Pierre
Date de création :
Le 15 août 1946
Nom Original :
Peter
Créateur(s) :
Ollie Johnston
Ward Kimball
Apparition :
Cinéma
Télévision
Parcs
Interprète(s) :
Jesse Hutch (Once Upon A Time - Il Était Une Fois)

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 29 novembre 2019

Pierre est un jeune garçon aux cheveux blonds apparu dans le film d’animation La Boîte à Musique (1946), dans un de ses dix segments intitulé Pierre et le Loup. Il s’agit de l’adaptation d’un conte musical russe écrit et composé par Sergueï Prokofiev en 1936.

Né en 1891 dans l’Empire russe, Sergueï Prokofiev grandit auprès d’une mère pianiste aimante qui l’initie à la musique dès son plus jeune âge. À l’âge de treize ans, il entre au Conservatoire de Saint-Pétersbourg où, durant ses dix années de formation, il compose plusieurs opéras et donne de nombreux concerts, dont l’un en 1908 devant le grand chef-d’orchestre Igor Stravinsky. Après la révolution bolchévique de 1917, il quitte son pays natal pour le Japon, les États-Unis puis l’Europe, poursuivant son travail de composition et tentant de se faire un nom dans le sillage de Stravinsky. Il rentre en URSS au début des années 1930 et s’installe à Moscou. Natalia Saz, la directrice artistique du Théâtre central pour enfants, lui commande alors une oeuvre à but éducatif : faire découvrir aux jeunes moscovites les différents instruments de l'orchestre symphonique. Après avoir rédigé le texte et composé la musique, Prokofiev dirige la première exécution de Pierre et le Loup le 2 mai 1936. Il poursuit sa production de ballets, mais aussi d’œuvres à la gloire du régime soviétique, jusqu’à sa mort en 1953, le même jour que celle de Joseph Staline.


Sergueï Prokofiev

Pierre et le Loup se veut ainsi être une œuvre didactique. Tandis que le récitant narre l’histoire, un orchestre joue des intermèdes musicaux permettant de lier chaque personnage à un instrument. Pierre est ainsi associé au quatuor à cordes (violons), symbolisant son insouciance et sa candeur. Les personnages eux-mêmes ne parlent pas, afin de renforcer l'association de chacun d'entre eux avec son instrument de musique.

Pierre et le Loup est à l’origine prévu pour faire partie d’une suite de Fantasia. Sergei Prokofiev visite, en effet, les studios Disney le 28 février 1938 durant la production de Pinocchio et de Fantasia. Il présente ainsi à Walt Disney sa composition, espérant qu'il la reprenne et l’adapte en animation. Le papa de Mickey accepte mais y apporte néanmoins quelques modifications. Si l’œuvre de Prokofiev est globalement respectée, les personnages sont la plupart du temps nommés, à l'exemple des animaux (Sasha l’oiseau, Sonia la canne et Ivan le chat) ou des Chasseurs (Misha, Yasha et Vladimir). Autre changement de taille par rapport à l'histoire originelle, Pierre et ses amis connaissent déjà l’existence du loup et vont de plein gré le chasser. Enfin, la conclusion est remaniée dans une happy-end toute disneyenne puisque Sonia n’est finalement pas mangée !
Enfin, après l’échec commercial de Fantasia, Pierre et le Loup se voit inséré, non pas dans sa suite, mais dans un autre long-métrage autonome, La Boîte à Musique. Sterling Holloway, qui avait déjà doublé la Cigogne de Dumbo (1941) avant la Seconde Guerre mondiale, y joue alors le rôle du narrateur.

L’histoire raconte donc les aventures de Pierre, un jeune garçon russe qui habite dans la forêt avec son grand-père, surnommé Grandpa. Vêtu d'une tunique et d'un béret rouges, Pierre s'ennuie dans la maison et ne pense qu'à sortir dehors dans la neige pour traquer le Loup avec son fusil à bouchon. Ne réalisant pas l'ampleur du danger, il est retenu à l'intérieur par son grand-père qui lui confisque son jouet. Profitant de la sieste du vieil homme au coin du feu, Pierre reprend alors son arme de pacotille et s'aventure dans la forêt enneigée.

Dehors, il retrouve plusieurs amis : l’oiseau Sacha associé à la flûte, la cane Sonia symbolisée par le hautbois et le chat Ivan incarné par la clarinette. S’amusant ensemble et rêvant de capturer le Loup, la bande vadrouille dans la forêt et finit par tomber nez-à-nez avec la bête tant recherchée… Tétanisé, Pierre ne sait que faire. Il se sert alors de son fusil à bouchon qui n’a aucun autre effet sur le Loup que celui de l’énerver, après avoir reçu un coup dans le museau. Alors que l’animal s’apprête à mettre la tête de Pierre dans sa gueule, le jeune garçon se réfugie sur une branche d'arbre d'où il regarde impuissant ses amis Sacha et Sonia engager la lutte. Avec l'aide d'Ivan et d'une corde, Pierre parvient finalement à capturer le Loup avant qu’il n’ait réussi à dévorer ses amis. Entendant les trois Chasseurs qui passaient par là, Sacha fait appel à eux pour venir en aide au jeune garçon. Ces derniers constatent ébahis que Pierre a attrapé et neutralisé la terrible bête qui terrifiait les environs. Ils la ramènent ligotée au village, sous les acclamations de la foule saluant l’héroïsme du chasseur prodige, pas peu fier de son exploit.

L’animation de Pierre a été prise en charge par Ollie Johnston. Né en 1912, il est engagé aux studios Disney en 1935, encouragé par son ami Frank Thomas embauché quelques mois plus tôt. Au cours de ses quarante-trois années chez Disney, il participe à l'animation de dizaines de personnages de Grands Classiques Disney, souvent en étroite collaboration avec Frank Thomas. Après avoir animé quelques séquences sur Blanche Neige et les Sept Nains (1937), il signe plusieurs scènes de Pinocchio (1940), notamment celle où Pinocchio ment à la Fée Bleue. Par la suite, il anime Bambi, Féline et Pan-Pan dans Bambi (1942), Anastasie, Javotte et le Laquais dans Cendrillon (1950), Alice dans Alice au Pays des Merveilles (1951), Lady, Jock et César dans La Belle et le Clochard (1955), les Trois Fées dans La Belle au Bois Dormant (1959), Pongo, Perdita, les chiots et Nanny dans Les 101 Dalmatiens (1961), Merlin, Arthur et Archimède dans Merlin l'Enchanteur (1963), les Pingouins serveurs dans Mary Poppins (1964), Baloo, Bagheera, Mowgli et la jeune Shanti dans Le Livre de la Jungle (1967), les cinq chats protagonistes et les oies dans Les Aristochats (1970), le Prince Jean, Triste Sire, Robin des Bois, Petit Jean et Belle Marianne dans Robin des Bois (1973), Orville, Bernard, Bianca, Rufus et Penny dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977), Winnie et Porcinet dans Les Aventures de Winnie l'Ourson (1977), Rox et Rouky jeunes ainsi que Chef et Vixy dans Rox et Rouky (1981).
Membre de l’équipe des « Neuf Vieux Messieurs », célèbres animateurs historiques des studios Disney, couronné d’un Disney Legends Award en 1989, Ollie Johnston est le dernier animateur de la bande à s’être éteint, le 14 avril 2008.

Ollie Johnston
Sterling Holloway

Pour l’animation de Pierre, Ollie Johnston est aidé par Ward Kimball, autre animateur historique des studios Disney qui s’est chargé d’animer une grande partie du court-métrage Pierre et le Loup, en particulier la scène finale des Chasseurs russes. Artiste à la personnalité excentrique, Ward Kimball a animé d’illustres personnages Disney, parmi lesquels Jiminy Cricket dans Pinocchio (1940), les Corbeaux dans Dumbo (1941), les Souris et le chat Lucifer dans Cendrillon (1950), Tweedle Dee et Tweedle Dum, le Chafouin, le Morse et le Charpentier dans Alice au Pays des Merveilles, ainsi que la célèbre scène de danse réunissant Donald, Panchito Pistoles et José Carioca dans Les Trois Caballeros (1945).

Pierre et le Loup est au final la séquence la plus connue du film d’anthologie La Boîte à Musique. Elle a, en effet, été reprise en court-métrage autonome au cinéma le 14 septembre 1955, puis en vidéo, récompensant une adaptation remarquable d'un conte qui a initié à la musique de nombreux enfants russes, mais aussi du monde entier. La séquence a aussi été proposée à la télévision dans l'épisode The Fourth Anniversary Show diffusée le 11 septembre 1957 sur la chaîne américaine ABC pour célébrer les quatre ans de l'émission Disneyland. Cette version Disney du conte de Prokofiev a joué un rôle non négligeable dans l’extrême popularisation auprès du grand public de sa musique si entêtante. Le court-métrage a également été adapté en bande dessinée à la fin des années 1950, et en livre-disque aux formats 33 tours et 45 tours dans les années 1960, contribuant à la renommée de ses personnages et ancrant sa musique dans la tête de plusieurs générations d'enfants.


Donald, Vedette de Télévision (1960)

Pierre est réapparu à la télévision le 11 mars 1960 dans l'épisode Donald, Vedette de Télévision diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABCWalt Disney Presents. L'épisode, qui rend hommage à la carrière audiovisuelle de Donald Duck en rediffusant d'anciens cartoons du canard, voit alors de nombreux personnages Disney réunis pour l'occasion. À la fin de l'émission, Pierre défile triomphant, suivi par le chat Ivan et par les Chasseurs portant le Loup, rejouant ainsi la scène finale du court-métrage Pierre et le Loup.


Qui Veut la Peau de Roger Rabbit (1988)

Pierre est ensuite réapparu furtivement au milieu de nombreux autres personnages Disney dans la séquence finale du film Qui Veut la Peau de Roger Rabbit (1988). Le jeune garçon est vu aussi à plusieurs reprises dans la série télévisée Disney's Tous en Boîte (2001-2004), parmi les invités du club tenus par Mickey et ses amis.


Disney's Tous en Boîte (2001)

Dans la série live Once Upon A Time - Il Était Une Fois (2011-2018), Pierre s'invite dans l’épisode Le Grand Méchant Loup diffusé lors de la première saison. Incarné par l’acteur Jesse Hutch, il grandit dans le même village que Scarlett, le Petit Chaperon Rouge, dont il tombe amoureux à l'adolescence. Un jour, les cadavres de chasseurs sortis chercher un loup sont découverts dans la forêt et Pierre se propose de se lancer à la recherche de la bête. Il est lui-même tué par le loup qui n’est autre que sa petite amie Scarlett transformée sous l’effet de la pleine Lune.


Once Upon A Time - Il Était Une Fois (2011)

À Disneyland Paris, l'attraction Le Pays des Contes de Fées, située à Fantasyland, rend hommage à la séquence Pierre et le Loup. La maison de Pierre y est en effet reconstituée en version miniature. Le jeune garçon apparaît devant la porte du jardin, son fusil à bouchon à la main, tandis que le Loup se cache un peu plus loin derrière un sapin.


Le Pays des Contes de Fées

Héros d’un conte à succès, Pierre est un personnage sympathique qui incarne l’insouciance et le courage face au danger symbolisé par le Loup. Les studios Disney sont parfaitement parvenus à représenter sa personnalité attachante à l’écran, fidèlement au conte musical original de Prokofiev.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.