Titre original :
The Wonderful Winter of Mickey Mouse
Production :
Disney Television Animation
Date de mise en ligne USA :
Le 18 février 2022 (Disney+)
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Ryan Gillis
William Reiss
Eddie Trigueros
Musique :
Christopher Willis
Elyse Willis
Durée :
24 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Les merveilles de l'hiver transportent Mickey et ses amis à travers trois histoires magiques...

La critique

rédigée par
Publiée le 07 mars 2022

L'Hiver Merveilleux de Mickey est le premier des épisodes longs - ou des petits téléfilms - de la série de Disney+ Le Monde Merveilleux de Mickey.

Lorsque la série Mickey Mouse débute le 12 mars 2013 sur Disney Channel, elle fait l'effet d'une véritable bombe parmi les passionnés de Disney ou de l'animation en général. Paul Rudish, le show runner de la série, dépoussière en effet totalement l'image du personnage, par son visuel bien plus anguleux et déformé qu'à l'accoutumé, mais aussi par sa personnalité qui gagne énormément en irrévérence. Il faut dire que depuis sa création en 1928, la souris de Disney s'est beaucoup assagie et, en bon ambassadeur de la marque, il lui était devenu impossible de faire n'importe quoi. Son côté trop lisse a d'ailleurs entraîné une baisse de sa popularité au point de se faire supplanter par d'autres personnages Disney dont Donald Duck. La fin des années 1990 et le début des années 2000 permettent tout de même à Mickey de revenir dans le souvenir des téléspectateurs grâce à des séries comme Mickey Mania ou Disney's Tous en Boîte, mais c'est surtout l'arrivée en 2006 de la série pré-scolaire La Maison de Mickey qui fait aimer le personnage à une toute nouvelle génération de bambins. En 2013, le lancement de la série Mickey Mouse est, lui, plutôt destiné à un public plus âgé histoire d'élargir le spectre de ses fans.

Le succès de Mickey Mouse est tel qu'il prend réellement Disney par surprise. La série est ainsi saluée par la critique et remporte de multiples Emmy Awards et Annie Awards. Le studio est bien sûr ravi de cet accueil et en profite pour surfer sur la vague de cette popularité ragaillardie. Mickey Mouse devient alors la seule série de Disney Television Animation à avoir droit à cinq saisons sans compter en plus deux téléfilms spéciaux, Joyeux Noël, Mickey et Donald et L'Épouvantable Halloween de Mickey. Autre consécration, l'apparence de Mickey va désormais servir à identifier le logo de la filiale télévisée animée de Disney, voire même de temps en temps être l'image de The Walt Disney Company lors de certains événements comme pour la D23 Expo de 2015. Enfin, preuve ultime de la popularité de la nouvelle apparence de Mickey Mouse, la série sert d'inspiration à l'attraction Mickey & Minnie’s Runaway Railway dans le Parc Disney’s Hollywood Studios de Walt Disney World Resort.

La série Mickey Mouse s'arrête finalement le 20 juillet 2019 sur Disney Channel après cinq saisons. Pourtant, une sixième saison avait été annoncée mais n'a jamais vu le jour... ou presque ! En effet, Le Monde Merveilleux de Mickey peut vraiment être vue comme cette fameuse sixième saison de Mickey Mouse. Pourquoi ce changement de nom ? Plusieurs raisons... D'abord, le décès le 26 juillet 2019 de Russi Taylor, la voix officielle de Minnie Mouse depuis plus de trente ans, fait que la production de nouveaux épisodes doit être mise en pause le temps de trouver une remplaçante. C'est finalement Kaitlyn Robrock qui est choisie pour prêter sa voix à l'éternelle petite amie de Mickey. Ensuite, l'ouverture le 12 novembre 2019 de Disney+, une plateforme de service de vidéo à la demande par abonnement créée par The Walt Disney Company, marque un tournant aussi stratégique qu'historique pour le studio aux grandes oreilles. Actant le nouveau comportement des (télé)spectateurs qui délaissent la télévision linéaire pour un nouveau type de consommation de flux audiovisuels, Disney+ a besoin de contenus originaux et exclusifs pour espérer fidéliser son public. Les séries animées sont donc un bon moyen de plaire aux familles et d'attirer le public plus jeune. Et quoi de mieux que d'avoir une série avec son ambassadeur historique pour attirer les abonnés. Mickey devient ainsi l'une des têtes de gondole du service !

Le Monde Merveilleux de Mickey est à nouveau un succès sur Disney+ et la plateforme commande rapidement une deuxième saison. Mais avec déjà six saisons comprenant des courts-métrages de trois à sept minutes, en plus des deux téléfilms spéciaux pour les fêtes, le stock d'aventures de Mickey Mouse commence déjà à être bien rempli. Disney souhaite donc que Paul Rudish trouve une façon de se réinventer afin de proposer quelque chose de neuf. Ils repensent alors aux moyens-métrages de Noël et d'Halloween et ont l'idée de reprendre le même concept. Mais quel pourrait être la thématique de ces épisodes longs ? Disney précise qu'ils ont en réalité besoin de programmes spéciaux qu'ils pourraient mettre en avant toute l'année, selon les périodes. Ils tombent très vite d'accord sur le thème simple mais efficace des saisons avec un téléfilm pour l'hiver, un pour le printemps, un autre pour l'été et un dernier pour l'automne. Disney laisse en revanche carte blanche sur le format et la construction des quatre moyens-métrages spéciaux. Paul Rudish décide alors de proposer des téléfilms où chaque saison sera construite différemment avec des exercices narratifs qui évolueront d'un moyen-métrage à un autre.

Le premier de ces téléfilms saisonniers est donc L'Hiver Merveilleux de Mickey, proposé le 18 février 2022. Ce dernier est construit comme une compilation de trois courts-métrages de sept minutes, liés via des scènes de transition simples, un peu à l'image du téléfilm de 1999 Mickey, Il Était Une Fois Noël. Une narratrice parle ainsi de la magie de la saison de l'hiver entre les flocons gracieux, les montagnes enneigées ou l'amour sur un lac gelé... En parlant en rimes, avec des dessins de toute beauté, elle présente les trois récits en plongeant à chaque fois dans l'univers d'une boule à neige qui s'anime devant les yeux des spectateurs ébahis. La première séquence part dans les cieux pour montrer une fabrique à flocons. Mickey y est un simple balayeur mais compte bien devenir un membre à part entière de l'équipe météo afin de construire le plus beau flocon de tous les temps. Sauf que, comme tout bon jeune apprenti, il pense pouvoir faire mieux que ses aînés et grille les étapes. Il utilise sans permission la machine et au lieu de faire un tout petit flocon, fabrique un mastodonte qui menace de s'écraser sur les habitants de la Terre. Mickey va alors s'attacher à réparer son erreur... Cette séquence propose plein de jolis clins d’œil, à commencer par l'apparence de la fabrique à flocons qui ressemble à l'extérieur de l'attraction ‘‘it’s a small world’’ à Disneyland en Californie ou encore certains motifs de décorations qui rappellent ceux de La Reine des Neiges II. L'éléphant rose fait, quant à lui, bien sûr penser à Dumbo tandis que Mickey et son balai sont une allusion lointaine à L'Apprenti Sorcier dans Fantasia.

Dans la deuxième séquence, Mickey, Donald et Dingo partent passer des vacances à la montagne afin de skier, faire du snowboard ou juste profiter du spa. Mickey pense d'ailleurs avoir loué un chalet de luxe mais en réalité, se retrouve dans une cabane miteuse. Comble de malchance, une immense quantité de neige tombe dessus, emprisonnant le trio qui ne peut plus sortir. Commence alors un huis clos durant lequel les trois compères vont affronter la faim, le froid et la solitude avant que des rongeurs féroces et une avalanche impromptue viennent aggraver une situation déjà bien précaire... Là encore, les artistes Disney s'amusent à placer des jolis clins d’œil pour les passionnés. Déjà, les trois trophées d'animaux empaillés, l'élan, le bison et le cerf, sont en réalité des caméos de Melvin, Buff et Max, les personnages qui accueillent les visiteurs à l’entrée de l'attraction Country Bear Jamboree à Walt Disney World Resort en Floride depuis 1971. La brochure du chalet que montre Mickey porte le nom de la station Mineral King Ski Resort. Il s'agit, en réalité, d'un joli hommage à Walt Disney en personne puisqu'il avait, un peu avant sa mort au milieu des années 60, un projet d'ouvrir une station de ski à proximité du Sequoia National Park en Californie, dont le style et le design avait été imaginés par ses imagineers mais dont le développement n’aboutit finalement pas. Parmi les autres clins d’œil, les spectateurs s'amuseront du haricot gelé qui fait penser à la séquence Mickey et le Haricot Magique dans le film Coquin de Printemps ou encore des oreilles de Mickey quand la souris s'énerve qui rappellent son apparence dans le cartoon Mickey Perd la Tête.

La troisième et dernière séquence voit Mickey et Minnie être des célébrités de patinage artistique sur un lac gelé. Une foule nombreuse est venue les admirer et ils tentent de l'impressionner avec des numéros acrobatiques de plus en plus éblouissants. Malheureusement, un spectateur maladroit et un peu plouc, ici joué par Dingo, va leur mettre involontairement des bâtons dans les roues. Les deux amoureux vont avoir du mal à finir leur spectacle... Plusieurs personnages peuvent être aperçus dans la séquence et font ainsi de beaux caméos. Déjà, en ouverture, il peut être vu un couple de patineurs qui sont en réalité les héros de la séquence C'est un Souvenir de Décembre du film Mélodie Cocktail. Deux personnages de Bambi sont aussi présents : Pan-Pan et Monsieur Hibou. À chaque fois, ils admirent Mickey et Minnie quand ils patinent à côté d'eux. En plus de Dingo, d'autres personnages de la bande à Mickey se remarquent. Il y a bien sûr Donald qui a un petit rôle, Horace et Clarabelle qui patinent ensemble ou Daisy qui peut être vue de loin à la toute fin. Tic & Tac sont aussi présents plusieurs fois : soit patinant sur la glace, soit conduisant une surfaceuse qui manque de renverser Mickey et Minnie. Enfin, il sera également apprécié la belle chanson Étoile Filante interprétée en voix off lorsque Mickey et Minnie exécutent leur dernier numéro.

L'Hiver Merveilleux de Mickey est un sympathique téléfilm qui propose trois séquences amusantes autour de Mickey. Les visuels, notamment les décors, sont une nouvelle fois de toute beauté à l'image du reste de la série.

Les personnages

1928
Cinéma
1929
Cinéma
1932
Cinéma
1934
Cinéma
1942
Cinéma
1943
Cinéma

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.