Descendants 3
L'affiche
Titre original :
Descendants 3
Production :
Disney Channel
Date de diffusion USA :
Le 2 août 2019
Genre :
Comédie musicale
Réalisation :
Kenny Ortega
Musique :
David Lawrence
Durée :
107 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Mal, Evie, Carlos et Jay reviennent sur l’Île de l'Oubli recruter un nouveau groupe d'enfants de méchants désireux d'étudier à Auradon. À leur retour, une brèche de la barrière principale met sérieusement en péril la sécurité du royaume poussant Mal à la refermer définitivement pour éviter qu'Uma ou Hadès ne puissent se venger. Malgré sa décision, une force obscure et insondable menace les habitants d’Auradon de l'intérieur...

La critique

rédigée par
Publiée le 01 septembre 2019

Descendants 3, téléfilm de la collection des Disney Channel Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Channel, est le dernier volet de la trilogie Descendants, une franchise populaire basée sur les enfants des méchants Disney. Aussi réussi que les deux premiers téléfilms, ce troisième opus clôture à merveille les aventures de Mal et de ses amis.

Descendants est devenue une franchise lucrative pour Disney Channel. Le premier téléfilm signe en effet lors sa première diffusion en 2015 un bon score d'audience rassemblant 6,6 millions de téléspectateurs sur Disney Channel US, auxquels il faut ajouter 1,4 million qui a pu le découvrir sur l'application Disney Watch en avant-première le 24 juillet 2015. Ce résultat, s'il n'est pas exceptionnel, permet au téléfilm de battre Teen Beach 2 et de devenir le meilleur score de la collection depuis Teen Beach Movie en 2013 tandis que le recours au replay améliore encore son compteur.

Descendants gagne ainsi au fur et à mesure de ses rediffusions de la popularité et voit même sa franchise s'élargir. Afin d'entretenir l'envie des téléspectateurs à son endroit, une série d'animation en 3D produite par Disney Television Animation, Descendants : Génération Méchants est ainsi proposée pendant deux saisons ; chaque épisode d'une durée de deux minutes permettant d'en retrouver les personnages préférés. En plus d'un important marchandisage, le téléfilm donne lieu à l'édition de nombreux livres que cela soit la novélisation de son histoire, des romans junior autour de Descendants : Génération Méchants, une série inédite de romans juniors intitulés Descendants : L'École des Secrets mais aussi une collection de romans jeunes adultes signés de Melissa de La Cruz : L'Île de l'Oubli (2015), Retour sur l'Île de l'Oubli (2016), L'Île de l'Oubli se Rebelle (2017) et Panique sur l'île de l'Oubli (2019).

Descendants 2 est diffusé, quant à lui, deux ans plus tard et réunit pas moins de treize millions de téléspectateurs lors de sa toute première diffusion à la télévision américaine. À la différence du premier opus qui avait été proposé sur Disney Channel uniquement, il se voit diffusé le même jour à des horaires décalés sur Disney Channel, Disney XD, ABC, Freeform, Lifetime et Lifetime Movies. Sur Disney Channel seule, ce sont 5.3 millions de fans du premier opus qui sont venus découvrir sa suite ; Descendants 2 signant ainsi le meilleur score pour un téléfilm diffusé sur le câble américain depuis Descendants en 2015. Sa campagne de promotion sur les réseaux sociaux a également été la plus fructueuse et la plus suivie dans l'histoire de Disney Channel : plus de 174 millions de vidéos promotionnelles de Descendants 2 ont ainsi été visionnées à travers le monde...

Rien d'étonnant dès lors qu'un troisième opus soit vite annoncé ! Pour préparer son arrivée, Disney Channel propose même une nouvelle façon de le promouvoir en recourant au format court-métrage. Le premier d'entre eux, Sous l'Océan : Une Histoire de Descendants, est ainsi offert le 28 septembre 2018 et s'avère particulièrement qualitatif avec un récit inédit, le retour de nombreux membres de son casting et l'interprétation d'une chanson. Le second, diffusé le 5 juillet 2019, Audrey’s Royal Return : A Descendants Short Story, est lui beaucoup moins ambitieux : il est principalement un résumé des deux premiers téléfilms mais propose tout de même une explication sur le retour de l'un des personnages qui aura de l'importance dans le troisième volet dévoilant par là même sa nouvelle apparence.

Pour réaliser Descendants 3, les studios Disney décident logiquement de refaire appel à un grand habitué des fictions musicales de Disney Channel mais surtout à un chorégraphe accompli qui a d'ailleurs déjà mis en scène les deux premiers opus de la trilogie, passionné qu'il est par le genre : Kenneth Ortega. Né le 18 avril 1950 à Palo Alto en Californie, il débute sa carrière en tant que chorégraphe et travaille très vite avec Madonna, Cher, Gloria Estefan, Elton John tout en devenant un ami proche de Michael Jackson. Sa première participation à un film de cinéma se fait en 1980 en qualité de chorégraphe de Xanadu. Il se distingue ensuite, toujours sur grand écran, pour les danses de Dirty Dancing en 1987. L'année suivante, il travaille pour la première fois pour Disney en chorégraphiant deux émissions télévisées : Totally Minnie et Mickey's 60th Birthday.
Newsies - The News Boys est sa première réalisation cinéma en tant que telle : elle s’avère efficace lors des séquences sans danse ni chant et superbe, naturellement, lors des morceaux musicaux. Juste après, Disney lui confie la mise en scène de Hocus Pocus - Les Trois Sorcières (1993), un autre film devenu culte. Mais son véritable succès grand public sera incontestablement sa réalisation d’High School Musical - Premiers Pas sur Scène (2006). Le téléfilm explose, en effet, tout sur son passage. Il va non seulement mettre sur le devant de la scène la collection des Disney Channel Original Movies mais également rendre extrêmement populaire le genre des comédies musicales tombé en désuétude chez les adolescents. Le téléfilm est si populaire qu'il réalise son adaptation sur scène, High School Musical - Le Concert (2007), sa suite télévisée, High School Musical 2 (2007) et sa suite cinéma, High School Musical 3 : Nos Années Lycée (2008). En plus de cela, il signe le moins mauvais des téléfilms sur les Cheetah Girls, Les Cheetah Girls 2 (2006) et devient le chorégraphe du film concert, Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Evènement en 3-D (2008). Avec Descendants en 2015, il lance donc une nouvelle franchise. Le succès est au rendez-vous lui permettant de créer la trilogie qu'il souhaitait mettre en place à l'origine... 2019 est finalement une grande année pour le réalisateur le voyant donc sortir Descendants 3 mais surtout le faisant rentrer dans la famille des Disney Legends, recevant cette distinction lors de la D23 Expo 2019.

Descendants 3 s'avère particulièrement grisant. Il propose, en effet, de conclure les différentes pistes laissées en suspens dans les précédents opus en continuant d'approfondir sa réflexion sur ce qui rend les gens méchants. Est-ce inné ou acquis ? Les erreurs commises par les parents doivent-elles forcément rejaillir sur leurs enfants ? Chaque enfant a-t-il droit à la même chance, peu importe ses origines ? Et surtout, qui mérite la rédemption ? Sous couvert de téléfilm pour adolescents, Descendants 3 se permet ainsi des réflexions ambitieuses en posant les bonnes questions. Pourquoi les gens pardonnent-ils plus à certaines catégories de personnes tandis qu'ils ne laissent aucune chance à d'autres ? En brouillant les pistes, même si, Disney Channel oblige, tout est facilement devinable, le téléfilm ose aller au bout de son idée : se protéger d'une communauté, supputée mauvaise en l'isolant, ne réglera pas les problèmes de ceux qui se croient agressés. Le fait d'être mauvais ne se définit en effet pas selon sa naissance mais bien par ses actes. Et personne n'est à l'abri de basculer du mauvais côté.

Descendants 3 offre donc un scénario dont le but est de montrer que certains ne sont pas ce qu'ils paraissent. Pour beaucoup de personnages, tout tourne ainsi autour de l'envie et de la frustration de ne pas réussir à accéder à son désir le plus cher. Et cette émotion empire quand, en plus, ils sont persuadés que le camp d'en face est contre eux. Pour autant, avec compréhension et amitié, il est possible d'apprendre à connaître et apprécier l'autre. Le troisième volet devient dans ce cadre le long-métrage de l'amitié où les héros vont faire la paix avec tous les personnages rencontrés au fur et à mesure de la saga. En cela, l'opus est jubilatoire car, même s'il est rempli d'une naïveté touchante, le déferlement de bons sentiments qu'il offre fonctionne plutôt bien et le téléspectateur qui adore les personnages est ravi de les voir faire la paix et finalement s'apprécier les uns les autres. Assister à l'union des ennemis d'hier contre une menace commune a, en effet, un côté vraiment sympathique, constituant d'ailleurs la grande nouveauté de l'opus tout entier. Enfin, comme les précédents volets et logiquement, Descendants 3 ne s'épargne par les interrogations purement adolescentes comme le premier amour ou le sens des responsabilités face au poids de ses convictions.

Descendants 3 capitalise aussi sur ce qui faisait la réussite des précédents opus à commencer par ses costumes et ses décors. Kara Saun livre un travail extraordinaires sur les habits que portent les personnages que ce soient les méchants comme les gentils. Surtout, elle ne s'endort pas sur ses lauriers et fait évoluer de nombreuses apparences des héroïnes dont Mal, Uma, Evie ou Audrey. Les costumes, aussi colorés qu'originaux, sont dès lors un véritable ravissement à regarder. Les décors de Mark Hofeling et Amber Humphries ne sont pas en reste : sur l'Île de l'Oubli ou sur Auradon, ils arrivent à être aussi dépaysants que stylisés dans un style vintage qui reprend beaucoup l'ambiance des premiers Disney Channel Original Movies comme Les Sorcières d'Halloween. L'aspect visuel du téléfilm souffre ainsi de peu de reproches surtout que les effets spéciaux se sont particulièrement améliorés à l'exemple des transformations de Mal en dragon.

Saga musicale oblige, Descendants 3 proposent plusieurs chansons dans le même style de ses prédécesseurs. Kenneth Ortega se charge évidemment des chorégraphes et fait de nouveau des merveilles ; les danses sont ainsi aussi variées qu'inventives. Le long-métrage commence par une chanson rythmée, Good to Be Bad, où Mal, Evie, Carlos et Jay viennent chercher les nouveaux élèves. Queen of Mean est la chanson où Audrey, la fille d'Aurore, la Belle au Bois Dormant, s'avoue enfin à elle-même ce qu'elle désire vraiment. Do What You Gotta Do, la chanson d'Hadès, est tout simplement la meilleure du téléfilm se démarquant du reste par son côté très années 80. Night Falls est une chanson chorégraphie, avec un visuel très réussi, où de nombreux personnages doivent se battre à l'unisson. One Kiss permet à Evie de se poser la question sur la force de ses sentiments pour Doug, le fils de Simplet. Dans My Once Upon a Time, Mal regrette toutes ses erreurs et va tout faire pour les réparer. Enfin, Break This Down est la chanson du final où tout le casting se retrouve pour danser. Il sera noté également la réinterprétation de la chanson Dig a Little Deeper extrait de La Princesse et la Grenouille qui peut être entendue dans le générique de fin.

La grande réussite de Descendants 3 est d'avoir fait revenir la quasi totalité du casting des deux premiers volets à l'exception de Dianne Doan (Lonnie la fille de Mulan) et des parents de Mal, Evie, Carlos et Jay. Le téléspectateur retrouve ainsi avec plaisir Dove Cameron (Mal, la fille de Maléfique), Cameron Boyce (Carlos d'Enfer, le fils de Cruella d'Enfer), Sofia Carson (Evie, la fille de la Méchante Reine), Booboo Stewart (Jay, le fils de Jafar), Mitchell Hope (le Roi Benjamin « Ben », le fils de Belle et La Bête) et China Anne McClain (Uma, la fille d'Ursula) dans les rôles principaux. Sarah Jeffery (la Princesse Audrey, la fille de la Princesse Aurore, et du Prince Philippe), Anna Cathcart (Java Trémaine, la fille de Javotte Trémaine), Thomas Doherty (Harry Crochet, le fils du Capitaine Crochet), Dylan Playfair (Gil, le fils de Gaston), Brenna D'Amico (Jane, la fille de la Fée marraine), Zachary Gibson (Doug, le fils de Simplet), Jedidiah Goodacre (le Prince Chad Charmant, le fils de Cendrillon et du Prince Charmant), Keegan Connor Tracy (Belle), Dan Payne (Adam, la Bête), Melanie Paxson (la marraine la bonne Fée) et Judith Maxie (la Reine Oriane, la mère de la Princesse Aurore) rempilent également pour ce nouvel opus.
Enfin, de nouveaux personnages originaires de l'île de l'Oubli viennent s'ajouter à ce casting déjà prestigieux ; il faut alors citer Jamal Sims, qui interprète le Docteur Facilier, ainsi que sa fille, Celia (Jadah Marie), Monsieur Mouche (Faustino Di Bauda) et ses deux fils, Squeaky (Christian Convery) et Squirmy (Luke Roessler), Madame de Trémaine (Linda Ko) et enfin, Cheyenne Jackson, qui joue le rôle d'Hadès, le Dieu des Enfers, et vole la vedette à chaque fois qu'il apparaît à l'écran rendant son personnage encore plus emblématique.

Malheureusement, une affreuse nouvelle va endeuiller la sortie du téléfilm. Cameron Boyce décède, en effet, le 6 juillet 2019 à l'âge de 20 ans, des suites d'une crise d'épilepsie, dont il souffrait depuis des années. L'avant-première du téléfilm, prévue le 22 juillet 2019 à Los Angeles, est ainsi annulée. Descendants 3 est ensuite dédié à sa mémoire avec un joli message dans le générique de fin "Pour Cameron, qui a fait en sorte que chaque moment compte". Malheureusement, le DVD du film qui est sorti aux États-Unis le 6 août 2019, quasi conjointement à la diffusion du téléfilm, était déjà pressé avant le décès de l'acteur ; il a dont été impossible de rajouter l'hommage. La diffusion télévisée ainsi que les versions disponibles sur les plateformes légales de téléchargement comme iTunes le possèdent bien eux par contre.

Descendants 3 est la conclusion réussie d'une saga qui a su trouver son public. Si certains fans Disney ont fait, vis-à-vis d'elle, du délit de faciès sous prétexte qu'il s'agissait d'une production de Disney Channel signifiant pour eux qu'elle était forcément peu qualitative, d'autres ont su apprécier la fraîcheur et la bonne humeur de cette franchise portée par des personnages attachants et hauts en couleur. Descendants 3 permet de leur dire adieu de la plus belle des manières même s'il laisse un petit pincement au cœur tant l'univers de Descendants va décidément manquer à beaucoup.

Les personnages

1950
Cinéma
1991
Cinéma
1997
Cinéma
2009
Cinéma

L'équipe du film

1999 • 2019
Acteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.