Les Flamants (Alice au Pays des Merveilles)
Date de création :
Le 28 juillet 1951
Nom Original :
The Flamingos
Apparition :
Cinéma
Télévision
BD
Parcs
Voix Originale(s) :
Pinto Colvig
Jimmy MacDonald

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 09 juillet 2022

Dans le Grand Classique Alice au Pays des Merveilles (1951), la partie de croquet que la Reine de Coeur propose à Alice se joue de façon particulière. Des flamants font en effet office de maillets tandis que les boules sont remplacées par des hérissons endormis. Les cartes à jouer au service de sa Majesté sont quant à elles chargées de se positionner tels des arceaux tout au long du parcours.

Quand la partie de croquet commence, le Lapin Blanc apporte deux hérissons sur un coussin, tandis que la Reine de Cœur se saisit d’un flamant de couleur verte. Elle utilise alors le volatile pour frapper son hérisson, qu’elle manque toutefois de toucher. Le petit animal s’élance malgré tout, déviant volontairement de sa trajectoire pour franchir avec succès toutes les cartes à jouer du parcours, afin de ne pas provoquer la colère de la Reine. Il faut dire que, lors du deuxième coup de la souveraine, quand une carte tarde à se positionner correctement et rate le hérisson, la Reine ordonne qu’on lui coupe la tête sans aucune hésitation...

Au tour venu d’Alice : la fillette doit aussitôt faire face à un flamant rose facétieux avec lequel elle a toutes les peines du monde à jouer. Il se montre en effet particulièrement dissipé et joue des tours à la fillette, faisant rire l’assemblée mais pas la Reine de Cœur, qui manifeste son agacement. Craignant qu’elle lui fasse couper la tête, Alice parvient malgré tout à frapper dans son hérisson qui roule à toute vitesse vers les cartes qui doivent alors l’éviter pour laisser gagner la Reine. Le petit animal termine sa course, sonné, dans le tronc d’un rosier.

Peu après, alors que la Reine s’apprête à poursuivre la partie, le Chafouin utilise son flamant vert pour le mettre sous sa robe et ainsi la faire tomber à la renverse. Rage de colère et croyant qu'Alice est à l'origine de ce mauvais geste, la monarque ordonne qu'on coupe la tête de la jeune fille puis, sous la pression du Roi de Coeur, accepte qu'un procès soit organisé avant l'exécution de la sentence.

Les bruits réalisés par les volatiles en version originale sont l’œuvre de Pinto Colvig pour le flamant rose, et de Jimmy MacDonald pour les flamants vert, bleu et orange.
Le premier est la voix officielle de Dingo de 1932 à 1937, puis de 1944 jusqu’à sa mort en 1967, et interprète Grincheux et Dormeur dans Blanche Neige et les Sept Nains (1937).
Le second a été la voix de Mickey Mouse de 1946 à 1983, de Tic dans plusieurs productions mettant en scène le tamia et son frère Tac, et a réalisé les bruits des souris Gus et Jaq, du chien Pataud dans Cendrillon (1950), du Loir dans Alice au Pays des Merveilles (1951), de l’ours Humphrey dans plusieurs courts-métrages, du Loup dans Merlin l’Enchanteur (1963), ou encore d’Evinrude dans Les Aventures de Bernard et Bianca (1977).


Disney's Tous en Boîte (2001)

Un flamant de couleur jaune signe une apparition mineure dans l’épisode Merci à Minnie de la série télévisée Disney's Tous en Boîte (2001-2003), aux côtés d'un hérisson orange. La Reine de Cœur les utilise tous deux pour transmettre le secret de Clarabelle à Pocahontas. Il est ensuite visible dans deux autres épisodes de la série.

À Disneyland Resort, dans l’attraction Alice in Wonderland, les visiteurs embarquent dans des wagonnets reprenant le design de la Chenille pour un parcours scénique dans lequel ils poursuivent le Lapin Blanc au cœur du Pays des Merveilles. Une scène y montre la Reine de Cœur frapper avec un flamant dans un hérisson qui s’élance à travers des rosiers.
À Tokyo Disneyland, la Reine de Cœur défile avec son flamant rose vert à la main lors de la parade Dreaming Up! (depuis 2018), tandis que des danseuses la suivent en reprenant les traits de flamants roses.

Alice in Wonderland (Disneyland Resort)
Dreaming Up! (Tokyo Disneyland)

Les flamants ne sont qu’un anecdotique accessoire de jeu et participent au folklore du Pays des Merveilles dans lequel Alice se retrouve plongée.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.