Samantha
Date de création :
Le 22 novembre 2019
Nom Original :
Samantha
Créateur(s) :
Olaf
Apparition :
Cinéma

Le portrait

Publié le 01 avril 2020

Le 22 novembre 2019, les studios Disney font l’événement avec La Reine des Neiges II. Six ans après la sortie dans les salles du premier film, les spectateurs plongent alors avec joie et émotion dans le passé des deux sœurs Anna et Elsa et découvrent leurs nouvelles aventures aux côtés de Kristoff, de Sven, d’Olaf et d’un dernier personnage extraordinaire et totalement inédit dont le nom va rapidement s’emparer de la toile… Samantha !

Samantha est un personnage fictif tout droit sorti de l’imagination débordante d’Olaf, le bonhomme de neige créé par Elsa. Depuis que la magie lui a donné naissance, celui-ci vit chaque jour de nouvelles péripéties qu’il prend chaque fois plaisir à raconter aux autres. Au rythme de ses journées, il apprend ainsi de nouveaux mots et de nouveaux sentiments lui permettant d’appréhender les choses de manière plus précise et de profiter chaque instant encore plus pleinement, le tout en conservant néanmoins cette innocence et cette naïveté dignes de celles d’un enfant de trois ans découvrant son environnement. Curieux de la vie, le bonhomme de neige suit ainsi ses compagnons loin des frontières d’Arendelle à la recherche d’Ahtohallan et s’enfonce alors dans la lugubre forêt, au cœur d’un environnement inquiétant et plein de mystères. Se rendant compte qu’il est tout seul et qu’il s’est éloigné sans le vouloir de ses amis, Olaf voit dès lors le stress monter en lui. La tension est intense. Bien qu’il garde le sourire, le petit héros n’en mène pas large. Voyant l’inquiétude monter en lui, il appelle ses proches. « Anna ?... Elsa ?... Sven ?... Samantha ?... ».

C’est ainsi que le public, extatique, fait pour la première fois la connaissance de Samantha, protagoniste légendaire invisible et inaudible qu’Olaf lui-même confesse, mort de rire, ne pas connaître ! Rigolant comme les spectateurs de sa propre blague, le bonhomme de neige poursuit ses pérégrinations. Moqué par les esprits malicieux de la forêt, notamment courant d’air, mais aussi les esprits de la terre, du feu et de l’eau, le héros est rapidement pris de panique. Le moindre bruit, le moindre souffle commence à l’effrayer. Un trou se forme à la surface du sol. Qui peut avoir provoqué un tel effondrement ? « Samantha ? », interroge alors Olaf qui glisse sa tête au-dessus du trou noir. Le mythique personnage réapparaît (ou pas) sur l’écran ! Instant magique ! Moment de grâce ! And the Oscars Goes to…

Personnage majeur de La Reine des Neiges II dont la notoriété sur la toile a dépassé de loin celle de tant d’autres protagonistes de l’écurie Disney (qui se souvient des personnages invisibles de Blanche Neige et les Sept Nains, de Cendrillon, du (Le) Livre de la Jungle ou bien de La Belle et la Bête ? CQFD !), Samantha apparaît durant l’un des moments les plus critiques du film. Affublé d’un prénom aux sonorités exotiques – Samaaaantha ! - il s’agit certainement là de l’un des nombreux acolytes qui doivent habiter l’esprit d’Olaf. Et il est fort à parier qu’ils sont nombreux là-dedans ! Après, le long-métrage donne également la part belle à un briseur de glace ventriloque qui parle pour son renne. Donc, bon… Rien d’inquiétant dans le fait qu’un être magique s’imagine vivre avec toute une galerie d’hommes et de femmes (de neige évidemment !) cachés dans sa tête et qu’il avoue bien gentiment ne même pas connaître quoique dans son esprit, le doute semble persister !

Samantha fait partie de ces personnages qui n’existent que dans l’esprit de leur créateur, à l’instar de Bing-Bong, le compagnon imaginaire de la jeune Riley dans Vice-Versa, quoique ce dernier apparaît tout de même à l’écran. Invisible aux yeux des autres, cette « amie » d’Olaf, que celui-ci, hilare, ne connaît pourtant pas, ressurgit dans un moment de stress grandissant, renforçant dès lors le caractère enfantin de ce dernier. Seul et abandonné loin d’Anna et Elsa, le bonhomme de neige compense en racontant, comme c’est souvent le cas chez lui, n’importe quoi. Il se rassure comme il le peut et jette ainsi le nom de Samantha en l’air, pouffant à sa propre blague qui, trois secondes plus tard, n’en semble plus une. S’il n’échange pas avec Samantha, Olaf se prend tout de même à la chercher, à demander si ce n’est pas elle qui est là, prêt de lui. Son inconscient prend alors le relais, comme une soupape de sécurité permettant de relâcher une pression trop grande pour un esprit si étroit. À la recherche de Samantha, Olaf en oublie ses problèmes et s’auto-amuse !

Samantha, qui n’a absolument aucune existence, aucune apparence, aucune voix, parvient, immanquablement, à ravir le cœur des spectateurs qui l’ont instantanément adoptée. En deux temps, trois mouvements, le personnage qui n’existe pas s’est taillé une part de roi dans le cœur de tous, devenant un véritable phénomène sur les réseaux sociaux. Elle continue ainsi de vivre sur la toile, les gifs et autres memes étant relayés quotidiennement par des milliers d’internautes de par le monde.

L’apparence de Samantha a beaucoup changé lors de sa conception par les artistes de Disney. Né d’une improvisation du comédien Josh Gad qui prête sa voix à Olaf, le personnage, invisible, est notamment rapidement devenu… transparent ! Dans la version originale, Samantha n’est doublée par personne. Chose marquante, la traduction française est restée aussi proche que possible de la version anglaise en offrant le rôle… à personne !

Née de l'imagination toute en candeur d'Olaf, Samantha est un personnage marquant, peut-être même le plus marquant de La Reine des Neiges II, une véritable star qui, immanquablement, brille... par son absence !

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.