La Professeure de Riley
Date de création :
Le 19 juin 2015
Nom Original :
Riley's Teacher
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Dawnn Lewis

Le portrait

rédigé par Claire Royo
Publié le 06 décembre 2021

La Professeure de Riley est un personnage de second rôle qui apparaît dans le film d’animation Vice-Versa, produit par les studios Pixar en 2015. Alors que l’héroïne fait sa rentrée dans une nouvelle école après avoir déménagé à Chicago, elle rencontre en cours sa nouvelle professeure. L'enseignante réapparaît ensuite dans les rêves de Riley, et participe du souvenir traumatisant de premier jour dans sa nouvelle classe. 

Alors que Riley observe ses nouveaux camarades, sous les commentaires de Joie et Dégoût au quartier cérébral, Peur arrive avec « la compil des désastres potentiels », et évoque en dernier « être interrogé par le professeur, mais ça, ça risque pas de nous arriver ». C’est à ce moment précis que la professeure entre dans la classe et dit « bonjour tout le monde ! Nous accueillons une nouvelle élève aujourd’hui. Riley, tu veux bien te présenter en quelques mots ? ». Ces paroles font paniquer Peur, et un brin d'inquiétude apparaît dans le regard de Riley. La scène introduit de l’humour, car le fait d’être sollicité par la professeure fait partie d’un des pires scénarios catastrophes imaginés par Peur, alors qu’il est en réalité le plus logique et le moins alarmant…

Devant les mots de la professeure, Peur panique au quartier cérébral et dit à Joie « Non ! J’ten supplie on dit qu’on est muet ». L’émotion jaune prend alors les commandes, et Riley se lève de sa chaise pour se présenter devant la classe. Pour l’encourager et la mettre plus à l’aise, la professeure lui pose des questions « Et parle-nous un peu du Minnesota : qu’est-ce que tu peux nous en dire ? Tu as sûrement dû voir un peu plus de neige que nous ! », et lui esquisse un rire complice à la fin. Ici, elle cherche à établir une atmosphère de confiance avec la fillette qu'elle tente de rassurer dans ce moment qu’elle sait difficile pour elle.

Cette tentative de rendre Riley plus à l’aise devant la classe fonctionne, puisque cette dernière se met à raconter de nombreux souvenirs heureux de son ancienne vie. D’abord joyeuse, elle devient peu à peu triste à force de se remémorer des événements qui appartiennent désormais au passé. Devant les pleurs de la jeune fille, la professeure décide de reprendre la parole et de mettre fin à sa petite présentation : « Merci, Riley, je sais que c’est difficile de s’intégrer dans une nouvelle ville. Mais nous sommes heureux de t’accueillir parmi nous. Bon, allez tout le monde, on ouvre son livre d’histoire au chapitre sept ». Alors qu’elle parle, la caméra ne montre qu’une partie de son dos, sans doute pour accentuer la scène sur le mal-être de Riley et non sur les paroles réconfortantes de la professeure. Elle est néanmoins très présente par la parole, mais aussi par les regards des autres élèves qui se lèvent vers elle. 

La professeure revient à l’écran dans l'un des rêves de la fillette, quand Joie, Tristesse et Bing Bong arrivent à Rêves Productions, les studios où sont tournés les rêves de la jeune fille. Une actrice des studios, ayant l’apparence d’une boule allongée violette habillée et coiffée comme la professeure, se fait ainsi maquiller avant le début de l’enregistrement. Mais c’est le filtre de distorsion de réalité qui transforme les acteurs en personnages réels, avec les bonnes proportions et les bonnes couleurs. 

Quand le rêve commence, l’actrice jouant la professeure se met à parler non pas de manière fluide ou normale, mais en saccadant ses phrases. Cette scène reproduit en fait le premier jour de classe de la fillette, où elle a ressenti de la vulnérabilité, de la tristesse et de l’humiliation devant ses nouveaux camarades. L’actrice dit ainsi « Bonjour à tous. Avant de commencer l’interrogation surprise […] j’aimerais vous présenter une nouvelle élève, Riley. Pourrais-tu te lever et te présenter à toute la classe ? ». Ce rêve a beau avoir tous les décors et les personnages présents dans la scène que la fillette a vécue plus tôt dans la journée, la professeure est assez mal retranscrite, puisque cette dernière était bien plus chaleureuse. Après l’intervention de Joie et Tristesse déguisées en chien, la professeure est chassée hors du champ de la caméra, et disparaît du rêve. 

La professeure réapparaît une dernière fois lors du générique de fin du film, dans sa classe, interrogeant ses élèves « Et qui peut me dire en quelle année San Francisco a été fondée ? Personne ? Jordan ? ». Tout à coup, le spectateur est projeté dans son quartier cérébral et peut voir ses émotions dépitées devant la passivité des enfants… Dégoût demande « ça va durer encore longtemps ? », et Tristesse lui répond « cinq mois, deux semaines, quatre jours et cinq heures avant les vacances ». Joie leur remonte le moral en ajoutant « et la fiesta aux Bahamas avec vous savez qui ! », avant de convoquer le souvenir du fameux pilote brésilien, que la professeure semble partager avec la mère de Riley… 

En version originale, la professeure de Riley épouse la voix de l’actrice américaine Dawnn Lewis, qui a notamment incarné les personnages de Jaleesa Vinson Taylor dans la série Campus Show (1987-1993) et de Denise Fields dans la série Les Frères Scott (2003-2012). Pour Disney, elle a incarné les personnages de Naoh dans la série télévisée La Légende de Tarzan (2001-2003), d'Helen Hanshaw dans la série Princesse Sofia (2013-2018) ou encore la grand-mère April McStuffins dans la série Docteur La Peluche (2012-2020).


Dawnn Lewis

La professeure de Riley représente l’archétype de l'enseignant : attentive envers ses élèves, expérimentant de nombreux moments de solitude face à ses questions de cours, et parfois lassée d’être devant une classe d’enfants passifs, ce personnage regroupe tous ces éléments en finalement très peu de temps de présence à l’écran. Malgré son petit rôle dans le film d’animation, elle dévoile aussi ses pensées dans le générique de fin, pendant lequel le spectateur peut observer son quartier cérébral au cours d’une scène humoristique. Plus qu’un simple second rôle, la professeure de Riley devait obligatoirement être présente dans ce film, puisque le changement de classe est une thématique récurrente et très marquante chez les enfants et jeunes adolescents : il est donc tout naturel qu'elle prenne la parole et qu'elle soit montrée à l’écran.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.