Frank et Dave
Date de création :
Le 19 juin 2015
Nom Original :
Frank and Dave
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Dave Goelz et Frank Oz
Voix Française(s) :
Boris Rehlinger et Jean-Claude Donda

Le portrait

rédigé par Claire Royo
Publié le 17 avril 2022

Frank et Dave sont des petits êtres qui se chargent du bon fonctionnement de la tête de Riley Andersen, personnage principal du film d’animation Vice-Versa, sorti en salles le 19 juin 2015 et produit par les studios Pixar. Tous deux sont ainsi des gardiens du subconscient de la fillette, gardiens, il faut bien le reconnaître, à l’efficacité toute relative…
Si les deux acolytes ont un physique différent, le spectateur n’arrive pas à savoir qui est qui, étant donné que leurs noms ne sont jamais prononcés. L’un est petit, dans les tons bleus-verts foncés, affiche une calvitie, et possède comme son collègue une ceinture composée notamment d’une lampe torche et d’un talkie-walkie. L’autre est plus grand, violet, et arbore une moustache. Tous deux portent une casquette, qui sera le sujet de discussion et d’inattention pendant leur scène. 

Leur première apparition se fait alors que Bing Bong, l’ami imaginaire de Riley, est amené de force dans le subconscient afin d’y être enfermé, après avoir semé le trouble dans un rêve avec Joie et Tristesse. Il y a ici la métaphore de la prison à travers le subconscient, où « on enferme les éléments perturbateurs », gardés donc par les deux petits personnages bleus. 

Pendant que Tristesse et Joie s’approchent de la porte du subconscient, les deux gardes discutent avec grand intérêt : l’un commence par dire « Ma casquette est trop grande. Fais voir ? T’as pris ma casquette ? T’es sûr que c’est la tienne ? », ce à quoi l’autre répond « Oui c’est ma casquette ». Le premier relance en disant « T'es sûr ? Attends, regarde l’étiquette », et le second, en retournant son couvre-chef, répond « Y a écrit « ma casquette » ». Le premier réplique alors « Y a écrit « Ma casquette » ? Mais c’est ce qu’il y a écrit sur la mienne ça. Non, t’as mis ma casquette ». Le second a tout juste le temps de répondre « Peut-être, mais c’est mon écriture », avant d’être coupé par le bruit de la porte, secouée par Tristesse, dans le but de se faire enfermer et d’aller secourir Bing Bong.

Immédiatement, le gardien le plus petit se retourne et lance avec autorité à Tristesse « Eh ! Vous ! », ce qui a pour effet, certes désiré par les deux émotions, que ces dernières soient poussées dans le subconscient, tandis que le gardien le plus grand dit en fermant les portes « Restez là. Défense de vous évader ! ». 

Les deux gardiens signent une dernière petite apparition quand Django s’apprête à sortir du subconscient, et se trouvent encore en train de débattre sur le propriétaire de la casquette. Au moment où le clown cauchemardesque détruit un morceau de la porte avec son marteau, puis la démolit totalement avec son corps, ils se voient forcés de s’écarter et laisser passer avec des yeux horrifiés Joie, Tristesse et Bing Bong, qui entraînent Django vers les studios « Rêves Productions ». 

En version originale, Frank et Dave sont doublés par des acteurs et marionnettistes qui ont inspiré aux personnages leurs prénoms : Frank Oz et Dave Goelz, ayant notamment interprété différentes marionnettes dans le célèbre Muppet Show. Ils ont aussi tous deux participé au film animé de marionnettes Dark Crystal (1982), sur lequel Frank Oz est en plus réalisateur. Dans la saga Star Wars, ce dernier est enfin la voix de Yoda, dont il manipule également la marionnette dans plusieurs films.

Frank Oz
Dave Goelz

En version française, le premier doubleur est le comédien Boris Rehlinger, connu dans le doublage pour avoir notamment prêté sa voix à Pitch le croque-mitaine dans Les Cinq Légendes (2012), ou encore à Renato Manchas dans Zootopie (2016). Le second est l’acteur et doubleur Jean-Claude Donda, qui a lui aussi vocalisé différents personnages de films d’animation, comme Xolal dans Mune, le Gardien de la Lune (2015) ou encore Flash Slothmore dans Zootopie (2016).

Boris Rehlinger
Jean-Claude Donda

Malgré leur faible temps de présence à l’écran, Frank et Dave enchaînent de nombreuses répliques qui provoquent le rire chez le spectateur. Avec leur sujet de conflit, qui est une discussion sans intérêt et sans fin, mais aussi leur médiocre efficacité, eux qui ont pourtant la lourde tâche de surveiller et veiller à ce que personne n’approche ni ne sorte du subconscient, ils constituent en fait une délicieuse caricature d'agents de sécurité et autres gardiens.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.