Quelle Vie de Chien !

Quelle Vie de Chien !
L'affiche du film
Titre original :
The Shaggy Dog
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 19 mars 1959
Genre :
Comédie
Réalisation :
Charles Barton
Musique :
Hazel George
Will Schaefer
Paul J. Smith
Durée :
101 minutes

Le synopsis

Lors de la visite d'un musée, Wilby, un petit garçon, renverse un plateau où reposent des bagues anciennes. Alors qu'il s'affaire à les remettre en place, l'une d'entre-elles se glisse dans le pli de son pantalon. De retour chez lui, s'apercevant de son vol par maladresse, il ne peut s'empêcher de contempler le bijou et de déchiffrer l'inscription qu'il porte. Il se retrouve aussitôt transformer en chien. Avec l'aide de son frère, mis dans la confidence, il va mettre à profit son aléatoire et impromptu changement d'apparence pour se muer en redoutable détective.

La critique

rédigée par
★★★

Quelle vie de Chien ! fait partie de l'envieuse catégorie des films à petit budget qui créent l'événement en emportant largement l'adhésion du public, alors même que les "professionnels de la profession" n'y croyaient pas vraiment. Tourné en noir et blanc, élément révélateur de son manque de moyens, il tient, en effet, une place essentielle dans la filmographie de la Walt Disney Company. Il collectionne d'ailleurs les premières marches de podium sur bien des points : première comédie "live" réalisée par les studios aux grandes oreilles, premier film Disney à mettre vedette Fred MacMurray, figure emblématique des productions des studios de Mickey des années 50-70 et premier au box-office de l'année 1959 aux USA.

Mais revenons sur la genèse de ce succès inattendu. Le scénario était, en fait, prévu à l'origine pour la télévision et destiné à être programmé dans le cadre du show Disneyland (renommé cinq saisons plus tard Walt Disney Presents) que Disney produisait depuis 1954 pour ABC. Le papa de Mickey proposa en effet le projet à la chaîne qui le refusa, bien décidée à le cantonner à des productions télé au seul format des westerns de type Davy Crockett, marque de fabrique, il est vrai, de son programme jeunesse. Peine perdue ! La légendaire obstination du Maître de l'animation l'empêche en effet de mettre au placard son film. Même s'il est totalement différent des standards Disney de l'époque, qui se consacrait, alors exclusivement, aux modes "aventure" (L'île au trésor), "western" (L'infernale poursuite) et "documentaire" (Le désert vivant), le patron de la compagnie aux grandes oreilles croit au projet et, plus encore, au genre "comédie". L'avenir montrera qu'il avait senti une fois de plus, avant tout le monde, le revirement du public et sa grande attente de longs-métrages à l'humour assumé. Quelle vie de Chien ! annonce en effet l'ouverture d'un nouveau cycle pour les studios Disney qui se lancent, après coup, dans une large production de comédies, devenues pour certaines des classiques telles La fiancée de Papa, Monte là-d'ssus et L'espion aux pattes de velours.

Quelle vie de Chien ! met à l'honneur Fred MacMurray un grand acteur comique, particulièrement apprécié par Walt Disney lui-même, qui lui confiera d'ailleurs, par la suite, une ribambelle de rôles, tous plus drôles les uns que les autres et parmi lesquels figurent de véritables pépites d'humour : Après-lui le déluge en 1963,  Le plus heureux des milliardaires en 1967 ou encore Charley et l'ange en 1973. Le film bénéficie en outre de la présence d'acteurs des programmes télé de Disney de l'époque. Tommy Kirk, vedette du Mickey Mouse Club pour son rôle dans The Hardy Boys et très connu, par la suite, pour sa participation au célèbre film Fidèle vagabond, donne ainsi la réplique à Tim Considine, star de la même émission dans Les aventures de Spin & Marty et également The Hardy Boys. Annette Funicello, une des "mouseketeers" du Mickey Mouse Club, est aussi de la partie tout comme Kevin Corcoran, remarqué lui dans la mini série Moochie du show Walt Disney Presents et dans le long-métrage Fidèle vagabond.

Quelle vie de Chien ! ressort au cinéma en 1967 couplé avec Monte là-d'ssus. Il emporte à nouveau les faveurs du public. Son excellente réputation aidant, il connaît une suite, toujours pour le grand écran, en 1976 : Un Candidat au poil. Un troisième opus verra le jour en 1987 mais sera, cette fois-ci, cantonné à la télévision : The Return of the Shaggy Dog (Chien Malgré Lui). Le film de télévision fait l'objet d'un remake en 1994, toujours pour la petite lucarne, sous le titre de The New Shaggy Dog (Un Chien Peut en Cacher un Autre). Enfin, vient en 2006 un ultime remake, pour les salles obscures, sous le titre de The Shaggy Dog, dont la traduction française Raymond laisse perplexe.

A noter :
Quelle vie de Chien ! fut le premier film des studios Disney à être colorisé en 1981. La technique, alors balbutiante, a conduit à un résultat, somme toute, peu convaincant.

L'équipe du film

1908 • 1991
Acteur
1949 • 2015
Acteur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Quelle Vie de Chien !
Jaquette Quelle Vie de Chien !
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2006
Zone 2 Simple 2006