Dossier » The Walt Disney Company » Bilans Annuels
The Walt Disney Company » Bilans Annuels

2009 : Pas Tout Là-Haut...

L'article

rédigé par
Publié le 15 décembre 2009

L'année s'achève déjà et, en toute logique, un bilan s'impose ! Si l'année 2008 était impressionnante de qualité(s), l'année 2009 nous aura fait de bien belles surprises également, bien que quelques ombres viennent ternir le tableau.

Pas de grand film "live" au cinéma cette année, le fan de Disney cinéphile devra se contenter de nombreuses comédies qui, si elles sont souvent réussies, se limiteront à de simples divertissements de bonne qualité sans véritablement marquer le public. Le Chihuahua de Beverly Hills ouvre la marche et, si ce road-movie animalier reste agréable à suivre, il est aussitôt vu, aussitôt oublié à part peut-être par les plus jeunes spectateurs. Suivent Hannah Montana - Le Film, Confessions d'une Accro au Shopping et La Proposition qui ne souffrent que de peu de critiques et trouvent leur public (majoritairement féminin) sans rayonner au-delà. Mission-G clôt la série des comédies et fait ses preuves auprès des jeunes garçons sans remporter l’adhésion des critiques. Enfin, déception pour Jonas Brothers – Le Concert Événement 3-D qui ne répète pas le succès d’Hannah Montana et Miley Cyrus - Le Film Concert Événement en 3-D malgré des effets de relief supérieurs et un montage plus convaincant.

Ces constatations sont d’autant plus décevantes que les véritables bons films de la compagnie sont tous passés inaperçus, parfois même privés de sortie cinéma en France. Ainsi Le Garçon au Pyjama Rayé (drame contant l’amitié entre un fils de soldat et un enfant Juif dans un camp de concentration) et La Montagne Ensorcelée (aventure mêlant fantastique et action) sortent directement en vidéo dans l’Hexagone tandis que Clones (anticipation, avec Bruce Willis) se voit affublé d’une mini sortie, à l’instar d’aux États-Unis.

Les passionnés d’animation seront, et c’est heureux, mieux servis. Volt, Star Malgré Lui nous propose de nous attacher aux aventures de personnages à quatre pattes qui entrent sans mal dans la galaxie des personnages Disney les plus drôles et touchants. Les péripéties de Volt, Mitaine et Rhino sont, il faut l’avouer, réjouissantes et servies d’une qualité graphique surprenante - nettement supérieure à celle de Bienvenue Chez les Robinson - et d’une musique digne des meilleurs blockbusters. Pixar ajoute Là-Haut à sa collection de chefs-d'œuvre en nous contant une jolie aventure aérienne d’une émotion rare après laquelle vous ne trouverez plus jamais ridicules les élucubrations de vos grands-parents. En parlant d’élucubrations de vieillards, Robert Zemeckis nous propose de vivre (en relief, s’il vous plaît !) les cauchemars d’un vieil avare aigri dans Le Drôle de Noël de Scrooge qui ne tient pas ses promesses et n’est pas la révolution annoncée. Ennuyeux, sombre et peu convaincant graphiquement, on lui préfèrera Clochette et la Pierre de Lune de DisneyToon Studios qui confirme qu’ils sont bien meilleurs avec les fées qu’avec les suites.

Décidément, les succès télévisés de Disney s’enchaînent ! Les Sorciers de Waverly Place – Le Film est un succès immédiat et sa qualité lorgne du côté d’High School Musical – Premiers Pas sur Scène. La nouvelle chaîne Disney XD débarque et enthousiasme les jeunes garçons alors que les fans assidus de Lost, les Disparus se régalent à voyager dans le temps pendant qu’une des Desperate Housewives disparaît à la surprise générale. Les séries Disney/ABC sont à présent véritablement synonymes de qualité et comptent parmi les plus audacieuses du paysage audiovisuel américain.

2009 est sans conteste l’année du Blu-ray Disc pour la Compagnie de Mickey. Blanche Neige et les Sept Nains et Pinocchio enchantent les passionnés avec une restauration incroyable et des bonus novateurs (la visite des Studios Hyperion reste un modèle du genre) au moins autant que la sortie inespérée de L’Intégrale de Dingo et les deux premières saisons du Muppet Show.

Les parcs à thèmes Disney souffrent à l’évidence du contexte économique mais tentent de proposer des nouveautés à leurs visiteurs quelques soient les circonstances. Disneyland Resort propose Space Mountain – Ghost Galaxy, une version halloweenesque de la célèbre montagne russe, Walt Disney World Resort inaugure Sum of All Thrills à E.P.CO.T., Tokyo Disney Resort ouvre son Turtle Talk, Hong Kong Disneyland Resort célèbre le monde avec sa version d’”it’s a small world” et Disneyland Paris Playhouse Disney Live on Stage !. Des nouveautés sympathiques qui ont déjà fait leurs preuves même si, à l’évidence, les yeux de tous les fans sont tournés vers l’avenir. Entre Star Tours 2, un nouveau Fantasyland en Floride, le retour de Captain Eo etl’annonce de Toy Story Playland en France et de trois nouveaux Lands en Chine, on ne sait plus où donner de la tête ! Vivement !

Et en parlant d’avenir, c’est également celui du monde du cinéma qui ébranle la communauté des fans de Disney ! Le retour des contes en 2D (rien que ça !) avec La Princesse et la Grenouille fait déjà des émules, l’Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton enthousiasme le monde du cinéma et Prince of Persia – Les Sables du Temps sonne comme l’annonce d’une nouvelle saga fantastique à l’instar de Pirates des Caraïbes et Benjamin Gates ! Quant aux plus avertis, ils attendent Tron L’Héritage et Raiponce au tournant, deux films qui symbolisent l’entrée de Disney dans une nouvelle décennie.

2009 ressemble finalement surtout à une période de transition. Le contexte économique étant difficile, les têtes dirigeantes changeantes (on pense au départ de Dick Cook à la tête des Walt Disney Studios ou encore au décés de Roy E. Disney, la dernière connexion réelle entre la Compagnie et la famille de Walt, son créateur), Disney n’a pas beaucoup pris de risques en misant sur ce qui marche : les comédies, la 3D et des attractions familiales. Seule la branche télévision a continué à innover véritablement.

2010 est annoncée en grandes pompes et semble très prometteuse dans tous les domaines (nouveau Disney en 2D, nouveau Tim Burton, nouveau Toy Story, nouvelles attractions, nouvelles princesses, dernière saison de Lost, les Disparus, nouveaux dirigeants, déménagement de Miramax Films, nouvelle saga d’aventure, exploitation de l’univers Marvel acheté l'année précédente…).

Bref, les années 10 commencent sous le signe d’une toute nouvelle génération et ce n’est pas moi qui le dit, c’est Disneyland Paris !