Avengers Confidential
La Veuve Noire et le Punisher

Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher
L'affiche du film
Titre original :
Avengers Confidential : Black Widow & Punisher
Production :
Marvel
Madhouse Inc.
Date de sortie USA :
Le 25 mars 2014 (Vidéo)
Distribution :
Sony Pictures Entertainment
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Kenichi Shimizu
Musique :
Tetsuya Takahashi
Durée :
79 minutes
Disponibilité(s) en France :
Autre(s) disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Après avoir fait échouer une opération du S.H.I.E.L.D., le Punisher est interpellé par Black Widow puis contraint à lui prêter main-forte pour rattraper ses erreurs.

La critique

rédigée par
Publiée le 18 septembre 2019

Film concluant la saga Marvel Anime, Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher est une réussite tant par son animation que par le soin apporté au traitement de ses personnages principaux.

C’est en 2004 que Marvel décide de relancer sa production de longs-métrages d’animation. De cette collaboration fructueuse avec Lions Gate Entertainment sortiront ainsi huit films directs-en-vidéo dont un regroupant deux moyens-métrages. Ces huit titres forment la collection Marvel Animated Features dont les sorties s’échelonnent de 2006 à 2011 (Les Vengeurs Ultimate en 2006, Les Vengeurs Ultimate 2 en 2006, Iron Man en 2007, Docteur Strange en 2007, Next Avengers en 2008, Hulk vs Thor et Hulk vs Wolverine en 2009, Planète Hulk en 2010, Thor - Légendes d’Asgard en 2011).

Après cette première salve, Marvel décide de s’associer en août 2008 avec le studio d’animation Madhouse en ayant pour dessein de familiariser l’empire Nippon, berceau des mangas, à ses personnages de comics. De leur première collaboration naît la série Marvel Anime qui se consacre, pour chacune de ses quatre saisons de douze épisodes, à un héros ou groupe de héros différents (Iron Man en 2010, Wolverine en 2011, X-Men en 2011, Blade en 2011). Le résultat étant dans l’ensemble concluant, les deux sociétés poursuivent leur partenariat en proposant en 2013 Iron Man : L’Attaque des Technovores, puis en 2014 Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher.

Les aventures de ces deux héros sont réalisées par Kenichi Shimizu. Metteur en scène japonais, il travaille, au cours de sa carrière, logiquement et principalement sur des mangas comme Naruto, Lamu, Afro Samurai : Resurrection, D. Gray-Man et Monster. Il collabore déjà néanmoins avec des firmes américaines pour la production de films d’animation centrés sur le Scooby-Gang puis participe dès le début du partenariat Madhouse/Marvel à leurs productions en signant deux épisodes de la série Marvel Anime : Iron Man (2011) et participant à Iron Man : L’Attaque des Technovores (2013).

L’univers Marvel étant très riche après ses décennies d'activité, plusieurs chronologies et dimensions cohabitent. Tous ces univers méritent ainsi un système de classification pour que le lecteur et le spectateur s’y retrouvent : ils arborent donc tous un nom de code alphanumérique sous la forme Terre-00000. L’histoire dite classique des comics se déroule de la sorte sur la Terre-616, les aventures du Marvel Cinematic Universe sur la Terre-199999 et les productions Madhouse/Marvel incluant les séries et les films se passent quant à elles sur la Terre-101001. Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher narre donc la collaboration entre ces deux héros face à l’organisation criminelle Leviathan. Lors de leur création, ils ne sont pourtant pas les plus puissants de l'écurie Marvel : en effet, ils ne volent pas, n’ont pas d’armure sophistiquée, pas de super-vitesse, de sérum de super-soldat ou bien encore de Spider-sens.

Black Widow, Veuve Noire dans l’hexagone, noircit les pages du numéro 52 de Tales of Suspense en avril 1964 pour sa première apparition. Natasha Romanoff de son vrai nom commence ainsi sa carrière comme ennemie d’Iron Man avant de quitter le côté obscur soviétique (presque obligatoire en pleine guerre froide) et de rejoindre les Avengers. Créée par Stan Lee, Don Rico et Don Heck, Black Widow est une combattante hors pair, experte dans tout ce qui peut neutraliser un adversaire (karaté, boxe, savate, kung-fu…). Elle est également une tireuse d’élite renommée. Mais sa qualité première reste son aptitude pour l’espionnage, domaine où aucun autre personnage Marvel ne peut l’égaler. En tant qu’agent secret façon James Bond, elle possède, il est vrai, toutes sortes de gadgets principalement situés autour de ses poignets comme un câble déroulable ou bien des capsules de gaz lacrymogène. Évidemment en un demi-siècle d’existence, ses armes ont énormément évolué technologiquement pour devenir de plus en plus efficaces. Recrutée par le KGB avec son époux, le pilote d’essai Alexi Shostakov, elle est envoyée en mission aux États-Unis après le soi-disant décès de ce dernier. Elle combattra à plusieurs reprises Iron Man avant de s’allier avec le criminel Œil de Faucon qui choisira à terme de rejoindre les Avengers. Elle en fera de même quelques temps plus tard en se mettant au service du S.H.I.E.L.D. qui lui offrira l’immunité et un visa américain.

Sa popularité a augmenté au fil des années et de ses aventures papier, mais sa reconnaissance par un public plus large date de son apparition au cinéma sous les traits de Scarlett Johansson pour qui la combinaison de Black Widow est comme une seconde peau. Depuis 2010 et le film Iron Man 2, elle campe en effet une héroïne moins en proie à ses démons intérieurs que dans les comics. Personnage important du MCU, elle l’incarne à neuf reprises tout au long des trois premières phases (Iron Man 2 en 2010, Marvel's Avengers en 2012, Captain America : Le Soldat de l’hiver en 2014, Avengers : L'Ère d'Ultron en 2015, Captain America : Civil War en 2016, Spider-Man: Homecoming en 2017, Thor : Ragnarok en 2017, Avengers : Infinity War en 2018, Avengers : Endgame en 2019) avant d’avoir enfin droit à son propre film solo, Black Widow en 2020.

Pour combattre Léviathan, elle est associée ici à un autre personnage Marvel à la morale contestable : The Punisher. Affrontant Spider-Man pour sa première apparition dans le numéro 130 de The Amazing Spider-Man en 1974, il est le fruit de la collaboration entre Gerry Conway (Scénariste) et John Romita Sr. (Dessinateur). Souvent adversaire de héros plus conventionnels que lui, il les aide toutefois à de nombreuses reprises tout en conservant ses méthodes expéditives. Vétéran du Vietnam dans la ligne principale Marvel, Frank Castle combat le crime après avoir vengé l'assassinat de sa famille. Très apprécié des fans depuis les années 1980, époque où la violence est très répandue dans les comics, il arbore un code de conduite binaire : lorsqu’il rencontre un criminel et qu’il juge qu’il doit mourir, il fait en sorte de lui ôter la vie. Adepte de toutes les armes de guerre, il apprécie également le combat à main nue et manie l’arme blanche avec prouesse et détermination, chaque coup étant porté pour tuer. Ce tempérament violent à outrance lui vaut donc nombre de confrontations musclées avec quelques héros plus vertueux que lui.

Au cinéma il a droit à trois adaptations, Punisher en 1989 avec Dolph Lundgren dans le rôle titre, The Punisher interprété par Thomas Jane en 2004 et enfin The Punisher : Zone de Guerre en 2008 joué par Ray Stevenson. Les médiocres résultats tant qualitatifs que financiers de ces trois opus ne permettent pas au personnage d’obtenir la renommée qu'il mérite. Pour ce qui est de son passage sur le petit écran, le résultat est tout autre. Dans le cadre d'un partenariat entre Netflix et Marvel, plusieurs séries sont en effet commandées, chacune d’elles étant centrée sur un membre de The Defenders (Daredevil en 2015, Jessica Jones en 2015, Luke Cage en 2016, Iron Fist en 2017). Ces oeuvres, qui font partie du Marvel Cinematic universe, connaissent pour leurs débuts un vif succès tant auprès des critiques que des spectateurs. The Punisher, quant à lui, est intégré au casting de la seconde saison de Daredevil en 2016. Jon Bernthal, choisi pour ce rôle, incarne à la perfection ce personnage et crève littéralement l'écran. Suite à l’explosion de sa popularité, les deux firmes américaines lui offrent sa propre série en 2017. Le succès est une nouvelle fois au rendez-vous et le conduit à une seconde saison en 2019 : The Punisher est désormais connu du plus grand nombre, et obtient enfin la reconnaissance qui lui est due.

Dans Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher, les deux comparses doivent donc collaborer pour mettre fin aux agissements de l’organisation criminelle Léviathan. Sorte de multinationale du crime, elle trempe dans nombre de domaines tels que la vente d’armes, le génocide ou encore la manipulation génétique à but meurtrier. The Punisher, qui pourchasse un criminel faisant partie de cette structure, met à mal, sans le vouloir, une opération du S.H.I.E.L.D. visant à découvrir les plans de ce nouvel ennemi. Or, interférer dans une opération de Nick Fury se paye au prix fort : après un combat fort sympathique entre les deux têtes d’affiche, Frank Castle est interpellé et contraint de s’allier à ses geôliers pour arrêter les membres de Léviathan.

Le scénario de départ ne fait ainsi pas preuve d’une grande originalité, ce type d’histoire étant vu et revu. Mais ce n’est pas là que réside l’ambition de la production. Mettre ces deux héros face à leurs contradictions respectives, voilà sa véritable motivation. Le spectateur découvre, en effet, une Black Window contrainte de combattre le fantôme d’un homme ayant partagé ses nuits. Tiraillée entre ses sentiments et sa loyauté envers le S.H.I.E.L.D., elle désobéit sciemment à ses supérieurs pour tenter de concilier sa mission et ses espoirs personnels.
Les certitudes de The Punisher sont, quant à elles, mises à mal, sa doctrine visant à éliminer toute personne commettant des crimes étant difficile à s'appliquer à soi même ! Hypnotisé par Léviathan, il tente ainsi, lors d'un combat diablement primal, de tuer Black Widow. Cette dernière réussit certes à le stopper, mais plusieurs agents du S.H.I.E.L.D. succombent lors de l’affrontement. Mis une nouvelle fois aux arrêts par Fury, Castle se retrouve seul face à ses contradictions. Lui qui se voit comme un justicier redressant les torts des criminels qu'il croise, est désormais sur le même plan qu’eux. Bien que sous l’emprise de l’organisation criminelle, il s’estime pleinement responsable de ses actes : et comment se pardonner lorsque l’on est incapable d’octroyer son pardon aux autres ? Seules les paroles réconfortantes de Black Widow lui permettront de repartir en chasse. Cette séquence n’est d'ailleurs pas la seule à mettre à mal les certitudes du justicier. La rédemption et la bravoure d’un adversaire qui ne méritait que la mort à ses yeux, lui imposent, il est vrai, une salutaire mise à jour de son logiciel de valeurs.

Les deux protagonistes évoluent donc à titre personnel au cours du film mais pas seulement. Adversaires au début de l'histoire, leur relation tendue mais empreinte de respect, se mue en une amitié sincère malgré leurs divergences, Black Widow allant jusqu'à défier les ordres de Fury pour libérer son comparse. Leurs interactions parfois ponctuées de traits d’humour sont d'ailleurs dans l'ensemble très agréables à suivre. Cerise sur le gâteau, cet opus de la série Marvel Anime étant le dernier, une réunion de famille s'est imposée à lui ! Et pour cela, quoi de mieux qu’une armée de clones tueurs pour faire intervenir d’autres héros ? C’est ainsi que s'invitent notamment Hulk, Iron Man, Thor et consorts dans un final explosif et savoureux !

Choisir de passer des personnages de comics aux traits carrés au filtre de la japanimation et de ses yeux globuleux pouvait sembler risqué. Pourtant, le résultat est bluffant même si le spectateur peut néanmoins être choqué des proportions physiques de certains. The Punisher affiche en effet une carrure très imposante et doit certainement marcher en crabe pour passer une porte de taille standard. Black Widow parfaitement moulée dans sa combinaison, sans être obscène, présente des mensurations qui peuvent témoigner d’un lien de parenté avec Lara Croft. L’animation, quant à elle, est extrêmement fluide et lumineuse ;  les scènes de combat sont parfaitement orchestrées et le soin donné au design des armes et autres véhicules est fort appréciable. Seul regret, pour le fan de The Punisher notamment, les traces d’hémoglobine sont trop clairsemées au vu de la violence des coups.
La musique extrêmement rythmée et puissante signée Tetsuya Takahashi suit, pour sa part, joliment les scènes d’action, au contraire des temps calmes qui, certes rares, sont eux marqués d’une bande de fond dispensable.

Dernière collaboration entre Marvel Entertainment et Madhouse dans le cadre de la série Marvel Anime, Avengers Confidential : La Veuve Noire et le Punisher atteint son objectif en mariant parfaitement comics et manga, deux univers qui se révèlent décidément fort complémentaires.

Les personnages

Poursuivre la visite

1968 • 2018
1966 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.