les Robinson, Comment Brancher son Home Cinéma, Volt, Star Malgré Lui, La Princesse et la Grenouille, Raiponce, Winnie l’Ourson, Les Mondes de Ralph, Paperman et À Cheval.

Chen-Yi Chang
Alex Kuperschmidt
Sasha Dorogov

Alex Kupershmidt est épaulé par Sasha Dorogov et Branko Mihanovic.
Originaire de Russie, Sasha Drogorov débute sa carrière dans les années 1980 avant d’intégrer les studios Disney au début des années 1990. Là, il travaille notamment sur Pocahontas, une Légende Indienne, Le Bossu de Notre-Dame, Mulan, Fantasia 2000, Lilo & Stitch et Frère des Ours. Il devient ensuite enseignant en animation au sein de sa propre école, le Drogorov’s Animation Institute.
Branko Mihanovic collabore, pour sa part, au développement du jeu vidéo dérivé du (Le) Roi Lion. Il anime avec Dorogov les Amérindiens dans Pocahontas, une Légende Indienne, puis les personnages de Lilo et Kenai. Il sert par la suite comme animateur sur Georges le Petit Curieux produit par Universal.

Les Voix du Général Li

En version originale, le Général Li est interprété par James Shigeta. Né à Honolulu le 17 juin 1929, le comédien débute au cinéma en 1959 dans The Crimson Kimono de Samuel Fuller, film pour lequel il remporte le Golden Globe de la Révélation masculine de l’année. Shigeta apparaît ensuite à l’affiche de Walk Like a Dragon, Le Pont Vers le Soleil, Les Horizons Perdus, La Bataille de Midway, Cage, Aniki mon Frère, son rôle le plus connu restant celui de Joseph Takagi dans Piège de Cristal. L’acteur est également apparu années après années dans des dizaines de séries, Perry Mason, Hawaï Police d’État, Mission Impossible, Kung Fu, Les Rues de San Francisco, La Petite Maison dans la Prairie, La Croisière s’Amuse, Magnum, Arabesque ou bien encore Beverly Hills 90210. James Shigeta est décédé le 28 juillet 2014.

James Shigeta
Denis Savignat

Dans la version française, le rôle du Général Li est tenu par l’acteur Denis Savignat. Né à Vanves le 3 mai 1937, il est pensionnaire de la Comédie française de 1960 à 1966. Sur scène, il joue alors dans La Mort de Pompée, Bérénice, Cyrano de Bergerac, Le Songe d’une Nuit d’Été, Suréna et La Rabouilleuse. Apparu au cinéma dans Soleil Noir, Caroline Chérie ou Trop Petit Mon Ami, il joue à la télévision dans L’Homme de l’Ombre, Quentin Durward, La Famille Cigale, Châteauvallon et la série Cas de Divorce dans laquelle il incarne le juge Martinaud. Voix française de Clint Eastwood, de James Coburn, de Yul Brynner et, entre autres, narrateur du second doublage de Taram et le Chaudron Magique et doubleur de Phasir et Minos dans la série animée Aladdin, Denis Savignat décède le 5 octobre 1998. Son interprétation du Général Li dans Mulan est son dernier rôle.

Protagoniste secondaire forcément éclipsé par les premiers rôles, le Général Li n’en reste pas moins un personnage fort de Mulan dont la mort, soudaine et tragique, sert à ramener les spectateurs au cœur d’une histoire particulièrement cruelle. En cela, le militaire s’inscrit parfaitement dans la longue liste des personnalités gentilles et attachantes éliminées brutalement de l’intrigue au même titre que la maman de Bambi, Mufasa, Kocoum, les parents de Tarzan et Kerchak, ou bien encore Monsieur Arrow et Tadashi.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.